MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

RA et cycle féminin

A
47 ans 63 88
Salut à tout le monde,
voilà j'ai une question en ce qui concerne le cycle féminin. J'ai commencé la RA il y a quinze jours maintenant, ça va pas trop mal  
pour le moment (mais c'est que le début) et je suis en plein dans mon cycle depuis deux jours. Je constate que je n'arrive plus à discerner ma faim, c'est comme si je n'avais jamais faim, et quand je mange je n'ai pas mal au ventre c'est bien que je ne mange pas plus que ce dont j'ai besoin? Je mange peu certes mais je me force à manger. Est-ce que d'autres ont déjà vécu ça? Remarquez peut-être qu'à chaque fois qu'on est dans le cycle on perd la sensation de faim mais comme jusqu'à présent je ne tenais absolument pas compte de mes sensations je ne saurais trop dire. Je m'adresse donc à celles qui ont plus d'ancienneté dans leur RA pour m'aiguiller
merci d'avance
S
49 ans 67 60
alors moi je suis en ra depuis un an mais avec des (gros) hauts et bas et j'ai remarqué que justa avant mes règles, j'ai hyper envie de sucré et ça se prolonge pendant le cycle! j'ai une copine qui m'a dit qu'elle ressentait ça également...
ah lala...
en tout cas je continue à avoir faim!!!
41 ans Bordeaux 311
Moi, même avant la RA, j'avais déjà remarqué que pendant mes régles je ne ressentais pas la sensation de faim non plus. Soit parce qu'elle est "cachée" derrière la douleur ou simplement je ne la ressens pas. Je mange donc moins mais je fais attention parce que ça pompe pas mal d'énergie...il faut pouvoir tenir.
37 ans 4422
Avant/pendant mes regles, je suis aussi toute pertubée : des fois j'ai des faims de loup et des fois je boude la nourriture qui me dégoute presque.
J'ai de grosses grosses envies de sucrés, et j'ai beaucoup de mal à discerner quel aliment précisément me ferait plaisir.

Ce que je fais, c'est que je me fais confiance : je mange pas si je n'ai pas faim, je mange plus si j'ai plus faim, et si j'ai envie de bonbons devant la télé, je ne me prive pas !

Résultat : comment avant la RA, je me sens un peu barbouillée/gonflée pdt mes regles. Mais je ne prends pas un gramme au final. Je suppose que si je prends, ca se régule tout seul apres. (en général un peu de rétention d'eau pdt cette superbe semaine..:roll:)

Bref, les filles, faites vous confiance ! Notre corps a l'air de bien savoir ce qu'il fait !? ;)
A
47 ans 63 88
bon ben voilà c'est fini pour cette fois ci mais j'avoue que j'ai pas aimé les cinq jours qui viennent de passer, incapable de ressentir quoique que ce soit et franchement si j'avais pas commencé la RA quelques jours avant et bien j'aurai tout simplement laissé tombé car pas évident de faire attention quand on ne ressent rien du tout.
Mais je me demande si j'ai pas souvent mangé sans faim pendant ces cinq jours car ce matin j'ai pas eu faim du tout et pourtant j'ai mangé (oui je sais pas bien) mais j'étais un peu démoralisée, j'ai encore l'impression d'être dans les échecs d'avant, quelle galère
C
49 ans 1965
asivalavida a écrit:

Mais je me demande si j'ai pas souvent mangé sans faim pendant ces cinq jours car ce matin j'ai pas eu faim du tout et pourtant j'ai mangé (oui je sais pas bien) mais j'étais un peu démoralisée, j'ai encore l'impression d'être dans les échecs d'avant, quelle galère


Ca ne fait que 15 jours que tu fais ta RA, il faut un temps d'adaptation me semble t il, ça ne vient pas tout seul. ;)
Il m'est déjà arrivé de passer une journée sans manger parce que je n'avais pas faim et que je ne bougeais pas donc pas d'effort, moins de calories à brûler sans doute donc moins de besoin.
Mais il m'arrive aussi de manger sans faim : au resto par exemple, avec des potes. Même si en plus je n'aime pas manger en public, je me force un peu pour le coté social de la chose, je prends qqch de léger que je déguste lentement...tout en papotant et sans culapbiliser.

Se poser des questions c'est bien, mais pas de trop, faut trouver un juste milieu, le but n'étant pas de te démoraliser au contraire... Je pense que dans la RA, y a jamais d'échec, c'est un parcours semé d'embuches peut etre mais tu ne peux aller que dans la saine direction. :P
A
47 ans 63 88
merci ça fait du bien de te lire cornflakegirl
c'est vrai qu'après toutes ces années de régimes de frustrations et d'échecs je ne suis pas sûre de ne pas y avoir laissé une grande part de confiance en moi
je sais que ça va prendre du temps et que je vais devoir me battre contre les coup de blues autrement qu'en mangeant ou en réfléchissant trop. En tout cas ça fait du bien ce que tu dis que l'on ne peut aller que dans une saine direction merci
36 ans Bruxelles 340
moi aussi j'ai ce probleme sauf que 1 semaine avant j'ai des envies de manger du chocolat, des choses grasses,... puis qd c'est passé ben plus rien donc evidemment faut faire un effort pour ne pas succomber et c'est tres tres dur.... :cry:
37 ans 4422
monix a écrit:
evidemment faut faire un effort pour ne pas succomber et c'est tres tres dur.... :cry:
succomber ?
c'est pas un terme de RA ca.. tu t'es trompée de forum
36 ans Bruxelles 340
ce que j'ai voulu dire c'est de ne pas faire attention et d'en manger + sans moderation mais pas succomber dans le sens ou il y a privation. dsl la prochaine fois j'essayerais d'etre + juste ds mes phrases ;)
A
47 ans 63 88
je crois en fait que cette période de règles est venu au mauvais moment, juste au début de la RA et comme ça a chamboulé toutes mes sensations que je venais à peine de redécouvrir, ça m'a destabilisée. Comme si en fait j'avais pas eu le temps de m'enraciner durablement dans la RA pour pas être dans le doute à ce moment là
Mais le truc positif aussi et ce sur lequel j'essaie de me concentrer depuis c'est qu'avant mes règles j'avais réussi à reconnaître la faim et un peu la satiété alors rien d'impossible à refaire
45 ans Campagne Avesnoise 8546
J'ai remarqué, moi aussi, que dès le premier jour de mon cycle, j'ai du mal à attendre d'avoir faim. L'envie de manger des laitages et du chocolat est très forte toute la journée.

J'ai plus de mal aussi à reconnaître la satiété. Ca ne fait pas très longtemps que je reconnais cette sensation mais la plupart du temps, j'arrive à la reconnaître et la respecter, sauf pendant mes règles. Non seulement je ne la ressens que quand elle est dépassée mais mon envie de manger continue. :?

Comment resister à cette envie de manger perpétuelle (donc sans faim) sans se sentir frustrée? On dirait que dès qu'il y a un peu de place dans mon estomac, je doive la combler tout de suite. :roll:

Autant je suis heureuse d'arriver à reconnaître ma faim et, encore plus, ma satiété (depuis peu) en temps normal, autant je me sens impuissante devant ce chamboulement de mes sensations pendant mes règles. :x

J'ai comme cette sensation de culpabilité que je pouvais avoir quand je "craquais" pendant un régime. :oops: Je me doute que ce doit être une question d'hormones, complètement indépendante de ma volonté etc... mais c'est tellement rageant de voir, en une nuit, toutes ses sensations chamboulées et le travail, fourni pour les respecter, fichu en l'air. :evil:

Enfin, vu que c'est une chose qui revient chaque mois, on doit bien pouvoir s'y faire. :?
V
46 ans dans l'est de la France 1353
Herlyd a écrit:
J'ai remarqué, moi aussi, que dès le premier jour de mon cycle, j'ai du mal à attendre d'avoir faim. L'envie de manger des laitages et du chocolat est très forte toute la journée.



Tout pareil ! :lol: :lol:
Je me sers beaucoup et je me mange tout !
Donc, toujours plus que j'en ai besoin. J'ai souvent l'estomac serré.
Mais j'essaye de ne pas de faire de bile, le temps que les vilaines :twisted: soient passées.
39 ans très au sud 7887
Coucou, je déterre ce topic parce que là je suis en plein dedans!
Je me rends compte que juste avant (quelques jours) mes règles je pourrais bouffer mon assiette. J'ai besoin de goûter tous les jours et j'ai une nette attirance pour la viande (même du boeuf oO) et les produits laitiers (mais faut que je fasse gaffe avec mon foie encore un peu fragile). Bref j'ai beaucoup plus d'appétit.
Puis la semaine fatidique ça change du tout au tout. Quand j'ai mal au ventre et pendant de longues périodes je n'ai plus d'appétit et tout m'écoeure. Je n'ai envie de rien ou alors des trucs vapeurs, des soupes, des légumes mais du maigre. C'est souvent là que je me fait des trucs asiatiques et des soupes repas, des tartes végétales. La viande (en dehors de la volaille) m'insupporte.
Je me demande quelle part il y a de la part de la tête et du corps là dedans. Car à un moment je regarde le calendrier et je me dis "ah c'est ça!" et identifie certaines envies en fonction voir anticipe.
B I U