MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le trou noir

S
46 ans 1
Bonjour a tous
Voilà mon problème, en plus d’être insomniaque et d’avoir des troubles du sommeil
Il m’arrive d’avoir a n’importe quel moment de la journée des trous noir
Je suis  
à un endroit et l’instant d’après à un autre endroit, sans savoir comment j’y suis arrivé. Vous allez tous me dire que c’est ma mémoire qui me joue des tours.
Désolé, lors de ces instants d’absence je tombe carrément dans les pommes, pour me réveiller entouré de personne inconnue m’aidant à me relever ou encore pire des pompiers, l’année dernière, suite a un accident de moto. Depuis, je me déplace plus qu’a pied.
Après plusieurs visite chez différents spécialistes ou généralistes, avec de nombreux scanners et prises de sang, rien n’y fait. Personne ne sait ce que j’ai.
Ce ne sont pas des absences momentanées, mais vraiment des trous noirs. Car juste avant de « partir » le noir se fait et puis plus rien, pour me réveiller sans souvenir et sans rêves.
Je ne cherche plus de réponse a mes questions, juste des témoignages similaires a ma situation, peut être pour me rassurer quelque part et de n’être pas seul dans ce cas là. Merci

http://www.etudiants-infirmiers.info/Forum/index.php
http://www.etudiants-infirmiers.info/Site

Ici j'ai trouvé un peu d'aide, du réconfort, des personnes avec qui discuter quelques instants
C'est fait par des etudiants infirmiers, sérieux et qui début dans le domaine de l'internet
Un peu de pub ca ne fait pas de mal

A bientot et bon courage a tous
44 ans 17521
ce dont tu parles, cela m'est arrivé à une période où je jouais vraiment avec mon sommeil : il y a trois ans, j'étais en train de cravacher comme une folle pour finir ma maitrise, je devais envoyer mon travail à une date donnée, dernier délais, il me restait trois semaines, alors qu'il m'aurait fallu trois mois... :shock:

et pendant trois semaines, j'ai bossé, bossé, jour et nuit... ce n'est pas une image, c'est que je bossais non stop, parfois pendant 15 heures d'afilée, et puis quelque soit l'heure du jour ou de la nuit, quand j'en pouvais plus, j'allais me coucher, mais je mettais mon réveil pour dans une heure !!! complétement tarée...

jusqu'au jour où les absences dont tu parles ont commencé à m'arriver aussi... genre il est trois heures du mat, je suis devant mon ordui depuis 13 heures, et je m'arrete pour rouler une clope... le temps de battre des paupières, je vois ma feuille et mon tabac par terre, et je regarde l'heure : il est 3 h 45 :shock: trou noir...

ou je dois aller acheter quelque chose, je sors et je me réveille assise sur un banc, je ne sais même pas comment je suis arrivée là... :?

je ne prenais plus ma voiture, j'étais au bord du gouffre... le pire c'est que quand j'ai jeté mon pavé (deux gros volumes) dans la boite aux lettres, j'ai pas dormi après pendant 48 h... impossible...

j'ai mis 5 mois à retrouver un rythme de sommeil normal, en prenant des trucs... j'aétais complétement déconnectée.

est ce que tu as une activité intense, genre tu es étudiant et tu passes des heures à bosser comme un fou ? tu es stressé ? tu fais violence à ton rythme de sommeil ? quand cela a t-il commencé ?
56 ans 91 25732
Une de mes amies souffre de ce trouble également. Tout à coup elle se "réveille" à un endroit et se demande ce qu'elle y fait. Ou bien elle se lève un matin et se rend compte que sa mémoire a "gommé" 24h, voire 48h, parfois plus. :?

Par contre, quand ça lui arrive éveillée, elle ne s'évanouit pas. Elle est un peu comme un somnambule, mais conserve des réflexes. Ca lui est déjà arrivé quand elle conduit :?, ses réflexes sont toujours là, elle respecte le Code de la route, mais elle va tout droit, elle suit la route...

Pendant une quinzaine d'années les médecins ont cherché ce qu'elle avait en lui faisant plein d'examens et ont fini par trouver.

A l'âge de 20 ans, elle a été opérée du coeur. Et il y a apparemment eu un petit problème à l'anesthésie qui lui a lésé une minuscule partie du cerveau, les médecins ont enfin découvert la toute petite lésion à l'IRM. Quand elle est fatiguée ou stressée, les troubles se produisent. Donc dès qu'elle se sent fatiguée ou stressée, elle évite de conduire et note ce qu'elle fait pour en garder une trace.

Avec le temps les troubles se sont un peu atténués.

As tu toi aussi subi une intervention chirurgicale qui aurait pu te laisser ce genre de lésion ?
B I U