MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Contraception obligatoire pour chirurgie ?

34 ans 1
Bonjour à toutes et à tous,

J'ai crée un compte temporaire, car étant donné que je vais parler de trucs très personnels, je ne souhaite pas que ça me suive sur  
mon compte principal. Mais je suis sur le forum depuis des années :)

J'aurai besoin d'avis, et d'expérience au sujet d'un dilemme que je rencontre.

Je m'explique: cela fait un peu d'un an que j'ai entamé des démarches pour bénéficier d'une chirurgie bariatrique (je passe les détails sur les raisons, ce n'est pas important ici).
Depuis un an, je fais des tas d'examens, et je suis suivie par plusieurs professionnel.les de santé. La cheffe d'orchestre de tous ces médecins, qui suit mon parcours vers la chirurgie, est très confiante et est prête à me donner le feu vert.
Cependant parmi ses critères il y en a qui ne me plait pas du tout : contraception obligatoire.

Le truc c'est que ça me gène pour plusieurs raisons. Je n'en ai jamais eu, mais les retours d'expérience de mes amies, ainsi que ce qu'on peut lire partout est inquiétant. Tout ce qui est contraception hormonal ne me plait pas pour des raisons de santé et de respect de mon corps. Quant au stérilet, je trouve ça très invasif et brutal, et je n'en veux pas.
Et je trouve aussi que ce n'est pas juste que le poids de la contraception repose entièrement sur les femmes, et donc ça m'*** profondément cette histoire. Mais j'ai quand même envie de me faire opérer.

Il faut que j'ajoute aussi que c'est une super médecin, je l'aime beaucoup, elle est très à l'écoute, pas du tout jugeante ni rien de déplaisant. Concernant notre affaire de contraception, elle m'a expliqué qu'elle a mis en place cette politique, parce que ses patientes ont des pics de libido ET de fécondité quand elles perdent du poids, et qu'une grossesse serait trop dangereuse pendant la première année après l'opération. Je comprends bien son inquiétude, et je la trouve légitime, mais j'estime que je ne suis pas déraisonnable, et et que je peux parfaitement utiliser des préservatifs si jamais l'occasion se présentait. A noter également que je n'ai jamais eu de copain et je n'ai jamais eu de rapports sexuels, alors la perspective d'avoir des relations non-protégées du jour au lendemain me semble absolument lunaire.


En conséquent, je viens à vous pour avoir quelques avis, et expériences afin de m'aider à éclairer ma situation.

Est ce que vous pensez que c'est normal qu'un médecin m'impose ça ?

Est-ce que les personnes qui ont eu cette opération ont eu la même contrainte de la part de leur médecin?

Et plus généralement, que feriez-vous dans ma situation ?
74 ans 2420
Bonjour, étant transplantée d'un organe, je prends des médicaments anti-rejet. Certains de ces médicaments sont dangereux voire mortels pour les foetus, aussi il était question, à un moment donné, il y a 3 ou 4 ans, d'obliger les patientes comme moi à utiliser deux moyens de contraception efficaces. Même si mon médecin ne m'a jamais obligée à rien, j'étais contrariée pour les mêmes raisons que toi et parce qu'on nous considérait ainsi d'irresponsables. Grâce au combat des associations, cette obligation d'avoir deux moyens de contraception est passée à un seul, les préservatifs masculin et féminin étant des moyens de contraception considérés comme efficaces.

Donc l'obligation de contraception existe belle et bien dans certains cas mais l'obligation de contraception hormonale, non.

Et oui, c'est dégueulasse, mais être malade c'est déjà dégueulasse en soi.
45 ans essonne 1947
Tu as expliqué à ton médecin (qui a l’air à l’écoute) que tu as bien compris les risques mais que tu en es consciente et que si tu as envie d’avoir un rapport après l’opération, tu utiliseras des capotes, bref tout ce que tu nous as dit.
Parce que des capotes c’est un moyen de contraception !

J’espère qu’elle va entendre ta volonté
38 ans très au sud 7748
Je suis sidérée de lire ça en 2020, atterrée...
En effet c'est prendre les femmes pour des irresponsables et surtout inconscientes. Allez OK tu te retrouves avec une libido en folie, il n'empêche que t'as un cerveau! C'est tellement plus pédagogique d'expliquer pourquoi il ne faut pas de grossesse pendant cette 1ère année post opération! Une patiente informée ça vaut tellement mieux qu'une patiente forcée! Et puis entre nous c'est hypocrite parce qu'il n'y aura aucun médecin pour aller vérifier si la patiente avale bien sa pilule chez elle hein...

Après je sais que j'ai vu passer beaucoup de femmes optant pour la chirurgie bariatrique pour justement pouvoir tomber enceintes et j'ai dans mon entourage une femme qui n'a pas respecté cette année et son enfant gros préma à cause des carences a beaucoup de séquelles. Mais bon j'ai envie de dire que c'était son choix. Elle était informée et a pris le risque avec le résultat qu'elle assume.
Mais ce n'est pas ton cas, chaque patient a son histoire et rares sont celles qui prennent le risque.
As tu expliqué ce que tu exposes ici sur comment toi patiente avec ton histoire tu reçois cette injonction à la contraception? Parce que bon ça part d'une bonne intention après tout, peut être que si tu discutes et montre un autre angle de perception ça peut la faire réfléchir surtout si tu argumentes de ton honnêteté (tu pourrais être une bénie oui oui et ne pas prendre ta contraception après tout)
B I U


Discussions liées