MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Noir c'est polar

55 ans rp 134
ici on dit nos coups de coeur, nos découvertes en matière de thrillers, polars, "whodunit", classiques, de France et d'ailleurs 😊

en ce moment je suis dans "L'interprétation des  
meurtres" de Jed Rubenfeld

4è de couverture
"1909. Freud débarque à New York. Venu y donner une série de conférences, il est accueilli par Younger, jeune médecin qui lui fait découvrir la ville en pleine construction. Une visite d'autant plus mémorable que le psychanalyste prend part à une enquête surprenante : le cadavre d'une jeune fille torturée et étranglée vient d'être retrouvé. Nora, victime du même agresseur, a survécu mais est frappée d'amnésie et de mutisme.
Dans l'ombre de Younger chargé de la soigner, Freud va habilement s'immiscer dans l'esprit de Nora, explorer son inconscient et de nouveaux champs d'application : l'interprétation des meurtres..."

Un polar historique dont le cadre, l'époque et l'atmosphère me font penser à "L'Aliéniste" de Caleb Carr
14
"El laberinto del fauno" de Guillermo del Toro

C'est un belle film de réalisme fantastique qui montre comment le pouvoir de l'imagination est capable de résister et de rompre avec les régimes dictatoriaux.


Une intrigue parfaite pour inspirer le Brésil en ce moment.
S
31 ans 84
Entre deux mondes d'Olivier NOREK, tranchant saisissant sur une actualité violente et douloureuse
1
J'ai vu qu'il y avait un Brésilien parmi nous. J'ai vraiment aimé Bacurau. Une chronique anthropophagique.

http://www.slate.fr/st...ndonca-filho-juliano-dornelles
S
31 ans 84
55 ans rp 134
j'ai commencer "Les aigles endormis" de Danü Danquigny, un roman qui a pour cadre l'Albanie, son Histoire et sa maffia, un roman bien prenant et riche...

https://www.babelio.co...ny-Les-aigles-endormis/1180293
55 ans rp 134
"Le dernier Lapon" par Olivier TRUC un polar moderne sur fond de culture sami où se mêlent tradition, modernité et racisme; passionnant et instructif...
55 ans rp 134
"L'Eau rouge" de Jurica Pavicic

4è de couverture
"LE PREMIER POLAR CROATE EN FRANCE
PRIX LE POINT DU POLAR EUROPEEN
L'Eau rouge déploie dans une grande fresque les bouleversements de la société croate : chute du communisme, guerre civile, effondrement de l'économie et de l'industrie, investissements étrangers et corruption... Ou comment les traumatismes de l'Histoire forgent les destins individuels.

Dans un bourg de la côte dalmate, en Croatie, Silva, une jeune fille de 17 ans, disparaît à l'occasion de la fête des pêcheurs. Nous sommes un samedi de septembre 1989, dans la Yougoslavie agonisante. L'enquête policière menée par l'inspecteur Gorki Šain fait émerger un portrait de Silva plus complexe que ne le croyait sa famille : celui d'une lycéenne scolarisée à Split, la capitale dalmate, touchant à la drogue et revendant de l'héroïne pour le compte d'un dealer nommé Cvitko. Et puis il y a ce témoin de dernière minute, qui prétend avoir vu Silva, le lendemain matin de sa disparition, prenant un billet de car pour l'étranger... Mais l'Histoire est en marche, le régime de Tito s'effondre, et le nouveau pouvoir lance une chasse aux sorcières qui n'épargne pas les forces de l'ordre : l'inspecteur Gorki Šain est poussé à la démission et l'affaire, classée. Seule la famille de Silva poursuit obstinément les recherches...
À travers ce drame intime, L'Eau rouge déploie dans une grande fresque les bouleversements de la société croate : chute du communisme, guerre de 1991 à 1995, effondrement de l'économie et de l'industrie, statut des vétérans de guerre, explosion de l'industrie touristique et spéculation foncière, investissements étrangers et corruption... Ou comment les traumatismes de l'Histoire forgent les destins individuels.
Le roman L'Eau rouge s'est vu décerner en 2018 le prix Ksaver Šandor Gjalski du meilleur roman croate, et en 2019 le prix Fric de la meilleure fiction."


J'ai dévoré ses 350 pages en une journée, tellement j'ai été pris par l'atmosphère de ce roman loin des convention du thriller habituel avec ses personnages attachant comme Matte le frère jumeau et surtout le portrait de la Croatie sur 30 ans; c'est le 6è roman de l'auteur et le 1er traduit en français; dans le 7è réapparait l'ex inspecteur Gorki Sain, vivement la traduction !
B I U


Discussions liées