MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Prostituées et maisons closes

56 ans 91 25732
Régulièrement, le sujet revient sur le tapis et on parle de rouvrir ces maisons qui étaient déjà closes.

A chaque fois c'est avec de "bons sentiments" : protection des prostituées, contrôle  
de leur santé, contrôle des clients, encadrement "légal" de la "profession"...

Rappelons qu'en France la prostitution n'est pas interdite, c'est le racolage qui l'est. Et toute prostituée est normalement soumise à l'impôt sur le revenu... ce qui fait de l'Etat un maquereau... :roll:

Alors plutôt pour, plutôt contre, plutôt je m'en fiche ? Et pourquoi ?

Et si nos membres belges, suisses, québecois... pouvaient nous dire comment ça se passe chez eux, pour qu'on puisse comparer, ça serait bien !
430
moi je serai plutot contre je pense que beaucoup en profiterai encore plus et malheureusement elles seraient encore moins libre
pour se qui est du suivie médical j'en doute franchement
mais je ne pense pas avoir une vue d'ensemble pour vraiment pouvoir me prononcer
en même temps je sais que ça canalise pas mal d'hommes qui ont des besoins et qui sont seuls...
42 ans Dans ton cul :D 616
Je dis pourquoi pas, tant que ça n'est pas synonyme de système mafieux ou assimilé...
53 ans Lyon 79
A Lyon, depuis Sarko, toutes les prostituées des quais coté chic ont été bannies pour ne pas heurter le bon bourgeois hypocrite, celui-là même qui fréquentait les bordels de l'avant-guerre...
Si l'on n'ouvre pas les maisons closes, où vont exercer ces filles ? En périphérie des quartiers chics ? Sur les rues glauques des quartiers sinistrés où règne l'insécurité que le ministre sus-nommé veut éradiquer ?
Moi, je dis oui aux maisons closes, il en va de la sécurité des tapineuses et de la santé de certains de leurs clients...
je suis pour l'ouverture des maisons closes car elle sont garantes de la santé des filles et de la salubrité des locaux, entre autres.
mais je pense qu'on y revient doucement, l'idée germe dans les esprits, notamment avec l'éclosion des boites échangistes, où des amateurs peuvent vivre leur sexualité dans les meilleures conditions possibles. alors, si des amateurs le peuvent, les professionnelles le devraient.
et je suis sure que si ça arrêtait d'être prohibé, beaucoup d'hommes seuls iraient voir une pro, plutôt que de se tripoter devant des gamines ou de commettre l'irréparable sur quelqu'un de leur entourage (je suis consciente que ça ne résoudra pas tout mais ça fera surement avancer le truc...)

pis un bordel, c'etait avant tout un lieu de vie, où parfois les gens ne venaient pas "sexer" mais juste arrêter d'être seul...

alors oui aux prostituées, oui aux maisons closes!
C
49 ans 1965
je-suis-comme-je-suis a écrit:

et je suis sure que si ça arrêtait d'être prohibé, beaucoup d'hommes seuls iraient voir une pro, plutôt que de se tripoter devant des gamines ou de commettre l'irréparable sur quelqu'un de leur entourage (je suis consciente que ça ne résoudra pas tout mais ça fera surement avancer le truc...)


L'excuse à deux balle qu'on nous sort pour fermer les yeux et trouver une raison morale d'accepter sans broncher la prostitution comme si c'était une solution aux viols, aux incests, à la pédophilie, etc. Et pourquoi pas une solution contre le rhum ou les guerres dans le monde?!?!

C'est les hommes, qui depuis des annnnnnnées cherchent dans leur cerveau des moyens de faire passer la pillule...en nous voilant le VRAI coté de la chose, la VRAIE prostitution, ce que c'est VRAIMENT, ce que qu'une première passe engendre dans la tête et l'âme d'une femme, ce que c'est que l'esclavagisme sexuel!

je-suis-comme-je-suis a écrit:

pis un bordel, c'etait avant tout un lieu de vie, où parfois les gens ne venaient pas "sexer" mais juste arrêter d'être seul...


Oh ben dit donc, un vrai lieu de détente quoi...un endroit merveilleux ou Mickey et Donald nous offre des coktail sur une musique relaxante...

Et les femmes, analysées sous tous les recoins, déambulant nues à moitiées ivres...la plupart avec la faim dans le ventre depuis des jours?... A oui, un REEL lieu de détente...A mais non, ça c'était AVANt...mais nous savons que l'homme a tellement évolué que les choses seront bien sûres différentes...

je-suis-comme-je-suis a écrit:

alors oui aux prostituées, oui aux maisons closes!


Ouais, et "Oui aux hommes et leur queue, qui comme toujours n'engendrent que des choses positives dans ce monde!"



Citation:
À quel moment peut commencer un travail de réinsertion ?

Il existe trois phases dans le discours d’une prostituée.

Dans un premier temps elle dira : « J’ai choisi ce que je fais, je suis heureuse ». La souffrance est anesthésiée.

Dans un second temps, elle franchit une porte symbolique en venant dans une association comme le Mouvement du Nid. Elle ne peut plus se taire. Elle est obligée de regarder la vérité en face. Elle n’a plus de liens, si ce n’est avec le milieu, qui donne tout mais détruit. Elle laisse alors remonter en elle ce qui ne va pas. Elle tient un discours de dégoût vis-à-vis des clients. Le corps des clients lui devient insupportable. Cependant, elle reste dans une ambivalence : entre la justification de la prostitution et le désir de s’en sortir

Enfin, dans la troisième phase, la souffrance s’éveille. Le discours sur la réinsertion peut être entendu. La personne, femme ou homme, passe alors par un moment terrible : le corps qui a tout subi se met à vivre et à souffrir, l’esprit aussi. Se réapproprier son corps c’est aussi accepter de revivre la souffrance de ce corps qui a eu froid, mal, qui a été méprisé. Elle devra chercher la force de lutter pour vivre, faire les démarches, entrer en formation. C’est très dur.


http://www.lien-social...p3?id_article=297&id_groupe=12

Même si vous y croyez à mort à vos bordels...seront ils ouvert pour les gamines de 15 ans? Pour les sans papier? Les clients n'auront pas peur d'y aller et d'être vus? Et franchement, vous penser vraiment qu'il n 'existera pas un "marché noir"?

Que la misère soit exploitée par des escrocs, ça rentre dans une certaine logique de "méchant" mais quand l'état organise ce marché...comment avoir des reperes de bien ou de mal? Pour certains, ça risque d'être confu.

Sur cette voie, dans 15 ans j'ouvre ma boutique d'Opium... :P
33 ans nancy 109
Je veux pas jouer la réac de service, mais bon il y a que 20% des prostitués ( celles provenant des balkans, de l'asie et de l'afrique) qui se prostituent car elles sont forcés. Donc le problème c'est pas de réouvrir ou pas les maisons closes mais s'occuper de la traite des blanches dont font l'objet ces femmes.

Et les autres 80% se prostituent car elle gagne plus en se prostituant que en allant faire du ménage ( et ce sont elles qui le disent) donc elles sont bien réel du danger qui peut frapper à leur porte et la majeur partie d'netre elles ne veulent pas que les maisons closes réapparaissent.

kiss
45 ans 91 2672
je travaille dans le social et je suis effarée de voir le nombre de jeunes femmes sans papiers qui sont obligées, par exemple par des hébergeants, de se prostituer pour payer le matelas qu'elles occupent. Il y a une semaine, le cousin d'une amie s'est vanté d'avoir payé 30E pour une passe (dans la ville de banlieue où je travaille) et d'avoir négocier pour payer 25E la prochaine fois!
je lui ai fait remarquer que c'est le prix d'une boite de lait pour bébé... je trouve totalement répugnant d'abuser de la misère des femmes et je lui ai dit ma façon de penser!
D'autre part, sur la francilienne, pas loin de chez moi, les passes c'est dans le bois qu'elles les font. Je ne pense pas que ces personnes soient libres de leurs choix!

Si la statistique de 20% énoncée plus haut s'appuie sur des chiffres officiels, il serait important de les revoir, parce que je ne suis pas sûre que les gens du "mouvement du nid" qui luttent contre la prostitution soient d'accord!

Ce n'est pas parce que l'exploitation du corps des femmes existe depuis toujours qu'il faut l'excuser. L'oppression d'une partie de la population mondiale reste un crime, quelle que soit la forme qu'elle prend!
40 ans 04 5576
passioncella a écrit:
Je veux pas jouer la réac de service, mais bon il y a que 20% des prostitués ( celles provenant des balkans, de l'asie et de l'afrique) qui se prostituent car elles sont forcés. Donc le problème c'est pas de réouvrir ou pas les maisons closes mais s'occuper de la traite des blanches dont font l'objet ces femmes.

Et les autres 80% se prostituent car elle gagne plus en se prostituant que en allant faire du ménage ( et ce sont elles qui le disent) donc elles sont bien réel du danger qui peut frapper à leur porte et la majeur partie d'netre elles ne veulent pas que les maisons closes réapparaissent.

kiss


J'aimerai bien avoir tes sources parce que je refuse de croire que dans ces 80% de filles qui "préférent se prostituer plutôt que faire du ménage", un poste de femme de ménage leur est été proposé à toutes et que toutes aient refusé. Dans la plupart des cas, je pense qu'elles n'ont pas pu avoir de travail, ou alors pas quelque chose d'assez rentable pour vivre "normalement" ou faire vivre leur famille. D'autres sont sous influence, de la drogue ou de souteneurs. elles ne sont techniquement pas "forcées" de le faire mais le doivent pour une raison X, Y ou Z. Je crois que les filles qui se porstituent pour du fric superflu, comme tu as l'air de le dire, sont au contraire en minorité.

Donc comme corneflake girl j'ai un peu de mal à dire que l'idée de la réouverture des maisons closes soit une bonne chose. Le problème n'est pas celui là mais plutôt la suppression de l'esclavage sexuel.

Si je pouvais être sure que dans ces maisons closes on ne trouverait que des personnes libres et consentantes, qui se rendent au boulot le matin en sifflotant gaiement, je reverrai sans doute ma position. Et je crois que de toute façon, si reellement des maisons closes avec des conditions de suivi décentes se montaient, cela ne changerait rien à la prositution forcée d'adultes ou de mineures. Les souteneurs se garderont bien de mettre les personnes qui ont vraiment besoin de ce type d'aide en situation de la recevoir.
45 ans meuse 1180
Je suis POUR la réouverture des maisons closes et il serait peut etre temps de faire evoluer les moeurs ,et temps qu a faire (cela pourra surprendre)il faud aussi penser que ça marche dans les 2 sens donc ne pas oublier la prostitution masculine

Peut etre que si je ne serais pas mariée moi aussi je voudrais choisir un mec et m envoyer en l air !!!je paye et au moins j ai pas besoin de laver ses chausette sales !!!he he he !!!!

bisous
495
nous on habite dans un coin ou il y a en a, cet été on les voyais sous la canicule... ca me fais pencher pour les maisons closes là au moins elles pourraient avoir des conditions de travail descentes. pasqu'en plus les mecs qui s'arretent en voiture et te bloquent la rue en t'empechant de rentrer chez toi ca va 5 minutes :roll:

maintenant, les laisser aux mains de mecs verreux et les mettre en cage, je ne sais pas non plus si c'est la solution...
C
49 ans 1965
Il y a des commentaires qui me choquent.

Certains me font penser que prostitution va avec boite echangistes...ou délire de moeurs...genre c'est "in", à la mode. Si un couple a envie de se faire un délire avec d'autres personnes...ok...pour le fun, entre eux, why not. Mais quand ils rentrent chez eux bien au chaud ils reviennent à leur vie boulot métro dodo.

Quant à ceux qui minimisent l'impact de la prostition, je reste sur le cul. cedricarole, la légereté avec laquelle tu parles m'aterre. J'aimerais bien te voir débarquer dans un pays dont tu ne sais pas parler la langue, sans argent et contrainte à baiser des mecs et leur faire des choses hardcore et tout ça avec le sourire...faire ça tout la journée...j'aimerais bien te voir ainsi, en esclave sexuelle et savoir si tu diras exactement ce que tu viens de dire.Non pas que je te souhaite le malhaur, c'est juste par curiosité.

Quand on fait l'amour, la tête, l'esprit, le corps, tout l'ensemble travaille...le désir c'est aussi dans la tête. Les prostituées pour la plupart doivent créer un mur, s'oublier...mais le coprs et l'esprit sont indissociables...alors même si physiquement, on leur refile des préservatifs pour se donner bonne conscience, qu'en est il de leur âme?, de leur mental? Combien se droguent pour "tenir"? Combien font des dépressions? Combien se détestent? Combien ont envie de se suicider ou te tuer leur client?

Avant les maitres avaient besoin d'escalves...certains, pensant soulager leur conscience, voulaient sans doute les mettre dans des endroits plus jolis, avec plus de nourriture, etc. Ici c'est pareil pour les esclaves sexuelles. Certains voudraient les mettre dans des "boites" et se diraient "mais pourquoi des plaintes? elles sont à l'abris là où elles sont!". Ca me dégoute c'est tout.

C'est insidieux parce que les femmes depuis la nuit des temps n'ont pas le droit de chosir....les hommes ont toujours choisi pour elles. Certaines pensent dès lors que c'est "normal", dans l'ordre des choses d'être payées pour baiser. Ca me fait penser au cliché "jeune femme sexuellement attirante qui épouse un vieux riche".

Aux femmes d'être éduquée à avoir de la dignité.
Aux hommes d'arrêter de ne penser qu'avec leur queue et de prendre les femmes pour des trous.
A la société de se rendre compte que la laaaaarge majorité des personnes dans la misère dans ce monde sont des femmes...à la société de leur donner les moyens d'avoir une éducation et un boulot tout comme les hommes...une chance d'être fières d'elles.
L
34 ans bxl 5
je suis pour.ces maisons ont le droit d'exister! pas la peine d'en faire un fromage ! :evil:
37 ans 3935
Moi j'ai surtout l'impression que beaucoup de gens parlent de ce qui serait bien ou non sans rien y connaître. Pourquoi ne pas demander aux prostituées ce qu'elles en pensent, plutôt que de vouloir leur interdire de faire un travail qu'elles ont pour certaines choisi?
45 ans meuse 1180
Je parle avec une CERTAINE legereté de ce que l on me demande !!!!
Je parle de prostitution "legale" dans une maison close avec une paye,un appart ,du confort !!!
Je n ai jamais dit que j etais pour que de pauvres filles se fassent taper sur la gueule par des mac douteux et qu elles fassent des passes vite fait bien fait !!!ne me prend pas pour ce que je ne suis pas !!!

l argent,la prostitution ,drogue,malheureusement il ne faut pas se voiler la face
ont vit avec tous les jours ,il y a des personnes cupides qui profitent de ça
Mais je reviens a mes moutons ,pour simplement dire que si certains (nes)veulent (j ai bien dis veulent!!!)vivre de leur cul ,autand que cela soit legale !!!
Quand a ta curiosité je la trouve mal placé
Bien entendue que je n aimerais pas etre a la place de ces filles !!!


Je crois que tu melange le sexe et l amour!!! car on parle bien de prostitution et de maison close !!!si on est pour ou contre
et pas du debat "est ce que la prostitution ..."

encore une tite chose ,j essaie toujours de mettre une pointe d humour(mm quand le sujet est grave !!!)et peut etre tu ne la pas remarquée ???

Je suis un tit peu vexée de passer pour une personne "legere"car je ne le suis pas !!!
bisous
B I U