MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Arriver à s'aimer

Z
34 ans 2
Bonjour,

Je viens aujourd'hui vers vous avec la force du désespoir... J'ai 34 ans et j'ai toujours été en surpoids. Je faisais 4.2 kg à la naissance. Une enfance suivie d'une  
adolescence pénible ou j'étais le sujet de moquerie et de rejet des autres. Ma propre famille se défoulait sur moi : parents mais aussi oncles, tantes, cousins et cousines. On m'appelait "Booba" en allusion au petit ourson gros du dessin animé. J'ai commencé les régimes à l'âge de 10 ans. La boulimie à l'âge de 13 ans... A l'âge adulte je fais 1m68 et n'ai jamais réussi à peser moins de 62 kilos, même en jeûnant pendant des jours. Aujourd'hui je fais 78 kilos et je n'arrive plus du tout à maigrir. Mon entourage lui-même constate que je ne suis pas une grosse mangeuse, je mange normalement. Voire de façon plus restrictive que les autres. Je fais du sport... Rien n'y fait. J'aimerais savoir si vous avez réussi à vous aimer telles que vous êtes car je n'arrive pas à m'accepter. Je déteste clairement mon corps. Merci de m'avoir lue.
33 ans Dijon 707
Bonjour,
Sujet compliqué, surtout quand on a pas été soutenu et valorisé dans sa vie.
J'ai fini par m'accepter en me faisant plaisir : sport, massages, shopping avec de jolies fringues qui vont bien. C'est un cercle vertueux : en te valorisant, tu pourras finir par être bienveillante envers toi-même. J'ai toujours envie de perdre du poids, mais je reste sympa avec moi-même tant que possible.
Le harcèlement moral que tu as subi te met un obstacle assez lourd. On peut surmonter des difficultés par le biais de la parole : peut-être serait-il utile de faire un point avec un thérapeute.
Trouver un nutritionniste compétent et surtout bienveillant pourrait aussi peut-être t'aider. Si tu manges normalement, peut-être s'agit-il d'un autre souci, surtout qu'il est possible que les jeûnes ou régimes aient déréglé ton organisme.
Courage à toi !
Z
34 ans 2
Bonjour, merci d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre. Effectivement pas mal de dévalorisation. En fait je n'étais valorisée que lorsque je maigrissais "oh tu as maigri tu es belle!". Je n'avais de compliments que lorsque je perdais du poids. Du coup je me suis construite avec l'idée qu'il fallait que je maigrisse pou être aimée. Je vois déjà un thérapeute parce-qu'effectivement j'ai subit du harcèlement mais ça n'est pas le sujet ici. J'ai déjà vu une bonne dizaine de nutritionnistes. J'ai arrété de consulter sur ce plan-là. Tout est dans les règles chez moi sur le plan physiologique. Pas de problème hormonal, de thyroide, de diabète ou autre. Je pense juste que j'ai tellement fait de régimes que mon corps s'est habitué à pas manger et à stocker à mort. Le chemin va être long mais lire ce genre de messages est réconfortant parce-que ça veut dire je peux arriver à m'accepter avec du travail et du temps...
A
32 ans 7
Salut,

Déjà pour commencer, il y a pas de normalité. De plus ton rapport taille/poids n'est pas choquant, il est dans la moyenne que l'on peut observer autour de soit.

Je pense et je suis pas psy ou médecin (je précise) que ton bloquage de perte de poids peut être lié à un facteur psychique, tu dois inconsciemment tu mettres une grosse pression là-dessus que ton corps fait un bloquage. Même en faisant du sport et en mangeant peu, chose qui n'est pas le mieux pour la nourriture.
Sur ce point, l'idéal est de voir un(e) diététicien(ne) pour voir un rééquilibrage alimentaire.

Ensuite, je penses que tu es une bonne et belle personne ☺️ Les gens qui critiquent ouvertement et facilement, on eux même des problèmes qu'ils cachent par leurs méchanceté.
Fait un tour en boutique, offrent toi une ou 2 tenues qui te mettent en valeur, apprend à te sentir belle.
Et n'hésite, on est là pour t'écouter 😉
B I U