MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Emotions et alimentations.

31 ans 1060
Bonjour à tous et toutes.
Bon, je suppose qu'il existe d'autres sujet dans le même style...mais bon, je cherche des témoignages, des pistes...et un moyen aussi de me sentir moins  
seule dans cette situation.

Il n'y a pas longtemps, j'ai (enfin) compris comment je fonctionnais d'un point de vue alimentaire. Je mange pour étouffer mes émotions, les gérer aussi. Je ne sais pas les exprimer, je les gardes en moi et comme forcément ça fait un peu cocotte-minute...il faut trouver un échappatoire, un moyen de contrôle, un moyen d'expression "sans conséquences". Et ce sont aussi bien des émotions positives que négatives, tout y passe.
Pour vous donner un exemple, j'ai eu une période ou tout "allait bien". J'ai réussi à perdre beaucoup de poids, à être en phase avec moi même. Puis, depuis un an, à cause d'un boulot, de divers événements...j'ai totalement perdu pied et j'ai repris gentillement 1kg par mois.... Je ne suis ni fière, ni en train de dire qu'il faut reperdre tout, c'est juste une espèce d'angoisse.

Au vu du début d'année catastrophique, tout s’accélère. Comme dirais ma sœur....il y à des choses bien plus grave à gérer que ça en ce moment. Sauf que ça m'obsède, m'angoisse (en plus je cristallise tout là dessus) et que forcément je m'en veux de ne pas arriver à maintenir le cap, ce qui donne des petites "auto-phrases" du genre "non mais tu t'es vu..." bref, bienveillance au fond du trou 😒. Alors je me demandais quel lien vous avez fait entre votre alimentation et vos émotions, si vous avez réussi à faire la paix avec ça ou pas...bref, être entouré de gens sur ce sujet là en particulier.
L
45 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4236
Hello Orfee,
Je suis comme toi, je mange mes émotions, quand ça va, je mange moins et donc je perds du poids.
Et vis et versa, c'est fluctuant et énervant du coup.

Quand j'étais suivie par mon infirmière nutritionniste, elle m'avait dit que tant que l'esprit ne va pas, on ne peut pas maigrir peu importe les régimes ou rééquilibrage alimentaire qu'on peut faire ou vouloir faire.
L'esprit suit le corps, ils sont indissociable l'un de l'autre.

Alors attend que tout rentre dans l'ordre dans ta tête et tout rentrera dans l'ordre 😊🤞
31 ans 1060
Merci de ta réponse Lyla.
Je ne dirais pas vraiment que je "mange" mes émotions, c'est plus que c'est un bon moyen de les étouffer pour les empêcher d'émerger au grand jour. Et oui c'est très énervant, frustrant et perso ça n'aide vraiment pas à avoir une bonne image de soi. Je me dis que je suis incapable de me contrôler alors qu'en fait c'est tout le contraire.

J'ai été suivit aussi par une diététicienne à qui j'ai fini par dire que "ok la théorie je la connais, j'ai même réussi à l'appliquer avec succès...mais maintenant que je sais d'ou ça viens, je vais arrêter de venir constater que les chiffres sur la balance monte lentement mais sûrement...je vais plutôt chercher à régler le problème".

Le soucis dans ce que tu dis "d'attendre que tout rentre dans l'ordre" (et tu as parfaitement raison) c'est que ça fait 1 an que je l'applique, 1 an que je me sens coupable, 1 mois que je sais que ce n'est pas pour tout de suite et ...j'ai surtout l'impression que je n'en sortirais jamais...
M
37 ans 9
Bonjour,
Je suis dans le même cas, peut être qu'il faudrait justement essayer d'apprendre à gérer ses émotions autrement. As tu pensé à demander l'aide d'un psychologue?
43 ans 502
j'ai laché prise! ca se voit ds mon carnet alimentaire que chocs, douleurs ,stress ,me font manger ! resister ne servirait a rien,alors je mange (pain et nutella apres un trajet en voiture qui m'a blessée l'ouie),2 poignée d'amandes (examens de mon amazone), je engloutis l'assiette (agressions sonore),

mais maitriser auparavant m'a poussée ds la restriction et la boulimie!l'important c'est d'etre bien, et de me nourrir, pour tenir le coup

pas envie de culpabiliser! l'ai trop fait
31 ans 1060
Merci les filles. Mamitana, oui je suis déjà en train de travailler là dessus avec un psychologue. Le soucis c'est que c'est vraiment THE gros point noir, car ça me pourri la vie d'une manière générale, l'alimentation n'est qu'un "symptome" sur lequel je me focalise. Aussi parce que j'avais réussi et que tout part en cachuettes.
Comment tu fais toi, est ce que tu as des parades maintenant que tu en connais la cause?

Ptite, tu as lâché prise sur ce sujet là, est ce que ça va mieux? Ce que tu dis sur le fait de d'être contrôlé m'interpelle. En essayant de te contrôler tu es tombé dans les extrême? Si tu veux bien répondre bien sûr.
43 ans 502
une serenite alimentaire, c'est mon corps qui decide et il sait tres bien faire ce qu lui convient; j ne me rends plus malade si j'ai mange 3 fois de l a tarte au citron parce que j'ai u n chagrin amoureux , j e ne m e dis plus attention, c a ca va m e faire grossir, faut pas que j'en mange!! maitriser mon assiette, pdt lonptemps c'etait aussi tenter de maitriser ma vie , illusion aussi que 46 kg ferait de moi une femme heureuse que ressentir une emotion, c'etait mal, que vouloir s'en debarrasser e n mangeant ,mal aussi
4 pesée par jour encore aujourd'hui... rituel qui m e rassure !

a controler ce que je mange = restriction :sortir de table la faim au ventre, pas de fruit en dessert ,car crudites en entree(diktat diet), j'ai lu ts les livres de regime possible!

mais qui a dit qu'il fallait plus bouffer ses emotions! on est en faute, coupable, chaise electrique??? alors on a mal, on est pas bien et ne plus manger ,ce qui nous soulage??? double peine , au nom d'une doctrine de maitrise de soi... retirer cette culpabilite, ,considerer le plaisir de manger ,se sentir soulager e n mangeant e t l'accepter a ete un premier pas

je deconstruis peu a peu , ex: j'ai de la soupe a finir , et la pizza arrive a date limite, ce sera les repas aujourdhui, ss me poser de question...

un pote est passé ,il a englouti 3 cokkies ,j'en ai pris 1, mm si je venais de sortir de table:j'ai pas culpabilisé, me suis rien interdit, et un biscuit m'a suffit

par contre hier soir, j'ai trop mange, e t'jai pas ete bien, donc je referai pas les mm erreurs:moins de soupe le soir,mm si j'adore ca!
M
37 ans 9
Même si je sais ce qui me.fais manger, je galère à gérer mes pulsions alimentaires, c'est une habitude tellement ancienne, je pense qu'il faut être patient, on ne changera pas du jour au lendemain
31 ans 1060
Merci de vos réponses. Merci Pitite pour ta réponse. Quand tu dis que maîtriser son assiette c'est aussi vouloir maîtriser sa vie, je me retrouve là dedans. J'aimerais arrêter de culpabiliser comme tu le fais, au moins lâcher prise là dessus pour arrêter de m'en vouloir.
Comme toi Mamitana, c'est une habitude très ancienne, bien, bien ancrée...et la patience....visiblement ce n'est pas mon truc...
B I U