MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Brèves de comptoirs et autres leçons de vie...

219
Bonjour tout le monde.
J’espère que vous vous portez bien.

Je profite d’un intermède mérité au bureau pour partager des brèves de comptoir et autres leçons de vie ma foi fort salutaires.
Toute  
ressemblance avec des faits et des personnes ayant réellement existé est tout sauf fortuite ;)

Extraite du mythique « Mon nom est personne » (fans de western spaghettis, je vous salue !!!), cette brève s’intitule « l’oiseau, la vache et le coyote ».

« Il était une fois un petit oisillon qui ne savait pas encore voler. On était en plein hiver et un soir, il tombe de son nid et il se retrouve sur le sentier. Alors il se met à crier: "Pui! Pui! Pui!". Il se fend le gosier parce qu'il meurt de froid.

Pour son bonheur, voilà qu'arrive une vache. Elle le voit et veut le réchauffer. Alors elle soulève la queue et paf! Elle pose une belle galette fumante, grosse comme ça!

Le petit oiseau, bien pénard et bien au chaud, sort sa tête et remet ça plus fort qu'avant: "Pui! Pui! Pui!"

Rrrrrrr! Mais un vieux coyote arrive au triple galop. Il allonge une patte, l'extrait délicatement de son tas de fumier, essuie la crotte qui le recouvre et ensuite... il n'en fait qu'une bouchée ! »

Cet extrait aura bercé mon enfance, le temps d’énièmes rediffusions sur la 5 de ce magnifique film.
Je n’en compris la morale qu’après avoir acquis suffisamment d'expérience dans le monde professionnel...

En voici une explication, tirée d’internet elle-aussi :

Ceux qui te mettent dans le pétrin, ne le font pas toujours pour ton malheur et ceux qui t'en sortent ne le font pas toujours pour ton bonheur. Mais surtout ceci => quand tu es dans le pétrin, tais-toi!
Parfois celui qui vous tire d'une mauvaise situation le fait à dessein alors que celui qui vous laisse dans le pétrin le fait pour votre bien.

Merci encore à Sergio Leone pour ce chef d’œuvre.

Et vous ?
34 ans Montmirail 65
Bonjour,

Y a tellement de sujets à aborder et à développer dans ce post sans parler de la passion pour Sergio Leone qui avec Ennio Morricone ont bercé mon enfance.
Pour l'anecdote, j'ai même appris à siffler avec les BO des films du grand réalisateur.

Mais je vais m'en tenir à l'essentiel. Je suis à 100% d'accord avec le fait qu'il faut se taire quand on est dans le pétrin. J'ai lu quelque part que 80% des gens s'en battent les reins et les 20% sont contents.

Il convient de bien choisir à qui confier ses soucis ou ses secrets. C'est valable dans tous les domaines aussi bien pro que perso. Tout le monde n'est pas né avec un coeur bienveillant malheureusement et derrière un agneau peut se cacher un méchant chacal prêt à nous dévorer au moindre faux pas.

C'est bien dommage je trouve.
219
J’adore ton anecdote des sifflets :) C’est « priceless ». Je n’ai connu ce type de comportement qu’au travail, avec 2 managers que j’ai très mal appréhendés... le 1er était dur et cassant, le 2nd bienveillant et souriant. Au départ du 1er, j’ai cru à une embellie future. Il n’en fut rien. Le 2nd était une crapule qui se servait de nous comme marche-pied sur l’autel de son ambition. Le 1er, que j’ai revu, m’a appris la rigueur professionnelle et l’introspection. Merci Christophe ;)
34 ans Montmirail 65
Ce que tu me dis me fait penser au fait que la personnalité de l'homme dans son intégralité est très complexe et imprévisible. Si on le compare à un livre, on peut dire qu'il y en a qui trompe par sa couverture et il y en a qui comme Christophe nous éblouisse et nous impressionne par son contenu.
Le crapulet est-il arrivé sans encombre et avec "brillance"au sommet de sa gloire?
219
Très bonne question, Hymenoptere :) Son imposture a pris fin il y a 3 mois, avec sa mise au placard.
On peut duper son monde avec sa supposée ancienneté (ne pas confondre ce terme avec celui d’expérience), mais on ne peut tromper un régulateur national qui vous rend visite pour un audit :)
Le monde est pas si mal fait, hein :)
34 ans Montmirail 65
161179 a écrit:

Le monde est pas si mal fait, hein :)

Plussoiement! La loi de la cause à effet qu'ils disent ^^
Aucun domaine n'est épargné.

Un retournement de situation "inattendu" donc pour lui! Dure la vie d'un manager en disgrâce!!
Merci à toi pour le rappel :"expériences ne riment pas avec ancienneté" ;)
219
Et tant pis pour lui :)
Son empathie feinte lui est revenue en pleine face.
Tu as connu ça toi aussi ?
34 ans Montmirail 65
Pour répondre à ta question, j'ai connu ça effectivement à une époque dans mon labo. D'un côté,y avait cet éminent chercheur que je redoutait énormément, mais vraiment, ça dépassait l'entendement. Comme ton Christophe, il était cassant et très dur. Pour lui présenter mes résultats j'ai dû faire des efforts énormes et prendre bcp sur moi. Les critiques fusaient dans tous les sens, ce n'était jamais assez poussé pour lui ce que je lui présentait. J'en sortais déprimée plus que jamais à chaque fois que je le voyais.
D'un autre côté,y avait cette "éminente chercheuse", toute affectueuse et qui me maternait presque. Je me suis sentie toute en confiance et j'adorais beaucoup travailler avec elle (j'adore tjs mais maintenant je sais comment m'y prendre).

Un jour, je devais participer à une grande conférence à Monastir mais j'ai eu un empêchement. J'étais désemparée car je devais présenter qlqch. Le prof, convié également à cette conf, m'a suggéré de changer le format de ma présentation en poster et tout naturellement m'a proposé de l'emmener. Non seulement, il a pris soin de l'emmener et de le donner aux organisateurs pour être exposé mais une fois sur place il avait défendu également mon travail.
J'étais tellement émue lorsque j'ai entendu les échos de cet évènement et depuis ce temps-là je ne le voyais plus de la même façon. C'est une personne sur qui on peut réellement compter.
Tandis que l'autre , lors de cet évènement, elle n'a trouvé autre chose à faire que me blâmer d'avoir eu cet empêchement. De plus, ce qui se passe avec elle c'est qu'elle n'hésite pas à avoir la main mise sur ton travail et exigeait toujours qu'elle figure en 1er ou 2ème auteur de mes publications, histoire de gonfler ses stats et ça, je ne supporte pas.
Merci d'avoir lu le pavé 😁
219
Très instructif, ton « pavé » :) Le dernier point que tu évoques était hyper courant dans le domaine des sciences sociales. Lorsque je bossais à la MSH et à l’EHESS, c’était très courant... Pas un domaine scientifique ne semble épargné... Tu as beaucoup de mérite.
34 ans Montmirail 65
Bien vu Sheeraz ! De vraies bandes de requins xD hahaha
B I U