MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Role de l homme

P
42 ans 655
Donc voila.....mais la conclusion a tout ca, c est que de toute facon avec les horaires qu elle a, on ne peut pas vraiment fonctionner autrement.

Ce qui me derange le  
plus, c est le troisième point.
La culpabilité, ca passera, j arriverai a lui faire oublié
Notre entourage, faut arreter d eviter le sujet quand il arrive sur la table.... je pense pas qu ils soient stupide, faut juste leur expliquer les raisons, mes potes vont se foutrent de moi pendant quelques jours et on passera a autre chose.

Par contre le troisième point....? J espere juste qu une fois les 2 autres blocages resolus, le climat deviendra plus enclin aux calins
P
42 ans 655
Bon du coup ma reponse commence sur la page d avant.....

Reinette si je parle de domination, c est simplement parce qjue la situation fait que c est elle qui donne les directives. Meme avec la forme, ca reste des ordres :
-est ce que tu pourrais penser a m acheter s il te plait ?
-est ce que tj pourrais me repasser ca s il te plait ?
-est ce que tu peux m apporter une tisane s il te plait ?

Au debut elle etait pas a l aise, elle me demandait les choses indirectement en esperant que je comprenne.
Du type, "j ai plus de ca, faudrait qu on en rachete" avec comme sous entendu je dois en racheter, c est moi qui fait les course.
bref c est moi qui lui ai demander d arreter les sous entendu, et d etre a l aise pour me demander les choses.... ca donne le type de phrase d au dessus....

C est cordiale, respecteux, mais en gros elle demande, j execute..... sachant que de mon côté, je ne lui demande rien... j en arrive a la conclusion de domination. Mais c est mon interprétation.
39 ans Rennes 293
Je comprends mieux avec ce que tu nous dit. Effectivement il faut en parler. C'est une histoire très "entre vous" à mon avis. Mais tu as terminé sur une expression qui à mon sens est importante "C'est mon interprétation". Je crois que c'est de là que tout peut évoluer mais aussi pour elle, c'est-à-dire son interprétation. C'est finalement elle qui aime le côté de domination, mais seulement dans certains cas et c'est très compréhensible.

Je voulais juste te dire que pour moi tout cela est une histoire de genre et des interprétations que nous nous faisons. Ta femme interprète des choses qui depuis des lustres sont vues comme une domination car cela a été perçu de cette manière et c'est très dur de le remettre en question (mais c'est pourtant très possible). Seulement dominer est une place qui n'est pas forcement si enviable et c'est aussi une violence à subir (et que l'on déchaîne parfois sur l'autre) . Personnellement, j'analyse tout ça comme potentiellement réjouissant, car on va peut-être enfin s'en rendre compte.

On est pour moi au cœur des représentations hommes/femmes et de tous les préjugés que nous avons malheureusement.
35 ans Bordeaux 739
Oui, bon en gros, vous avez juste des rôles "inversés" par rapport aux représentations sociales typiques.

Bah c'est cool, vous êtes modernes, tu aideras peut-être à modeste niveau à faire changer les mentalités. Pourquoi voir ça sous une forme de domination?
35 ans 438
Je suis d'accord avec étoile64.

C'est juste de l'organisation pour faire fonctionner votre quotidien.Aucune domination là-dedans.

Tu devrais lui laisser des activités ménagères à faire quand elle est en vacances ou en repos.
Elle se sentira alors mieux dans son rôle de femme.
P
42 ans 655
Bah l aspect domination, c est juste le côté, elle demande, j execute.
Elle demande pas souvent, parce que je fais sans qu elle demande, mais quand elle a besoin de quelquechose de particulier, repasser un truc qu elle souhaite mettre le lendemain par exemple, elle demande, j execute. Meme si c est fait avec tout le respect du monde, ca ressemble finalement une relation de subordination proche de ce qu on peut retrouvé avec son chef en entreprise.
Quand c est le train train quotidien, il demande rien. Si il y a quelque chose de special a faire, il demande, j execute.

Apres perso, j ai pas de soucis avec ca, que ma femme me domine, ca me pose pas de probleme. J ai juste un peur de baisser dans son estime. En faite c est elle que ca pertube.

Y a de ca quelque temps, elle trouvait marrant de faire sa "macho" quand je faisais une tache ménagère, du genre petite claque sur les fesses, en disant "aller faut que ca brille" ou des trucs du genre.
Mais maintenant c est devenu tellement normale que c est plus drôle.
C est ce que je disais avant c etait un jeu de me dominer, par ce genre de situation ou au lit.
Mais ce jeu n existe plus...

Ca et descendre dans son estime, c est juste c est 2 points la qui me font un peu peur
39 ans Rennes 293
Je te le propose dans le sens inverse Pyflo. Qu'y a t-il d'intéressant ou d'épanouissant à dominer dans une relation privée et/ou amoureuse? Par perversion(au sens clinique) on peut y prendre du plaisir bien sûr et même par sadisme, mais cela ne suffira qu'un temps à la grande majorité du commun des mortels (d'où le côté réjouissant ou amusant au départ que tu appelles "faire sa macho"). Hormis pour certaines personnes au profil bien particulier cela ne suffira pas à créer une relation épanouissante. Donc, qu'est-ce que cela va pouvoir apporter du coup si ça continue? De la frustration très certainement.

Il y a deux solutions pour en sortir, soit changer le fonctionnement (ménage ,travail, etc..) soit changer la manière de voir les choses. Je préfère de très loin la seconde solution.

Que ça ne te dérange pas n'est pas important. Cela la dérange certainement elle indirectement. Donc si elle est déjà en train de se dire que de toute façon c'est comme ça sur le plan technique (travail, organisation, ménage) et qu'elle ne remet en plus pas en cause sa vision sur ce qui est une domination ou non. Là je crois que tu as du souci à te faire...
P
42 ans 655
Je pense que t'as raison, en faite au debut je pensais que son coté un peu mal a l'aise avec ca, ca venait du fait qu'elle n'osait pas me donner des directives par manque de confiance en elle, par peur de bouleverser le schema du couple habituel. Alors j'ai tout fait pour qu'elle se sente de plus en plus a l'aise, pour qu'elle ose. C'est le cas maintenant, mais pourtant je la sens toujours mal a l'aise avec ca.
Au final, je pense qu'elle n'osait pas parce qu'elle n'avait tout simplement en envie, que finalment elle ne souhaitait pas bouleversé le schema classique du couple ailleur que dans le lit. Bref visiblement, je pense que c'est pas son truc de dominer son homme dans le quotidien. Elle etait plus a l'aise quand je lui venais en aide plutot que de prendre sa place.
Faut que je lui rende sa place, mais au vu du peu de temps libre qu'elle a je sais pas trop comment, faut que je vois ca avec elle.

Merci de m'avoir fait voir le probleme par d'autres angles en tout cas
39 ans Rennes 293
Je pense donc que tu viens de faire un premier pas de compréhension Pyflo. Maintenant le problème est de sortir de l'impasse. C'est là que de plus grandes questions se posent, les plus profondes!



Je vais parler de l'égalité entre les hommes et les femmes. Je t'assure que le sujet n'est pas si éloigné! Car sans être au clair là-dessus il se peut que tu ais un mal fou à évoluer sur les problèmes que tu rencontres.

L'égalité entre les hommes et les femmes est malheureusement une question sur laquelle chacun avance à son rythme (Et ce n'est pas grave qu'il y ait des disparités). Les gens ont plus ou moins de l'avance ou du retard dans leurs compréhensions sans compter qu'il y a des visions très différentes entre les sexes bien souvent. Il faut que chacun accepte l'autre et en même temps que chacun dépasse ses propres stéréotypes. Pas simple... D'ailleurs, affirmer qu'on y arrivera relève d'un très fort optimisme et c'est peu dire...

Ne tombe surtout pas dans le piège ou c'est uniquement les hommes qui doivent changer leurs points de vue car ce serait à la base eux la problématique ou les fautifs de l'histoire. Ne tombe pas non plus dans le second piège qui est de croire qu'on doit être un coupable en rédemption si on est un homme (et qu'il faut jouer le "gentil"). Je sais, cela semble idiot (enfin pour moi) mais je constate malheureusement au quotidien que ses idées reçues sont ancrées et même parfois acceptées comme un fait. Historiquement et socialement, c'est faux! Si tu as le moindre doute sur tout cela tu risques de ne pas être pleinement heureux en tant qu'homme et tu ne rendras pas les femmes plus heureuses. C'est un cercle qui nous détruit tous! Et si tu ne me crois pas, fait tes recherches dans des livres pour universitaires, des "vrais"!
Néanmoins, les hommes sont souvent plus à la traîne sur ces sujets et en particulier sur le plan comportemental, mais cela a pour origine des idées reçues véhiculées ici et là et qui ne rendent vraiment pas service à leur développement personnel. Les femmes ne sont pas beaucoup mieux en réalité mais plus sensibles et indirectement plus sensibilisées à la question. La majorité des frustrations viennent du fait que le but n'était pas que les femmes avancent en particulier vers l'égalité ou l’émancipation de leur genre (même si oui), mais hommes et femmes! Erreur que nous allons tous payer très longtemps!

Si tu ne te trouves pas dans l'ornière que je viens de décrire, je dirais que tu as des chances de très bien mener la partie!?



Si je comprends bien, vous ne pouvez de toute façon pas vraiment changer votre fonctionnement de tous les jours où uniquement à la marge. Ce n'est même pas vos stéréotypes sur les genres que vous devez dépasser à mon avis. Je dirais pour ainsi dire que c'est déjà fait (tu es l'homme de la gestion de la maison globalement). C'est l'idée même de ce qui a été établi comme une domination autour d'une activité par pure parti prit que vous devez remettre en question. Et c'est là que tout ce joue!

Je dirais même que vous pourriez remettre en cause le capitalisme pour aller plus loin. On ne le fait pas alors que ce système est quand même à bout de souffle à tous les niveaux pour répondre aux besoins humains. Il y a largement de quoi découdre le fait que ton activité soit une soumission.

En ce qui concerne les penchants sexuels c'est une autre question. Si elle aime les rapports de domination à ce niveau là et que tu sais jouer le jeu ou que tu aimes cela il n'y a pas de problème. Au contraire! C'est parfaitement sain! Du moins si cela ne déborde pas sur le respect que l'on se voue par ailleurs qui est la clef de voûte de la compréhension en couple.

Voilà beaucoup de points sur lesquels il est possible que vous ayez besoin d'évoluer pour pleinement vous aimer et vous rencontrer de nouveaux mais avec un nouveau logiciel de vie, bien plus performant!

Idée de fin, ne sait-on jamais:
Etant donné que c'est toi qui gère les tâches de la maison je comprends mal que c'est elle qui te donne des ordres sur le sujet? Pourquoi cette asymétrie? Quel en est l'utilité? N'est-ce quand même pas toi qui prend position de te mettre sous ses demandes? Dans quel cas le souci serait simplement là? (Il faudrait alors que tu comprennes ce qui génère en toi ce comportement si tu souhaites réellement le modifier)
1791
bonjour,
en voilà un sujet bien intéressant.
j'ai lu toutes tes interventions et quelques commentaires d'autres personnes

j'ai l'impression que c'est toi, surtout, qui a cette sensation de domination, tu en parles dès ton premier message.
est-ce parce que tu aimerais, peut-être inconsciemment, être dominé et donc tu te retrouves dans ton élément et ça te fait bizarre ?

tu dis que ça a commencé au lit, donc cette situation dans vos jeux sexuels vous conviennent à tous les 2.

là, le "soucis" c'est que ça a atteint votre quotidien.
toi, tu sembles t'en accommoder, même si on sent un brin de patriarcat sociétal qui te fait te poser des questions.
elle, elle semble plus "gênée" de cette situation, notamment quand il s'agit d'en parler à ses amies, donc en dehors de votre cocon familial.

elle manage une équipe, a des horaires de dingue, et tu as un peu plus de temps pour t'occuper de la maison.
est-ce que son job lui plait ? est-ce qu'elle avait vraiment envie de cette promotion ? s'entend-elle bien avec son équipe ? tout se passe-t-il bien à son travail ?

elle culpabilise de ne rien faire : mais elle ne fait pas rien, elle a un travail qui lui prend beaucoup de temps, il n'y a que 24h dans une journée.

en quoi, s'occuper de la maison fait d'une personne une lavette ? ça voudrait dire que toutes les personnes qui s'occupent de la maison sont des lavettes ?
je pense que là, il faut qu'elle change son point de vue sur les hommes et les femmes, il n'y a pas de tâches réservées à l'un ou l'autre genre.
et si l'entourage fait une réflexion, ne pas hésiter à les remettre en place.

côté sexe, elle aime dominer quand son homme "domine" dans un autre domaine.
retour au point précédent, s'occuper d'une maison n'est en aucun cas dévalorisant, et là, tu domines la maison, tu la fais tourner seul, tu prends des initiatives, ça tourne grâce à toi, où est la soumission ?

tu écris ça "Notre entourage, faut arreter d eviter le sujet quand il arrive sur la table.... je pense pas qu ils soient stupide, faut juste leur expliquer les raisons, mes potes vont se foutrent de moi pendant quelques jours et on passera a autre chose."

j'ai un peu de mal avec le concept des potes qui se foutent de toi parce que tu t'occupes de la maison, rentre-leur dans le lard, montre leur que tu n'as pas changé, et demande à leur compagne ce que elles, elles en pensent. peut-être qu'elles aimeraient bien un homme comme toi.

tu as écrit ça, et c'est important "Y a de ca quelque temps, elle trouvait marrant de faire sa "macho" quand je faisais une tache ménagère, du genre petite claque sur les fesses, en disant "aller faut que ca brille" ou des trucs du genre."
1791
tu as écrit ça, et c'est important "Y a de ca quelque temps, elle trouvait marrant de faire sa "macho" quand je faisais une tache ménagère, du genre petite claque sur les fesses, en disant "aller faut que ca brille" ou des trucs du genre."
qu'est-ce qui l'empêche de continuer à jouer de la sorte ? juste que ça devient routinier ? alors un peu d’innovation. que ça redevienne amusant. dis lui que tu aimes biens (si c'est le cas) qu'elle te tape les fesses pour que tu t’exécutes (ça peut être le début d'un jeu sexuel)


tu ajoutes enfin que tu penses qu'elle aime te dominer dans vos jeux sexuels mais pas dans le quotidien.
lui, as-tu poser la question directement ?
peut-être qu'elle n'ose pas se l'avouer.


alors voilà, c'est un peu décousu puisque j'ai repris dans l'ordre ce que tu as écrit, ce qui m'a interpellé au fur et à mesure de ma lecture.


comme les autres, je dirais que la solution est dans le dialogue, que tu arrives à dire ce que tu veux, ce que tu ressens, ce qu'elle veut, ce qu'elle ressent.
que vous vous foutiez du regard des autres, seul votre couple compte.


et petit conseil perso, renseignez-vous sur les couples Domina/soumis, lisez des témoignages, des blogs, vous verrez qu'il est tout à fait possible de vivre quotidiennement une relation D/s, que personne n'est malheureux à condition que les 2 soient consentants, que le plaisir du soumis c'est de voir et rendre heureuse sa compagne (ce que tu sembles faire parfaitement et qu'elle ne s'autorise pas à vivre pleinement par culpabilité sociétale).
et si vraiment, ce schéma ne vous convient pas alors il faudra trouver une alternative qui lui rendra cette sensation d'avoir un "Mâle" à la maison.
Par exemple, continuer comme vous le faites chez vous et quand vous sortez à l'extérieur, c'est toi qui prend les initiatives, c'est toi qui est le "Mâle", qui décide de sa tenue, du lieu où vous allez, qui rembarre les personnes... sauf si l'extérieur devient jeu sexuel mais du coup, ça laisse plein de possibilités.
1791
j'ai trop écrit, ça ne passait dans un seul poste
39 ans Rennes 293
Oui, il y a des tonnes de manières de sortir de la difficulté que tu nous annonces Pyflo, je suis d'accord avec Citronglace mais je ne voulais pas aller aussi loin si jamais je faisais fausse route. Dans tous les cas assume tes envies et tes sentiments et ouvre toi à de nouvelles choses. Vous en avez besoin tout les deux en fait. ?
1791
Haris-tote a écrit:
Oui, il y a des tonnes de manières de sortir de la difficulté que tu nous annonces Pyflo, je suis d'accord avec Citronglace mais je ne voulais pas aller aussi loin si jamais je faisais fausse route. Dans tous les cas assume tes envies et tes sentiments et ouvre toi à de nouvelles choses. Vous en avez besoin tout les deux en fait. ?


j'ai bien vu que tu tournais autour du pot en y mettant les formes ;)

c'est à eux de voir si ça leur convient ou pas mais du coup, il faut se renseigner
39 ans Rennes 293
Après il faut comprendre les gars, il se peut qu'il se sente mal simplement dans sa vie d'homme à la base pour des raisons de visions de notre histoire, de contexte sociales et de croyances populaires. Cela créer souvent une responsabilité et une culpabilité infondée où les unes pourraient montrer "pâte blanche" quand les autres devraient s'en prendre à eux mêmes. C'est un contexte à dépasser mais il va falloir du temps et je crois qu'il n'y arrive pas ce qui remet beaucoup de choses en question. Ce qui feraient justement qu'il admettrait parfaitement des relations sadomasochistes ce que les hommes on bien du mal à faire. Mais tout est à faire dans ces domaines et je sais malheureusement que mes paroles sont un peu vaines.

Moi je le vis bien mais j'ai eu de la chance, j'ai pu faire pas mal d'histoire et de psychologie en faculté, des domaines où les garçons ne vont plus étudier alors qu'ils en ont grandement besoin, on est dans une véritable impasse.
B I U


Discussions liées