MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

T'as pas un peu grossi?!?!!!

44 ans 785
Non, sans blague, t'as pas un peu grossi?

"C'est bien cool que tu me le dises hein parce que sans ton intervention j'aurais pas percuté que mon 38 me moule un  
peu, et que je suis plus à l'aise dans du 46"

sans blague, c'est pas comme si j'avais pas pu m'apercevoir que j'ai pris 20 kg, ils sont abrutis ou quoi les gens!
48 ans Nice 591
C'est plus simple de ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre.
Enfin ça fait mal, je te l'accorde, mais ça a le merite d'etre honnete. Si j'avais le choix, entre honneteté et fourberie (Le mot est fort, mais je trouve pas celui que je cherche dsl :s) je voterai pour la franchise.

D'un autre coté on peut dire aussi que sur l'apparence doit reigner un tabou. On en parle pas et tout le monde est content. Voir aussi, c'est pas du mensonges mais de la delicatesse de pas en parler.

Je comprends ta colère, mais là maintenant a qui tu en veux ?

Je suis désolé de n'avoir rien d'autre à te repondre. Peut-etre vais-je rentrer dans la catégorie "abrutis" Mais je ne peux m'empecher pour autant de te souhaiter du bonheur et de la joie.

Amicalement
45 ans Campagne Avesnoise 8546
Je te comprends mais que veux-tu? Les gens sont comme ça! Ils ne peuvent pas s'empêcher de commenter.

C'est valable pour la prise comme pour la perte de poids mais aussi pour les cheveux gris, la perte de cheveux, la maladie (grave ou pas), les rides, les boutons, la fatigue... Ce sont des choses qui, lorsqu'elles nous arrivent, ne risquent pas de passer inapperçu à nos yeux et pourtant, notre entourage à l'air de penser que si on ne nous met pas le nez dedans, on ne s'en rendra pas compte. :roll:

Ca fait partie des choses avec lesquelles il faut apprendre à composer, ou alors on envoie tout le monde bouler (des fois c'est tentant, hein? :twisted: ) :lol:

Allez, c'est pas bien grave va! ;)
37 ans val de marne 94 1705
je suis pas d'accord avec slolan. Je n'irai pas au point de le mettre au rang des abrutis, je pense (et la je vais peut etre sortir une co***rie) que la plupart des hommes ne connaissent pas le tact, il est souvent mal avisé de sortir a une femme qu'elle a grossit ça fais vraiment mal et a mon sens c'est inutile.

La personne doit le savoir qu'elle a grossit, ça sert a quoi de le lui dire, surtout quand elle a pris beaucoup, elle doit deja se sentir assez mal alors pourquoi en rajouter une couche.

ça m'est arrivé il n'y a pas longtemps, j'ai vu une copine que je n'avai pas vu depuis plusieurs mois, qu'est ce que ça m'aurait apporter de lui sortir "oh la la t'a grossit" a part lui faire du mal, elle est pas aveugle, elle a fini par m'en parler d'elle même
37 ans 3935
Il ne s'agit pas d'hypocrisie (je suppose que c'est ce mot-là que tu cherchais soslan?), juste de tact. Dire à quelqu'un qu'il a grossit, qu'il a un bouton ou je ne sais quoi, ne va rien lui apporter sinon lui faire du mal, et ça le premier type venu peut s'en douter non?
48 ans Nice 591
Merci Miss_ c'est éxactement ça.
Maintenant, je pense pas que cela soit bénéfique les non dit. Certes c'est peut-etre un manque de tact. Mais j'en ai fais l'experience il y a peu sur ce forum. Une bonne claque ça fait du bien parfois. Les mots ont des pouvoirs bien plus grand que leur propres sonnorités. J'arrete de me dire que je ne suis qu'une merde et jour après jour je me sent mieux.
Quand j'ai grossi, entendre les refflexions m'ont fait mal, mais m'on permis d'etre concient d'une vérité et qui sait, une solution pour m'accepter. (l'accepter ?)
Je ne parle pas de therapie miracle ou autre. Mais juste d'etre confronté à la réalité. Il faut ouvrir les yeux pour voir. Enfin, j'ai peut-etre tort je ne detiens pas la science du savoir ^^ Mais je pense qu'au dela des mots craints, réside une peur réelle d'affronter ses demons.
43 ans IDF 35
Entre les réflexions inutiles et bêtes et les silences accompagnés de regards qui en disent longs, je ne sais quoi choisir :roll: .
Je crois que toute façon, à partir du moment où l'on sait qu'on a grossi, qu'il y ait ou pas des mots qui accompagnent les pensées des autres, le résultat est le même.
A la rigueur, qu'on me pose directement la question plutôt que de poser un regard gêné qu'on détourne au plus vite me laisse penser que ce n'est pas si grave que ça aux yeux de la personne.
Les gens qui pensent si fort que tu les entends mais qui n'osent pas aborder le sujet m'inquiètent plus. Ca me fait penser à ces situations tellement graves qu'on y est pas préparé, et où on ne sait pas quoi dire.

Pour moi ça m'avance en rien que les gens ne disent rien si c'est pour les tout lire dans leurs yeux.
Au moins je sais répondre aux mots, pas aux silences.
S
44 ans vercheres 31
C'est la triste realiter des gens qui ne penses pas que cela peux blesser l'autre. Mais en rien je veux que ma conjointe est plus mais pris mais dis toi bien qu'il y a des gens aussi avec leur rondeur qui sont encore plus mal pris que cela avec les gens peut etre un peu tros franc.
R
45 ans ...in my mind.... 351
Herlyd a écrit:
Je te comprends mais que veux-tu? Les gens sont comme ça! Ils ne peuvent pas s'empêcher de commenter.

C'est valable pour la prise comme pour la perte de poids mais aussi pour les cheveux gris, la perte de cheveux, la maladie (grave ou pas), les rides, les boutons, la fatigue... Ce sont des choses qui, lorsqu'elles nous arrivent, ne risquent pas de passer inapperçu à nos yeux et pourtant, notre entourage à l'air de penser que si on ne nous met pas le nez dedans, on ne s'en rendra pas compte. :roll:

Ca fait partie des choses avec lesquelles il faut apprendre à composer, ou alors on envoie tout le monde bouler (des fois c'est tentant, hein? :twisted: ) :lol:


Je plussoie !

L'entourage qui souligne ce qui soi-disant "ne va pas chez nous" part parfois d'un bon sentiment. Je prendrais l'exemple typique de ma grand-mère qui, sournoisement :lol: , au lieu de dire par exemple que mes cheveux ressemblent à rien, m'invitera à aller chez le coiffeur ... il est vrai qu'à force, cela peut porter sur les nerfs, les reflexions du genre : "tu es bien mais ..." :?
Ceci dit, je distinguerais deux catégories de gens : ceux qui le "pensent très fort" mais ne disent rien (tout est dans le regard ^^), et ceux qui ne peuvent pas s'empêcher de le dire. Sans les envoyer "bouler", on peut clairement et fermement remettre les choses à leur place...Qu'ils attendent le jugement dernier pour se prendre pour Jésus Christ ! ;)
41 ans Munich 8
Je pense que ca dépend aussi du ton sur lequel c'est dit, du contexte et de la personne qui fait la réflexion.

Un ami de la famille de mon homme qui ne l'avait pas vu depuis longtemps lui dit direct en le voyant: "Oh la , mais pouquoi est-ce que tu est si gros ? " Mais sur le même ton qu'il aurait dit: "Dit-donc, t'as pris un sacré coup de soleil !" On sentait que c'était pas du tout grave, c'était juste une constatation. D'ailleurs il a rajouté ensuite : "En fait on s'en fout, l'important c'est que tu te sentes bien et que tu soit heureux" :) en me faisant un clein d'oeil :oops:

Il ne l'a pas du tout mal pris, et au moins, c'était clair...
S
97 ans 4480
Le nombre de fois où on me l'a dit, dans ma famille en particulier..

"T'as forci ces derniers temps ou je me trompe ?" "Tu devrais faire attention", et patati et patata..

PAs possible, j'aurais aps deviné toute seule... :roll:


LEs gens ne se rendent pas compte de leur cruauté :cry:
C
49 ans 1965
Si on me fait part de telles remarques sur mon physique, je me dis que la personne n'a rien d'autre à dire, que son cerveau est sur le mode "off".
Si c'est récurant, je place ça sur le mode "imbécil"...à fuir de toute évidence.
25680
Ben tu vois en même temps quand je suis passée de 80 à 150 kilos environ en quelques mois, et que je ne m'en suis pas rendu compte, personne ne m'a rien dit avant que je ne le voit et que j'en parle.
Justement pour pas me faire de peine.

Alors que j'aurais voulu qu'on m'en parle, c'était gentil mais moi j'avais rien vu et quand j'ai réalisé que j'avais du mal à bouger et que j'ai compris en voyant une photo, puis le miroir, puis mes vêtements ma transformation je n'ai pas compris ce silence autour d'une transformation aussi importante.

Il y a un juste milieu et une façon de dire les choses, mais les plus proches doivent pouvoir faire part de leur inquiétude quand on prend quelques dizaines de kilos.

C'est sure que si il s'agit de 1 ou 2 kilos, faire une remarque c'est peut-être plus un truc mesquin qu'autre choses.
40 ans devant mon écran, et oui!! 1615
c est sur c est pas agréable de se l entendre dire, surtout que généralement ca sort spontanement et sur un ton outré :crazyeyes: un peu comme qd on est petite et qu on a fait une betise

mais ce qui est aussi super désagréable, c est le silence d une personne mal à l aise qui se rend bien compte que tu as grossi mais qui n ose pas en parler, ca se voit dans ses yeux...

bref perso j en suis arrivée au stade ou avant de revoir les gens je m interrroge sur mon poids la dernière fois que je les ai vu si c t 75 kilos je les évite carrément!!!! :oops:

PS: moi aussi anne je ne me suis vu grossir, j ai pris de partout donc mes vetement me rentraient toujours. Et niveau proche, j ai tjs entendu que j étais grosse et que je devais maigrir donc pour moi c t devenu une habitude pas une prévention :?
ca parait bizarre a dire mais c est vrai qu on se rend pas tjs compte quand on grossi vite d un coup :?
40 ans devant mon écran, et oui!! 1615
BBW a écrit:

PS: moi aussi anne je ne me suis PAS vuE grossir, j ai pris de partout donc mes vetement me rentraient toujours. Et niveau proche, j ai tjs entendu que j étais grosse et que je devais maigrir donc pour moi c t devenu une habitude pas une prévention :?
ca parait bizarre a dire mais c est vrai qu on se rend pas tjs compte quand on grossi vite d un coup :?


je tape trop vite :oops:
B I U