MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Entrejambe foncé

25680
jerestepas a écrit:
Bonjour,

je tombe sur votre forum par hasard, et je ne resterai pas, car le sujet des "femmes rondes" ne m'intéresse pas.

Néanmoins, je peux vous donner mon  
avis d'homme, et franchement des marques sur le corps d'une femme, ça n'a aucune importance. Si la femme me plaît, je ne vais pas l'ausculter sous toutes les coutures à la recherche du vice caché. Et de tout façon, un corps parfait n'existe pas, même chez des femmes très belles.

La nudité jette une lumière crue sur votre corps et on a parfois du mal à l'accepter, mais nous avons tous nos défauts et ces dames nous rendent bien la politesse en ne remarquant pas ces détails qui pourraient nous faire complexer.

Finalement, se confronter à un(e) partenaire, c'est encore la meilleure façon de régler ce genre de complexe.

Madame zouzou, allez-y sans crainte et rassurez-vous, vous serez moins complexée en revenant qu'en allant. "foncez" vous dirais-je, sans mauvais jeu de mot (!).[/

Merci, ce genre d’avis cela peut vraiment aider.
On oublie souvent que l’autre aussi sera nue, face à ses complexes et surtout avec autre chose en tête que de chercher ce que nous pouvons voir comme des défauts.
J
41 ans 11
Anne a écrit:
On oublie souvent que l’autre aussi sera nue, face à ses complexes et surtout avec autre chose en tête que de chercher ce que nous pouvons voir comme des défauts.


Exactement. Il sera possiblement lui-même en train de baliser sur un détail dont la futilité vous consternerait. Et lui-même porte sur vos petites imperfections le même regard de futilité.
Surtout que dans un rapport sexuel, c'est l'homme qui a des choses "à prouver" et qui a une certaine pression sur les épaules.

Et encore une fois, le meilleur remède à ce genre de complexe c'est de s'exposer à l'autre. Une fois qu'on a compris qu'il s'en moquait, ça dégonfle la baudruche.
47 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4488
puce33 a écrit:
Lylalulali a écrit:
puce33 a écrit:
jerestepas a écrit:
Bonjour,

e tombe sur votre forum par hasard, et je ne reste pas, car le sujet des "femmes rondes" ne m'intéresse pas.jrai

Néanmoins, je peux vous donner mon avis d'homme, et franchement des marques sur le corps d'une femme, ça n'a aucune importance. Si la femme me plaît, je ne vais pas l'ausculter sous toutes les coutures à la recherche du vice caché. Et de tout façon, un corps parfait n'existe pas, même chez des femmes très belles.

La nudité jette une lumière crue sur votre corps et on a parfois du mal à l'accepter, mais nous avons tous nos défauts et ces dames nous rendent bien la politesse en ne remarquant pas ces détails qui pourraient nous faire complexer.

Finalement, se confronter à un(e) partenaire, c'est encore la meilleure façon de régler ce genre de complexe.

Madame zouzou, allez-y sans crainte et rassurez-vous, vous serez moins complexée en revenant qu'en allant. "foncez" vous dirais-je, sans mauvais jeu de mot (!).
question pourquoi tu t'es inscrit si le sujet des femmes rondes ne t 'intéresse pas?



Parce qu'il a vu de la lumière et il est rentré ...dans le forum 😂😂
😂 👍


Mais j'ai bien aimé sa réponse et je trouve dommage qu' il ne soit là que de passage.
Chacun voit midi à sa porte, après tout...
M
45 ans Ici et là... 2051
jerestepas a écrit:

Surtout que dans un rapport sexuel, c'est l'homme qui a des choses "à prouver" et qui a une certaine pression sur les épaules.



Euh je suis bien d'accord avec le reste, mais ça, ça me gène... Personne n'a rien à prouver dans le rapport sexuel, ni l'homme ni la femme et d'ailleurs que se passe t'il avec cette théorie quand il s'agit de 2 hommes ou de 2 femmes ? Je ne pense pas qu'il y ait une hiérarchie dans la pression... Sexisme quand tu nous tiens...
J
41 ans 11
Mathilde76 a écrit:
Euh je suis bien d'accord avec le reste, mais ça, ça me gène... Personne n'a rien à prouver dans le rapport sexuel, ni l'homme ni la femme et d'ailleurs que se passe t'il avec cette théorie quand il s'agit de 2 hommes ou de 2 femmes ? Je ne pense pas qu'il y ait une hiérarchie dans la pression... Sexisme quand tu nous tiens...


Que ça te gêne ce n'est pas très grave et surtout ça n'a aucun impact sur la réalité. Si tu fais ce commentaire, c'est probablement que tu n'ignores pas la réalité des mécanismes de "pression sociale" qui pèse sur les femmes comme sur les hommes.

La femme se doit d'être belle, d'être une bonne mère, blablabla ? En retour l'homme se doit (notamment) d'être un "bon coup".
Tu peux le regretter, mais ça n'en est pas moins vrai.
M
45 ans Ici et là... 2051
Dans ton monde peut être, pas dans le mien. Et je préfère grandement le mien où les clichés de genre sont absents.

NON, les hommes ne DOIVENT pas être un bon coup.
NON, les femmes ne DOIVENT pas être belles.
NON, une famille ce n'est pas un papa et une maman unis pour la vie et leur enfants.

La vie est plurielle, la vie est belle quand chacun vit comme il le souhaite.

Laisse moi donc seule juge de ce qui a un impact sur la réalité : aujourd'hui dans le monde beaucoup de femmes se révoltent contre ce sexisme quotidien, ordinaire, banalisé que tu sembles vouloir propager.
25680
jerestepas a écrit:
Mathilde76 a écrit:
Euh je suis bien d'accord avec le reste, mais ça, ça me gène... Personne n'a rien à prouver dans le rapport sexuel, ni l'homme ni la femme et d'ailleurs que se passe t'il avec cette théorie quand il s'agit de 2 hommes ou de 2 femmes ? Je ne pense pas qu'il y ait une hiérarchie dans la pression... Sexisme quand tu nous tiens...


Que ça te gêne ce n'est pas très grave et surtout ça n'a aucun impact sur la réalité. Si tu fais ce commentaire, c'est probablement que tu n'ignores pas la réalité des mécanismes de "pression sociale" qui pèse sur les femmes comme sur les hommes.

La femme se doit d'être belle, d'être une bonne mère, blablabla ? En retour l'homme se doit (notamment) d'être un "bon coup".
Tu peux le regretter, mais ça n'en est pas moins vrai.


zut je croyais qu'il devait seulement payer le restau et subvenir au besoin financier de la famille ... 😱

Plus sérieusement, oui il y a pleins de pressions pour tous, maintenant il y a les gens qui évoluent et cherchent une vraie connexion,il y a ceux qui restent dans des besoins basiques et ceux qui tentent à tout prix d'entrée dans la "normalité" ...
Et heureusement qu'on ne cherche pas tous les mêmes choses :D
J
41 ans 11
Mathilde76 a écrit:
Dans ton monde peut être, pas dans le mien. Et je préfère grandement le mien où les clichés de genre sont absents.


C'est parfait.
Puisque les stéréotypes et les pressions sociales sont absentes dans ton monde, on peut définitivement enterrer le féminisme.
J'ai pas perdu ma journée.
J
41 ans 11
Anne a écrit:
Plus sérieusement, oui il y a pleins de pressions pour tous, maintenant il y a les gens qui évoluent et cherchent une vraie connexion,il y a ceux qui restent dans des besoins basiques et ceux qui tentent à tout prix d'entrée dans la "normalité" ...


Mais surtout, là où je voulais en venir, c'est que cette pression qui pèse sur l'homme le détourne complètement des détails d'un corps imparfait.

Tout comme, au final, la pression qui pèse sur la femme, qui espère tellement qu'elle sera suffisamment jolie, désirable, etc. la détourne complètement de la "performance" de son partenaire.

Au final, chacun se met la pression, à l'aune de la pression sociale qu'il subit. Et ça détourne les yeux des petits défauts de l'autre.
M
45 ans Ici et là... 2051
Je n'ai pas dit que les pressions étaient absentes de ce monde, j'ai dit que je n'étais pas seule à trouver cela intolérable et à me battre contre elles. Donc le féminisme est bien vivant et tant qu'il y aura des gens qui pensent comme toi, je pense qu'il aura de bons jours devant lui. Heureusement il y a d'autres manières de penser, il n'est pas besoin de parler des clichés homme = bon coup et femme = belle pour se rendre compte qu'avoir une 1ère relation avec quelqu'un, homme ou femme, c'est un peu stressant et angoissant et que les complexes peuvent nous faire craindre de rater alors qu'en fait le partenaire est souvent lui même angoisser par ses propres complexes pour voir les notres.
J
41 ans 11
Mathilde76 a écrit:
Je n'ai pas dit que les pressions étaient absentes de ce monde, j'ai dit que je n'étais pas seule à trouver cela intolérable et à me battre contre elles.


Alors si ces pressions existent bien et qu'à bien y regarder elles ne sont finalement pas "absentes de ton monde", il faut les prendre en compte.

Il y a une différence entre affronter une réalité et la trouver souhaitable. Ce ne sont pas des pressions sociales de Schrödinger, qui ne commenceraient à exister de façon effective qu'à partir du moment où on les observe. Elles existent, c'est tout, et elles ne sont pas imputables à ceux qui les observent.

Alors c'est peut-être très très vilain tout ça, mais le résultat c'est que Monsieur, au moment de passer à l'action avec Madame, il ressent cette pression et il n'est pas focalisé sur l'analyse du corps de sa partenaire, cm² par cm². Et ça n'est pas seulement valable lors d'une première relation.

Tu peux trouver ça méchant, mais c'est la réalité. Je suis juste venu ici apporter mon témoignage d'homme et de la réalité de ces mécanismes. Tu peux me rendre responsable de cette réalité si tu veux, ça n'est pas très important.
32 ans La Ville Rose 2324
jerestepas a écrit:
Bonjour,

je tombe sur votre forum par hasard, et je ne resterai pas, car le sujet des "femmes rondes" ne m'intéresse pas.

Néanmoins, je peux vous donner mon avis d'homme, et franchement des marques sur le corps d'une femme, ça n'a aucune importance. Si la femme me plaît, je ne vais pas l'ausculter sous toutes les coutures à la recherche du vice caché. Et de tout façon, un corps parfait n'existe pas, même chez des femmes très belles.

La nudité jette une lumière crue sur votre corps et on a parfois du mal à l'accepter, mais nous avons tous nos défauts et ces dames nous rendent bien la politesse en ne remarquant pas ces détails qui pourraient nous faire complexer.

Finalement, se confronter à un(e) partenaire, c'est encore la meilleure façon de régler ce genre de complexe.

Madame zouzou, allez-y sans crainte et rassurez-vous, vous serez moins complexée en revenant qu'en allant. "foncez" vous dirais-je, sans mauvais jeu de mot (!).


Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse.
Je vais donc essayer de moins focaliser là-dessus et me concentrer sur ce qu'il y a à faire pendant le rapport. J'espère que ça ira.

Merci beaucoup ! C'est gentil.
M
45 ans Ici et là... 2051
jerestepas a écrit:

Tu peux trouver ça méchant, mais c'est la réalité. Je suis juste venu ici apporter mon témoignage d'homme et de la réalité de ces mécanismes. Tu peux me rendre responsable de cette réalité si tu veux, ça n'est pas très important.


Pas méchant, idiot. C'est cliché, et tu généralises un cliché. Il existe des hommes qui ne sont pas obnubilé par leur performance mais par autre chose. Les petits garçons ne naissent pas avec cette obligation de performance dans leur ADN, c'est leur éducation qui leur inculque, ou pas...

Je trouve dommage de généraliser et d'établir un cliché comme vérité alors qu'il est si simple de ne pas le faire.
J
41 ans 11
Mathilde76 a écrit:
Pas méchant, idiot. C'est cliché, et tu généralises un cliché. Il existe des hommes qui ne sont pas obnubilé par leur performance mais par autre chose.


Chacun réagit différemment à cette pression sociale, et en effet, certains s'en accommodent très bien, mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'existe pas. Nier une réalité parce que tu la trouves regrettable, ça ne suffit pas à la faire disparaître.

Mathilde76 a écrit:
Je trouve dommage de généraliser et d'établir un cliché comme vérité alors qu'il est si simple de ne pas le faire.


Je n'établis rien du tout, j'observe un mécanisme social à l’œuvre. Encore une fois, observer une réalité et la trouver souhaitable, ce sont deux choses très différentes.

Je vois bien que tu es une féministe convaincue et que tu es habitée par ce sujet, mais il me semble que j'ai une approche dépassionnée et que je me contente d'affronter une réalité sans porter de jugement, car ce n'est pas le sujet.
J
41 ans 11
ZouZou-X3Again a écrit:
Je vais donc essayer de moins focaliser là-dessus et me concentrer sur ce qu'il y a à faire pendant le rapport. J'espère que ça ira.


Je t'en prie.
Mais surtout, je crois que tu dois aborder cela avec plus de légèreté.
Se "concentrer sur ce qu'il y a à faire", ce n'est peut-être la meilleure façon d'aborder ce sujet.

C'est plutôt le moment de n'être pas concentrée et de se laisser un peu porter par les évènements. Et de profiter.
B I U