MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Mon look

M
60 ans région parisienne 47
Je me trouve vraiment moche.
Ce n'est pas une question de poids, j'avais le même problème avec beaucoup de kilos en moins.
Mais avec les kilos en plus c'est encore plus dur  
d'accepter mon physique.

Je reprends volontiers à mon compte la citation de Pauline Carton "je ne m'habille pas, je me couvre"

Donc je me couvre et c'est moche, je voudrais tout de même améliorer la situation mais compte tenu de ma taille, je n'ai pas beaucoup de choix dans les magasins. Et en plus, les vêtements qui me plaisent sur les cintres ne me plaisent plus une fois que je les ai enfilés..... J'avais tenté il y a quelques années de profiter du service "personal shopper" du Printemps mais à part les chaussures (et encore) et les sacs à main, ma "personal shopper" n'aurait rien pu me proposer à ma taille.

Donc voilà ma question, est-ce que l'on pourrait me conseiller - en région parisienne - une ou plusieurs boutiques sympathiques proposant des vêtements plutôt classique dans des tailles "copieuses" (genre 50/52) où je pourrais me faire conseiller pour tenter d'améliorer l'image que je donne (et que je perçois comme étant la mienne).

J'ai une deuxième question, j'ai l'impression d'être invisible dans les magasins de vêtements taille "standard". Je me fais des idées ou d'autres filles ont eu le même sentiment très désagréable (d'appartenir à une espèce inférieure qui ose s'aventurer dans un secteur réservé aux minces)..

Merci pour votre aide
45 ans Alfortville (94) 648
Bonjour, je n'ai pas vraiment de piste mais le simple fait de citer Pauline Carton me plaît !
46 ans 295
Et pourquoi pas?...
La couture?...

A moi aussi: j'ai des problèmes pour m'habiller!!!!
Selon les saisons, je peux faire du 50/52, ou bien (rarement, maintenant: du 48).

A un moment: comme mon constat est qu'il existe aussi une sorte de discrimination de marketing, au sujet des habits pour des personnes plus fortes par rapport à des tailles dites "standards"; alors, ...

Je me suis posée la question si...
Je pourrais finalement me créer: pour moi même, mes propres habits via: la couture!!!
Et peut être en profiter et persévérer dans ce domaine comme job pour le futur?...

Je suis allée prendre mes deux premiers cours de couture!...
En 2017.
Cela m'avait passionnée!!!!
Mais...
Je n'ai pas osé persévérer dans cette création personnelle.

Voici mes envies et mes blocages confrontés l'un à l'autre pour m'y mettre!

1) Blocage en moi pour connaître mes propres mesures, via une couturière et donc, "une personne qui m'est inconnue", à devoir "m'exposer", "in vivo", "sur le champs" , lors du deuxième cours, pour connaître: mes propres mesures morphologiques...

Ceci: pour pouvoir créer mon propre patron pour des modèles en vus de me fabriquer mes futurs habits!!

J'ai eu un "blocage dans ma tête"! En quelque sorte!!!!
Cela s'est fait "à mon insu" à dire: sans que je ne m'y attende!!!!
"Un réflexe immédiat" de: "non consentement à m'exposer" à une "personne qui m'est inconnue".
Même si cette "personne inconnue pour moi" n'était autre qu'une couturière, et donc: à but professionel.

Je crois, avec du recul, à vous l'écrire: que je suis: "pudique"!
Je ne m'étais pas préparée (dans ma tête), sur le moment du deuxième cours de couture, comme quoi: il me faudrait m'"exposer", sur le vif, afin de connaître in vivo: mes mesures morphologiques!...

=> Arrêt de ce fait à continuer à prendre d'autres séances de couture.
Blocage en moi à continuer à m'instruire dans de la couture!

2)Comme prétexte pour que j'ai arrêté: impression qu'il faut avoir pas mal de moyens financiers, et donc investir pour:
- être formée en couture.
- m'acheter une machine à coudre.
- et ensuite, m'acheter de la matière première.

3) Par contre: se faire plaisir à se faire plaisir!!!
A dire à me créer mes propres habits selon: mes envies, mes créations, mes imaginations, mes besoins...
=> Envies ++++

4) Je n'ai rien compris (déjà lorsque j'étais une enfant) et encore aujourd'hui, à ce qu'est:
- "le droit fil" selon le tissu à travailler!...

5) La fille de mon ancienne prof de dessin, avait fait des études dans la mode, entre autre dans la couture, la création de modèles,...

Résultat: elle a dû se reconvertir!!!
Car, il n'existe pas de débouché rentable et stable dans ce secteur en France en 2018.

- les articles vendus en Europe, pour la plupart, dans la réalité, sont conçus et fabriqués dans des "pays sous-développés" car la main d'oeuvre est moins chère.
- En France: en terme d'emplois dans la couture, j'ai découvert qu'il s'agit d'"emplois non déclarés", temporaire où existe aussi: de l'exploitation, et donc, ... : Non!

6) Si quelqu'un peut m'expliquer sur ce qu'est le "droit fil" d'un tissu, à dire :
- comment le "repérer" ?
- comment le prendre en compte par rapport au tissu?...
Cela me permettrait au moins à comprendre sur un point technique/mode d'emploi de la couture!!

7) J'ai envie de faire de la couture!!!
Il me faut donc: me déconditionner de ce blocage que j'ai dans ma tête!
Faire un travail sur moi-même, sur ce blocage que j'ai comme quoi: il me faudrait accepter à m'exposer à une personne inconnue pour connaître mes mesures morphologiques actuelles!!!...

Si j'arrive à passer ce cap, alors!!!!
Couture = loisirs = passion future à me faire plaisir?...
B I U


Discussions liées