MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je ne supporte pas qu'on me touche

A
26 ans 1
Bonsoir à toutes.

Cela fait des années que je suis les discussions sur ce forum sans jamais avoir eu le cran de poster, mais voila que ce soir je ressens le  
besoin de parler.

J'ai toujours été grosse. On s'est toujours moqué de moi et l'on me rabaissait plus jeune que ce soit à l'école ou dans mon environnement familial.

Etant hypersensible, j'ai vécu ces moqueries très mal. En grandissant, j'ai commencé à me sentir un peu mieux, mais j'ai gardé de grosses séquelles de cette période.

- Le principal soucis se situe dans ma relation avec les hommes. Dès qu'un homme me plait physiquement ou que je le trouve imposant, je vais être extrêmement mal à l'aise et me mettre à rougir, ne pas réussir à lui parler ou à soutenir son regard.

Lorsque j'arrive à surmonter ces premières impressions ( souvent en soirée, l'alcool aidant), je vais être incapable de me laisser toucher, d'être affectueuse ou d'accueillir l'affection d'un homme. C'est plus fort que moi, je sursaute, je suis mal à l'aise et cela se ressent. Ma dernière "relation" s'est terminée pour cette raison, l'homme en question s'est senti rejeté et m'a dit tout simplement dit que mon attitude l'avait freiné. Cette décision m'a fait beaucoup de mal car c'est un homme que j'appréciais beaucoup.

Pourtant j'ai énormément changé depuis mon adolescence, je plais beaucoup, je fais attention à moi, j'ai l'image d'une fille qui a confiance en elle... Jusqu'à ce que l'on m'adresse la parole ou que l'on s'intéresse à moi d'un peu trop près.
J'ai alors l'impression d'être une déception dans les yeux des hommes, qui s'attendait à une toute autre femme. Je me renferme et je suis incapable de m'exprimer.

Je pense que cela est du au fait que durant mon adolescence, ces mêmes hommes qui s’intéressent à moi aujourd'hui, auraient probablement fait partis des jeunes garçons qui se moquaient de moi.

J'ai l'impression d'avoir honte de tout, honte de moi et de ce que je suis,l'impression de ne pas mériter d'attention et d'amour, de ne pas être intéressante.

Est ce que l'une d'entre vous se reconnait dans mon discours ? Comment puis je surmonter cette phobie de la proximité et du jugement dans l'intimité ?

Merci d'avance pour celles qui me répondront.
1
37 ans 9
Bonjour,

Je voulais seulement te dire que tous les hommes ne se moquent pas des femmes avec des formes ; bien au contraire. Il y en a plus d'un qui aime et pas que pour le côté fantasme...mais qui n'assument pas leur desir c'est encore plus présent dans l'adolescence ou certains n'ont pas assez de caractère pour affirmer leur envie.

La confiance et le dialogue peut t'aider. A partir du moment ou tu as confiance dans le regard de la personne qui est près de toi ça veut dire que tu ne le vois plus comme un adversaire mais une personne complice qui fait partie de ta vie. Le dialogue car un homme amoureux souhaite faire plaisir et pour cela il est forcément tactile, si tu ne lui dit pas un minimum sur ton parcours qui t'as construite en temps que femme avec quelques inconvénients et aussi beaucoup d'avantages, il fera forcément un impaire qui nuira à votre relation.

Par contre si il est au courant, il aura la patience et de l'attention en vers toi pour te permettre de vivre ta vie de femme sous un autre regard des hommes.

Tu peux aussi te faire aider d'une psychologue si tu souhaite aller plus loin que des conseils vécu par d'autres.

Bon courage... tu te sent belle ca veut dire que tu as une très bonne estime de toi donc c'est très positif...donc ca veut dire que tu vas y arriver.

Reste mega motivé...
25680
Bonjour Anouslavie,

Aucune honte à avoir, tu es un être humain avec ton histoire, ta sensibilité et tes traumas, c'est comme cela, tu es loin d'être la première personne (homme ou femme) à te retrouver dans cette situation.
L'important c'est que tu t'occupes de toi, que tu prennes soin de toi et que tu te rendes comptes de ce qu'il se passe.
Et oui, tu mérites attention et amour.
Et non, tout ceux qui te regardent maintenant ne se serait pas moqué de tout ado.

Ta "dernière" relation a au moins le courage de l'honnêteté, ok il aurait sans doute pu aussi avoir la patience pour gagner ta confiance et te mettre à l'aise, mais ce n'était pas lui.

Il est clair que tu as été secouée par ton histoire. Te souviens-tu d'un temps où la proximité n'était pas un souci pour toi ?
43 ans 502
oui.tu te proteges par rapport aux hommes ;des qu'un homme s'interesse a moi, je brandis mon handicap auditif, comme pour l'eloigner, deja, le tester, ou des qu'il commence a s'attacher, je m'eloigne .je prends les devants pour eviter d'etre abandonner
de mm s'il devient trop tactile:"ca va trop vite, suis pas prete"

"J'ai l'impression d'avoir honte de tout, honte de moi et de ce que je suis,l'impression de ne pas mériter d'attention et d'amour, de ne pas être intéressante."je tenias le mm dizcours, mais rapport a mon mode vestimentaire et mes protections auditive s

c'est une ^peur que tu as, du a ton vecu , sous la femme apparemment epanouie, il y a toujours la petite fille moquée , mala ds sa peau, la seduction offre '"un terrain de jeu" , mais fragilise aussi, alors le passe et le mal etre d'avant peut ressortir
sinon, il s'agit de ton corps , et ne culpabilise pas si un homme se sent rejeté si tu veux pas qu'il te touche , ton corps lance peut etre un warning, un avertissement il sesnt peut etre que ce n'est pas la bonne personne pour toi
53 ans Moselle si vous connaissez 3
C'est normal au début...[i]
B I U