MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

cumul fonction publique et emploi privé

43 ans Roubaix 705
Bonjour,

Je viens demander si parmi vous certains pourrraient me renseigner (je suis en train d'appeler l'inspection du travail en parallèle, j'ai de l'espoir :roll: ).

Voilà, certains savent que jusque  
maintenant j'exerçais plusieurs jobs à la fois, dans le but de pouvoir continuer l'activité de guide qui me tient à coeur. L'office de tourisme pour lequel je travaille a une gestion mixte, mais en définitive il ressort du droit privé.
Et après un entretien avant-hier, grande nouvelle, j'ai obtenu un poste dans un musée ! Un job passionnant, dans mon domaine, et tenez-vous bien, dans la fonction publique ! C'est plus de chance et de stabilité que je n'aurais jamais rêvé en avoir !

Mais : il existe une loi qui stipule que l'on ne peut pas cumuler emploi public et privé ! Or j'aimerais conserver quelques visites (mince, je suis allée jusqu'à plus de 50h00 par semaine, ce n'est pas 39h00 qui me tueraient ! ).
Cette loi de non cumul est assez complexe, j'ai une collègue par exemple qui m'affirme que quand elle travaillait au conseil général elle pouvait travailler 10% en plus dans le privé....Il y a aussi des exceptions pour les professions artistiques, littéraires..et pour la culture, il y en a ?

Est-ce que certains en sauraient plus ?

Merci d'avance !
45 ans 17521
je sais juste que effectivement, on peut cumuler avec l'emploi dans la fonction publique des activitées artistiques et littéraires (heureusement pour moi, d'ailleurs...)

pour le reste, effectivemenet l'inspection du travail devrait pouvoir t'en dire plus, mais aussi ton contrat, si tu l'as déja...
56 ans 91 25732
Le statut général des fonctionnaires est régi par la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires.

Son article 25 pose le principe que « les fonctionnaires consacrent l’intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leurs sont confiées. Ils ne peuvent exercer à titre professionnel une activité privée lucrative de quelque nature que ce soit ».

En effet, on considère qu'un fonctionnaire doit être "indépendant" (de tout le monde sauf de l'Etat ou de sa collectivité auquel il est solidement attaché et pour qui il doit être dévoué corps et âme ! :lol:).

Le décret n° 2003-22 du 6 janvier 2003 relatif aux cumuls d’activités et de rémunérations des agents mentionnés à l’alinéa 2 de l’article 25 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, assouplit les conditions de cumuls pour les agents publics à temps incomplet employés pour une durée inférieure au mi-temps.

L’article 1er du décret précise que ces personnels pourront cumuler leur emploi avec une activité privée rémunérée dans des conditions compatibles avec leurs obligations de service et sous réserve que cette activité ne porte pas atteinte au fonctionnement normal, à l’indépendance ou à la neutralité du service.

Une autre dérogation (!) est prévue par l'article L 324-4 du Code du Travail qui stipule qu'échappent également à l'interdiction du cumul : " Les travaux ménagers de peu d'importance effectué chez des particuliers pour leurs besoins personnels. "

Sinon, c'est toujours le décret-loi du 29 octobre 1936 (!) et notamment son article 2 qui s'applique. Cet article prévoit trois types de dérogations :
- la production d'oeuvres scientifiques, littéraires ou artistiques ;
- les enseignements, consultations et expertises ;
- l'exercice d'une profession libérale découlant de la nature des fonctions.

Depuis un bon moment, on parle de revoir le décret loi de 1936 (il serait temps... :roll: ) et voici le nouveau projet de loi (ça date du 7 juin 2006) :

Citation:
Le quatrième chapitre du projet de loi rénove et simplifie le régime juridique des cumuls d'activités, qui remonte à un décret-loi du 29 octobre 1936, et facilite la création d'entreprises par des agents publics. L'interdiction de principe du cumul d'activités et de rémunérations est maintenue ; toutefois, des assouplissements dans ses dérogations sont apportées pour adapter la réglementation à l'évolution de la société. Il prévoit notamment :

- la possibilité de cumuler une activité publique et une activité privée, pendant un an, pour créer ou reprendre une entreprise ; l'agent pourra rester employé à temps plein dans la fonction publique ou bénéficier d'une autorisation de travail à temps partiel qui sera accordée de plein droit ;
- un assouplissement des possibilités de cumul d'activités.

Ce projet de loi montre que le Gouvernement est attaché à donner, en étroite concertation avec les partenaires sociaux, une nouvelle impulsion à la modernisation de la fonction publique au bénéfice des usagers comme des agents.


Mais comme d'habitude, entre le projet et la concrétisation, il faudra attendre ! :lol:

De toutes façons, ton employeur public doit te donner l'autorisation d'exercer d'autres fonctions dans le secteur privé (ne pas lui demander est une faute professionnelle). Donc le mieux c'est d'écrire à ton employeur public en décrivant le poste et les horaires et il te répondra en donnant ou pas son accord. ;)

Pour conclure, je citerai la célèbre maxime de la Fonction Publique : POURQUOI FAIRE SIMPLE QUAND ON PEUT FAIRE COMPLIQUE ! :lol:
43 ans Roubaix 705
Alors j'ai finalement eu une réponse de l'inspection du travail. Et il y a une autre subtilité :silly: bien que l'Office de Tourisme soit de droit privé, il est financé à plus de 50% par le budget de la mairie. Donc, pour le service public, ça rentre dans les règles du cumul emploi public-emploi public :roll:
Il ne me reste plus qu'à demander l'autorisation de mon nouvel employeur (qui ne devrait pas y voir trop de problème, car ils font déjà des animations et expos en partenariat avec l'Office, donc pas de conflit d'intérêt.)
Maintenant, il faut aussi que je me penche sur les règles du cumul au sein de la fonction publique !
Je ne veux pas faire de sous-entendu, mais c'est compliqué de travailler plus quand on est fonctionnaire :twisted: :lol:
56 ans 91 25732
china59 a écrit:

Je ne veux pas faire de sous-entendu, mais c'est compliqué de travailler plus quand on est fonctionnaire :twisted: :lol:


Ben c'est pour ça qu'on fout rien ! :lol: :lol: :lol:

Sinon pour les cumuls d'emplois publics, ça doit toujours être le décret du 20 mars 1991 permettant le cumul de plusieurs emplois à temps non complet dans la limite de 115 % de la durée de service d'un emploi à temps complet qui s'applique.

Et toujours à condition que tous les employeurs soient informés ! ;)
37 ans Une bibliothèque j'espère, sinon ma thèse ne finira jamais... 2848
Effectivement il y a des formulaires d'autorisation de cumul entre emplois publics.

C'est d'ailleurs ce que je fais (allocation de recherche + enseignant vacataire ) :)
43 ans Roubaix 705
Patty-Cerise a écrit:


Ben c'est pour ça qu'on fout rien ! :lol: :lol: :lol:



D'ailleurs quand j'ai passé l'entretien ça m'a doucement fait rigoler : le Directeur Général des Services m'a fait tout un discours sur "chez nous, les fonctionnaires ne peuvent pas glander dans leur coin, on les fait bouger...."
Bonjour le cliché ! :shock:
B I U


Discussions liées