MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Bonjour, Nouvelle sur ce forum, j'avais besoin de témoignages et

46 ans 11
Bonjour,

Nouvelle sur ce forum, j'avais besoin de témoignages et d'avis sur un problème que je rencontre actuellement avec mon mari d'ordre de désir sexuel.

Quand j'ai connue mon mari j'étais  
déjà grosse (99 kg) et je suis la 1ère femme forte avec qui il entretien une relation amoureuse et sur la durée (12 ans à ce jour) , j'avais prévu de perdre du poids. Suite à gros stress professionnel, j'ai pris 20 kg sur 4 ans.
J'ai réussi à les perdre sans régime en mangeant équilibré, je mettais stabilisée pendant presque 3 ans en vue de continuer à en perdre 10 à 15 kg.
Puis est arrivée cette vilaine dépression, j'ai recommencé à reprendre, à ce jour j'ai repris les 20 kg.

Hier, il m'annonce qu'il n'a plus aucun désir sexuel à cause de mon poids et qu'il veut que je mincisse mais que le problème est juste de cette ordre et que cela fait 12 ans qu'il attend que je perds du poids ! et qu'il en a assez.
Il est vrai que Monsieur a juste pris du ventre mais il a toujours un physique de sportif.
Je lui ai déclaré qu'il est un grossophobe et qu'il fasse ce que bon lui semble si ne veut plus de notre relation mais je suis perdue car il est en colère quand je lui parle de séparation/divorce.

Si vous vous demandez si j'aime encore mon homme, à la base "oui" mais sa colère et son point de vue sur le poids a écorché mon affection envers lui, je suis paumée.
Surtout en étant en dépression cela ne m'aide pas car je suis en processus de guérison mais sa pression pour que je perde du poids m'étouffe il va jusqu'à contrôler ce que je mange !

Avez-vous vécu ce genre d'histoire ?
Votre couple s'en-t-il sorti indemne ?
Ou bien était-ce le début de la fin ?

Vos réponses me permettront sûrement de prendre du recul.

Merci de m'avoir lu.
47 ans Aucune discussions sur le sexe via le Tchat! Passez votre chemin si c'est le cas. 4495
Bonjour Lucia75

Soit la bienvenue ici.

Alors, non je n'ai pas connu ce souci là. Mais, je dirais que ton homme est plus que maladroit, limite maltraitant. Puisqu'il va jusqu'à contrôler ton alimentation. C'est ton corps, pas le sien, en plus, il faut être bien dans sa tête pour vouloir perdre du poids.
Mais toi dans l'histoire, tu veux quoi ? Rester avec lui ?
46 ans 11
Merci pour l'accueil et pour ta réponse.

Mon entourage me l'a dit qu'il était dur avec moi, qu'il était trop maternisant et protecteur.
Son propos d'hier soir m'a blessée, je le soupçonne de l'avoir dit pensant que cela me donner un déclic.
Puis c'est tout récent je suis dans le flou de ce que je veux réellement, rester avec lui sachant qu'il a aussi de bon côté et continuer à subir son contrôle ou le quitter pour me retrouver et la peur de mettre tromper.

J'avais justement besoin de témoignages pour prendre du recule et avoir des déclics.

Puis l'avenir me le dira, comme je lui ai précisé, les choses viendront avec le temps et rien n'est éternel, il a compris que je pourrais le quitter je ne suis même pas sur qu'il le réalise, il est tellement sur que je vais rester avec lui.
102 ans 281
Je ne comprends pas comment un conjoint sensé vous aimer puisse s'intéresser plus à la perte de poids de sa conjointe qu'à la guérison de sa dépression. Il ne semble pas prendre conscience que tant que vous n'êtes pas sortie complètement de depression ce flicage alimentaire ne servira à rien sinon à vous y maintenir d'avantage ce qui pourra vous faire vous tourner vers des formes de compensations alimentaires donc avoir l'effet totalement inverse.

Il faut qu'il comprenne que les choses doivent être traitées dans l'ordre et sans pression.

D'autre part se mettre en couple avec quelqu'un et espérer que ni son apparence physique ni sa mentalités ne changeront est totalement illusoire, c'est ne pas admettre que l'on change aussi soi-même (extérieurement mais aussi intérieurement).

Je vous souhaite beaucoup de courage pour affronter cette période, en espérant que votre conjoint retrouve un peu de sagesse.
46 ans 11
Bonjour Pacman,

Merci pour votre réponse et votre sollicitude vis-à-vis de ma dépression.

Souvent, il est difficile pour les gens acteurs de la scène de vie de prendre du recul et de se rendre compte du mal qu'ils peuvent faire.
Malheureusement, ils s'en aperçoivent une fois qu'il est trop tard.

Mon mari a bon fond mais c'est un sanguin, il réagit trop vite quand cela ne va pas dans son sens (qu'il pense être juste). Un jour, peut-être, il se réveillera comprenant que sa méthode employée n'est pas la bonne.

Je garde espoir qu'il se réveille à temps sinon c'est ma santé avant tout !
46 ans 11
Merci de clore mon sujet, mon problème est résolu.
Il suffisait d'une bonne engueulade et de faire peur à son conjoint pour obtenir une réponse :-)
102 ans 281
Lucia75 a écrit:
Merci de clore mon sujet, mon problème est résolu.
Il suffisait d'une bonne engueulade et de faire peur à son conjoint pour obtenir une réponse :-)

La discussion, il n'y a que ça de vrai (si animée soit-elle), il vaut mieux souvent mettre tout sur la table.
Tout plutôt que de rester avec des non-dits, peu importe l'issue.
46 ans 11
Oui, tout à fait :-)

Il ne faut pas oublier que nous avons qu'une vie ! Autant en prendre soin et penser à soi.
B I U


Discussions liées