MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quel défaut pouvez-vous pardonner?Et pourquoi?

45 ans 2688
Quel défaut pouvez-vous pardonner?
Et pourquoi?
37 ans Rennes 292
La question est pour le moins vaste. J'aurais voulu répondre mais je ne sais pas par quel bout commencer. Je crois que si on se sent respecté.e on peut pardonner beaucoup de choses...
99 ans chezmoi 1695
Alors Anatasnia, j'aime beaucoup ta question mais j'ai du mal à y répondre pour le moment.
Dans une moindre mesure je peux pardonner la jalousie parce que ça me prouve que la personne tient à moi
84 ans 4732
Question intéressante .

C est difficile de choisir. Quand j aime quelqu un c est après un long processus donc en général la balance est faite j ai deja vu ses qualites et ses defauts et donc que rien de m insupporte vraiment.

Pour des gens que je n aime pas spécialement car je ne les connais pas assez c est pas évident à choisir.

Je pense que ce que je ne peux pas pardonner c est quand on m a utilisé dans un but égoïste. La manipulation dans ce sens je ne pardonne pas. C à dire que je suis assez cool et que certains peuvent en profiter. Si je m aperçois que c était pour obtenir quelque chose, une fois que je l ai vu il n y a aucun retour en arrière possible je ne pardonnerai pas et mes relations avec la personne s arrêtent la. Je dis la chose calmement mais fermement.

Mais cela n arrive pas très souvent.

Autrement j ai de la peine avec l agressivité mais si je peux comprendre la raison cachee derrière cette agressivité je peux "pardonner ". Mais c est au cas par cas je dirais.

Et toi Anastasnia ?
84 ans 4732
En relisant je me rends compte qu en fait j ai pris ta question à l envers puisque j ai dit ce qui ne serait pas pardonnable.

Mais du coup sur le défaut que je pourrais pardonner c est pas évident puisque je pardonne tout à ceux que j aime et que j ai tendance à me dire que ce qui est un défaut pour moi ne l est pas pour un autre.

Je pardonne tout défaut, même au moins proche si j ai le sentiment que le fond est bon et que je peux comprendre le comportement donc je ne peux pas vraiment mieux développer. Par contre je n hésite pas à mettre une limite, même si je comprends.

Après ce qui est compliqué aussi c est de savoir ce qu est un défaut ? Par exemple la maltraitance envers les animaux et certains humains est ce que cela pourrait être classé dans un défaut ? A mes yeux c est pire qu un défaut .

Donc je me rends compte que je n arrive pas bien à répondre à ton questionnement intéressant.
P
51 ans 3360
Un si petit énoncé pour un sujet qui me semble d'une extrême complexité mérite réflexion avant d'y répondre. De quels défauts s'agit-il, d'ailleurs ? De comportement, de nature, autres ? Et comment définit-on si une caractéristique humaine est un défaut ?
45 ans 2688
Haris-tote a écrit:
La question est pour le moins vaste. J'aurais voulu répondre mais je ne sais pas par quel bout commencer. Je crois que si on se sent respecté.e on peut pardonner beaucoup de choses...


Dans la mesure du possible, je le pense aussi .
45 ans 2688
zezetteepouseX a écrit:
Alors Anatasnia, j'aime beaucoup ta question mais j'ai du mal à y répondre pour le moment.
Dans une moindre mesure je peux pardonner la jalousie parce que ça me prouve que la personne tient à moi


J'avoue que la question est vaste..

La jalousie, du moment que ce n 'est pas maladif ça va .Sinon c'est invivable, l 'un comme l'autre et ça peut aller trop loin .
45 ans 2688
Saralou :
Pour toi , tout défauts peut être pardonnable car cela exprime des sentiments profonds mais raisonnables qui s'exposent à un temps T et qui peuvent s'expliquer .En mettant des limites à ne pas être trop envahit.
Si je comprends bien .


Pour moi , quand on maltraite des animaux et des êtres humains,ce n'est pas un défaut. C'est un manque de sentiments donc d'empathie et de bienveillance, de coeur ...On ne métrise plus ses pulsions , on ne distingue plus le bien du mal .Parfois même à y prendre du plaisir, un plaisir sadique .( On = terme général qui désigne les gens ).
C'est un cran bien supérieur à un défaut.
Avoir un absence de défaut qui équilibrerai notre être.
84 ans 4732
Anatasnia a écrit:
Saralou :
Pour toi , tout défauts peut être pardonnable car cela exprime des sentiments profonds mais raisonnables qui s'exposent à un temps T et qui peuvent s'expliquer .En mettant des limites à ne pas être trop envahit.
Si je comprends bien .


Pour moi , quand on maltraite des animaux et des êtres humains,ce n'est pas un défaut. C'est un manque de sentiments donc d'empathie et de bienveillance, de coeur ...On ne métrise plus ses pulsions , on ne distingue plus le bien du mal .Parfois même à y prendre du plaisir, un plaisir sadique .( On = terme général qui désigne les gens ).
C'est un cran bien supérieur à un défaut.
Avoir un absence de défaut qui équilibrerai notre être.


Oui voila c est ca !
45 ans 2688
Prax a écrit:
Un si petit énoncé pour un sujet qui me semble d'une extrême complexité mérite réflexion avant d'y répondre. De quels défauts s'agit-il, d'ailleurs ? De comportement, de nature, autres ? Et comment définit-on si une caractéristique humaine est un défaut ?


Je ne voulais pas mettre de barrière au sujet d'où le faite qui soit vaste et complexe à La fois. Je voulais que tout le monde puisse y répondre comme bon lui semble ..Avec sa vision propre et son expérience de vie .


Un défaut est l 'inverse d'une qualité. Mais Chaqu'un à sa définition et les limites qui vont avec et ceux qu' on peut pardonner ou pas.
45 ans 2688
Saralou a écrit:
Anatasnia a écrit:
Saralou :
Pour toi , tout défauts peut être pardonnable car cela exprime des sentiments profonds mais raisonnables qui s'exposent à un temps T et qui peuvent s'expliquer .En mettant des limites à ne pas être trop envahit.
Si je comprends bien .


Pour moi , quand on maltraite des animaux et des êtres humains,ce n'est pas un défaut. C'est un manque de sentiments donc d'empathie et de bienveillance, de coeur ...On ne métrise plus ses pulsions , on ne distingue plus le bien du mal .Parfois même à y prendre du plaisir, un plaisir sadique .( On = terme général qui désigne les gens ).
C'est un cran bien supérieur à un défaut.
Avoir un absence de défaut qui équilibrerai notre être.


Oui voila c est ca !


J'ai bien compris ^^
R
101 ans La ville de l'Amour 68
Bonsoir,
C'est une vaste question.
Je dirais de manière synthétique.
Je pourrais tout pardonner à ceux que j'aime.
Le pardon procure une paix intérieure, aussi bien pour celui qui pardonne que pour celui qui l'espère.
En ne sachant pas pardonner, on ne fait que s'enfermer sur soi.
Le pardon est nécessaire car il allège le poids des consciences.
Bien sûr il ne faut pas occulter que le pardon est une démarche difficile, on doit se faire violence, savoir faire taire ses ressentiments et jongler entre notre cœur qui voudrait bien pardonner et la tête qui résiste.
45 ans 2688
Rien-que-pour-vos-yeux :

Bonjour ,

Je trouve que tu as une grande force intérieure pour tout pardonner .Mais jusqu'à quel point ?
Juste les défauts mineurs ,ceux qui méritent d'être pardonner .
Cela qui ne créées pas trop de dégâts dans la vie...

Bien sûr, on ne parle là que de défauts .
R
101 ans La ville de l'Amour 68
Bonjour,
Je pense que tout défaut mineur ou majeur mérite d'être pardonné quelque soit les conséquences qu'il engendre.
Quand on ne sait pas pardonner, on reste focalisé sur le passé, on ne se met pas en ordre de marche pour aller de l'avant.
Et c'est bien cette attitude de se tourner vers l'avenir qui nous fait progresser.
Un proverbe dit bien "Rien ne sert de pleurer sur le lait renversé".
Pourquoi perdre de l’énergie, se plaindre ou pleurer? Palabrer ne servira à rien.
On ne change pas les gens, ils viennent avec leur défauts et leur qualités.
Les qualités on les prend avec plaisir, elles ne nous demandent aucun effort et elles nous confortent dans la vision que nous avons des choses.
Les défauts par contre c'est autre chose, ils représentent un vrai challenge, on veut les changer, les modifier, les faire rentrer dans notre moule.
Et si nous apprenions seulement les accepter comme nous le faisons si bien pour les qualités.
B I U