MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Une envie de vous raconter mon histoire

33 ans 38
Une envie de vous raconter mon histoire
C
33 ans 1495
Nous sommes tout ouïs.
33 ans 38
Désolée, je n'arrivais pas à créer de post... et c'était un peu un test. Du coup c'est parti :
33 ans 38
Je crois que mon truc est trop long... j'arrive pas à le poster ! ^^
33 ans 38
Je vais le faire en plusieurs parties..

Bon Partie 1 :
Il y a quelques années, je suis célibataire, je sors souvent car je fais partie d'un groupe de musique en tant que chanteuse et j'adore ça ! Je rencontre quelques garçons mais rien de bien concret, (comme toujours) ma plus longue relation a dû durer 6 mois... Je vous épargne les détails.

J'ai alors 22 ans à l’époque. Mon 23ème anniversaire est proche et je rencontre un garçon qui ne me plaît pas vraiment. Il s’appelle Florian je trouve qu'il a un peu une tête de fouine... c'est méchant !!! Je ne suis pas comme ça d'habitude, je n’aime pas juger les gens car je n’aime pas être jugée.

Il s'accroche à moi, je ne vois pas pourquoi on a des physiques diamétralement opposés (même si je ne suis pas regardante sur le physique, j'ai mon type d'homme) et je ne vois vraiment pas comment je peux lui plaire (je suis ronde et lui vraiment tout maigre). Bref, il s'accroche, il insiste. Il ne me plaît pas.

On se voit de temps en temps pour discuter car il est gentil et on discute plutôt bien. Finalement, je cède plus pour la bonne entente et parce que je n’ai personne sur le moment… oui ça aussi c’est pas correct ! Je commençais à dériver de mon attitude toute sage de la jeune fille modèle que j’étais (oula !).

Il est très gentil avec moi, je l’aime bien mais je n’ai pas de réels sentiments pour lui.
33 ans 38
Partie 2 :
Je suis toujours inscrite sur un site de rencontre, je n’ai pas désactivé mon compte au final mais je n’y allais plus. Puis un soir je me reconnecte pour voir un message. C’est un garçon que je trouve très beau et très gentil. Il s’appelle Romain. Je lui dis que je viens de me mettre « en couple » avec quelqu’un (j’en suis alors au 2ème mois de ma relation avec Florian) mais il me dit que ça ne coûte rien de se rencontrer. J’accepte volontiers car je suis curieuse et il me plaît vraiment !

Il est aux alentours de 18h30, place de la cathédrale. Je vois un homme au loin, en costard, chaussures de ville, assez classe je dois dire.

Il vient vers moi et me sourit. C’est lui, c’est Romain ! Alors c’est ça qu’on appelle le coup de foudre ? Le courant passe direct entre nous et mon moi intérieur n’en peut plus tellement je le trouve beau, prévenant, agréable…. et tous les adjectifs positifs que l’on puisse trouver sur cette terre.

Il m’emmène dans un bar-billard rétro, ambiance jazzy, j’adore ! Il me propose une partie de billard. Ok. Il me lance des regards, me montre soit-disant ses combines pour bien jouer et du coup s’approche de plus en plus de moi, un jeu de séduction dans lequel je le suis aveuglément. Une fois la soirée terminée, on se dit au revoir et je rentre chez moi. Message dans la soirée : « Je suis désolé, je sais que je t’ai dragué ouvertement alors que je sais que tu es prise. J’espère que je ne t’ai pas trop choquée et que tu ne m’en voudras pas ». Je lui réponds directement que je ne lui en veux pas et que si je n’avais pas voulu « jouer » je l’aurai rembarré. La discussion suit son cours et plein d’autres après… je m’accroche à lui, je tombe amoureuse.
33 ans 38
Partie 3 :
Je vois Romain régulièrement tout en étant encore avec Florian. On ne fait rien de mal, jusqu’au jour où, ça va plus loin, je suis amoureuse de Romain, je lui plais aussi alors ce qui devait arriver arriva. Je l’aime, je veux casser avec Florian.

Problème numéro 1 : je n’ai pas envie de passer pour la méchante en cassant avec Florian, je n’ai jamais cassé avec quelqu’un, je me suis toujours fait larguer… manque de confiance en moi constant et depuis toujours.

Problème numéro 2 : Romain me dit qu’il est bien avec moi mais qu’il n’est pas encore prêt à se remettre réellement avec quelqu’un (il était resté 3 ans avec une autre fille avant de me rencontrer), il me dit de garder mon couple. Je lui avoue alors mes sentiments, je ne ressens rien pour Florian – je l’aime lui ! Mais là, je n’ai plus de souvenirs précis de sa réponse mais les choses n’ont pas avancé. Je ne sais pas si ce qu’il me dit est vraiment ce qu’il pense ou s’il attend que je fasse le premier pas. Je n’ai pas de courage, j’écoute ma tête au lieu de mon cœur. Finalement, on s’entend vraiment bien avec Romain. On décide d’arrêter cette relation d’amis-amants et de ne rester qu’amis.

3 mois plus tard, la relation avec Florian se dégrade, beaucoup par ma faute parce que je laisse des messages assez clairs, on se dispute beaucoup, on ne se comprend pas. Je n’ai plus envie de chercher. Un soir lors d'une discussion, Florian me dit qu’il m’aime plus que tout et qu’il n’a pas envie de me perdre. Le lendemain, on en revient à avoir une discussion sérieuse et finalement il me dit qu’il ne sait plus où il en est et qu’il veut rompre (véridique ! le lendemain – la nuit porte conseil ?) Je n’avais pas eu de contact avec Romain pendant tout ce temps et je venais de perdre ce qu’il me restait. Tant pis pour moi je l’ai peut-être (sûrement) mérité.
37 ans très au sud 7394
Il n'y a ni gentil ni méchant dans cette histoire. Les sentiments ça ne se contrôle pas. Tu savais depuis le départ que tu n'étais pas amoureuse. Alors oui des fois ça arrive doucement mais des fois pas du tout.
Par contre pour toi il me semble la véritable "leçon" à retenir c'est de te faire confiance, de t'écouter et de te dire que ce que tu veux tu le mérites. Tu savais que ça n'allait pas, la prochaine fois tu n'insisteras pas autant, tu te feras confiance. Tu sais ce que tu veux un peu plus, la prochaine fois tu sauras que si tu ne l'as pas tu t'en vas, tu n'as pas à attendre que l'autre s'en aille. Ce n'est pas être méchant que de partir/ quitter, c'est se mettre en accord avec soi même. Si quitter c'est être méchant, qu'est ce que c'est alors que d'exiger que l'autre reste pour son bien être perso...?
33 ans 38
Oui mais mon truc était tellement long que je ne suis pas encore parvenue à tout poster je réessaye de poster encore une partie :
33 ans 38
Partie 4 :
Quelques jours passent et je veux recontacter Romain. Il me manque, ma rupture m'a tout de même fait mal car elle fut brusque. J'arrive à avoir Romain au téléphone, j'ai le sourire aux lèvres dès que j'entends sa voix, tous mes problèmes disparaissent. On discute, je demande à le revoir. Il me répond qu'il va trouver un moment mais qu'il doit aussi aller vois sa copine...sa...co..pine ???? Les trois secondes qui suivirent ces mots ont semblé une éternité pour moi où je tombais dans un trou noir sans fin. Je me reprend et on décide de se recontacter plus tard. Le moment où il raccroche je fonds en larmes, j'accuse le sort, les dieux, tout ce qu'il me passe par la tête... Et si c'étiat tout simplement ma faute ? Mon manque de réaction et le fait d'avoir écouté ma tête plutôt que mon coeur sont seuls fautifs, je ne peux m'en prendre qu'à moi même !

On se revoit un peu mais il est en couple donc un peu plus prit et apparemment le début de sa relation se passe bien. Je suis contente pour lui - folle de rage contre moi... Ce qui m'amène à une erreur stupide : je me mets en couple avec le premier mec que je trouve mignon et qui passe par là : Guillaume. Pour la faire courte sur lui, je ne resterai que 2 mois et demi avec et il aura réussi dans ce petit laps de temps à m'escroquer de l'argent et à lever la main sur moi. C'est sur ce geste queje trouve inadmissible que je le largue directement.

Je cherche après ça à revoir Romain le plus possible tout en essayant de l'oublier... oui je suis une fille très paradoxale ! Cette année là, je réussi à prendre mon indépendance et je m'installe dans un petit appart toute seule ! Enfin, depuis le temps que je voulais partir du cocon familial. Entre-temps, Guillaume me relance juste pour coucher. Je ne suis pas ce genre de personne et je refuse toute proposition, sauf celle de le revoir pour qu'il me fasse une reconnaissance de dette pour l'argent qu'il m'avait "emprunter".

Le temps passe et je me sens bien décidée à essayer de reconquérir Romain, je l'invite dans mon nouveau chez moi et j'invente une excuse : "j'ai besoin de ton avis sur une tenue que je dois porter pour un gala que j'ai de prévu avec mon boulot dans quelques semaines". Il me dit ok. J'avais tout prévu : petite coupe, musique d'ambiance, bougies.... Il arrive, on s'assoit et on discute. Je lui dis alors que je vais enfiler la tenue pour avoir son avis. Je vais dans la salle de bain et j'enfile cette sublime robe noire et je mets cette musique "Baby I'm a fool" de Melody Gardot. Je l'invite par un regard à danser avec moi, et le temps se suspend lorsqu'il m'enlace et que l'on tourne doucement le temps de cette chanson. Je suis convaincue qu'il est l'homme de ma vie, j'ai envie de me bat
33 ans 38
Partie 5 et dernière ! (on arrive au bout !)

Les semaines passent, je suis toujours célibataire. Un soir tard, peut être un peu trop nostalgique, je lui envoie un énorme texto en disant des choses gentilles et tendres mais rien de forcément amoureux ou sexuel. Je crois que c'était des choses du genre : "Tu es une personne qu ej'apprécie énormément, j'espère que tu ne changeras pas, reste comme tu es car je t'adore comme ça. J'espère juste qu'on arrivera à se voir un peu plus." Oui mais c'était sans compter sur sa copine qui a vu ce message et sans m'avoir jamais vue, m'a détesté directement.

J'ai donc essayé de l'oublier réellement. Je me réinscris sur un site de rencontre et quelques temps plus tard (et quelques rencontres infructueuses plus tard aussi) je rencontre Régis. Je le trouvais mignon et on s'est apprécié au premier regard. Nous n'avons pas mis longtemps à nous mettre ensemble. Au bout de six mois (oui oui ça a été rapide) un concours de circonstance nous a fait nous installer ensemble. Même si ça se passait bien, je pensais encore beaucoup à Romain. On s'était écrit quelques fois mais pas vraiment beaucoup.

Un jour je lui téléphone pour avoir de ses nouvelles et je lui annonce que j'ai déménagé à telle adresse et qu'il faudrait qu'il passe à l'occasion pour boire un verre. Coup du sort, il me dit qu'il vient d'acheter un appartement dans le même immeuble, deux étages au dessus du mien et qu'ils vont s'y installer prochainnement avec sa copine(Non mais franchement, quelle probabilité il y avait pour qu'il achète un appart dans le même immeuble dans cette grande ville ???!!!) 😕 On a donc habité dans le même immeuble pendant environ 2 ans. Au départ on discutait bien quand on se croisait puis j'ai appris que j'étais devenue un sujet de dispute dans leur couple. Du coup j'ai pris la décision (conne) de m'éloigner. Je l'évitais, je faisais tout pour ne pas le croiser et quand je le croisais je m'excusais en disant que je n'avais pas le temps pour lui éviter de s'engueuler avec sa copine. Je souffrais en silence de ne pas le voir car je l'aimais encore énormément, même si j'étais bien avec Régis.

Puis un jour, j'ai craqué. Je pensais à lui et dans un élan de tristesse, de jalousie et de colère mêlés je lui ai laissé ce message sur sa messagerie instantanée : "T'es qu'un con" En envoyant ce message, je pensais dans ma tête : "Romain, t'es qu'un con de ne pas avoir compris mes sentiments, t'es qu'un con de m'avoir dit à l'époque que tu ne voulais pas te mettre en couple alors que tu l'as fait quelques temps plus tard, t'es qu'un con de ne pas avoir accepté mes sentiments, t'es qu'un con de ne pas voir que je souffre de la situation, qu
23 ans 1
Bonjour,
Désolée je m'incruste mais ton histoire m'a passionné. Ça ne s'est pas terminé comme ça n'est ce pas?
33 ans 38
Mince je viens de voir que ça avait coupé... 😝 en effet non ça ne s'est pas terminé comme ça.

Donc, je me disais ça dans ma tête par colère et tristesse. Alors que je pense avec le recul que c'était plus de ma faute que de la sienne.

S'en est suivi une grande explication entre lui et moi où il m'avait dit qu'il avait l'impression que je l'évitais, que je n'avais jamais le temps pour qu'on se parle quand on se croisait et qu'il ne comprenait pas pourquoi je l'avais traité de la sorte. On s'explique et au final il me dit que même si sa copine voulait pas que je le vois, qu'il me verrait quand même car j'étais une amie. Je pense aujourd'hui que j'ai tout gâché et que c'est réellement en grande partie de ma faute.

Je suis retombée sur un message de lui qu'il m'avait laissé quelques temps après notre explication : "Je suis désolé si je te donne l'impression de ne pas penser à toi et encore plus de ne pas donner de nouvelles... il est vrai que mes pb de taf et familiaux me prennent beaucoup de temps mais je te l'accorde ce n'est pas une raison !! Je pense qu'il faudrait qu'on essai de se voir, de passer un peu de temps ensemble pour se connaitre davantage et repartir de zéro... l'amitié se construit je pense et on n'a rien pu construire en grande partie par ma faute et j'en suis dsl... cela dis, on peut encore y remédier si tu le veux... Avec mes amis, pour la majeur partie on se voit 2, 3 fois par an.. mais quand on a besoin les uns des autres, on est là !! C'est peut etre pour ça que j'ai pas l'habitude d'une amitié "quotidienne" (ce n'est pas le bon mot mais j'espère que tu verra ce que je veux dire...lol) mais je suis prêt à essayer..."

Mais après ça il n'y a pas eu beaucoup d'échanges en fin de compte. Aujourd'hui j'aimerais le revoir, juste pour discuter et se donner des nouvelles, se remémorer peut être nos moments de complicité passés mais à quoi bon, je pense que j'ai tellement merdé à l'époque qu'il m'a aujourd'hui effacé de sa vie. La dernière fois que je lui ai envoyé un message, il avait répondu "C'est qui ?" (bon je peux pas lui en vouloir, ça fait presque 10 ans que cette histoire s'est passée et les dernières news datent de presque 3 ans). Mais parfois, je me surprend à penser à lui et à me demander si je le reverrai un jour... Je suis surement trop nostalgique.
44 ans 2414
Lalou, j'ai lu toute ton histoire jusqu' au bout.
Tout ce qu' il en ressort, c'est que tu as des regrets vis à vis de ce qui a pu se passer.

Alors, reprend contact avec lui.
Ce contact sera de toute façon bénéfique d'un côté comme d 'un autre.
Soit vous pouvez être amis ou + ( car à mon avis, tu as tjrs des sentiments pour lui ), soit cela te permettra de tourner définitivement cette page.
D'être en paix avec toi même et de pouvoir vivre ta vie !
33 ans 38
Merci pour vos réponses Reinette, Kafrine et Lylalulali.

Oui j'ai des regrets, je le sais et malheureusement je pense que j'en aurai toujours.

J'aimerais vraiment reprendre contact mais je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée, ce que je ne dis pas c'est que j'ai essayé de garder contact pendant quelques années, mais ses réponses étaient évasives et plusieurs fois je pense qu'il avait effacé mon numéro car il me demandait toujours "C'est qui ?" - les contacts étaient cependant assez espacés... La dernière fois que l'on s'est eus par message, il n'a pas répondu au dernier et je n'ai pas relancé car je ne voulais pas le harceler. Aujourd'hui il est marié et a deux enfants, et moi de mon côté je suis pacsé et j'ai une petite fille (toujours du coup avec Régis ^^)

Je ne sais pas si j'ai encore des sentiments à l'égard de Romain, c'est possible mais je n'en ai pas l'impression. Je pense surtout avoir énormément de regrets de ne pas avoir écouté mon coeur et de ne pas avoir essayé de me mettre officiellement en couple avec lui à l'époque. Même si ça n'avait pas marché, j'aurai toujours le regret de ne pas avoir essayé...

Je suis un peu plus en paix que je n'ai pu l'être c'est sûr mais quand je suis retombée sur ce message qu'il m'avait laissé il y a quasiment 10 ans, je me dis que j'aurai pu y aller... c'est ça qui me rends nostalgique, c'est qu'il m'avait laissé une seconde chance que je n'ai surement pas su saisir ! (ca me fait penser à la chanson de BigFlo & Oli - Dommage) 😊.

Et en plus je ne saurai pas comment l'aborder... message ? Téléphone ? s'il ne répond pas, message vocal ? Et quoi lui dire ? "Salut ça va depuis le temps ? On se fait une bouffe ?" Déjà qu'il n'avait pas le temps à l'époque, qu'est-ce que ça doit être maintenant avec sa vie de famille et son taf ?
B I U