MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Lorsque l'entourage est contre votre gastroplastie

25680
La gastroplastie ça fait peur, normale c'est une opération chirurgical !
Alors quand vous avez pris la décision de faire cette opération, il a sans doute fallut en parler à vos  
parents, enfants, conjoint ... et ceux ci n'étaient pas forcement pour !

Est-ce que certains se sont fait opérer sans en parler à leur famille ?
Quand vos proches étaient contre, comment leur avez vous expliquer votre choix et avez réussi à les convaincre ?
Y a-t-il un argument de vos proches qui aurez pu vous faire douté, reculé ou annulé l'opération ?
Est-ce que les proche qui étaient contre ont changé de point de vue après l'opération ?
Si il n'y avait pas eu cette réticence de vos proches, est-ce que cela aurait été vraiment plus simple pour vous ?
H
39 ans nord 784
salut anne
moi j en ai parler a personne sauf a mon conjoint qui lui n ete pas tout a fais d accord mais avec le temps et la patience de lui expliquer pourquoi j en suis arriver la et il a compris et maintenant il me soutient
sinon ensuite j en ai discuter avec une des mes soeurs qui a subi cette intervention donc elle a su me soutenir dans toute les demarches et je peux te dire que cela fais du bien
de toute facon apres avec la perte de poids que j aurai ils vont surement me poser des questions et je leur repondrai simplement que c ete mon choix et que je voulais que personne ne l apprenne avant
et ma decision a ete prise pour la santé et non pour ressembler a un top modele de toute facon je n y serai jamais
C
38 ans ile de france 14
Bonjour anne,

Ton post regroupe toutes les questions que je me pose car je me fait opérée d'un by pass le 12 septembre et jai pris la décision de ne rien dire à ma famille, je n'est que mon père et il ne sera pas du tout au courant quand au reste de ma famille je leur ai dit que je faisais un anneau et non un by pass. Je sais que ce n'est pas honnete vis à vis d'eux mais rien qu'en leur disant pour l'anneau ils n'on pas compris jai du essayer de leurs expliquer mais ca na pas fonctionné et maintenant ils font comme si de rien n'était et me soutiennent pas du tout ! Pour mon père c'est un choix de protection, ca serait assez loong et compliqué à expliquer mais je ne lui dit pas dans mon propre intéret car sinon il me ferait du mal, ne comprendrais pas et me ferais encore plus flipper! Bref ca serait que négatif!

Je reconnais que le choix que jai fais n'est pas du tout facile à assumer mais jai bien poser le pour et le contre et aujourd'hui je pense à moi car en grande partie à cause de ma famille que j'en suis là!

La pression l'angoisse le stress et sourtout la solitude me bouffent en ce moment heureusement que je pas en vacances bientôt!

Mon message ne réponds pas trop à tes questions mais ...

bisous :D
S
43 ans Suisse 68
J'ai eu personnellement de la chance d'ête soutenue par tout mon entourage. Je n'ai jamais eu une remarque désagréable au contraire.

Mes parents ont toujours eu du mal à accepter mon obésite et n'ont par ailleurs jamais pris la peine de réfléchir à la cause de mon mal-être. Il n'y avait que les apparences qui comptaient. Avec le temps (10 ans après), ils se sont faits à l'idée et m'ont soutenu à fonds car ils ont remarqué que je souffrais de mon obésité même si je suis quelqu'un de très positif dans ma vie.

Inconsciemment, j'ai été obligée développer ma personnalité (faire rire les gens) pour éviter qu'ils me perçoivent que comme une personne ronde.

Ce qui est drôle, c'est que je me suis rapprochée de ma mère ces derniers temps (nous n'avons jamais eu de relation traditionnelle mère-famille). Elle est venue me voir tous les jours à l'hôpital et s'est occupée de moi à ma sortie de l'hôpital.

Quant à mon père avec qui je ne parlais jamais de chose privée, il m'a dit pour la première fois qu'il était fier de moi !!!

Mes soeurs m'ont à mort soutenues et mon ami avec lequel je vis depuis 11 ans aussi. J'ai parlé de mon opération à mes amis très proches mais pas au reste de la famille. J'ai de la chance de compter quelques amis dans lesquels ma confiance est illimitée et avec lesquels je peux parler de tout.

Quant aux autres personnes de la famille, collègues de travail ou autres, ils verront avec le temps mon changement physique. Le reste, je m'en fiche éperdument. J'ai toujours assumé ma vie et mes choix.

Même si mes parents avaient été contre l'opération (heureusement cela n'a pas été le cas), je me serais tout de même fait opérée. Cela fait plus de dix ans que je suis partie de la maison pour vivre ma vie et je suis seule responsable de mes décisions. Leur soutien a bien évidemment facilité les choses.

Bec

Serra
45 ans meuse 1180
Lorsque l op a commencer a germer dans ma tete ,j en ai parler a tout le monde ,pour savoir si il y en a qui connaissait d autre operé,malheureusement non
Le seul qui etait contre etait mon pere "t es dingue,t as 4 enfants et tout plein de chose negative"
J ai etais mechante avec lui en lui repondant que c etait de sa faute ,qu il avait cas arreter de me dire que je suis grosse ,je n aurais mm pas pencer a l anno
Apres mon op je me suis plus ou moins excuser et lui ne m a plus jamais dit que j etais grosse
Il a eu du mal a differencier le fait que ce n es pas pour le physique que j ai du maigrir mais a cause des prob de santé que j avais
Apparement je n avais pas compris que lorsque mon pere m appelait la grosse ce n etait pas pejoratif ,plutot c est ma grosse a moi ,simplement de l affection
Ha oui mon ex belle mere qui m avais dit qu a cause de l op je me riderais plus vite que les autres !!!!!
j avais trouvais ça tres drole,j ai dis que je voulais retrouvé ma santé grace a l anno ,pas que je voulais ressemblais a une pomme reinette toute frippée
bisous
67 ans Charente Maritime 3080
J'en ai d'abord parlé à mon mari, il n'était vraiment pas pour. Je l'ai amenée avec moi chez le chirurgien. Vu mes problèmes de glycémie et de cholestérol, le chirurgien lui a expliqué tranquillement le risque de ces maladies, pire en fait que les risques liés à l'opération. Car ce qui inquiétait surtout mon mari était le risque opératoir lié à l'opération.
Ma mère n'était pas trop pour. La seule personne opérée qu'elle connaisse est en échec d'anneau. Je lui ai simùplement dit que c'était mon choix. Je pense qu'elle reste inquiète, mais respecte ce choix.
J'en ai parlé sans problème autou de moi, et là plutôt un soutien d'emblée, car beaucoup connaissent des personnes pour qui l'anneau est pour l'instant très positif.

Ce qui aurait pu me faire changer d'avis ? Je ne sais pas. Connaître mieux les echecs d'anneau m'a donné à réfléchir. Mais n'a pas changé ma décision.

Après l'opération, autour de moi, c'est donc comme avant. Un soutien certain et une certaine inquiétude de ma mère, mais qui va diminuant.
44 ans 86
Moi j'avais pris le parti d'en parler à TOUTE ma famille, tous mes amis, tout mon entourage, même au boulot lol Toute la ville est au courant je suis sure . Tout mes proches ont trés bien compris ma démarche . Le seul petit hic est venus de mes parents . Ils ont eu trés peur, ils m'ont même avouer + tard que le matin de mon opération, ma mere n'a cessé de pleurer et mon pére n'etait pas plus fiér . Quand j'ai appris çà, j'avoue que çà m'a secoué, j'ai vraiment l'impression de leur avoir fait du mal :cry: . Mais maintenant, 9 mois aprés, ils sont heureux de voir que finalement je vis trés bien avec mon nouvel estomac . Bizarrement, ils ne parlent pas bocou de ma perte de poids, ni mes freres, je sais qu'ils s'en foutent, qu'ils m'aimaient même à 132 kg . Quand je vais chez eux, on ne parle pas de poids, de balance, et j'avoue que çà me fait un bien fou, un bon break . J'y vais tout le mois d'aout, çà va me faire du bien :)
1072
Hello

J'ai décidé au mois de mars de me faire poser un anneau gastrique. J'ai passé tout un tas d'examens divers et variés et depuis mardi dernier j'ai eu l'accord des spécialistes pour l'opération qui aura lieu au mois d'octobre.

Perso je n'ai pas eu à me poser toutes ces questions : je n'en ai parlé qu'aux personnes les plus proches et à mes parents. Tout le monde à bien pris la nouvelles et tous me soutiennent... J'ai de la chance d'avoir des amis et des parents compréhensifs et qui m'ont toujours soutenu dans toutes mes décisions.

Je ne comprends pas les gens qui se permettent de juger ou de ne pas soutenir dans ces cas là. C'est une décision difficile à prendre et l'après pose l'est encore plus.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à aller voir mon blog : Mon anneau et moi :)

Il n'est pas à jour mais je vais le faire d'ici la fin de semaine prochaine, j'attendais d'être sûre d'avoir l'anneau pour continuer le blog !

Bien sûr tous vos commentaires sont les bienvenus 8)

Bizzz

Neph :roll:
898
pour ma part tout le monde s'est réjoui que je me prenne enfin en main ils étaient ravis, tout comme moi et m'ont soutenus jusqu'au bout!
P
38 ans RP 658
javais un anneau qui s'est soldé par un echec (migration de l'anneau...) il y a de cela 3 ans.
mon amoureux qui est ojourd'hui mon mari était prés de moi,

Aujourd'hui malgré ce passé difficile avec la chirurgie gastrique je pense au by pass :roll:

car je sais que si je ne fais rien je resterai avec ce surpoid 116 kg pour 163 cm.

jen ai parlé a mon mari, et il refute complétement cette idée, il dit que jai pas de volonté et qu'il ne me soutiendra pas dans cette epreuve.

C'est dur car dans ces moments on aimerait avoir le soutien des gens qu'on aime.

mais je serais forte et ze m'en occuperé comme une grande!

D'ailleurs mon mari n'e ma jamais aidé pour faire un régime, il achéte que des sucreries et autre et me dit qu'il n'a pas a ce sacrifié pour moi, jai qua avoir de la volonté et que je serais obése toute ma vie,

bon la je méevade .... :arrow: je sors...
25680
Papicha, tu as essayé la RA ?
Là dedans pas de chirurgie, pas de volonté non plus mais de la réflexion sur soi et ce qui te fait grossir.
De touta façon les régimes c'est plus de 90% d'echecs, alors rien d'étonnant que ça n'est pas marché pour toi.

Ne lui en veux pas, il a le droit de vouloir vivre et manger ce qu'il veut à sa faim, et je comprend qu'il est peur pour toi avec cette histoire de by pass et pas forcément envie de revivre la même chose.
Renseignes toi sur la RA c'est une méthode que nous sommes nombreuses à utiliser avec succès :D
1072
C'est quoi la RA :?:

:roll:
67 ans Charente Maritime 3080
Rééducation Alimentaire, basée sur la recherche de la faim, de la satiété et du respect des ses envies.
L'idée, à force de faire des régimes, nous avons oublié que l'homme était une machine parfaitement étudiée pour manger uniquement ce dont il a besoin, et uniquement dans les quantités qui lui sont nécessaires. Résultat, à force de régime nous sommes incapables de prêter attention à ce que nous dit notre corps.

Et ma boulimie, et mes compulsions (et mon anorexie aussi pour certains) ? Ils correspondent à la fonction plaisir (ou refus du plaisir) de l'alimentation. Le meilleur truc qu'a trouver le corps pour t'indioquer que tu as mangé ce qu'il lui fallait est de t'envoyer une décharge d'endorphine qui fait réagir les mêmes récepteur que la morphine. Par contre seule la "dose juste" provoque la réaction. Quand tu manges trop ou des aliments qui ne te conviennent pas, le corps t'envoie au contraire des messages anoréxygène ou de dégout style "ce poisson bouilli haricots verts, c'est vraiment dégueux", mais aussi "ce gateau est délicieux, mais pas maintenant". La RA c'est donc apprendre (réapprendre) à écouter tous ces messages que le corps t'envoie pour trouver ton poids d'équilibre.

"Attends, c'est des bobards. A moins d'être malade jamais tu ne me feras croire que mes sens me diront ce gateau n'est pas bon parce que j'ai assez mangé"

Ma réponse, j'ai stabilisé mon poids durant rnviron 15 ans à 116k pour 1,63m, par RA, mais en l'appliquant mal parce que si j'en connaissais quelques principes. Je ne connaissais ni le nom, ne la totalité de la méthode. Et en autre, je ne savais pas écouter correctement les signaux de mon corps. Quelqu'un m'aurais dit il y a 2-3 ans : " Même toi, si tu l'écoutes, ton corps t'envoie des signaux de dégouts sur un truc excellent mais en trop", je t'aurai regardé comme si tu avais un grain.
Depuis que je suis venue sur internet au cours de mes démarches sur l'anneau, j'ai retrouvé le tout. Et même avant d'avoir l'anneau, en 2-3 mois donc, et bien j'ai réussi à avoir cette sensation qu'un truc délicieux, je pouvais ne pas l'apprécier du tout parce que j'avais assez mangé. Franchement, aujourd'hui la RA, c'est ce qui me convaic qu'un jour après avoir maigris et vidé l'anneau, je me stabiliserai et aurai le choix d l'enlever sans regrossir.

Et en 2 mots, sur VLR, c'est :Citation:
Rééducation alimentaire (RA méthode gros.org)
Rééquilibrer, réadapter son alimentation et retrouver les sensations de faim de satiété. Résoudre ses problèmes autrement qu'en mangeant. Manger de tout un peu. Retrouver un poids santé (set-point), génétiquement programmé sans chercher un but irréaliste et sans fondement. Se défaire des diktats de la minceur et des idées reçues sur l'alimentation. Pas de stabilisation, nous recherchons une hygiène de vie. Ici, nous ne faisons pas de régime et les propos anorexigènes ainsi que les félicitations pour une perte de poids ne sont pas autorisés. Nous recherchons notre équilibre à long terme ! Être enfin en accord avec son corps
67 ans Charente Maritime 3080
Rééducation Alimentaire, basée sur la recherche de la faim, de la satiété et du respect des ses envies.
L'idée, à force de faire des régimes, nous avons oublié que l'homme était une machine parfaitement étudiée pour manger uniquement ce dont il a besoin, et uniquement dans les quantités qui lui sont nécessaires. Résultat, à force de régime nous sommes incapables de prêter attention à ce que nous dit notre corps.

Et ma boulimie, et mes compulsions (et mon anorexie aussi pour certains) ? Ils correspondent à la fonction plaisir (ou refus du plaisir) de l'alimentation. Le meilleur truc qu'a trouver le corps pour t'indioquer que tu as mangé ce qu'il lui fallait est de t'envoyer une décharge d'endorphine qui fait réagir les mêmes récepteur que la morphine. Par contre seule la "dose juste" provoque la réaction. Quand tu manges trop ou des aliments qui ne te conviennent pas, le corps t'envoie au contraire des messages anoréxygène ou de dégout style "ce poisson bouilli haricots verts, c'est vraiment dégueux", mais aussi "ce gateau est délicieux, mais pas maintenant". La RA c'est donc apprendre (réapprendre) à écouter tous ces messages que le corps t'envoie pour trouver ton poids d'équilibre.

"Attends, c'est des bobards. A moins d'être malade jamais tu ne me feras croire que mes sens me diront ce gateau n'est pas bon parce que j'ai assez mangé"

Ma réponse, j'ai stabilisé mon poids durant rnviron 15 ans à 116k pour 1,63m, par RA, mais en l'appliquant mal parce que si j'en connaissais quelques principes. Je ne connaissais ni le nom, ne la totalité de la méthode. Et en autre, je ne savais pas écouter correctement les signaux de mon corps. Quelqu'un m'aurais dit il y a 2-3 ans : " Même toi, si tu l'écoutes, ton corps t'envoie des signaux de dégouts sur un truc excellent mais en trop", je t'aurai regardé comme si tu avais un grain.
Depuis que je suis venue sur internet au cours de mes démarches sur l'anneau, j'ai retrouvé le tout. Et même avant d'avoir l'anneau, en 2-3 mois donc, et bien j'ai réussi à avoir cette sensation qu'un truc délicieux, je pouvais ne pas l'apprécier du tout parce que j'avais assez mangé. Franchement, aujourd'hui la RA, c'est ce qui me convaic qu'un jour après avoir maigris et vidé l'anneau, je me stabiliserai et aurai le choix d l'enlever sans regrossir.

Et en 2 mots, sur VLR, c'est :Citation:
Rééducation alimentaire (RA méthode gros.org)
Rééquilibrer, réadapter son alimentation et retrouver les sensations de faim de satiété. Résoudre ses problèmes autrement qu'en mangeant. Manger de tout un peu. Retrouver un poids santé (set-point), génétiquement programmé sans chercher un but irréaliste et sans fondement. Se défaire des diktats de la minceur et des idées reçues sur l'alimentation. Pas de stabilisation, nous recherchons une hygiène de vie. Ici, nous ne faisons pas de régime et les propos anorexigènes ainsi que les félicitations pour une perte de poids ne sont pas autorisés. Nous recherchons notre équilibre à long terme ! Être enfin en accord avec son corps
K
39 ans 95
moi pour une fois j'etait égoïste m'en fouter de tout ce que pouvez penser pierre ,paul ou jacque
bien sur peur pour mon homme et mes enfants mais de toute façon c'etait sois je tente l'opération sois je metter fin a mes jours
donc tous la pour me soutenir
B I U


Discussions liées