MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un jour, j'ai enlevé mes percings...

937
pour ma part les seules fois ou j'ai enlevé mes piercings c t parce que j'étais à l'hopital pour faire des scanners, irm....j'en ai un sur la langue, deux écarteurs  
(un sur chaque oreille) de taille raisonnable 8 et 6 mm.
J'aurais aimé les agrandir encore mais point de vue taff, il faut être raissonnable, quand on a le contact avec la clientéle c pas du gout de tout le monde!

On m'a dit que ça passait bien pour l'instant mais je v pas tenter plus!
N
35 ans VALENCE-ESPAGNE 10
Moi j'ai choisit mais j'aurais dit 'Surtout pour etre enceinte'

Besitos...
37 ans Ivry-sur-Seine (94) ~ Michery (89) ~ France 829
Je ne suis pas percée je me contente d'être belenophobe.
J'ai des amis percés dont deux très tendeance metallo-punk qui en ont au visage des bien gros voyants : chaine qui va du sourcil a la pommette, epingles a nourrice, mega ecarteur aux lobes, percings au niveau de la nuque, en vrac...
Je ne leur ai jamais demandé d'enlever les percings en ma presence mais connaissant ma phobie quand on doit passer du temps ensembles ils remplacent leurs percings bien voyants par des touts petits discrets, pareil au boulot.
Leur percing c'est leur vie, ils ont une histoire, une raison, c'est des choix largement muris, mais ils acceptent que cela puisse deranger les autres et sans pour autant renoncer à eux mettent des tout petits discrets, ils ont toujours des percings, leurs percings mais suffisament passe partout pour ne pas deranger qui que ce soit.
Pour le sondage j'ai evidemment repondu la dernière possibilité pour ma part, rien que l'idée me rend malade (arghh de trou dans la peau, des aiguilles!!! :oops: )
40 ans Brest (29) 114
J'ai deux piercing : labret et langue

J'ai deux travails : assistante vétérinaire et vendeuse en animalerie

j'ai deux amours... non j'vais m'arreter là :)


A un moment j'en ai eu marre de mon labret. je l'ai enlevé quelque smois. Puis j'en ai re-eu besoin, je l'ai remis, ca s'etait un peu cicatrisé à l'intérieur il a fallu forcer un peu.


Maintenant je l'enleve quand je suis à un de mes deux boulots : milieu vétérinaiere.
Parce que c'est un milieu cul-cul ou il faut paraitre clean et lisse et "professionelle". Surtout avec beaucoup de perosnnes agées en clientele, je prefere.

Ce que je pense surtout, c'est que, comme j'ai parfois des explications tres precises à donner et des conseils à donner , ca me perturbe qu'ils regradent mon piercing plutot que mes yeux, et donc comme ca me gene moi je l'enleve surtout pour moi.

j'en ai discuté avec mon patron de veto qui m'a dit que si je voulais le garder il ne me dirait rien mais qu'il appréciait ma conscience profesionnelle de l'enlever pour cette raison.

Ca me laisse quand même un léger trou, faut pas deconner, mais c'est pas tres visible. Quand je sors le midi et/ou le soir je le remets.

La langue je ne l'enleve que tres tres rarement, de maniere générale juste pour "changer" sexuellement parlant quand il m'arrive de me servir de ma langue :P
1311
MOi decidement, je ne suis pas une personne a piercing :cry: J'ai eu fais la langue il y a à peu prés 4 ans, et je n'ai pas pu le garder plus de 3 mois. Gingivite sur gingivite, deformation du PH de la bouche...

Et cet été, j'ai fais le labret.. depuis le temps que je le voulais.. :D j'ai eu bien mal au perçage, perso a refaire... ARG!! mais voilà, re ecore avec celui là, tout bien tout bien au début. Quoique de s'addapter avec la protèse les premier temps ma gencive inferrieure en a bien orflée, mais j'ai tenue.. :twisted: j'étais trop contente.. un petit diam's je trouvais ça discret et mimi..

puis ça a commencé a merdouiller :? avis du perçeur on change la dimension de la barre.. alors j'ai pris du 7,mais le 7 trop grand encore et celà m'empêchais et me frustrais sur certains actes amoureux avec mon cheri ( je vous fais pas de dessin :lol: :lol: ;) )..
Je suis donc passé au 6, là super mais au bout de quelques semaines, ça me génais trop et je jonglais avec le 7 et le 6 suivant ma tolérance..

Du coup j'ai fini vraiment par l'enlever avec beaucoup de regret mais j'ai fais des infections ( pas dû je rassure a changer la barre régulièrement) mais apparement mon corps refuse tout objet inconnu, et fais des rejets..

je suis dég :evil: :( mais bon j'abandonne l'idée des piercing..
cen'est apparement pas fait pour moi ;) :lol:
C
45 ans (89) 14
"]Ecila a écrit:




Uhuh, ce n'est que mon avis, mon ressenti. Les gens voient toujours les tatouages comme quelque chose d'"exterieur" alors qu'une fois qu'on s'est fait encrer, je ne sais pas comment l'expliquer, c'est "nous", il fait parti de nous, il est nous, c'est comme, je ne sais pas, un grain de beauté ! Un grain de beauté, il est là, tu n'y penses pas, tu n'y fais pas gaffe, ça ne te viendrait pas à l'esprit de le virer (sauf raison médicale)

Mes tatouages, c'est comme si j'étais née avec. Toutes mes modifs, je les integre, absorbe, elles sont moi, elles me font. Me les enlever, ça serait comme m'amputer en quelque sorte.

Après oui, les piercings ont, bien sûr, ce côté reversible qui fait qu'on se fait facilement trouer. Et finalement, la démarche n'est pas vraiment la même.


Personnellement, j'ai eu un piercing à l'arcade, et il me manque, je ne le voyais pas comme un acte de marginalité ou manque de confiance en soi.Si j'ai voulu un piercing, c'est parce que je trouvais celà joli, comme un bijou. Mais les parents, mon ami, les beaux parents, etc associent tous le piercing à la vulgarité, et là je ne suis pas d'accord du tout. Mais je l'ai enlevé l'an dernier, quand ma fille est entrée en maternelle dans une école privée. Il y a bcp de bourgeois ou faux bourgeois plutôt ds ma ville et notamment dans cette école où j'ai moi même grandi. Bref j'ai ACCEPTER, d'enlever mon piercing, non pas parce que j'en avais honte, bien au contraire, mais parce que je suis déjà handicapée, je marche avec des cannes anglaises depuis un accident de 1998, et j'en ai UN PEU MARRE que les imbéciles me regardent comme un monstre de foire. On dirait qu'ils n'ont jamais vu un ou une handicapée. Je ne suis pas ronde, mais je subis les regards et même des abrutis et abruties surtout qui se moquent de ma façon de marcher et me traitent de "canard boiteux". Le piercing, je l'ai enlevé pr ma fille, uniquement pr elle.
Par contre j'ai deux tatouages de loups (omoplate et épaule), et il est vrai que le tatouage fait entièrement parti de nous, c'est un choix définitif, donc différent du piercing. On ne peut associer les deux, personnellement c'est mon avis! De plus il y a divers genres de piercings selon la personnalité de chacun, tout le monde a une raison qui lui est propre, idem pr les tatouages, il y en a qui les montrent, d'autres qui les cachent et les gardent pr eux, c'est mon cas, des tatouages vulgaires etc etc etc. La similiture entre les deux, vient du fait que notre corps nous appartient, que ns avons le droit d'en faire ce que ns voulons, mais la société n'a pas encore suffisamment évolué pr juger une personne d'après un tatouage ou des piercings, dommage. Désolée pr la longueur de mon texte, écrire est un éxutoire. Aujourd'hui à 14h, j'ai RDV pr mon DERNIER tatouage, à la base du cou, à mon avis il sera plus douloureux que les autres mais la douleur physique n'est souvent rien à la douleur morale. Bonne journée à tout le monde.
39 ans bordeaux 17
J'ADORE MES PIERCINGS!!!
J'avais commencé soft avec 3 trous à l'oreille gauche et 2 à l'oreille droite, puis à 17 ans je me suis dit qu'un petit sur le nez serais mimi. Puis j'ai enchainé sur le cartilage de l'oreille droite, puis la langue et enfin l'arcade...Entre temps je me suis fait 3 tatoos et puis ma mère m'a di qu'elle ne voulait plus que je m'en fasse parsque j'allais me noyer à la piscine :lol:
Non sérieusement, j'ai arreté car je pratique le judo et tout le métal que j'ai me suffit pour me faire perdre pas mal de temps ^^.Mais j'adore ça fait parti de moi même si me spotes ne me comprenne pas car ils assimilent les piercings et les tatoos comme de l'auto-mutilation, mais comme on dit il faut de tout pour faire un monde et ils m'acceptent commme ça. Je crois que c'est le seul moment où je retire mes piercings...mes compétitions de judo ^^
39 ans bordeaux 17
Quelle honte!!
En plus de tout ceux mentionner ci dessus j'ai oublié celui de mon nombril !! :?
Et oui surtout qu'il a été fait avant la langue et l'arcade ^^
T
40 ans noisy le grand 1060
j'ai dû retirer celui de la langue(enfin ils ont dû vu que je ne pouvais pas, handicapée comme j'étais...) avant d'être opérée de la main. On ne m'a fait qu'une anesthésie locale du bras, mais c'était au cas où ... On ne m'a pas enlevé le tragus par contre... zont pas réussi.
J'ai dû un peu forcer pour le remettre, et dans la mesure du possible, je ne l'enleverzi plus. Je ne me sens pas "entière" sans.
50 ans Belgique 3287
J'ai pas de vrai piercing : juste un trou par lobe d'oreille traditionnellement, depuis environ 25 ans.

Mais je ne porte des boucles d'oreilles que trois fois par an environ (tellement je suis feignasse) et les trous ne se referment jamais...
34 ans Montréal, Québec 288
Je ne crois pas qu'un jour j'enlèverai mes piercings... Mais bon, je ne peux pas prédire l'avenir, peut-être qu'un jour je ne sentirai plus le besoin de les avoir et que je déciderai de les enlever, mais je n'ai pas l'impression que ce sera dans un avenir rapproché.

Pour ce qui est de les enlever parce qu'un vieux avec des piercings ça le fait pas, ça non! Si je sens toujours le besoin d'avoir mes piercings quand j'aurai 95 ans, je les garderai!

La seule raison pour laquelle j'enlèverais un piercing, c'est pour des raisons médicales(genre rejet ou infection incontrôlable sans retrait du bijou, etc...). Ou alors si vraiment je n'ai aucun moyen de travailler sans les retirer et que j'ai besoin de me trouver un job au plus vite, sous peine de me retrouver à la rue, là ça serait autre chose. Mes piercings font partie de moi et je ne les enlèverais certainement pas pour faire plaisir aux autres ;)
37 ans sur mon fauteuil 85
Moi je dois les enlever pour des raison d'hygiène et des probleme de génération, je me déstine à travail dans le milieu hospitalier. Mais effectivement j'ai aimé choquer mais je pense qu'il faut savoir s'adapter au monde qui nous entour. Nous ne somme pas seul au monde
40 ans ain 97
je ne pense pas elever mes percing d'ici un bou de temps pour m on emploi ca va mon patron ne ma rien dit de toute facon cela n'atteind pers car c'est mon corp pas le leur. peu etre que oui quand je serai vieille je les enleverai mais pour l'instnt pas ?
bisous
39 ans lyon 60
Ah la la... les piercings... j'en ai eu et j'en ai encore! Mon premier a été le nez a 15 ans et je l'ai encore! il est très discret. Ensuite le nombril, j'ai dut l'enlevé pour une opération et je l'ai refais et je l'ai encore aussi. Ensuite la langue, je l'ai fait 3 fois! Car je me suis fait enlevé les dents de sagesse alors on me l'a enlevé, ensuite opéré des oreilles, on me l'a retiré et je l'ai refait une 3eme fois et il est toujours là. J'ai fait l'arcade, que j'ai vite enlevé car je le trouvais moche et ça ne m'allait pas. Alors j'ai fais le tragus qui répond présent encore aujourd'hui et enfin le labret que j'adore et que je ne veux pas enlever! Ils sont tous très discrets car je suis aide soignante et en milieu hospitalier c'est interdit!
M
36 ans 3802
j'ai mis si on m'oblige...

car pour l'instant le + visible est à mon arcade mais il est qd même discret... genre j'ai des potes qui me connaissaient depuis des mois quand ils l'ont remarqués croyant que c'était tout neuf!!!

enfin j'imagine que je devrai le retirer et pour l'instant cela me rendrait assez triste car je l'aime bien et trouve qu'il me va, je ne suis donc pas prête à en faire le deuil, par contre celui du nombril, lui je m'en passe bien j'ai eu comme karen beaucoup d'ennuis avec
B I U