MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Plutôt fine avec un gros ventre

P
27 ans 2
Bonjour à toutes,

C'est la première fois que je poste dans ce forum, j'ai simplement envie d'exprimer un mal-être. Je ne suis pas ronde à proprement parler, je suis plutôt  
mince, mais j'ai un problème : mon ventre ! Il ne va pas du tout avec ma silhouette, c'est là que va s'installer toute ma graisse, et il est tout le temps gonflé. Les rondeurs peuvent être très jolies, mais à condition d'être bien réparties, harmonieuses avec la silhouette ! Je préférerai tellement avoir 10 kilos de plus, mais qui soient répartis dans mon corps et pas uniquement à cet endroit... Et je n'arrive pas à perdre, je peux perdre du poids, mais pas du ventre ! On me demande souvent si je suis enceinte, c'est extrêmement blessant... J'ai 27 ans et ça fait 7 ou 8 ans que j'ai ce problème... Je ne sais pas comment faire pour perdre du ventre (je fais déjà du sport et j'essaye d'avoir une alimentation saine), je ne grossit plus mais ce qui est déjà installé ne veut pas partir... Est-ce que ça vous parle ?...
C
33 ans 1495
On ne peut perdre localement.
36 ans Rennes 258
je ne suis pas du tout connaisseur, mais à la base mince j'ai perdu énormément en ne mangeant plus aucun sucre ajouté ni sucre raffiné (mais alors plus rien et pas en vue de faire de la diet). Alors du coup je suis dans le cas inverse, j'essaye d'éviter la maigreur. Donc, ne surtout pas se lancer sur ma logique qui ne vaut sans doute que pour certaines personnes. Mais ça peut des fois donner des pistes de réflexion...
34 ans 436
Ah ça me fait penser à un collègue qui fait un régime sans glucides. Pas de pain, pas de pâtes, pas de gâteaux ...etc. Violent mais possible (seul bémol : grosse fatigue si on boit de l'alcool pendant ce régime). Parle en à un nutritionniste, mais lui en tout cas se sent beaucoup mieux depuis qu'il mange comme ça (+6 mois là).
36 ans Rennes 258
Attention oui, enlever carrément les glucides demande un suivi à mon avis. Je n'ai parlé que des sucres ajoutés et du sucre raffiné. Je fais mon pain par exemple, et il y a des glucides dedans, comme je peux préparer une tarte aux pommes (il y a du sucre dans les pommes) sans y ajouté de sucre ou un peu de sucre complet mais vraiment si ça manque (enfin avec le temps je ne mets rien de plus car le goût s'habitue à moins de sucre en réalité).

Et je veux dire que je ne sais même pas si les glucides sont en lien avec le sujet exposé...

Dernière modif par le 245j; modifié 1 fois
83 ans 122
Haris tu marques encore des points, lol.
Ce sont de bonnes pistes en effet, je parlerais même de produits raffinés, pas que de sucres.

PrincesseSarah
Si tu n'as pas beaucoup à perdre mais le ventre te pose soucis, je ne suis pas spécialiste et ce que je dis est à prendre sous réserve parce que je ne sais pas ce que ça peut faire au niveau santé mais avant quand j'étais plus jeune, j'étais pas gros mais pas mince et je faisais du sport régulièrement. J'ai connu un nutritionniste sportif à la salle où j'allais. Donc "alimentation différente" pendant la semaine, que je ne qualifierais pour autant pas de régime. Cela a été proposé amicalement, je n'ai pas travaillé avec lui plus que ça. Par contre à la salle j'étais totalement libre parce que je ne voulais pas qu'on me dirige pour le sport et je travaillais uniquement les muscles que je voulais. Si tu travailles peut-être tes abdos plus, je ne sais pas, peut-être que ça peut donner des résultats. Ce genre d'alimentation permet de travailler ton corps et d'avoir pas mal d'apports nécessaires je dirais mais à condition d'avoir une bonne activité physique. Moi à cette période là, je cumulais une activité physique pro et du sport après tous les jours donc sur un certain nombre d'années c'était bien pour moi. Quelle que soit la solution que tu trouves, je ne peux que te conseiller de penser à te protéger et donc avoir au moins un avis d'un pro dans la santé soit sur le problème du poids, soit juste un médecin, mais pas se lancer dans n'importe quoi n'importe comment.
36 ans Rennes 258
C'est vrai le sport aide dans tous les cas et Passant à raison. Cependant on a pas tous l'esprit de compétition ni l'envie de se dépasser dans une activité physique alors tu auras peut-être besoin d'adapter cette idée à toi (je ne sais pas). Par exemple je suis très sportif (malgré moi), mais pas du tout comme on a l'habitude de l'entendre. Je n'aime pas me fatiguer outre mesure et encore moins la compétition, lol. Quand je vais faire du Basketball, dès que ça commence à être trop poussé ou que certains veulent gagner en sus je me réfugie très vite avec les enfants jamais bien loin. (C'est magnifique d'aider un enfant à mettre un panier qui est situé à quatre fois sa taille et lui donner confiance en lui). Je vais toute l'année au travail en vélo (mais très cool) il n'est pas question de me fatiguer avant d'arriver au travail. Des fois je peux faire d'autres sports mais toujours en respect avec moi-même. En fait je ne fais pas du sport à proprement parler, je sors et je me fais plaisir. Des fois je vais finir par discuter avec une personne simplement. Tout peux arriver et je m'en fiche. Mais finalement je crois que dans cette logique on devient très sportif aussi (à sa manière), ce que la société à construit autour de l'idée du sport si cela ne nous convient pas on s'en fiche! Je suis des fois impressionné par mes propres capacités maintenant en ayant l'impression de n'avoir rien fait d'exceptionnel pour et je vois des gens "coincés" physiquement parlant qui font du sport de façon régulière sans grand résultats (sans dénigrer il y a aussi du bon pour eux).

Je ne dis pas qu'il faut faire comme moi, je dis qu'il faut faire ce qui nous convient et je crois que ça marche.
83 ans 122
J'ai dit ça comme une idée, tout à fait d'accord, "faut" adapter à soi.
Je découvre ton approche du sport que je trouve au passage intéressante et respectable, positive aussi.
J'aime bien pousser un peu mes limites pour éprouver mon corps pas tant que ça par esprit de compétition.
P
27 ans 2
Un grand merci pour vos réponses ! Effectivement arrêter les sucres ajoutés et sucres raffinés peut être une piste, cela doit être vraiment difficile (gourmande que je suis, je ne grignote pas mais me priver me frustre énormément).

Haris-Tote j'aime beaucoup ta vision du sport !
Je me suis inscrite à la salle il y a quelques semaines, et je pensais devoir m'obliger à y aller mais finalement j'y prends plutôt plaisir, c'est agréable de pouvoir travailler ce que l'on veut, de choisir ! J'essaye de faire un maximum d'abdos...

Je vais essayer de limiter les glucides et les sucres pendant quelques temps...
46 ans Out of nowhere 3374
Et la liposuccion? Tu enlèves le ventre pour le mettre sur les fesses et les hanches! Lol
36 ans Rennes 258
C'est assez compliqué au départ d'arrêter les sucres ajoutés, en fait plus ou moins il faut se mettre à cuisiner les choses soi-même. Il suffit de regarder les ingrédients dans les supermarchés, on voit à chaque fois "glucides" (le nombre de glucides pour 100 grammes) dont "sucre" ou simplement plus bas "sucre" et la c'est le sucre ajouté. Il y a en quasi partout et même dans les petits poids! C'est aussi l'occasion d'éviter les aliments ultra transformés, les nanoparticules et les doses de sel à faire frémir.

J'ai mangé il y a 15 jours environ chez un ami. On a fait des pâtes et il a ajouté des légumes (un genre de ratatouille toute faite en conserve), je m'étais dit que c'était à peu près "cuisiné" quand même et que ça allait son histoire. Le tout était "bio" (Les industriels peuvent cacher des sucres dans ce qui est bio et le label n'est pas du tout une référence à ce niveau là). J'ai senti mon cœur qui palpitait fort sans comprendre pourquoi 5 minutes après la fin du repas. J'ai regardé la conserve, j'avais mangé l'équivalent de 10 morceaux de sucres avec mes pâtes aux légumes plus les glucides qui se trouvent naturellement dans les aliments. Mon corps n'est même plus habitué à mangé ce genre de truc immonde pour la santé. On ne peut pas brûler autant de sucre surtout le soir, on en fait que de la graisse et la pire qui soit autour du foie et du cœur. Sans compter que j'avais mangé ce soir là aussi assez de sel pour une journée entière.

Alors je ne cache pas que j'ai galéré au départ à tout cuisiner moi-même. Il m'a fallu 2 ans pour créer une routine. En plus cela m'a coûté cher au départ car je n'avais pas les ustensiles et j'ai essayé aussi d'acheter des produits de meilleur qualité. Mais avoir trop d'ustensiles est aussi très inutile (du moins si on est seul ou simplement à deux) car de toute façon il faut tout nettoyer après et le but n'est pas de déballer toute la cuisine à chaque fois.

Je suis parti du principe ou si je veux du pain, des gâteaux (genre gâteaux secs), une soupe ou quoi que ce soit je dois le faire de moi-même. le tout sans machine à pain, avec un mini-four, sans mixer ou machine à remuer la pâte mais des bons ustensiles pour le reste et surtout un cuiseur vapeur en inox qui se met sur les plaques (cela cuit très rapidement et j'aime le résultat). Pari réussi seulement au bout de deux ans. Perte de 7 ou 8 kilos, mais j'étais déjà mince alors là j'essaye simplement de ne pas être maigre maintenant, cependant je mange bien et de tout. Mais des fois je me dis que c'est peut-être mon poids "normal" perso aussi car je me sens bien ainsi.

Maintenant je fais des économies par rapport à avant même si j'achète ce que je mange où c'est le plus cher chez des bio spécialisés. Car quand on fait tout soi-même c'est moins cher, mais aussi car je n'ai plus envie d'acheter des "conneries" bourrées de sucre (pizza industrielles ou livrées, Nutella et autres joyeusetés), ça ne me donne même plus envie et je ne trouve plus ça bon. Mais le temps et l'investissement de départ a été colossal. J'ai réellement galéré, je l'avoue humblement. La seule chose que je ne fais pas moi-même c'est de la sauce tomate, mais j'en ai trouvé de la correcte sans sucres ajoutés. Enfin, bien sûr je ne presse pas mon huile et je ne peux pas faire mon beurre! (je vis en ville) J'ai néanmoins essayé de faire du fromage, mais c'est bien trop cher en réalité (non rentable par rapport au prix du lait).

J'ai plus d'énergie, moins de problème de peau (je n'en ai plus en fait) et je me sens plus léger, plus jeune. Je n'ai plus des coups de fatigue comme j'avais avant même si ça arrive. C'est bien moins fort et surtout bien moins souvent.

Après il y a aussi les antibiotiques dans la viande, le mercure dans le poisson, les pesticides dans les fruits et légumes, les aliments entourés de plastique et tout ce qui se trouve dans l'eau, mais là c'est soit une affaire de choix, de prix ou voir c'est impossible d'éviter. Même passé en bio, les champs sont de toute façon pollués pour des dizaines d'années (et je suis gentil). Il faut voir le peu de garanti qu'offre le label bio à présent si on s'y intéresse un peu. Désolé mais c'est du conventionnel version 2 en amélioré maintenant le bio. Il y a de nouveaux labels qui valent le bio d'autrefois mais c'est dans des magasins spécialisés qu'on trouve les produits (ex: biocoherence, demeter). Enfin, dans tous les cas on ne peut pas passer à travers toutes les mailles du filet, loin de là...

Ce que je voulais dire c'est que quand on veut en finir avec les sucres ajoutés, on balaye énormément d'autres choses au passage. La qualité des aliments que l'on achète sera malheureusement tributaire de nos moyens (C'est horrible et cynique mais c'est vrai) mais cela oblige dans tous les cas à mettre un bon coup de balais sur pas mal de produits super mauvais pour la santé et faire des économies (que l'on réinvesti sur des produits de meilleure qualité ou pas selon son choix).
34 ans 436
Très intéressant Haris-Tote :) j'aimerais avoir le courage d'entreprendre une telle réorganisation culinaire... en tout cas ça me fait y réfléchir ! (et bravo au passage ^^)
C
33 ans 1495
J'ai eu la même réorganisation alimentaire en 2014 mais pas de sport, juste un peu de cardio. J'ai perdu 45 kg dont pas mal de muscles (je marche encore, pour rassurer Passant, et même mieux qu'avant), parce que pas de muscu. Et puis je suis en tombée enceinte et depuis je connais la fatigue inhérente à la parentalité et j'ai re-succombé au goût sucré, alors j'ai repris près de 10 kg. Mais je maintiens qu'on ne peut pas perdre de manière localisée comme le voudrait l'auteur.
36 ans Rennes 258
Il faudrait voir encore plus de témoignages pour nous faire un avis un peu plus "expérimental d'amateur", mais manifestement sortir des sucres ajoutés ou du trop de sucre change un paquet de choses. Je te remercie Pan, mais ce n'est pas si méritant en fait, c'est un changement d'organisation, ce n'est pas plus dur après au contraire d'ailleurs. Ce qui est dur c'est la transition.

Effectivement, sur la perte de poids localisée je n'ai jamais rien lu qui confirme cette possibilité. (à part la musculation localisée) qui serait peut-être une piste. Enfin, je suis toujours d'avis qu'il ne faut pas y aller trop fort sur la musculation (mais je ne suis expert en rien sur le sujet). C'est un long sujet...

De mon côté je n'ai pas perdu de muscle Chapinette. Mais il n'y a pas eu de régime du tout de mon côté (peut-être dans ton cas, je me demande quand je te lis?) Simplement le fait d'enlever complètement les sucres ajoutés.
C
33 ans 1495
Est-ce que c'était un régime ? Je sais pas, c'était des arrangements personnels, je n'étais pas suivie et n'ai suivi aucune méthode si ce n'est la mienne issue de vagues connaissances et d'une démarche qui me paraissait soutenable. J'ai de gros problèmes de santé et ne savais pas comment faire pour me muscler sans danger. Aussi, j'étais prise par le temps (médecin qui m'impose une deadlines pour tomber enceinte, perte de poids nécessaire pour que ce fut le cas). Mais ça va, hein, je ne me plains pas. J'ai pu avoir mon enfant, je peux me promener avec lui, pas essoufflée comme avant et je me plais mieux.
B I U


Discussions liées