MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Non binaire= réel?

17 ans 122
Qu'on sache une chose, JE NE SUIS PAS TRANSPHOBE!!! Alors pas de "sale transphobe, vas!!"
Je comprends très bien la transsexualité, ce que je veux parler, ce sont les non-binaires. Je  
veux dire... Ils disent ne pas vouloir entrer dans les critères de genres, alors on peut dire qu'ils ont "choisis" d'être non-binaires. Et puis... Pourquoi ni homme ni femme? On peut très bien être un homme avec des "caractéristiques" de femme et inversement!!!
Pour ma part, je ne suis pas le profil parfait du mec. J'aime des chose de fille, mais je ne vais pas me definir comme tel. Oui, je peux avoir des regards déplacés lorsque je vais dans les cosmétiques (Pour parfum ou creme et non make up, quand même xD) mais je ne suis pas une femme. Il faut vraiment arrêter d'associer et genrer tout!!! Et j'ai l'impression que c'est ce que les non-binaires font sans le vouloir
"Puisque cheveux long= fille, moto= gars et maquillage= fille, je vais me prétendre ni un ni l'autre"
Ils peuvent très bien se se tenir homme ou femme en ignorant ces statistiques genrer de merde


Qu'en pensez vous?
35 ans 438
sale transphobe, vas !
17 ans 122
pan a écrit:
sale transphobe, vas !

😂👌
35 ans 438
Sinon le sujet est intéressant mais je n'ai pas trop d'avis ; c'est peut-être comme tu dis pour ne pas être catalogué comme un cliché que ces gens ne veulent plus être ni homme ni femme (même si biologiquement ils n'ont guère le choix). Genre "t'es un mec tu sais pas changer une roue, non mais allo quoi". Du coup ils ne veulent pas être un mélange mais un nouveau genre non basé sur tous ces stéréotypes. Je comprends un peu sans partager - j'ai beau pas être un cliché je continue de me considérer garçon ^^
46 ans Out of nowhere 3416
Pour moi on ne peut ignorer le genre, on est homme ou femme, et ça fait une vraie différence, quelles que soient ses inclinations.
C
34 ans Pas de tchat mariée 1 enfant heureuse, dragueurs s'abstenir, en plus je suis un mauvais coup. 1590
Je suis binaire, parce que sans le binaire, il n'y aurait ni informatique, ni internet, ni Twitter pour propager à vitesse grand V ces délires égocentriques.
42 ans Bruxelles 27
en gros (ouh le vilain mot), comment dire..;rien à foutre en fait. Il existe une catégorie de personnes qui n'a tellement rien à faire de sa vie qu'ils vont s'inventer encore plus de contraintes. Dorénavant, on ne peut plus se définir mâle ou femelle, alors que c'est jusqu'à présent la meilleure solution qu'a trouvé la nature pour assurer la variété des individus et l'enrichissement de l'espèce. Ca me rappelle la chanson de Goldman "entre gris clair et gris foncé". De politiquement-socialement correct. Moi, je m'asseois dessus.
B I U