MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment s'affranchir d'un stéréotype ?

36 ans Rennes 266
Merci pour toutes vos réponses 😊, je ne m'attendais pas à tant en une journée!

Effectivement, définir ce qu'est un stéréotype est bien compliqué. J'ai proposé une définition personnelle dans  
l'introduction du sujet en essayant de faire une synthèse très simple des différentes définitions que j'ai lues. J'accepte cependant que cet essai soit plus que perfectible. Que l'on prenne la simple définition d'un dictionnaire de français, d'un site de psychologie sociale ou de sociologie on ne trouve pas exactement les mêmes idées. Parfois le stéréotype repose sur des généralités, d'autres fois des raisonnements non expérimentaux et il arrive aussi qu' il ne repose sur rien. Il n'est pas toujours fait mention qu'il soit communément partagé aussi. Ainsi, j'accepte toutes les visions pour ma part.

De toute façon on retombe plus ou moins sur nos pâtes si je peux me permettre de parler ainsi. Une généralité ne fait pas une vérité et donc on peut dire sans raisonnement hyper capillotracté que le stéréotype de généralités ne repose sur rien au plan expérimental. Admettre qu'un stéréotype puisse exister sur un plan individuel et collectif ne me semble pas fou à admettre aussi.

J'ose à peine parler du "préjugé" sur lequel je ne veux pas m'étendre beaucoup. Cependant, si on accepte simplement la coloration plus péjorative du terme (on parle de jugement quand même), utiliser le mot stéréotype ou préjugé ne me choquera pas.

Tout cela me semble bien suffisant pour les amateurs/amatrices que nous sommes au moins en majorité.



En vous lisant je me dis parfois que les stéréotypes sont inévitables sans quoi il faudrait effectivement se remettre en question éternellement sur le plan psychique. Cela est en adéquation avec tout ce que j'ai lu sur le sujet et les stéréotypes sont même des fois décrits comme la preuve d'une bonne santé mentale en psychologie. Mais ils entrainent aussi le processus de stigmatisation et la dévaluation des individus par exemple. Si on ne peut pas remettre en cause tous les stéréotypes, lesquels faut-ils choisir afin de s'en émanciper? Cela ne serait-il pas le début d'une bataille infinie où qui sera plus victime que l'autre aura son mot à dire? Peut-on admettre une telle idée? Est-ce cela l'égalité peut-être?

Qui seront les privilégiés-ées de demain dans cette logique? Les plus égaux/égales d'entre nous? Cette idée est-elle choquante après tout?

Le marché, comme certain-e-s personnes le décrivent (sur le forum) est un immense concentré de stéréotypes. Combattre les stéréotypes et les discriminations reviendrait-il finalement à prôner de nouveau l'égalité au centre de la société? Peut-on voir dans cette réflexion la possible décadence d'un monde basé majoritairement sur le commerce et l’individualité? Est-il possible que ce processus ait commencé?

Peut-être qu'à défaut de savoir comment s'affranchir des stéréotypes nous pourrions inopinément commencer à entrevoir où mènerait cette dynamique.


Lien vers une page sur le processus de stigmatisation:
http://www.psycom.org/.../Stigmatisation-en-psychiatrie

Lien vers une page où il est question entre autre des effets bénéfiques des stéréotypes:
http://www.psychoweb.f...tion-et-effets-des-stereo.html
34 ans Paris 17
c'est très difficile voir impossible de s'affranchir d'un stéréotype car c'est une représentation cognitive socialement partagée par l'ensembles des individu appartenant à un groupe. Le synonyme "stigmatiser" a pour origine "stigma" qui signifie "marquer au fer rouge".

Un stéréotype est-il toujours négatif, si oui ou non, Pourquoi?

En fait contrairement à ce que beaucoup de gens pense, raisonner par stéréotype est une preuve d'intelligence, car c'est une forme de catégorisation, qui renvoie à l'esprit de synthèse en quelque sorte.

Comment finalement tordre le cou à une idée reçue, un cliché?

Le seul moyen à mon sens de combattre un stéréotype serait de lancer des campagnes de communication au niveau nationale et sur un longue durée !

Au niveau individuel, vous constaterez que plus une personne vous connait et moins elle vous juge avec des stéréotypes. En fait je pense que personne ne peut échapper aux stéréotypes, on est tous juge et jugé à la fois.
36 ans Rennes 266
C'est magnifique de trouver du monde pour répondre à un sujet que j'ai lancé il y a plusieurs mois. (Sans ironie)

Effectivement, nos esprits on besoin de classer les choses pour être synthétiques et ainsi agir de façon efficace dans un temps limité. Je suis comme tout le monde, rempli de stéréotypes et je l'admets humblement.

Après plusieurs mois passés sur ce forum, je suis de plus en plus convaincu que c'est un tri nécessaire. Il ne faut absolument pas essayer de bouleverser ce tri dans la vie quotidienne mais savoir aller au-delà, ce qui n'est pas du tout la même chose. J'avais pour théorie qu'un stéréotype étant justement basé sur rien, des généralités, une impression, une idée partagée, il ne faut simplement pas le prendre pour plus que ce qu'il est : Une idée! Aucune obligation de la concrétiser ou de la combattre sans nécessité car c'est encore lui donner une importance qu'elle n'a pas. Son importance est d'être une idée, le palier nécessaire pour en appréhender une autre. C'est finalement ça pour moi combattre les stéréotypes, accepter pleinement le fonctionnement de notre psychisme et développer notre curiosité. Toutefois, ce n'est pas un réel combat, c'est une constatation dans un premier temps puis une meilleure définition et considération de notre pensée comme nous pourrions le faire des fonctions de notre estomac. Rien d'autre! Comme toujours, ce n'est qu'en portant une meilleure considération à soi-même que l'on peut le faire envers les autres. Et ça fonctionne!

Notre société produit à mon avis l'inverse! D'ailleurs les expressions souvent utilisées sont révélatrices "déconstruire les préjugés", "combattre les stéréotypes". Ce n'est pas apporter un éclairage sur notre pensée ou la consolider mais aller contre. Nous ne pouvons que stigmatiser de nouvelles personnes et se liguer contre la stigmatisation combattue que de façon très contre-productive. C'est un des trompe-l’œil de notre siècle très certainement.
34 ans Paris 17
En fait ce que j'ai constaté est que les personnes ciblées ou se sentant ciblées par un stéréotype peuvent s'en sortir grâce à leur manière d'être. Par exemple quelqu'un qui a un handicap lourd mais qui est très bon vivant et qui accèpte totalement sa situation va beaucoup mieux s'intégrer et se faire accepter par les autres.

Je pense que cette approche est la meilleurs façon de "combattre" un stéréotype au niveau individuel car au delà des stéreotype il y a les émotions qui peuvent aussi déclencher des réactions de rejets. Or quelqu'un qui est trop grand, trop petit, trop gros ou trop ce que vous voulez mais qui est joyeux et qui s'accepte va courcicuiter les stéréotypes et les ressentis qui vont avec chez les autres.

Pour moi les réactions de rejets sont une preuve d'empathie car cela signifie que les autres se mettent à votre place et ressentent la souffrance que vous ressentez.
C
33 ans 1501
Très intéressant ce que tu dis, Viv, je suis tout à fait d'accord.
B I U