MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Il est... Lourd

370
Lui dire ou laisser passer?
Depuis quelques temps, mes parents ont accueilli un jeune de 19 ans avec le syndrome asperger (tsa) et il est comment dire... chiant
C'est le juste mot,  
il est profondément chiant

Super immature, malgré ses 19 ans, passe son temps à soit
1. Raconter sa vie, dire les mêmes choses plusieurs fois de suite, c'est énormément ennuyeux
2. Raconter des "blagues" lourdes et ne lâche pas le morceau
3. Passe des commentaires homophobes, grossophobe, racistes, sexistes en public (Parlant de ça, il a déjà dit un "hey!!! F*ck the girls!!" à 2 filles qu'on a croiser...pas de chance, ces 2 filles étaient des amies à moi, je me souvient pas de m'être autant énervé, le pauvre, il a été vachement surpris 😅)
4. N'est aucunement autonome, faut TOUT LE TEMPS, avoir quelqu'un derrière, peut pas rester seul à la maison...
Même pas obligé de vous dire qui se retrouve pris à rester à la maison quand les parents sont absent
5. HYPER SALE!!! Partout où il passe, ça pu. Sa personne pu, ne se ramasse JAMAIS!!! Il peut m'arriver de m'assoir sur un bol de toilette rempli de merde si j'oublie de regarder avant, en pleine nuit surtout... Super agréable
6. Veut avoir le dernier mot pour absolument tout. C'est rendu que j'essaie d'y parler le moins possible si j'ai pas envie d'avoir un débat qui tourne en rond
7. Finalement, ne parle à quasi personne dans la maison... sauf moi bien sur!! Chaque endroit ou je vais, il veut absolument venir... Bah, j'ai pas trop envie honnêtement
Déjà que je le vois chaque matin, soir, et je dois être avec lui quand il y a personne à la maison et on doit ABAOLUMENT sortir car sinon, il tient pas en place, et je me dois d'intervenir au moins 5 fois car M. Veut traiter un groupe de fille de salope, M. Veut faire des f*ck you à une dame âgée sans raison, je dois m'excuser à toutes les personnes qu'il insulte...
Je pense qu'avoir mes sorties à moi sans sa présence n'est pas trop demandé... Non 😕
Et je comprends pas... Il est grossophobe, raciste et homophobe... et parmis les 7 personnes de la maison, c'est à moi qu'il parle... Ok.
Quand j'en parle à mes parents, ils me saoulent avec leur "il est comme toi, (parlant de son syndrome... Oui, I've it) tu devrais comprendre!!"
Exactement, je comprends qu'avec ce syndrome, il est possible d'être bien éduqué et d'avoir du savoir vivre...
Il ne fait pas l'effort et excuse son attitude de merde sur ce syndrome...
Sincèrement, c'est lourd
M
43 ans Ici et là... 2038
Bonjour,

L'autisme est un handicap et ce jeune homme ne fait probablement pas exprès de t'importuner. Déjà pourquoi est-il hébergé chez toi ? Pourquoi tes parents l'accueillent-ils ? Tes parents connaissent-ils ce handicap et pourrait-ils t'expliquer ce qui ce passe dans le cerveau de ce jeune et pourquoi il agit ainsi ? Et de son coté à coté à lui : sait-il pourquoi il est hébergé chez toi ? D'où vient-il ? Combien de temps va t'il rester là ? Est-il suivi médicalement par un psychiatre ? A-t-il un traitement ?

Bref, je comprends que ce que tu subis ne soit pas agréable mais peut être que pour lui non plus ce n'est pas facile à vivre.
370
Mathilde76 a écrit:
Bonjour,

L'autisme est un handicap et ce jeune homme ne fait probablement pas exprès de t'importuner. Déjà pourquoi est-il hébergé chez toi ? Pourquoi tes parents l'accueillent-ils ? Tes parents connaissent-ils ce handicap et pourrait-ils t'expliquer ce qui ce passe dans le cerveau de ce jeune et pourquoi il agit ainsi ? Et de son coté à coté à lui : sait-il pourquoi il est hébergé chez toi ? D'où vient-il ? Combien de temps va t'il rester là ? Est-il suivi médicalement par un psychiatre ? A-t-il un traitement ?

Bref, je comprends que ce que tu subis ne soit pas agréable mais peut être que pour lui non plus ce n'est pas facile à vivre.

Mes parents connaissent ce handicap car je suis moi-même concerné (Niveau très léger par contre, mais quand même un peu)
Et honnêtement, malgré ce handicap, il devrait quand même faire preuve d'un peu de savoir vivre
Car selon moi, handicap ou non, crier des débilités publiquement et rire bêtement, c'est non
Mes parents ont beau lui répéter les règles de bases (ne pas salir le bol de toilette avec sa merde) ça rentre juste pas dans sa tête...
Et il est chez nous car ses parents ne sont pas réellement adapté à sa situation..... Puisqu'ils connaissent mes parents, ils leur ont demandé
38 ans très au sud 7750
Bon tu as déjà la réponse alors... Il n'a pas été élevé et sans doute que beaucoup de ses actes ont été excusés à tord de par son handicap.
Sauf que maintenant c'est un ado et que les parents s'en débarrassent si je comprends bien.

Si je résume ce jeune homme qui a poussé comme il a pu entre des parents dépassés qui ont mis trop de choses sur le dos du handicap. Maintenant il se retrouve éjecté de chez lui et doit apprendre au passage la vraie vie en société, toujours avec sa différence...Il doit revoir toutes ses certitudes et ce qu'il pensait comme acquis (le droit d'insulter, le fait qu'on nettoie après lui etc...) sans avoir les codes émotionnels.
Tu conviendras que ce n'est pas évident comme situation non?

Ce qui ne veut pas dire qu'il faut excuser et laisser passer tu as raison là dessus. Mais par contre peut être qu'un objectif après l'autre est suffisant non?
Il veut avoir réponse à tout? Sur des thèmes comme l'homophobie, le sexisme et le harcèlement de rue (ben oui insulter des personnes gratuitement et sexuellement ça en est) il est temps de lui expliquer la loi et de lui donner certaines lectures. Mais il faut expliquer, ce qui ne veut pas dire entrer dans des débats stériles et interminables, les adultes ont leur rôle à jouer pour mettre en place une limite claire (du genre à partir du moment où tu as un propos inacceptable on te le signale, on explique en quoi ce n'est pas acceptable et tu n'as rien à y débattre. On a procédé ainsi avec un ado autiste en cours qui était raciste au plus haut point. Un prof référent, ses parents et son aide + lui ont eu une grosse discussion sur le racisme en le questionnant sur ses droits et surtout ceux des autres, il a fallu clairement lui signifier sa place et sa valeur égale à celle des autres. Ensuite il a eu quelques lectures mais surtout une ligne de conduite a été délimitée et tous les adultes autour de lui l'ont adoptée. Ça a été long mais en fin d'année il avait cessé ses propos et au final cette expérience a permis à tout le monde de se remettre en question.
E
99 ans Occitanie 3854
Il se trouve que dans ma vie pro j''ai croisé plusieurs enfants et ado autistes... (asperger ou non) et si on pense que quand on dit autisme on définit une personnalité on fait une grave erreur... (déjà plusieurs degré d'autisme)
J'ai rencontré des personnes tellement différentes à chaque fois... dans l'établissement où je me trouve nous avons à ma connaissance 4 autiste asperger (qui n'est plus le nom officiel maintenant d'ailleurs... je crois que c'est haut potentiel)... j'en accompagne un, qui est une vrai crème.. ok par moment il a quelques soucis relationnels, ne supporte absolument pas tout ce qu'il peut considérer comme injustice, mais c'est un gamin agréable...
Une collègue en accompagne un autre c'est extrêmement compliqué... il n'en fait qu'à sa tête...
2 autres sont en 3ème... pour l'un quand on ne le sait pas et qu'on l'apprend cela étonne...sauf peut être pour l'humour il ne le comprend pas... pour l'autre il est très autonome... Pour l'humour il le comprend un peu et veut du coup en faire... Sauf qu'il ne sait pas, les quelques essais qu'on l'a vu faire étaient à connotation raciste ou sexiste... lui ne le faisait pas méchament il ne voyait pas ce qui pouvait être choquant...

Moi je parle d'enfants dont les parents se sont battus pour qu'ils soient scolarisés, les parents sont derrière eux..

Alors non ce n'est pas parce que tu l'es toi même que tu peux le comprendre...

Si ce jeune est à un degré plus élevé les règles sont d'autant plus compliqué pour lui... la sociabilisation aussi... savoir rentrer en contact avec les autres..

Cela me rapelle une conférence d'un autiste asperger très connu (il a écrit des bouquins... ) avec un nom imprononcable (son prénom est Josef) .. qui expliquait que pour lui tout un tas de règle étaient obscures, qu'il a du apprendre qu'on ne pouvait pas dire tout ce qui nous passait par la tête..

Il expliquait que lors de son premier entretien d'embauche, il avait dit lors de l'entretien : "c'est moche ce bureau, et ça pue"... il expliquait que oui maintenant il savait que cela ne se faisait pas... même si cette règle de ne pas dire ce que l'on pense n'a pas de sens pour lui, il a appris à l'appliquer... en gros il expliquait que très souvent il ne comprend pas les règles de la scoité, qu'il les apprend donc et les applique car cela doit être comme ça...
M
43 ans Ici et là... 2038
Je te trouve un peu intolérant et plein de jugements sur ce coup Ive. Toi, tu es bien placé pour comprendre qu'on peut être différent mais avoir le droit de vivre quand même...

S'il n'a pas été bien entouré par ses parents, s'il n'a pas le même degré de trouble que toi, il faudra surement un certain temps pour que tes propres parents puissent lui enseigner les "bonnes" choses à faire. Cependant, tu as parfois rapporté des paroles de tes parents qui me font penser qu'ils sont eux-même prompts aux jugements et qu'ils ont peu de bienveillance envers toi, j'espère que je me trompe et que vous trouverez tous les 2 vos marques et comment vivre ensemble.
370
J'essaie d'être tolérant, mais c'est pas facile...
Quand j'en parle à mes parents lorsqu'il pousse un peu (exemple, sortir des propos inapproprié publiquement et insister quand on lui demande d'arrêter et rire bêtement, ne jamais se ramasser, laisser de la merde sur le bol de toilettes etc...) ils font juste me demander de comprendre... (.)
Comprendre que sa tête marche differemnt, je peux. La mienne aussi marche differement et c'est ce qui m'énerve le plus car quand ils me disent "il est comme toi" du à mon syndrome, cest comme s'il mettait son mauvais comportement sur son handicap... Alors que je suis bien placé pour comprendre que ce handicap m'empêche pas de bien savoir vivre en communauté....
Aussi, je refuse de servir de "bouche trou à sortir" chaque fois que mes parents sont absent (car il n'est pas vraiment autonome). Mes parents ont 5 enfants et je suis pas le plus vieux et quand je leur demande pourquoi ça doit toujours être moi ils me disent qu'avec notre "similarité" on peut mieux se comprendre et qu'il est à l'aise avec moi...
Je peux comprendre, je le peux vraiment, mais si moi, j'ai pas toujours envie de sortir? Si j'ai pas envie d'avoir une sortie avec lui pour m'excuser à chaque personne qu'il insulte, à devoir éviter des bagarre (déjà arrivé...), ou juste pas envie de sortir... Mais que j'ai pas le choix?
Je peux comprendre ses besoins particuliers et qu'il n'a certe pas eu beaucoup de chance, mais j'ai une vie aussi...
370
74 ans 2422
Ton discours sur ce garçon ressemble à celui de tes "amis" sur ta propre personne. On est tous "le con" de quelqu'un.
38 ans très au sud 7750
Yve-Bleu Je ne vais pas revenir sur la différence, des choses très justes ont été dites là dessus. À te lire je me dis que tu t'enfermes dans un cercle vicieux parce que tu as besoin d'un peu de solitude, de te retrouver sans lui non?
Est ce que tu en as la possibilité? À te lire j'ai l'impression que tu ne peux faire un pas sans lui?
Si c'est cela il est temps d'avoir une discussion avec tes parents pour déterminer des limites et des règles, leur rappeler tes difficultés à toi aussi et ta différence.
Par ex accepter une sortie spéciale avec lui mais avoir droit aussi à une sortie solo avec tes amis sans sa présence à un rythme défini, une sorte de joker quoi! Déterminer une sorte de donnant donnant. Et qui au passage te permettra d'être plus dispo et patient lors de vos sorties car tu auras eu ton moment à toi.
370
Oui exactement... j'aimerais de la solitude un peu... mais mes parents ont pas l'air de le comprendre!!!
Ils font juste me dire que je dois être moins égoïste et que je dois penser à lui un peu (Penser aux autres et pas être égoïste... c'est ce que tout le monde me dit constamment... Pour tout et n'importe quoi...😒)
Et quand je leur dit que je suis une personne aussi qui a besoin de mon espace à moi, ils font juste me rappeler à quel point je suis incompréhensif et etc...
Mais moi ça me fatigue un peu...
Imaginer, je dois me lever à 6h30 pour les cours, je rentre à 16h, déjà fatigué. Mes parents sont pas encore arrivé et personne d'autre non plus...
Lui, il arrive d'ici peu...
Quand il arrive, on doit ABSOLUMENT sortir tout de suite...
La sortie (en résumée):
S'excuser à toutes les personnes qu'il injure
Éviter des bagarre
Galérer pour lui faire comprendre qu'on a une maison et qu'on doit y retourner
Pendant 1h30... Ou 2h
On entre, il est presque 18h...
Les parents et frères et soeurs sont là et c'est déjà l'heure des tâche pour faire le souper(diner)!! Après les tâche après le souper, il est soit, 19h30...
Il y a les devoir et études... déjà quand on était "juste" 7 dans la maison, cetait asses intense et dur pour la concentration... alors 8, c'est quasi impossible... Et aussi, il ne peut pas comprendre que j'ai besoin de calme, alors il est constamment en train d'essayer de me dire quelques chose... 😒

La fin de cette journée? 21h.... 21h!!!
Et ça, c'est sans compter les jours de wkd que je dois faire pareil...
NON, nos syndrome similaire ne me condamne pas à pas avoir de vie.
Des journée de 6h30 à 21h, c'est un peu(beaucoup) fatiguant....
Et j'en peux plus car on fait juste me dire de le comprendre mieux, que je suis bien placé pour le comprendre, que je devrais pas être égoïste...
Et on me dit ça pour absolument tout!!! Faut tout le temps que je sois compréhensif ou disponible pour tout le monde tout le temps et si j'ai le malheur de pas avoir envie une journée, je me fait dire que je pense à personne, etc...
Donc en fait, je dois être dispo h24, mais ma fatigue et mes limites, elles sont pas écoutées....
Et pas la peine de préciser que c'est dans 1 sens seulement... JE dois être dispo h24... Mais JE dois aussi me débrouiller de mon côté... Je donne, mais j'ai l'interdiction de recevoir... Et si je donne pas suffisement, je reçoit des reproches, et je me fais culpabiliser
Faut que je fasse quoi pour que le monde comprenne que je suis une personne comme eux qui a une vie également et qu'elle se résume pas à me dévouer qu'aux autres sans penser à moi et à me mettre tout le temps à la place de l'autre jusqu'à m'oublier....
Alors oui, désolé si je suis intolérant, si j'ai le même discourt, mais j'en peux juste plus. Et c'est pas juste à cause de cette personne... C'est qu'à chaque chose, tout le monde trouve toujours une excuse pour m'impliquer sans savoir si j'en ai pas déjà assez sur moi où si je suis vraiment dans une bonne phase pour gerer une nième choses...
Alors, j'en peux plus que toutes mes différences soient un prétexte pour les autres pour me surchargé et pas me laisser souffler
74 ans 2422
Ok. En fait vous êtes une FAMILLE d'accueil pour ce garçon, tes parents t'ont consulté au préalable avant de l'accueillir ? Sinon il s'agit de PARENTS d'accueil et dans de cas ils se débrouillent.
370
chapinette a écrit:
Ok. En fait vous êtes une FAMILLE d'accueil pour ce garçon, tes parents t'ont consulté au préalable avant de l'accueillir ? Sinon il s'agit de PARENTS d'accueil et dans de cas ils se débrouillent.

En quelque sorte... sauf qu'il est déjà majeur.
Et mes parents l'ont dit à toute la famille pour qu'on soit informé et m'ont dit qu'il comptait sur moi pour le comprendre et être patient avec lui... j'avais pas trop le choix 😒
Sauf que compréhensif et patient c'est une chose, mais mon temps à moi, il est incalculé et j'ai l'impression que tout est un prétexte pour me demander de comprendre et d'aider mais quand j'ai besoin de temps et que ça m'epuise, on.me dit que je suis égoïste et que je manque de compassion... 😕
36 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
Coucou :-)


(Encore une fois quand je participe à tes sujets)
Discute avec tes parents et remets les à leur place
Ils ont choisi d'accueillir ce jeune, ils sont peut être même rémunéré pour ça ?!,
C'est très bien, tout à leur honneur, même si le manque de bienveillance de leur part que tu nous relates me fait douter du résultat,
Tu n'as pas à subir la présence de ce jeune
Dis leur et refuse de faire le baby sitter/educ !!
Tu n'as pas à assumer leurs choix, ils voulaient s'en occuper ben qu'ils le fassent
Tu es en droit de demander d'être tranquille
C'est bon quoi


Après effectivement un petit travail de ta part sur la tolérance et l'acceptation de l'autre tel qu'il est ne serait pas du luxe ;)
mais t'inquiète c'est le lot de chacun, on a toute la vie pour se bonifier ;)

laetitia
370
WDpowoa a écrit:
Coucou :-)


(Encore une fois quand je participe à tes sujets)
Discute avec tes parents et remets les à leur place
Ils ont choisi d'accueillir ce jeune, ils sont peut être même rémunéré pour ça ?!,
C'est très bien, tout à leur honneur, même si le manque de bienveillance de leur part que tu nous relates me fait douter du résultat,
Tu n'as pas à subir la présence de ce jeune
Dis leur et refuse de faire le baby sitter/educ !!
Tu n'as pas à assumer leurs choix, ils voulaient s'en occuper ben qu'ils le fassent
Tu es en droit de demander d'être tranquille
C'est bon quoi


Après effectivement un petit travail de ta part sur la tolérance et l'acceptation de l'autre tel qu'il est ne serait pas du luxe ;)
mais t'inquiète c'est le lot de chacun, on a toute la vie pour se bonifier ;)

laetitia


Sauf que je peux pas refuser.... déjà essayé et ils font juste me dire à quel point ça les déçoit que je comprenne pas une "personne comme moi", que je suis pas tolérant, que je pense juste à moi.....
Et c'est sûrement vrai, je dois être une si mauvaise personne d'être fatigué qu'on me bourre constamment...
Mais, j'ai juste envie d'un peu de temps à moi... Et dès que je "pense à moi", je suis vu comme la personne intolérante et égoïste qui pense à personne...
Donc en fait, faudrait que je pense 100% aux autres, que je sois dispo h24 et que même si je suis fatigué et que j'ai une mauvaise journée, faut que je sois là pour les autres... 😞
B I U


Discussions liées