MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Hyperphagie boulimique

S
60 ans canada 6
Eh bien voilà! J'ai enfin trouvé. Je savais l'anorexie, la boulimie mais l'hyperphagie non. Je sais enfin de quoi je souffre. Et Dieu sait comment je  
souffre. J'essaie depuis longtemps d'en parler mais personne n'écoute. La dernière fois que j'en ai parlé à mon médecin de famille, il m'a répondu: Ben arrête de manger!. Ça m'a découragé encore une fois. Je sais pourquoi je mange mais je sais pas comment faire pour cesser, pour casser ce cercle vivieux. Mon conjoint travaille de nuit, il part le soir vers 22 heures. Et là c'est le bordel, je tombe dans le frigo et le garde-manger et je m'empiffre autant que je le peux, je ramasse tout pour pas que ça paraîsse trop et je vais dormir. J'ai honte. J'ai pris du poids, ça m'écoeure, je ne me sens pas bien ainsi, j'ai plus rien à me mettre et je dois porter des grandes tailles maintenant. Mais j'ai beau avoir honte, m'en vouloir, grossir, avoir de la volonté, je n'arrête pas, comme si j'en étais incapable. Je me trouve faible, mon estime de moi en prend un coup. Et tout autour, c'est comme si les gens ne comprenaient rien à ce que je raconte. Si c'était si simple que ça arrêter de manger, ça fait longtemps que je l'aurais fait mais je sais pas par ou commencer, comment m'y prendre. Et surtout, je ne savais pas le nom qu'on pouvait mettre sur ce problème. Dans un sens, ça m'encourage un peu en partant. Aidez-moi!
56 ans douai 1905
les gens passent leurs temps à nous culpabiliser mais comme tu le dis si c'était si facile que ça d'arreter, nous l'aurions déjà fait depuis longtemps non? ce n'est pas uniquement une question de volonté, loin de là et plus d'une te confirmera mes propos.... je m'arrange personnellement pour avoir toujours dans le frigo des carottes rapées, des concombres, des tomates et en général, maintenant quand je craques, ne trouvant plus que ca, et bien je me "goinfre" de légumes!!! cette" boulimie " parce que je l'appelle comme cela, c'est pour combler un manque, compenser un mal être....mais après, comme tu le dis aussi, on culpabilise et meme avec des légumes, crois moi!!!!
je suis juste là pour te dire que tu n'es pas toute seule mais je ne suis pas en mesure de t'aider vu que j'ai encore régulierement ce genre de "crise"!!!! ;)
S
60 ans canada 6
Merci myrza
Je sais que j'en demande beaucoup en disant ''aidez-moi'' mais j'apprécie grandement ta réponse. C'est quand même pas une mauvaise idée les légumes, c'est un moindre mal au moins. Je vais m'y mettre, je vais faire tout mon possible, je dois y arriver. Merci encore
1274
silvibibi a écrit:
Merci myrza
Je sais que j'en demande beaucoup en disant ''aidez-moi'' mais j'apprécie grandement ta réponse. C'est quand même pas une mauvaise idée les légumes, c'est un moindre mal au moins. Je vais m'y mettre, je vais faire tout mon possible, je dois y arriver. Merci encore


Tout comme toi, je peux me goinfer, j'ouvre le frigo, les placards et je me remplis....
Je sais que c'est pour combler un manque, une souffrance.
Quand j'en parle à mon conjoint, il pige rien, me culpabilise davantage, et me fait des reproches.
J'aimerai que ça cesse vraiment ce bordel!!!
S
60 ans canada 6
Tout comme toi, je peux me goinfer, j'ouvre le frigo, les placards et je me remplis....
Je sais que c'est pour combler un manque, une souffrance.
Quand j'en parle à mon conjoint, il pige rien, me culpabilise davantage, et me fait des reproches.
J'aimerai que ça cesse vraiment ce bordel!!!


À qui le dis-tu ma belle. J'ai remarqué que depuis que j'en suis consciente, (à peine quelques jours remarques) j'ai l'impression que je fais un peu plus attention. Je savais même pas que ça existait l'hyperphagie. J'ai au moins mis le doigt sur le bobo. Mais faut pas lâcher ma belle, l'important c'est que nous sachions la souffrance que ça nous cause, les autres, je m'en balance un peu tu sais.
V
51 ans PONT DU CHATEAU 38
BONJOUR

Après plusieurs encouragements de la part d'internautes sur le site vive les rondes me voilà enfin à parcourir le site et témoigner en parlant de moi. Je trouve ce site super très complet...

Apparemment je serai dans le cas de l'hyperphagie. Moi non plus je ne connaissais pas ce terme. C'est bien de pouvoir enfin mettre un mot sur mon mal être.

En effet, parfois par ennui ou moral à 0 je me lève la nuit et me sers un nouver souper parfois frugal pas trop calorique mais parfois bien gras et bien calorique sans me faire vomir car j'ai la peur de vomir. Donc les kilos se sont accumulés de 57 kg je suis passée à 84 kg en quelques années quand même environ 10 ans avec des hauts et des bas. Avoir que des légumes ou des aliments peu caloriques dans le frigo c'est une solution mais j'ai 3 enfants qui sont plutôt mince je me dois donc de leur acheter des aliments plaisirs...

Parfois par culpabilité face à la balance je fais l'effet inverse en suivant un régime draconien à ma façon en perdant par exemple18 kg en 2 mois 1/2 en ne mangeant par exemple un jour 2 prunes le lendemain 1 yaourt... en pratiquant 3 h de sport par semaine. Je suis descendu à 8 de tension anémiée m'évanouissant régulièrement. Il parait que j'étais un cadavre ambulant. Ma famille me répétait on préfère te voir un peu forte mais au moins en bonne santé.

Actuellement j'ai perdu 101 kg en suivant une nutritionniste mais je stagne alors je complète par une poudre hypercalotique mais est ce une bonne idée. Avez vous une idée sur la question???
V
51 ans PONT DU CHATEAU 38
Attention je n'ai pas perdu 101 kg ne les faisant pas d'ailleurs mais seulement 10 kg.
37 ans val de marne 94 1705
pendant 20 ans j'ai cru que le problème venais de mon manque de volonté, je mangeais a j'arrivais pas a arreter, je faisait des régimes mais sans raison je finissais toujours par craquer et par manger encore plus qu'avant, je culpabilisait totalement.
Decouvrir ce site m'a aidé parce que je me suis rendu compte que j'étais loin d'etre la seule dans ce cas. Le fait de savoir que j'avais une maladie (par ce que c'est une maladie) reconnue m'a rassurée parce que j'ai pu comme ça m'informer sur mon mal et savoir comment y remédier.
J'ai décidé de commencer une RA je vais lire le livre de Zermatti "maigrir sans régimes" car les régime ne font a la longue que renforcer l'hyperphagie.

Je connais aussi l'incompréhension des autres, des reflexions comme quoi voir un psy ne sert a rien pour perdre du poid et qu'il suffisait d'un peu de volonté et de faire un régime (voir mon sujet dans la rubrique "anti régime").

Vlr est un très bon site qui enfin nous comprend, sais que ce n'est pas par parresse et manque de volonté qu'on comme ça, on est avec des personnes qui vivent toutes les meme problèmes et qui sont la pour nous soutenir dans nos démarches pour se sentir mieux dans notre peau. Alors un grand merci a vous toutes.
52 ans Saint Pathus 2074
Moi aussi, j'ai découvert que j'étais atteinte "d'hyperphagie" grâce au site.
Mon parcours est similaire à bcp d'autres, après xxx régime et après xxx rechute et reprise du poids, je me suis aperçue que j'avais des crises et qu'il m'arrivait régulièrement de me goinfrée jusqu'à me sentir mal physiquement à cause du stress, d'angoisse etc.
J'ai lu le livre du dr zermatti et ça m'a ouvert les yeux.
Depuis je suis en essaie RA, mais c'est pour moi encore récent (quelques mois) et bcp de mal à écouter mes sensations. Des fois j'y arrive, d'autres pas, du coup je déprime et je suis mal, cercle vicieux...
J'ai décidé de me faire aider par une psy spécialisée en tca qui pratique l'hypnose thérapeutique... on travaille toutes les deux et ça m'aide...
Y'a de l'espoir mais il faut du temps... :lol:
B I U


Discussions liées