MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

vous vous creusez trop les meninges...

M
37 ans qc 4
salut a tous (ou, a ce que je peut voir, en majorite, toutes!:)

Il y a deja plus d<un an, j,ai lu le livre oser avoir faim de geneen roth, emprunt  
a la bibliotheque de ma ville par pur hasard...je fut toute excit/e mais septique...j<avais peur car elle dit avoir pris 8 kilos dans les 6 premiers mois... :? je trouvait que toute sa logique avait du sens....mais j,ai laisse ca de cote...

avant de continuer, je vous raconte mon histoire...j,ai toujours eu un leger surplus de poids etant jeune, j,aimais manger et ma mere nous rationnait...a 13 ans, je n,etais pas grosse, j,avais un peu de poids (voir 15 livres en trop)
je pesait 150 livres ( 68 kg)environ pour 1m67-1m68...

j,ai donc commence, pour mon plaisir, a courir le cross country et a m,entrainer a l,ecole. aussi, pendant ce temps ma mere experimentait la methode montignac, mais a moiti/e, car elle n,a jamais ete douee pour suivre et comprendre un diete a la lettre...elle me faisait donc des repas(riz, pates brunes, salades de legumineuse, viande), mais je mangeait a peu pres ce que je voulais quand j,allais chez des amis, et je prenait de l,alcool parfois la fin de semaine, jetais toujours partie chez des amis et je me rapelle que je sentais souvent la faim juste avant de manger, de plus, la bouffe n,etais pas une obsession pour moi et je ne connaissait rien aux regimes, mais rien de rien! finalement, apres 1 ou 2 mois, on nous pesa a l,ecole et je pesait 130-135 livres,(60 KG) avec un pourcentage de gras corporel de 20%!!! et je ne fesait alors que 20 minutes de course 3 fois par semaine le midi avec l,equipe de cross country!

par la suite, vers l<age de 19 ans, je pris quelque livres(une dizaine) a la suite d<une deception amoureuse, car je mangeait mes emotions(chocolat...) ce fut le debut du calvaire... je commencai a lire des livres de dietetique! je suis devenu vegetarienne par conviction et j,ai lu quelque livres de montignac pour reprendre la methode de ma mere, qui, a mon avis, avait si bien marchee...je perdis alors mon poids par privations, mais j<avais toujours faim, mais j,avais la sensation d,avoir le controle... pourtant...2 mois plus tard...je me donnai la permission de manger une patisserie....ERREUR!!! je n,arretait plus! premiere crise de boulimie....vous devinez le reste...a partir de ce moment, je devint un rat de bibliotheque dans la section alimentation, je passait des heures sur les sites internmet de perte de poids et je me devalorisait en regardant les magazines de stars...de plus, j,avais developper de remplacer toute la viande que je ne mangeait plus par des glucides et des sucreries...

on en arrive maintenant au point culminant d<il y a un an, lorsque j<ai DECOUVERT LE LIVRE de geneen roth. Il etait temps car j<en etait rendue a avoir besoin de chocolat a tous les jours et je pesait desormais 75 kg...j<aimerais preciser que ce n,est pas mon poids qui me derangeait tant que ca, mais le fait que je savais que je continuerais d,engraisser et que mon estime etait a zero...de plus j,etait toute melee dans une 15aine de sortes de regimes et je ne savais plus quoi faire, jetait prise au piege...j<ai ignoree le livre de geneen roth, croyant que cetait encore une methode qui ne marchait pas....1 mois plus tard, je suis tombee sur maigrir sans regime de j-p zermati...alors la, je voyait une lumiere au bout du tunel, je comprenait, j<avais confiance, je m<appercu que je m,etait fait avoir par cette industrie de minceur qui batit des anorexique#boulimique sur mesure et qui detruit notre estime...ensuite, j,ai trouve le livre le regime du psychologue: manger ce qui vous chante du dr leonard pearson et dr lillian dangott. alors la jetait convaincu, ce netait pas une legende urbaine tout ca! ca faisait trop de sens! jetais boulversee...si bien que des le lendemain, j,attendis d,avoir faim( a 3 h pm) et je mangeai 1 brownie et 1 tartelette, jen avais envie, cetait bon et je me foutait des calories. j,ai remange ce soir la une pomme, jetais satisfaite!

je continuai comme ca 2 ou 3 jours( je ne pensait plus a la bouffe!) avant de venir sur le site de gros, qui me rassura, et sur ce forum...je suis rest/e la a lire pendant des heures la plupart de posts qui m,attiraient...pour realiser que je replongeait dans mes trop longs questionnements sur la bouffe...ca me rend anxieuse de trop penser et trop me poser de questions...je ne pense qu<a ca...vous vous posez trop de questions ici...ce n,est pas des reproches, mais comment voulez vous arreter une obsession de la bouffe si vous en parlez continuellement ici, ca prend juste ca pour donner faim et l,envie de tout fouttre en lair...ok c plaisant, ca fait voir qu,on est pas seuls, ca motive, mais ca fait contexte regime encore, et ca met des doutes dans l,esprit, on dirait qu,on essaie de trouver ce qui cloche, les lacunes de cette methode...mais en fait ce qu<on devrait comprendre, c que c pas une autre methode, mais bien la normalit/, c naturel se fier a sa faim, et c normal qu<on perde du poids avec cette methode si avant, on se bourrait la face...d,un autre cote, c normal d,en prendre si avant, on se rationnait et on mangeait presque rien ou si, en plus, on sortait d,un regime restrictif!...moi , je me suis promis de faire mes choses par moi meme et de ne plus revenir ici avant davoir reussi...j<ai pris 2-3 jours a me remettre de mes questionnements et j,ai continuee, ecoutant mon corps(car je suis la seule qui le connait assez pour trouver mes solutions), ca n,a pas ete tous les jours facile, car souvent, javais hate d,avoir faim, et ca n,arrivait pas aussi souvent que je le voulait...alors j,ai appris a etre selective, a vraiment me demander, mais alors la vraiment, ce que je voulais manger quand j,avais faim, car ca arrivait rarement, 1 fois ou 2 dans la journee, dependant de la grosseur des repas...parfois aussi j,avais des rages (manger sans faim) je me donnait le droit, sauf que souvent, javais pas le gout de manger pendant 1 ou 2 jours apres, alors au bout du compte, j,amais mieux manger alors que javais vraiment faim, cetait meilleur en plus!des fois je mangeait juste du chocolat, des fois des salades, des fois des pates, des la viande(oui oui!) et des fois tout a la fois, l,important, cetait de me satisfaire, et lorsque je mangeait plus que ma faim, cetait encore plus long avant d,avoir faim encore...alors je me surpris a arreter de manger avant satiete pour que ma faim revienne plus vite...alors en bout de ligne, je mange maintenant 3 ou 4 petits repas par jour(jaime ca, jme sens legere et moins remplie) a n<importe quelle h, et je ne mange que lorsque jai faim...

cela fait 1 an deja, et depuis le 6eme mois, je me maintien a 130-135lbs(60kg)pour 1m70, le meme poids que lorsque j,avais 13 ans! et je le maintien, je ne me pese pas souvent et je peux enfin me consacrer a mes passions(musique, arts, reveries, etc) sans troujours etre obsedee par le poids et ne rien faire d,autre, c une liberation, et je crois que tout le monde en est capable, a condition d, arreter de s,entourer de discussions de bouffe, de faire ses passions et dedramatiser la bouffe( on bouffe quand on a faim sans y penser tout la journee, tout comme on dort quand on est fatiguee, sans y penser toujours, une chance!)
finalement, cote dietetique, je realise qu,il n,est pas bon de trop lire ou de trop ensavoir, ca nous fuck dans la tete d,un certain sens, plus on en sait, plus on est mele et plus on se pose trop de questions et on angoisse...c,est ma conclusion et je jure ne jamais relire un livre de regime, c du brainwashing et du money making!:)
je trouve ca cool comme forum, ca peut vous aider...mais moi, je trouve que c une demarche personelle...enfin, ca c mon opinion personelle...

bonne demarche a toutes,


jo
40 ans 78 3901
Merci beaucoup pour ton témoignage Morphee.

Je suis assez d'accord avec toi sur de nombreux points, notamment que c'est une démarche personnelle. Ton parcours est assez typique d'ailleurs. Toutefois on ne peut pas reprocher aux gens de se prendre la tete sur leur démarche, après des années de régimes on ne réagit pas tous pareil par rapport à la normalité dont tu parles... c'est certain qu'il faut dépasser ce cap mais ça peut prendre un certain temps chez quelques uns...
N'hésite pas à revenir pour nous faire part de ton avancée.
1276
C'est vrai que c'est une démarche personnelle comme tu dis. Tu as pu trouver le chemin et c'est cool. Mais je pense qu'il ne faut pas généraliser et penser que tout le monde à le recul suffisant pour faire cette démarche de prime abord. Quelqu'un a dit qu'il y a un truc du genre, il y a trop d'erreur à expérimenter. Il faut donc ce servir de celles des autres pour avancer. Je pense que ca pourrait bien résumer aussi l'aide que certaines peuvent trouver sur ce forum. ;)
57 ans Nord 89
Plutôt que de parler de rapport "normal" avec la nourriture, sans se prendre la tête,
je dirais plutôt acquérir de nouveau un rapprt NATUREL avec l'alimentaire et son corps.
qu'est ce que c'est le normal?
Notre nature offre un set point.....ect, le tout est de le trouver sans "violence corporelle", si possible par des restrictions.
La démarche est longue... et personnelle.
Bravo pour ton cheminement, morphée dis-toi aussi que tous tes passages au rayon diet des livres font aussi parti de ton histoire, peut-être aussi des passages obligés?
continue sur ta lancée et sympa de l'avoir raconter.
:kiss: A + rondicte
M
37 ans qc 4
merci a toutes pour vos reponses rapides:)

ce que je veux dire par la normalit/ et naturel, c,est en fait pour dire que, dans le meilleur* des mondes (ou les emotions et les frustrations n<entrent pas en jeu), cette methode serait la plus logique qu<il soit; on mange quand on a faim et a sa faim, on attend de ravoir faim...rien ne se perd, rien ne se cree, comme zermati le dit, c mathematique.

Mais evidemment, les emotions entrent en jeu! J<ai parl/ de normalit/ pour encourager ceux qui n,osent pas croire a cette methode a 100%. Ce que je cherche a dire, c que si quelqu<un gere bien ses emotions et ses frustrations, non seulement il peut mais il va perdre du poids graduellement. je ne veut pas dire qu,il est facile de gerer ses emotions, en fait, c le plus dur de la demarche....il faut faire un travail sur soi, ecrire et reflechir avant d,agir...c pas facile a tous les jours (je suis la pour en temoigner), mais il faut juste continuer et ne pas trop se taper sur la tete quand on mange sans faim....parce qu,on sait toutes que de toute facon, meme quelqu,un qui n,a pas de probleme avec son alimentation, mange ses emotions un jour ou l,autre et justement, manger nous aide a gerer les emotions pour, par la suite, mieux les vivre et donc ne pas toujours les remanger par frustration...evidement, c,est les emotions qui font prendre du poids...mais n,est ce pas elles aussi qui font de nous des etres humains (nous sommes des etres sensibles et c ce qui fait notre beaut/e)...peut etre qu,en assumant notre emotivite, on pourrait en retirer les bienfaits....

bon, je m,allonge une fois de plus...mais vous voyez le point....


bonne journee!
jo

ps. desol/e, mes accents aigus et mes apostrophes ne fonctionnent pas!:)

*ou pire!
B
41 ans 9
morphee a écrit:
salut a tous (ou, a ce que je peut voir, en majorite, toutes!:)

Il y a deja plus d<un an, j,ai lu le livre oser avoir faim de geneen roth, emprunt a la bibliotheque de ma ville par pur hasard...je fut toute excit/e mais septique...j<avais peur car elle dit avoir pris 8 kilos dans les 6 premiers mois... :? je trouvait que toute sa logique avait du sens....mais j,ai laisse ca de cote...

avant de continuer, je vous raconte mon histoire...j,ai toujours eu un leger surplus de poids etant jeune, j,aimais manger et ma mere nous rationnait...a 13 ans, je n,etais pas grosse, j,avais un peu de poids (voir 15 livres en trop)
je pesait 150 livres ( 68 kg)environ pour 1m67-1m68...

j,ai donc commence, pour mon plaisir, a courir le cross country et a m,entrainer a l,ecole. aussi, pendant ce temps ma mere experimentait la methode montignac, mais a moiti/e, car elle n,a jamais ete douee pour suivre et comprendre un diete a la lettre...elle me faisait donc des repas(riz, pates brunes, salades de legumineuse, viande), mais je mangeait a peu pres ce que je voulais quand j,allais chez des amis, et je prenait de l,alcool parfois la fin de semaine, jetais toujours partie chez des amis et je me rapelle que je sentais souvent la faim juste avant de manger, de plus, la bouffe n,etais pas une obsession pour moi et je ne connaissait rien aux regimes, mais rien de rien! finalement, apres 1 ou 2 mois, on nous pesa a l,ecole et je pesait 130-135 livres,(60 KG) avec un pourcentage de gras corporel de 20%!!! et je ne fesait alors que 20 minutes de course 3 fois par semaine le midi avec l,equipe de cross country!

par la suite, vers l<age de 19 ans, je pris quelque livres(une dizaine) a la suite d<une deception amoureuse, car je mangeait mes emotions(chocolat...) ce fut le debut du calvaire... je commencai a lire des livres de dietetique! je suis devenu vegetarienne par conviction et j,ai lu quelque livres de montignac pour reprendre la methode de ma mere, qui, a mon avis, avait si bien marchee...je perdis alors mon poids par privations, mais j<avais toujours faim, mais j,avais la sensation d,avoir le controle... pourtant...2 mois plus tard...je me donnai la permission de manger une patisserie....ERREUR!!! je n,arretait plus! premiere crise de boulimie....vous devinez le reste...a partir de ce moment, je devint un rat de bibliotheque dans la section alimentation, je passait des heures sur les sites internmet de perte de poids et je me devalorisait en regardant les magazines de stars...de plus, j,avais developper de remplacer toute la viande que je ne mangeait plus par des glucides et des sucreries...

on en arrive maintenant au point culminant d<il y a un an, lorsque j<ai DECOUVERT LE LIVRE de geneen roth. Il etait temps car j<en etait rendue a avoir besoin de chocolat a tous les jours et je pesait desormais 75 kg...j<aimerais preciser que ce n,est pas mon poids qui me derangeait tant que ca, mais le fait que je savais que je continuerais d,engraisser et que mon estime etait a zero...de plus j,etait toute melee dans une 15aine de sortes de regimes et je ne savais plus quoi faire, jetait prise au piege...j<ai ignoree le livre de geneen roth, croyant que cetait encore une methode qui ne marchait pas....1 mois plus tard, je suis tombee sur maigrir sans regime de j-p zermati...alors la, je voyait une lumiere au bout du tunel, je comprenait, j<avais confiance, je m<appercu que je m,etait fait avoir par cette industrie de minceur qui batit des anorexique#boulimique sur mesure et qui detruit notre estime...ensuite, j,ai trouve le livre le regime du psychologue: manger ce qui vous chante du dr leonard pearson et dr lillian dangott. alors la jetait convaincu, ce netait pas une legende urbaine tout ca! ca faisait trop de sens! jetais boulversee...si bien que des le lendemain, j,attendis d,avoir faim( a 3 h pm) et je mangeai 1 brownie et 1 tartelette, jen avais envie, cetait bon et je me foutait des calories. j,ai remange ce soir la une pomme, jetais satisfaite!

je continuai comme ca 2 ou 3 jours( je ne pensait plus a la bouffe!) avant de venir sur le site de gros, qui me rassura, et sur ce forum...je suis rest/e la a lire pendant des heures la plupart de posts qui m,attiraient...pour realiser que je replongeait dans mes trop longs questionnements sur la bouffe...ca me rend anxieuse de trop penser et trop me poser de questions...je ne pense qu<a ca...vous vous posez trop de questions ici...ce n,est pas des reproches, mais comment voulez vous arreter une obsession de la bouffe si vous en parlez continuellement ici, ca prend juste ca pour donner faim et l,envie de tout fouttre en lair...ok c plaisant, ca fait voir qu,on est pas seuls, ca motive, mais ca fait contexte regime encore, et ca met des doutes dans l,esprit, on dirait qu,on essaie de trouver ce qui cloche, les lacunes de cette methode...mais en fait ce qu<on devrait comprendre, c que c pas une autre methode, mais bien la normalit/, c naturel se fier a sa faim, et c normal qu<on perde du poids avec cette methode si avant, on se bourrait la face...d,un autre cote, c normal d,en prendre si avant, on se rationnait et on mangeait presque rien ou si, en plus, on sortait d,un regime restrictif!...moi , je me suis promis de faire mes choses par moi meme et de ne plus revenir ici avant davoir reussi...j<ai pris 2-3 jours a me remettre de mes questionnements et j,ai continuee, ecoutant mon corps(car je suis la seule qui le connait assez pour trouver mes solutions), ca n,a pas ete tous les jours facile, car souvent, javais hate d,avoir faim, et ca n,arrivait pas aussi souvent que je le voulait...alors j,ai appris a etre selective, a vraiment me demander, mais alors la vraiment, ce que je voulais manger quand j,avais faim, car ca arrivait rarement, 1 fois ou 2 dans la journee, dependant de la grosseur des repas...parfois aussi j,avais des rages (manger sans faim) je me donnait le droit, sauf que souvent, javais pas le gout de manger pendant 1 ou 2 jours apres, alors au bout du compte, j,amais mieux manger alors que javais vraiment faim, cetait meilleur en plus!des fois je mangeait juste du chocolat, des fois des salades, des fois des pates, des la viande(oui oui!) et des fois tout a la fois, l,important, cetait de me satisfaire, et lorsque je mangeait plus que ma faim, cetait encore plus long avant d,avoir faim encore...alors je me surpris a arreter de manger avant satiete pour que ma faim revienne plus vite...alors en bout de ligne, je mange maintenant 3 ou 4 petits repas par jour(jaime ca, jme sens legere et moins remplie) a n<importe quelle h, et je ne mange que lorsque jai faim...

cela fait 1 an deja, et depuis le 6eme mois, je me maintien a 130-135lbs(60kg)pour 1m70, le meme poids que lorsque j,avais 13 ans! et je le maintien, je ne me pese pas souvent et je peux enfin me consacrer a mes passions(musique, arts, reveries, etc) sans troujours etre obsedee par le poids et ne rien faire d,autre, c une liberation, et je crois que tout le monde en est capable, a condition d, arreter de s,entourer de discussions de bouffe, de faire ses passions et dedramatiser la bouffe( on bouffe quand on a faim sans y penser tout la journee, tout comme on dort quand on est fatiguee, sans y penser toujours, une chance!)
finalement, cote dietetique, je realise qu,il n,est pas bon de trop lire ou de trop ensavoir, ca nous fuck dans la tete d,un certain sens, plus on en sait, plus on est mele et plus on se pose trop de questions et on angoisse...c,est ma conclusion et je jure ne jamais relire un livre de regime, c du brainwashing et du money making!:)
je trouve ca cool comme forum, ca peut vous aider...mais moi, je trouve que c une demarche personelle...enfin, ca c mon opinion personelle...

bonne demarche a toutes,


jo


brainwashing et money making : looool, c'est trop marrant !

merci pour ton post, j'ai adoré te lire !

bonne continuation !
D
43 ans non loin de castelnaudary 14
moi j'ai mon neveu de 13 ans qui avait du surpois jusqu'a l'été dernier, il mangeait de tout et n'importe quoi ,a n'importe quel moment,puis, apres avoir discuté avec son medecin, il a suivi son conseil,manger quand il avait faim quelque soit l'heure, et s'arreter quand il n'avait plus faim,boire de l'eau, si vous pouvez le voir maintenant et comparer les photos de l'annee derniere, vous ne le reconnaitriez pas, il est grand et mince maintenant, et parcequ'il a suivi ce conseil,

je suis donc du meme avis que toi, mais bon je suis aussi d'avis que ça ne marche pas pour tous le monde,car souvent, l'obesité n'est pas dû a la nourriture mais a la genetique!!!!!!

et parfois on ne peut rien y faire, et si c'est pour mettre un anneau gastrique comme la femme de mon cousin, et que cela soit mal fait, et se faire une infection et a la limite d'en mourrir, moi je dis NON a la torture des medecins!!!!

si on est pret a faire un regime ou autre moyen de perdre du poid ok, sinon suis convaincu que des rondes arrivent a vivre avec car elles s'acceptent! moi je suis au dessus coté poid de certaine filles ici, mais je ne m'acceptent pas, surtout, que j'ai peur de ne pas etre enceinte a cause de mon poid,deja qu'on a du me deboucher les trompes en septembre dernier et que je lis partour que le surpoid est aussi facteur pour avoir du mal a avoir un bébé, d'ailleur je ne sais meme pas pourquoi!!!!!

je trouve super que tu ai trouvé le chemin pour perdre du poid et stabiliser ton poid ce dont je reve pour moi!!! :twisted:
D
43 ans non loin de castelnaudary 14
au fait le titre du livre de "geneen roth" s'appelle comment?
M
37 ans qc 4
dkaty1 a écrit:
au fait le titre du livre de "geneen roth" s'appelle comment?


c<est oser avoir faim...aussi je sais qu<elle en a ecrit d,autres, seulement je ne sais pas les titres...

jo
36 ans 288
J'avais envie de remonter ce topic, qui me semble très pertinent...

Bonne journée!
40 ans 78 3901
carambaaa a écrit:
J'avais envie de remonter ce topic, qui me semble très pertinent...

Bonne journée!


en quoi te semble-t'il pertinent ?
que t'a-t'il apporté ?
36 ans 288
Citation:
finalement, cote dietetique, je realise qu,il n,est pas bon de trop lire ou de trop ensavoir, ca nous fuck dans la tete d,un certain sens, plus on en sait, plus on est mele et plus on se pose trop de questions et on angoisse...c,est ma conclusion et je jure ne jamais relire un livre de regime, c du brainwashing et du money making!
je trouve ca cool comme forum, ca peut vous aider...mais moi, je trouve que c une demarche personelle...enfin, ca c mon opinion personelle...

bonne demarche a toutes,

Bonjour,

Voilà ce qui m'a semblé pertinent et la motivation qu'elle me donne est de me débrouiller toute seule, sans me poser plus de questions que je m'en pose déjà.
C
52 ans moselle 104
Tout à fait d'accord avec Morphée et Carambaa...

Je pense que la réussite de la méthode tient au fait qu'il ne faut pas se poser plus de questions que nécessaire. Et je crois que , pour le moment, je n'y suis pas arrivée... Avec presque deux ans de RA, j'ai toujours du mal à ne pas manger quand je n'ai pas faim. Je reste obsédée par la dictature de la minceur, espérant toujours perdre du poids, me pesant trop, bref.

Je pense que les vacances vont me donner une occasion de me poser, d'apprécier la vie telle qu'elle est. Je vais essayer de ne plus me poser trop de questions, de manger naturellement sans être obsédée par la question du "j'ai faim, j'ai encore faim, j'ai plus faim" qui, pour moi, résonne dans ma tête comme un air de régime...
50 ans Sud ouest 356
Je trouve ce post est très encourageant.
Mais je crois qu'on ne se pose pas/plus de questions quand on est régulé. Et que pour le redevenir, on n'a pas le choix que de se prendre la tête de temps en temps, jusqu'à ce que les principes de la RA redeviennent évidents. Alors c'est seulement à ce moment là qu'on peut se permettre de ne plus y penser à mon avis.
B I U


Discussions liées