MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Help!!! Dépression.. (Ou presque) :(

17 ans 102
Je l'ai revu...
J'ai revu cet ancien pote avec qui j'ai coupé tout les ponts avec lui...
Pourtant il ne m'avait rien fait, juste une phrase.. Une tout petite phrase...
"De toute façon,  
vous aimez ça le viol, vous, les gay!!! Pis... Tu le trouvais beau? Pourquoi tu te plain?!!!"
Je l'ai bloqué de partout après cet événement...

Sauf que... Mercredi soir, je sors aux prommenade de ma ville avec mes autres amis, je le vois...

Je fige, je veux pas que lui, me voit.
Malheur pour moi, il s'approche "eh meeeeeeeerde!!!"

Je détourne la tête, mes amis comprennent pas pourquoi (ils sont pas au courant)
Le gars m'appelle et il me parle
"Je peux même plus te parler, tu m'a block partout!! Je suis vraiment désolé, ça fait 2 ans, j'ai changé!!!"
Je lui ai pas répond et je suis juste parti....

J'ai pas eu les couilles de tout dire à mes autres potes, j'ai juste dit que lui et moi, c'etait compliqué, ils vont s'imaginer autres choses...

Celà fait 3 jours... Cet ancien ami a peut-être changé? Il ne s'est pas créer d'autre compte sur les réseaux pour me harceler, il avait l'air sincère, mais j'ai quand même été suivi psychologiquement après l'agression et une deuxième fois après dépression à cause de lui...

Suis-je égoïste?! Devrais-je lui pardonner?!!!! Je me sens vraiment mal et hyper fragile ces temps ci et je me laisse atteindre par tout et n'importe quoi... Ce qui ne me ressemble pas du tout!!!

Help, please :(
M
32 ans 23
Ah non ! Ne te sens pas coupable. S est toi la victime! Un point s est tout !

Je te conseille vraiment d en parler à au moins un de tes proches en qui tu as grandement confiance. Tu peux pas vivre cela seule, une personne relais te ferai sûrement du bien.

Et je me répète que non, tu n as en aucun cas besoin de te sentir coupable. Cette personne t as fais du mal. Tu pourrai porter plainte, tu le l a visiblement pas fait. Tu le peux toujours encore si tu le souhaite. Je sais plus quel est le délais mais il est assez long. Si tu ne le souhaite pas s est ton choix mais je voulais juste te le rappeler.

Du coup, évite cette personne comme la peste. N ai pas de compassion et ne te sens pas coupable. S est lui qui t as fais ça, et j ai du mal que les gens changent si vite et change même tout court. Quelqu un qui te fais ça ne peut pas ette sain. Peut-être a t il des remords, mais ça ne veut pas dire qu il a changer. Il n a qu a vivre avec ces remords. Ce mec la il t as fais ça et il va pas faire sa victime quand même ! S est trop facile ! Inadmissible !

Cette rencontre t as beaucoup chamboulé, tu peux aussi retourner faire un suivis psychologique si t en a besoin... s est normal que ça t zffecte, mais tu n as pas a vivre cela seule.
C
34 ans 1559
Tu t'en veux de ne pas être à la hauteur d'un idéal où il faudrait pardonner ? Ça te questionne d'être encore remué par ces paroles, deux ans plus tard ?

Tu as vécu des bons moments avec cet ami ? Ça te fait mal d'y renoncer ? Il a peut-être changé mais toi aussi et votre amitié n'est peut-être plus valable aujourd'hui.

Tu es intelligent, engagé, tu as une grande force mentale mais si tu n'arrives pas à pardonner, c'est parce que tu n'es pas encore prêt. Il t'a dit des mots très durs tout de même.

Et les autres ont-ils besoin de connaître cette histoire ? J'ai l'impression que tu as forgé ton fort caractère sur l'honnêteté et l'absence de tabous et que taire des choses te fait vaciller. Pour moi qui préfère ne pas trop en dire de peur que ça ne se retourne contre moi, je comprends ton choix de couper court aux rumeurs avant qu'elles n'arrivent, et si j'ai bien suivi, tu vis dans un monde bien différent du mien où les relations sociales te malmènent beaucoup. Je serais d'avis de te protéger en ne donnant aucun grain à moudre aux autres, cette histoire ne les regarde pas, et tenter de t'expliquer avec cet ancien ami.
2561
Je trouve que la phrase de ton ancien ami est très violente et indigne d'une amitié sincère et loyale.

Que tu fus bouleverser par cette rencontre inopinée, c'est tout à fait compréhensible (qui ne le serait pas, à ta place). Tout est remonté à la surface, tout ce que tu as voulu cacher et oublié ...La trahison d'un ami. La blessure que tu as ressenti, c'est légitime.
Néanmoins, je te conseille d'éviter le piège du "couple" bourreau-victime car cela ne servirait qu'à entretenir davantage cette souffrance et la nourrir.

Cependant, savoir pardonner n'est pas inné et ça s'apprend avec le temps.. C'est loin d'être simple et facile, voir impossible pour certaines personnes.
En fait, si on pardonne, c'est surtout pour se soulager soi-même du poids de la rancoeur et de la haine qui peuvent être destructeur.
C'est l'un des plus beaux cadeaux que l'on puisse s'offrir! Refuser de pardonner, c'est trainer le passé comme un boulet et de garder cette partie de sa vie figée.

Chaque personne a sa propre échelle de valeur, l'impardonnable est différent d'une personne à une autre. IL existe des crimes difficiles à pardonner.
Il faut que tu prennes du recul avant de décider de pardonner ou pas, c'est un choix très personnel.
17 ans 102
Lylalulali a écrit:
Je trouve que la phrase de ton ancien ami est très violente et indigne d'une amitié sincère et loyale.

Que tu fus bouleverser par cette rencontre inopinée, c'est tout à fait compréhensible (qui ne le serait pas, à ta place). Tout est remonté à la surface, tout ce que tu as voulu cacher et oublié ...La trahison d'un ami. La blessure que tu as ressenti, c'est légitime.
Néanmoins, je te conseille d'éviter le piège du "couple" bourreau-victime car cela ne servirait qu'à entretenir davantage cette souffrance et la nourrir.

Cependant, savoir pardonner n'est pas inné et ça s'apprend avec le temps.. C'est loin d'être simple et facile, voir impossible pour certaines personnes.
En fait, si on pardonne, c'est surtout pour se soulager soi-même du poids de la rancoeur et de la haine qui peuvent être destructeur.
C'est l'un des plus beaux cadeaux que l'on puisse s'offrir! Refuser de pardonner, c'est trainer le passé comme un boulet et de garder cette partie de sa vie figée.

Chaque personne a sa propre échelle de valeur, l'impardonnable est différent d'une personne à une autre. IL existe des crimes difficiles à pardonner.
Il faut que tu prennes du recul avant de décider de pardonner ou pas, c'est un choix très personnel.


J'aimerais vraiment lui pardonner et je m'en veux de ne pas le faire....
En fait, je ne sais même pas si je lui en veut, alors je ne peux pas trop lui pardonner...


Je le sentais sincère, mais le revoir m'a choqué et ce qu'il m'a dit m'a vraiment blessé, déjà que je l'étais après l'agression, cette remarque m'a littéralement détruit....

Quand je l'ai revu, je me suis senti hyper mal, j'avais l'impression que c'était encore le connard dil y a 2 ans...

J'ai été suivi par un psy, là je vais bien, je ne suis pas le genre de personne à me laisser atteindre par tout et n'importe quoi, mais je ressens vraiment un malaise à le revoir...
2561
Rond_lve a écrit:
Lylalulali a écrit:
Je trouve que la phrase de ton ancien ami est très violente et indigne d'une amitié sincère et loyale.

Que tu fus bouleverser par cette rencontre inopinée, c'est tout à fait compréhensible (qui ne le serait pas, à ta place). Tout est remonté à la surface, tout ce que tu as voulu cacher et oublié ...La trahison d'un ami. La blessure que tu as ressenti, c'est légitime.
Néanmoins, je te conseille d'éviter le piège du "couple" bourreau-victime car cela ne servirait qu'à entretenir davantage cette souffrance et la nourrir.

Cependant, savoir pardonner n'est pas inné et ça s'apprend avec le temps.. C'est loin d'être simple et facile, voir impossible pour certaines personnes.
En fait, si on pardonne, c'est surtout pour se soulager soi-même du poids de la rancoeur et de la haine qui peuvent être destructeur.
C'est l'un des plus beaux cadeaux que l'on puisse s'offrir! Refuser de pardonner, c'est trainer le passé comme un boulet et de garder cette partie de sa vie figée.

Chaque personne a sa propre échelle de valeur, l'impardonnable est différent d'une personne à une autre. IL existe des crimes difficiles à pardonner.
Il faut que tu prennes du recul avant de décider de pardonner ou pas, c'est un choix très personnel.


J'aimerais vraiment lui pardonner et je m'en veux de ne pas le faire....
En fait, je ne sais même pas si je lui en veut, alors je ne peux pas trop lui pardonner...


Je le sentais sincère, mais le revoir m'a choqué et ce qu'il m'a dit m'a vraiment blessé, déjà que je l'étais après l'agression, cette remarque m'a littéralement détruit....

Quand je l'ai revu, je me suis senti hyper mal, j'avais l'impression que c'était encore le connard dil y a 2 ans...

J'ai été suivi par un psy, là je vais bien, je ne suis pas le genre de personne à me laisser atteindre par tout et n'importe quoi, mais je ressens vraiment un malaise à le revoir...



Je comprends tout à fait que tu ne puisses pas le faire.
Comme je te l'ai dis, c'est un choix personnel.

Tu n'as pas à t'en vouloir car tu n'y arrives pas pour le moment et même si tu n'y arrives pas au long terme.
Ce que tu as subis, c'est très violant. Ça a pris du temps pour passer au dessus grâce à ton psy.

Je pense que tu lui en veux et que du coup tu ne peux lui pardonner pour le moment. C'est normal.
Il te faut encore du temps!
35 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 433
Coucou :-)


Rond_lve a écrit:
J'aimerais vraiment lui pardonner et je m'en veux de ne pas le faire....
En fait, je ne sais même pas si je lui en veut, alors je ne peux pas trop lui pardonner...


Je le sentais sincère, mais le revoir m'a choqué et ce qu'il m'a dit m'a vraiment blessé, déjà que je l'étais après l'agression, cette remarque m'a littéralement détruit....

Quand je l'ai revu, je me suis senti hyper mal, j'avais l'impression que c'était encore le connard dil y a 2 ans...

J'ai été suivi par un psy, là je vais bien, je ne suis pas le genre de personne à me laisser atteindre par tout et n'importe quoi, mais je ressens vraiment un malaise à le revoir...



laisse faire le temps rond-ive :-)
tu ne t'attendais pas à le voir et le recroiser a fait remonter des sensations et un vécu qui t'a fait souffrir, normal d'être chamboulé et de ne pas trop savoir quoi penser :-)

l'amitié normalement c'est soutenir l'autre, entendre sa souffrance et surtout ne pas la minimiser, être là dans la bienveillance
c'est tout l'inverse que tu as reçu de cet ami à l'époque et même s'il dit avoir changé, même s'il a réellement changé il est tout à fait légitime que tu aies un mouvement de recul, sorte de reflexe d'autoprotection puisqu'à l'époque il a ajouté de la souffrance à un événement traumatisant qui te faisait déjà souffrir
Ce jeune homme a peut être changé mais avant que tu ne lui réaccordes à nouveau ta confiance je trouve tout à fait légitime que tu attendes des preuves que cette confiance peut être à nouveau donnée

Bref, prends ton temps, si tu veux le recroiser recroise le mais ne t'en veux pas de ne pas être aussi proche de lui qu'avant, cette méfiance est tout à fait "normale" et légitime compte tenu des propos qu'il a osé te dire

Après si je devais te dire ce que moi je ferais :p
Je lui dirais tant mieux si tu as changé parce que ce que tu m'as dit à l'époque était atroce et je n'aime pas du tout la personne que tu m'as montré ce jour là,
tu m'as fait souffrir, tu n'as pas été là dans la bienveillance or je ne veux cotoyer que les gens biens, fiables, sur qui on peut compter en cas de coup dur donc désolée mais je ne souhaite plus te revoir

Le pardon c'est bien mais il faut aussi être conscient que tout ne peut être pardonné, respecte tes propres limites et tes besoins c'est important et tant pis pour ce pote si ça veut dire que tu ne souhaites plus prendre le risque qu'il agisse de nouveau de manière abjecte

je n'imagine même pas à quel point ça a dû être difficile de faire face à ces épreuves, tu es un jeune homme fort et plein de courage :-)

laetitia
17 ans 102
WDpowoa a écrit:
Coucou :-)


Rond_lve a écrit:
J'aimerais vraiment lui pardonner et je m'en veux de ne pas le faire....
En fait, je ne sais même pas si je lui en veut, alors je ne peux pas trop lui pardonner...


Je le sentais sincère, mais le revoir m'a choqué et ce qu'il m'a dit m'a vraiment blessé, déjà que je l'étais après l'agression, cette remarque m'a littéralement détruit....

Quand je l'ai revu, je me suis senti hyper mal, j'avais l'impression que c'était encore le connard dil y a 2 ans...

J'ai été suivi par un psy, là je vais bien, je ne suis pas le genre de personne à me laisser atteindre par tout et n'importe quoi, mais je ressens vraiment un malaise à le revoir...



laisse faire le temps rond-ive :-)
tu ne t'attendais pas à le voir et le recroiser a fait remonter des sensations et un vécu qui t'a fait souffrir, normal d'être chamboulé et de ne pas trop savoir quoi penser :-)

l'amitié normalement c'est soutenir l'autre, entendre sa souffrance et surtout ne pas la minimiser, être là dans la bienveillance
c'est tout l'inverse que tu as reçu de cet ami à l'époque et même s'il dit avoir changé, même s'il a réellement changé il est tout à fait légitime que tu aies un mouvement de recul, sorte de reflexe d'autoprotection puisqu'à l'époque il a ajouté de la souffrance à un événement traumatisant qui te faisait déjà souffrir
Ce jeune homme a peut être changé mais avant que tu ne lui réaccordes à nouveau ta confiance je trouve tout à fait légitime que tu attendes des preuves que cette confiance peut être à nouveau donnée

Bref, prends ton temps, si tu veux le recroiser recroise le mais ne t'en veux pas de ne pas être aussi proche de lui qu'avant, cette méfiance est tout à fait "normale" et légitime compte tenu des propos qu'il a osé te dire

Après si je devais te dire ce que moi je ferais :p
Je lui dirais tant mieux si tu as changé parce que ce que tu m'as dit à l'époque était atroce et je n'aime pas du tout la personne que tu m'as montré ce jour là,
tu m'as fait souffrir, tu n'as pas été là dans la bienveillance or je ne veux cotoyer que les gens biens, fiables, sur qui on peut compter en cas de coup dur donc désolée mais je ne souhaite plus te revoir

Le pardon c'est bien mais il faut aussi être conscient que tout ne peut être pardonné, respecte tes propres limites et tes besoins c'est important et tant pis pour ce pote si ça veut dire que tu ne souhaites plus prendre le risque qu'il agisse de nouveau de manière abjecte

je n'imagine même pas à quel point ça a dû être difficile de faire face à ces épreuves, tu es un jeune homme fort et plein de courage :-)

laetitia


Merci pour ta réponse (Et tous les autres aussi!!!)
Courageux... Je me sens plus très courageux ces temps-ci...
Tse quand c'est rendu que je pleurait seul comme une merde hier soir à minuit le soir...

Je sais, ça fait con...
Je ne suis pas du genre à avoir peur du jugement, j'ai l'impression de redevenir le gamin de 10 ans que j'étais qui a peur des remarques, je me reconnais plus!!! J'ai pas envie de faire une dépression, j'ai peur d'être faible.. Oui c'est ça, je ressens de la peur, la peur d'être jugé... C'est absurde...


Une amie qui était dans mon groupe la journée ou j'ai revu ce gars m'a reparler aujourd'hui.. J'ai(encore une fois) pas eu le courage de tous lui dire, je lui ai juste assurer que lui et moi on était pas en couple (car c'est ce qu'ils ont pensé)

En fait, j'ai juste envie de l'oublier ce gars, j'ai pas envie de reculer mentalement et faire parti de ceux qui ont peur h24 d'être jugé!! J'ai pas envie de faire une dépression!! Je veux juste oublier ce gars et plus le revoir... C'est égoïste, oui, mais j'ai peur qu'il désire recréer un lien d'amitié entre nous et ça, j'en serai incapable...
J'en serai incapable, car je vais toujours me rappeler de ce qu'il ma dit... Et si je me rappelle de ça, je vais toujours me rappeler de l'agression... Je veux oublier ce vi*l, même si c'est impossible à oublier, je veux en faire un deuil et la présence de ce gars va m'en empêcher...
Je sais, c'est égoïste car il n'est pas responsable de mes pensées et tout le monde mérite une seconde chance...
2561
Tu n'as pas tout à fait cicatrisé cette blessure, ce traumatisme que tu as subi.
D'où ta réaction d'hier soir, celle de pleuré pour évacuer ce stresse. Cette peur que tu as ressenti avec tous ces souvenirs revenus à la surface.
C'est loin d'être con de pleurer,c'est un acte nécessaire et naturel, humain.

Cela n'a rien absurde d'avoir peur d'être juger par les autres.
Mais, dit toi que tu en as fais du chemin depuis l'âge de 10 ans.
Tu as grandi avec les valeurs familial et acquis tes propres valeurs. Ce qui fait de toi ce que tu es. Tu es bien plus fort que tu le crois!
Fait toi confiance comme tu l'as fait ces derniers temps.

Tu n'es pas obligé de tout dire à tes amis. Si cela est trop difficile et douloureux pour toi.
Ils le comprendront aisément.
Le jour où tu serais près, tu le feras ou pas. C'est à toi de décidé sans te sentir coupable de quoique ce soit.

Pour moi, tout le monde ne mérite pas forcément une seconde chance dans la vie. Dans le sens où il y a des actes qui sont impardonnables (comme l'inceste, le meutre,viol ..). Néanmoins, certaines personnes y arrivent non pas pour leur bourreaux mais pour eux mêmes.
Pour éviter que la haine ne les consume. C'est une sacré force de caractère et de résilance, de soif de vivre. Je t'avoue que je suis incapable.
Je ne dis pas qu' il faut que tu le fasses, loin de là.
Mais je ne voudrais pas que tu te perds dans ces abîmes de cette noirceur.

Si tu associes ce traumatisme avec les mots de ton ex ami (qui pour moi, ne l'est pas du tout) alors il t'est impossible de pardonner.
Ce que je comprends parfaitement et je le respecte. C'est loin d être facile de pouvoir le faire.
Je comprends plus que tu le penses ce besoin de mettre un mouchoir sur des événements de la vie douloureuse. C'est une autoprotection,un réflexe qu' on à tous plus ou moins.. Rien ni personne ne peut se mettre à ta place. Et tu n'as pas à te sentir coupable de ne pouvoir le faire!
2
Cc , je sais pas pour toi mais , pour moi , ta besoin de sourire , ta besoin de t'épanouir et de faire quelque chose de ludique qui te fera oublier ton passé , soit courageuse et tente une expérience délirante , comme aller criée très fort sur une île dans paris ,, faire de la randonnée à partir de 18h dans une forêt à paris,.. essaie de t'entourer de personnes sportives et festive , devient une femme épanoui dans tt les sens , une salope... de tt façon ta besoin de canaliser ton énergie sur toi.. rien de lieu que le sauna ,jacuzzi..
Sortir dans les bois .. animé une soirée en tant que dj.. ou taguer une voiture de police... tu dois sortir de ta zone de confort...
😊 😊
17 ans 102
jordy8 a écrit:
Cc , je sais pas pour toi mais , pour moi , ta besoin de sourire , ta besoin de t'épanouir et de faire quelque chose de ludique qui te fera oublier ton passé , soit courageuse et tente une expérience délirante , comme aller criée très fort sur une île dans paris ,, faire de la randonnée à partir de 18h dans une forêt à paris,.. essaie de t'entourer de personnes sportives et festive , devient une femme épanoui dans tt les sens , une salope... de tt façon ta besoin de canaliser ton énergie sur toi.. rien de lieu que le sauna ,jacuzzi..
Sortir dans les bois .. animé une soirée en tant que dj.. ou taguer une voiture de police... tu dois sortir de ta zone de confort...
😊 😊


Je ne suis pas une fille, mais merci pour ta réponse :)
En fait, je ne suis pas quelqu'un de renfermé habituellement, c'est juste ces temps ci, depuis cet événement, j'ai l'impression de devenir une personne introverti, hypersensible qui a peur du jugement... Je ne me reconnais tellement plus!!! :(
35 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 433
Coucou :-)

rond-ive, j'ai un peu repensé à ton état d'esprit actuel, ça m'a fait me souvenir de comment j'ai pu me sentir après ma dépression
Il se trouve qu'après une longue période de dépression puis de déprime j'ai pu me remonter et me sentir mieux, je me sentais "guéri "
mais *dès que je voyais* certaines personnes liées de près ou de loin à ces moments difficiles je rechutais

J'ai analysé après coup qu'en fait ces personnes faisaient remonter des sensations, des émotions que j'éprouvais lors de ma dépression
Ça n'était pas de leur faute, elles n'y pouvaient rien mais à chaque fois mon moral était au plus bas et une sensation de faiblesse, de faille revenait au fond de moi

N'est-il pas possible que de recroiser cette personne ait fait remonter les émotions /sensations que tu as éprouvé à l'époque ?!
Tu sais un peu comme les douleurs des membres fantômes après une amputation quand la personnes continue à souffrir du membre retiré
là tu ressentirais un peu le même mal être qu'à l'époque mais si c'est ça il "suffirait" de te poser et de te dire que tous ces sentiments sont des sensations du passé, des souffrances fantômes que tu digères encore pour contrer cette déprime /dépression qui a l'air de revenir, non ?! :-)

C'est une piste hein, de mon côté quand c'est arrivé j'ai fait le ménage dans mes relations, et j'ai finalement réussi à détecter quand un mal être était la conséquence d'un événement actuel ou si c'était plutôt une réminiscence d'un événement passé, c'est salvateur ;)

en tout cas courage, fais toi aider au besoin, pas besoin de 50 séances de psy 1 ou 2 peuvent aider à gérer ce moment difficile :-)

en attendant ne sois pas si dur envers toi même, tout le monde a des failles, tout le monde pleure, on a tous le droit de ne pas être des super héros infaillibles ;)
d'ailleurs c'est mieux comme ça , les failles sont aussi des richesses et peuvent être des moteurs dans la vie :-)

laetitia
17 ans 102
Merci énormément pour toutes vos réponses, honnêtement, j'avais vraiment peur de poster cela ici car je pensais qu'on allait soit se foutre de ma gueule ou bien me trouver comme une victime... Bref, la peur du jugement, qui était parti il y a longtemps, est revenu... Pas pour longtemps, car je refuse de me laisser bouffer par des pensées toxique

Alors vraiment, 100x merci pour avoir gaspiller de votre temps à repondre a mon post qui peut sembler absurde, je suivrai vos conseils, je vais essayer de voir un psy et ensuite, revoir ce gars... Il le faut, vaut mieux le faire maintenant pour qu'il n'occupe plus de place dans ma tête
Je ne veux pas être amis avec lui, juste que être en sa présence me laisse indifférent :)
35 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 433
Ton post n'a rien d'absurde et je ne pense pas parler seulement pour moi en disant qu'on a absolument pas l'impression d'avoir gaspillé notre temps, tes questionnements sont légitimes et tu as eu raison de partager ça avec nous pour te délester d'un événement qui te pesait :-)

je te souhaite courage et force pour dépasser cette épreuve :-) et t'envoie tout mon soutien :-)

des bises rond-ive et surtout n'hésite pas à revenir poster ici si tu en ressens le besoin :-)

laetitia
2561
WDpowoa a écrit:
Ton post n'a rien d'absurde et je ne pense pas parler seulement pour moi en disant qu'on a absolument pas l'impression d'avoir gaspillé notre temps, tes questionnements sont légitimes et tu as eu raison de partager ça avec nous pour te délester d'un événement qui te pesait :-)

je te souhaite courage et force pour dépasser cette épreuve :-) et t'envoie tout mon soutien :-)

des bises rond-ive et surtout n'hésite pas à revenir poster ici si tu en ressens le besoin :-)

laetitia


Je rejoins wdpowoa (Laetitia) et j'approuve totalement ce qu' elle a écrit!

Courage, ce ne sera pas forcément facile pour toi mais tu en sera libre et délivré de cette enclave qui te pèse tant.
B I U