MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Super endocrinologue sur Paris

H
52 ans Paris 856
J'ai enfin trouvé "l'endocrinologue" de mes rêves!!!
Les filles, si vous êtes de la région parisienne, je ne saurai trop vous conseiller de m'envoyer un MP et je vous donnerai ses  
coordonnées.
C'est un centre ultra moderne, et la médecin est super gentille et elle a l'air de s'y connaitre!Elle a de bons avis, et un parcours professionnel intéressant.

On peut prendre rdv sur Doctolib.
Il s'occupe de 3 choses en particulier :
1/ les hormones (thyroïde)
2/ le diabète
3/ le surpoids

Il m'a donné un traitement pour le diabète et le surpoids mais je préfère attendre un bon mois pour vous donner les résultats.
M
43 ans Ici et là... 2038
Un traitement pour le surpoids ?? On peut savoir ce que c'est ?
H
52 ans Paris 856
A la base, ce sont des injections en sous-cutané pour les personnes souffrant de diabète de type 2.
Ensuite elles induisent une perte de poids pouvant aller jusqu'à moins 15 kg (il faut évidemment suivre un régime alimentaire / ne pas manger n'importe quoi) et faire une activité sportive régulière).
M
43 ans Ici et là... 2038
Les médicaments ont une indication, on a bien vu avec le médiator ce qu'il en coutait de détourner l'usage d'un médicament pour maigrir... Je suis diabétique de type 2, je suis obligée de me faire des injections d'insuline et d'autres produits en sous-cutané, d'une part ça ne me fait pas perdre de poids et d'autre part les injections ne sont pas des trucs sympas.

Perdre du poids, pourquoi pas, perdre sa santé et risquer sa vie, non merci.
H
52 ans Paris 856
J'ai bien lu ton post Mathilde76.
Je suis également diabétique de type 2 mais je n'ai pas besoin d'insuline.
Les injections dont je parle ont pour indication d’améliorer le contrôle de la glycémie. Il n'a pas pour vocation de faire perdre du poids mais il s'avère qu'un des ses effets "désirables" peut induire une perte de poids allant jusqu'à 15 kgs.
Je suis d'accord avec toi à 1000%...se faire des injections est très désagréable! Par ailleurs, les injections dont je parle ont suffisamment de recul pour qu'on sache qu'elles ne sont pas dangereuses (au contraire du Médiator qui a été souvent détourné comme un coupe-faim et qui a pris un temps fou pour être retiré du marché français).
M
43 ans Ici et là... 2038
Alors peux-tu donner le nom de la molécule en question ? J'ai pris un temps un médoc en piqure sensé me faire perdre du poids. Il s'appelait Byetta, oui il m'a fait perdre du poids car j'avais des nausées H24 qui m'empêchait de manger, alors forcément on perd du poids mais on est malade, je préfère encore garder mon poids que reprendre ce truc !!
H
52 ans Paris 856
La molécule s'appelle la dulaglutide. Elle s'injecte une seule fois par semaine.
Maintenant, je ne suis pas médecin, si ça se trouve, elle n'est pas indiquée dans ton cas.
Oui, les nausées, pendant les premières semaines, elles existent, mais elles durent rarement longtemps.
Je n'ai pas dit qu'on perd forcément du poids mais que cela peut induire une perte de poids mais ça ne fonctionne pas sur tous les diabétiques.
M
43 ans Ici et là... 2038
Je ne connais pas cette molécule effectivement, mais byetta les effets indésirables ont duré pendant des mois, mon endocrino ne voulait pas l'arrêter car il trouvait que c'était efficace et que je perdais du poids. Sauf que je pense que ça a fait fuir mon mari, à force de me voir comme une larve dans le canapé à rien pouvoir faire, il en a eu marre et moi aussi ... Perso je trouve ça dangereux, les médecins ne devraient pas parler de perte de poids quand un médicament est sensé soigner quelque chose d'autre. Ca pourrait permettre au médicament d'être détourné et utilisé par des non diabétiques juste pour maigrir, et pour les diabétiques qui ne perdraient pas de poids ça risque de les décevoir. A quoi bon en parler ?
H
52 ans Paris 856
Je suis d'accord avec toi. Mais il faut mieux savoir tous les effets secondaires d'un médicament, sinon si tu maigrissais sans savoir pourquoi, ça pourrait être flippant pour certains, ou avoir des nausées sans en connaître la raison (j'en ai quelques unes mais je les gère très bien avec du Vogalène Lyoc). J'ai commencé mes injections depuis 5 semaines et je ne vois pas de perte de poids. Il est vrai que l'envie de vomir empêche de se ruer sur de la nourriture mais dès que tu n'as plus de nausées, l'appétit revient.
M
43 ans Ici et là... 2038
Je pense qu'il faut faire la différence entre prévenir le patient des effets indésirables et espérer qu'un de ces effets se produise. Je n'ai jamais réussi à maitriser les nausées avec byetta et surtout j'étais épuisée par manque de nourriture... Ce n'est pas qqch qui me semble sain surtout quand ton endocrino t'encourage dans cette voie alors que tu lui expliques que tu n'ai pas bien.
H
52 ans Paris 856
Mon endocrino ne m'a jamais encouragé à perdre du poids avec mon nouveau traitement. Elle m'a juste faire part de l'information. Après, si ça fonctionne sans en souffrir (pas d'épuisement ni nausées H24) alors pourquoi pas? Ça serait idiot que refuser ce traitement au seul prétexte qu'il peut induire une perte de poids non négligeable! Après, quand on est en situation d'obésité morbide, tu as forcément besoin de perdre de poids, pour ta santé. Donc je trouve ça très sain qu'un médecin (endocrino ou autre) t'encourage à perdre du poids indépendamment de la prise d'un traitement anti-diabétique.
M
43 ans Ici et là... 2038
Mes problèmes de poids ne sont pas lié directement à la nourriture mais à des trauma qui me font manger pour autre chose que la faim. Ce n'est pas en restreignant ce que je mange que je perdrais du poids, la cause est psychologique et c'est de ce coté qu'il faut travailler. Mon endocrino l'a compris et ne m'encourage pas à perdre du poids en faisant des régimes ou en prenant des médicaments car elle a conscience de mon blocage et ça me convient très bien comme ça.

Après chacun est différent et gère comme il peut... Quand on me dit qu'un médoc pour le diabète me fera peut être perdre du poids, en général je refuse, trop peur de revivre le calvaire de la byetta. Cette affaire m'a fait perdre du poids, mais aussi un mari et de la santé, de l'estime de soi pour au final reprendre le poids perdu, changer de médoc et devoir renoncer à mon désir d'enfant donc, non merci ça ira pour les médoc qui font maigrir lol
H
52 ans Paris 856
J'ai un autre point de vue que le tien. Je laisse sa chance au "produit".
Par exemple, quand j'étais jeune, j'étais couverte d'acné. J'avais essayé tous les produits existants sur le marché. Un jour, je débarque chez une dermato qui me dit, y a un nouveau médicament qui est sorti et qui fait des miracles! Elle m'a montré des photos avant et après. J'étais ravie mais septique. La dermato me dit juste que je dois absolument éviter une grossesse car ça serait néfaste pour le foetus. J'ai tenté et bingo, ça a très bien fonctionné! Il y avait quelques effets secondaires mais rien de catastrophique. Quelques années plus tard, tous les acnéiques en prenaient! Et c'est devenu un médicament miraculeux. Ça m'a sauvé la vie, littéralement!
Alors là nous parlons de diabète et c'est donc différent. Nous pouvons en mourir alors que l'on peut être plein d'acné, on en survit.
Mais il ne faut pas systématiquement refuser un nouveau traitement. Il faut faire les recherches sur internet et obtenir des avis avant de se décider et de tenter.
M
43 ans Ici et là... 2038
Je n'ai pas dit que je refusais de tester des nouveaux médicaments. Je ne vois où tu vois ça dans mes réponses... J'ai dit que je refusais un médicament pour le diabète quand on m'annonçait qu'il faisait maigrir car la dernière fois que l'on m'a fait espérer cela je n'ai pas perdu que du poids.
B I U