MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La grogne sur les carburants...

52 ans 2640
Je crois qu'il n'y aura que moi pour lancer un tel sujet "polémique", et d'ailleurs n'ayant que très peu de rapport avec VLR!!

En un mot comme en 100, je ne  
suis pas du tout d'accord avec ces mouvements de protestations. Pas de gilet fluo sur le tableau de bord et le 17, je ne vais pas m'enferrer dans le cirque!

Le carburant est à un PRIX encore BAS. Regardez dans les rues, sur les routes : des voitures très très récentes! Certaines consomment plus que d'autres, et c'est bien le choix de son propriétaire que d'avoir un "suv", ou autre qui va à 140 à l'heure en consommant 10 litres/100km alors qu'il consommerait moitié moins en roulant à 100 à l'heure (c'est schématique). Ce doit toujours être le même style de "mal-b..." qui se plaint, comme pour le compteur Linky.

L'argument écolo est bien sûr bidonné : j'ai un côté très provoc' et décalé... "Si c'est pour sauver les pingouins d'Amazonie, vous êtes partants?"

C'est en FORCANT le consommateur à faire des économies... Qu'il en fera. Je dois faire 20km aller, 20km retour pour aller à mon boulot : j'y vais, comme toujours, sereinement. Je préfère avoir une citadine ne consommant pas trop... Le prix du carburant étant indexé sur le baril de pétrole, celui-ci pourrait, pourquoi pas, vite retrouver un cours de 100$, soit.... +50% au moins!

Je comprend en un sens la grogne : le gouvernement français taxe le carburant en France, pour "sauver la planète", alors que quasiment partout ailleurs, je crois bien que l'on s'en fout royalement!
Votre voiture pollue trop : elle est retirée de la circulation, ok. Où va-t-elle? En Afrique où les contrôles de pollution, les normes...

Si ça peut permettre de commencer à esquisser le début d'un remboursement de la dette de la France (2000 ou 2500 milliards d'euros??), mais ça sera même pas ça!! Le premier poste de dépense du gouvernement est de payer les intérêts de cette dette, alors on n'est pas couchés...
Avec leur comm' débile de "proposer" des "chèques-carburant" (usine à gaz médiatique qui ira nulle part), bravo la France... Ah ça, ils proposeraient de vendre leur mère pour noyer le poisson...

Inutile de préciser que j'escompte que chacun sera poli s'il n'est pas d'accord, merci!
46 ans Out of nowhere 3558
Poirier, je partage largement ton point de vue. Toutefois la hausse continue des prélèvements n’est pas la solution. L’Etat est totalement shooté à la dépense publique. Je sais que la comparaison n’est pas complètement pertinente, mais honnêtement, aucune entreprise, aucun particulier ne pourrait survivre avec un budget aussi déficitaire sur une période aussi longue. Et quand je pense que si l’Etat n’avait pas cette montagne de dettes avec les intérêts à payer, on pourrait tout simplement supprimer l'impôt sur le revenu, et en plus faire baisser d’autres impôts. Hallucinant non?
G
57 ans Dans l'état j'erre 177
La dette, laquelle ?

Tu paies comptant un appart, une maison ? La plupart des gens en prennent pour 30 ans dorénavant, en Suisse c'est même sur 2 ou 3 générations, un siècle et pourtant que ne dit-on pas qu'ils sont vertueux...

L'état c'est pareil : l'investissement s'amortit, on ne le casque pas en 3 ans. Personne.

De la dette pour payer des frais de fonctionnement, c'est déjà plus un problème.
46 ans Out of nowhere 3558
KiloMaitre a écrit:
La dette, laquelle ?

Tu paies comptant un appart, une maison ? La plupart des gens en prennent pour 30 ans dorénavant, en Suisse c'est même sur 2 ou 3 générations, un siècle et pourtant que ne dit-on pas qu'ils sont vertueux...

L'état c'est pareil : l'investissement s'amortit, on ne le casque pas en 3 ans. Personne.

De la dette pour payer des frais de fonctionnement, c'est déjà plus un problème.

Je crois qu’on en est là, et de manière avancée. Le budget est très déséquilibré, structurellement, et depuis trop longtemps.
52 ans 2640
KiloMaitre a écrit:
De la dette pour payer des frais de fonctionnement, c'est déjà plus un problème.

... Tu veux dire "... + un problème", je suppose.
A ce qu'il paraît, la dette, c'est comme le cholesterol : y'a le bon... Et le mauvais...
44 ans Alfortville (94) 587
Tiens, juste une question : ces 40 dernières années, quel budget français a été à l'équilibre ?
En bonus : quel ménage (au sens INSEE) pourrait se le permettre ?
35 ans 485
Je suis poliment en désaccord avec vous, n'ayant pas du tout la même vision des choses je crois. (Je ne roule pas, ça n'a rien à voir).

@Wildcat : l'État n'a aucun intérêt de permettre aux gens de vivre mieux que nécessaire. Ça les rendrait moins manipulables :/

@François : c'est possible pour presque tout sauf l'achat d'un logement non ? (Ou j'ai mal compris la question). En tout cas celui-ci devrait être beaucoup plus abordable ; mais faut bien donner de l'argent aux banques :) [EDIT : c'est moins vrai qu'il y a quelques décennies, les taux étant plutôt bas ; mais d'un autre côté ils restent positifs et on ne prête qu'à ceux qui prouvent qu'ils ont les moyens de rembourser...]

Je ne sais pas si je réinterviendrai sur ce fil... en attendant, une petite chanson :-]
C
34 ans Pas de tchat mariée 1 enfant heureuse, dragueurs s'abstenir, en plus je suis un mauvais coup. 1964
Je suis d'accord avec vous, Poirier. Nous avions 2 citadines, nous n'en avons plus qu'une, je pratique la conduite économique et fais des efforts de jour en jour pour me passer un jour de voiture. La grande majorité des voitures que je croise sur la route en région parisienne sont bien plus grosses que ma petite C1 (ce qui leur fait penser qu'ils ont par ailleurs toujours priorité) et roulent beaucoup trop vite. Les gens qui habitent au milieu de nulle part et ont besoin d'un véhicule ont par ailleurs fait des économies sur leur logement.

Le message n'est-il pas encore passé que la voiture est, de toutes manières, un gouffre à fric ?
46 ans Out of nowhere 3558
A y repenser, même si je ne partage pas totalement le point de vue des gilets jaunes (et que je craigne bientôt de très sévères débordements au vu de l'inorganisation du truc), il me semble que l’Etat va trop loin et trop vite dans la taxation des carburants. Tout le monde n’est pas parisien aisé avec pléthore de transports collectifs à disposition. Sans peut-être s’en rendre vraiment compte, le gouvernement porte atteinte à la liberté d’un grand nombre de français. Moins de liberté de circuler, moins de pouvoir d’achat. A titre de comparaison, le carburant est environ 2 fois et demi moins cher aux États-Unis!
52 ans 2640
wildtendercat a écrit:
A titre de comparaison, le carburant est environ 2 fois et demi moins cher aux États-Unis!

Ben ils ont pas mal de tires qui consomment 2 fois et demi plus, faut préciser^^...

Je ne suis pas parisien aisé, loin de là, c'est plutôt le contraire, en province/campagne avec pas un budget de ministre.

La pilule est dure à avaler, c'est vrai. C'est "marrant" parce qu'hier on avait Jean Lassalle en gilet jaune à l'assemblée qui s'est fait remarquer... Et je l'aime bien!! Confidence : en 2017 pour la 1ère fois de ma vie, je lui ai fait un don (modeste) comme il était candidat à la présidentielle (évidement il s'est fait rétamer) avec quelque perte et fracas. Je signale qu'en + je suis même pas imposable sur le revenu.

Je suis moitié en mode "résigné" qu'on est les con... tribuables...
et moitié que c'est peut-être un mal pour un bien dans le sens de renflouer les caisses de l'état qui sont toujours à la limite de la faillite avec une dette abyssale (?)
37 ans Rennes 293
je respecte cette contestation sur des aspects liés à sa forme. Cela car il s'agit selon moi de personnes qui habituellement "ne manifestent pas" comme le disait Villepin autrefois Premier Ministre quand il disait savoir aussi écouter "ceux qui ne manifestent pas". Pour moi ce sont ces gens là (du moins une partie d'entre eux bien sûr). Cela dit, sur le plan idéologique je n'arrive pas à rejoindre les rangs car demander de consommer plus et pouvoir toujours polluer davantage est désastreux je crois (je ne peux m'y résoudre). Sans compter les actions "anti-étrangers" qui se sont menées aujourd'hui... (la récupération par des partis "identitaires" n'est sans doute pas loin).

Cependant j'ai aussi lu ici et là le début de certaines idées sur un développement plus étendu des services publics à la ruralité par exemple. Non pas que cela soit une solution à mon avis, mais peut-être un petit début de réflexion sur le fait que la ruralité est à repenser. j'ajouterais à cela le blocage de firmes capitalistes, pour parler cru, j'ai enfin vu monsieur et madame tout le monde lutter contre des CRS pendant que moi j’enfilais mes pantoufles (c'est une image)! Ça change un peu! pas besoin d'être un voyou pour cela! Ils se sentent enfin volés, oufff...

Je pense qu'il ne faut pas les mépriser, nous avons besoin de leur parole, les revendications sont très "maladroites" si j'ose dire mais les cris de rage sont bien réels. J'espère sincèrement que leur mouvement s'épanouira sur le plan idéologique pour réorganiser la société un jour. Si ces personnes poursuivent réellement leur quête elles.ils s’apercevront certainement d'elles.eux-mêmes que les prétendus "fouriéristes" et autres anti-capitalistes n'avaient rien des méchant.e.s marginales.naux qu'on en a fait. Que la ZAD bien qu'accueillant des personnes de tous bords n'était pas un clan de personnes liguées envers et contre tout.

Je crois que nous commençons à savoir ce que veut dire payer la dette sans changer de système et ce que cache la merveilleuse société de consommation qui bien qu'ayant apportée des choses est à bout de souffle. Je reconnais là selon mon analyse et de façon embryonnaire les premières "poches de pauvreté" dont parle Jeremy Rifkin dans son livre intitulé "La fin du travail". En concomitance éclate le scandale des "déserts alimentaires" au Royaume-Uni, pays aussi riche que le notre sinon plus.

Personnellement, c'est un tournant que j'attendais. Il y a aura des idées complètement fermées voir au ras-du-sol au départ à cause de la récupération politique et vu la nouveauté du mouvement. Cela prendra plusieurs années, elles.ils ne s'appelleront plus les "gilets jaune" un jour mais auront de nouvelles dénominations. Enfin, au moins elles.ils s'expriment, on est pas du tout sorti de l'auberge, mais l'abîme qui ne proposait strictement rien a changé imperceptiblement de couleur.

Je répondrais que c'est souvent franchement "peu convainquant"(euphémisme) sur le plan idéologique, mais enfin elles.ils sont là!

Ou bien je me trompe sur toute la ligne... Mais ceci est mon analyse pour le moment (très lapidaire bien sûr).
46 ans 283
J'ai appris qu'en 1946, une voisine de mon quartier était née cette année là et habitait, avait grandi son enfance près de la Loire, un fleuve au centre de la France.
Elle m'a dit qu'il était courant, quotidien, que le fleuve la Loire soit gelé, mais vraiment: gelé lors des hivers et sur une durée longue.

J'ai compris alors que lorsque je lisais des livres/romans de l'époque de Victor Hugo ou d'autres et qu'ils parlaient dans leurs livres d'hivers froids, glaçants, à - 10 ou - 20°C, ce n'était pas alors la description d'un hiver dans un "roman" mais bien de la "réalité".

Vers 1985, j'avais été avec mon cousin qui travaillait à l'époque pour...: la Nasa.
Son job?...
Mesurer pour lui, en 1985 la couche d'ozone de cette époque là: à travers la planète.

Je sais que moi, née en 1973: je ne le comprenais pas!!!
Il m'expliquait alors que, en 1985, la Nasa avait des soupçons qu'il existe déjà un "réchauffement climatique".

J'avais eu l'opportunité de l'accompagner au Mexique, au Nord et dans l'Est du Mexique, dans un climat chaud et humide, pendant l'été 1985, dans une forêt vierge et dans la montagne.
Soit un endroit isolé de tout village, pour qu'il mesure alors: la couche d'ozone cette été là à ce lieu là.

Depuis, mon cousin est décédé depuis environ 10 ans.

C'est maintenant, en 2018, que je commence à réaliser que: c'est vrai!!!!
Le climat planétaire change!!!!!
Ca c'est un constat!!!!

Pourquoi?...
D'après les médias: la pollution de multiples façons.

Caroline
46 ans 283
Il existe une chose qui m'énerve!!!!

Lorsque j'entends des dirigeants planétaires qu'ils ont été bien reçus par l'un de leur collègue dirigeant planétaire X ou Y: c'est comme l'équivalent d'un éloge d'un "Honneur" à dépenser, de l'argent au frais de leurs pays respectif, pour faire des éloges à titre: de rencontre politique.

Je sais que les dirigeants planétaires se rencontrent pour établir des sortes d'"ententes", "marchés planétaires" entre eux.

J'aimerais que, il existe une prise de conscience parmi eux entre:
- leur classe politique, leur mode de vie et de travail actuel,
et ce le clivage de plus en plus évoquant:
- des peuples respectifs qu'ils sont censés représenter.

Autrement dit: pourquoi déjà, ne pas s'entendre à ce que, lorsque des dirigeants politiques planétaires se rencontrent, alors, qu'ils s'habillent, qu'ils se reçoivent à l'identique du peuple qu'ils représentent et non, selon pour aboutir à "un certain égo propre à eux" à vouloir évoquer comme quoi, le dirigeant politique aurait du pouvoir en simulant tout ce cinéma d'éloge/réception/cinéma pour se recevoir entre eux, car chef d'un pays qu'il représente.

Caroline
37 ans Rennes 293
je voulais enlever ma contribution au sujet lol, mais vu qu'il y a déjà des réponses je laisse maintenant...normal
46 ans 283
Besoins importants à ce que les dirigeants planétaires redescendent de "leur planète imaginaire/ égo/ leur mode de vie"....: totalement en décalage par rapport à l'économie des peuples respectifs qu'ils représentent!!!...

Volontés de ce fait à ce qu'ils arrêtent à, encore et toujours, faire comme si ils continuent à "jouer à du Monopoly"!!!....

C'est tout à l'honneur de chacun d'alors d'être en capacité d'entreprendre des décisions selon les réalités économiques planétaires actuelles.
Caroline
B I U