MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Barbès Rochechouart

T
40 ans 52
Un homme couché dans une terrible odeur ;
à faire fuir le plus vaillant des sauveteurs
observant le thermomètre baisser, la mort attend son heure
un écriteau indique qu'il a perdu son boulot,
puis  
sa femme & enfin son logement

[du déjà lu]

Il y a un poignard planté dans son dos,
il ne sent plus rien sur son lit de ciment
A l'abri du réconfort ;
un journal sur son corps
avec pour titre :"Grâce aux nombreuses suppréssions d'emplois, les entreprises du cac40 alignent les bénéfices record, les actionnaires se frottent les mains"
L'homme se lève, réveillé par le métro,
il n'espere rien de demain,
il fait froid alors il se frotte les mains.
B I U