MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Infirmière

37 ans Je suis là, sur le site vlr 154
Bonjour à tous!

Je voudrais savoir quel genre d'épreuve il y a t-il lors du concours d'entrée?

Il me semble qu'on a entre autres des tests psychotechniques, en quoi cela consiste?

Et pendant  
les 3 ans d'études, à ton un examen final à passer, ou est-ce des contrôles continues?

Et on a combien mois de stages?

Et surtout une question bête mais, je la pose qd même, le concours d'entrée est-il dur?

Merci d'avance pr vos réponses...
P
35 ans 23
Tu as le site
http:/www.infirmiers.com ou tu pourras poser toutes tes questions
37 ans Je suis là, sur le site vlr 154
Merci beaucoup "pasglop" :D
33 ans Fécamp 1045
Je vais entrer en école d'infirmière dans... 2/3 semaines. Pour tout ce qui est "technique" tu verras sur le site, pour le reste je peux te parler un peu de mon expérience.

J'ai passé deux concours, un dans dans l'école du CHU, l'autre dans l'école de la Croix-Rouge (sache que le diplôme donné à la fin est exactement le même, c'est juste le regard sur le métier qui doit changer je pense... et accessoirement le coût des études :twisted: !).

Les test psychotechniques étaient ceux à quoi je m'attendais, c'est à dire: trouver le bon orthographe d'un mot, l'intru dans une liste de mot, la définition d'un mot, des opérations, des problèmes, des listes à compléter (de mots ou de formes géométriques),... plus des choses que tu trouvves parfois dans des magasines de logiques (télé7jeux...), alors n'hésite pas en plus d'acheter 1 ou 2 livres de tests (pas plus je pense, ne te ruine pas) à acheter et faire des grilles de chiffres, des sudoko, ect... :!:
La difficulté n'est pas dans les test eux même. Je m'explique. Ils vont par difficulté croissante, donc pas mal sont faisables (même si j'ai bien souvent bloqué). Le plus dur donc c'est le temps accordé ! :shock: !
Ca va extrêmement vite. Donc, dès que tu n'y arrives pas il faut passer à l'autre sans tarder, tant pis ! Surtout que si tu as faux à une question des points sont retirés, il vaut donc mieux ne rien mettre.
La 2ème autre sorte de test c'est 5 questions sur des sujets de société très diverses, à traiter en maximum 10 ou 15 lignes, à partir d'un document. Il faut donc être bref et précis (ce que je ne fais pas en écrivant ces lignes :lol: ), surtout que le respect des consignes compte dans la notation.
Et puis... il faut bien avouer que autant de temps dans une salle est fatiguant et donne faim, il ne faut pas arriver le ventre vide.

Ensuite l'oral si tu as été acceptée à l'écrit (une note inférieure à 7 est éliminatoire :!: ).
L'oral c'est 10 minutes de préparation sur un sujet de société, ensuite on vient te chercher pour t'emener devant un jury composé d'un psy, d'une infirmière exerçant à l'hôpital et d'un prof de l'école.
Pendant 20/30 mins tu devras parler de ton sujet, te présenter, dire ce que tu aimes faire, ect (les activités de groupes sont bien vue),... ensuite bonbardement de questions :!: :!: :!:
De question comme:
-mais si vous vous rendez compte que ça ne vous convient pas, vous faites quoi ?
- mais vous savez, il y en a qui puent, c'est dur, vous réagirez comment ?
- idem mais avec le sang
- (sèchement) pour s'ocuper des gens il y a esthéticienne aussi :!:
- si vous n'êtes pas d'accord avec la décision du médecin vous faites quoi ?

Ces questions c'est du vécu :D ... autant te dire qu'il faut être accroché ! Parce que, même si mon entretient à été particulier au CHU ça peut arriver à d'autres. Il faut dire que je n'ai pas du plaire chimiquement à la psy qui me passait au grill et à laquelle j'ai parfaitement répondu à chaque fois pourtant. Mais c'était elle qui menait l'entretient à côté de deux personnes totalement effacées alors bon... résultat j'ai eu 7/20. Et devine mon sujet: les magazines nous incitent à faire des régimes avant l'été, ma société n'aime pas les gros, qu'en pensez-vous ? :shock: . A croire que je n'ai pas passé assez de temps ici pour pouvoir répondre :lol: .
Alors qu'à l'autre entretient, j'ai eu comme sujet l'optimisme chez les malades du cancer, en gros est-ce vraiment bon l'optimisme pour guérir.... Un sujet vraiment pas facile d'après le jury devant lequel je suis passée.
Au bout de 10/15 minutes j'étais dehors. On m'a juste posé des questions de principe... résultat j'ai eu 19/20 et j'arrive 15ème sur 400 et quelques candidats.

En conclusion de tout cela, si tu n'y arrive pas à l'écrit recommence à t'entraîner, pas pendant des heures, mais régulièrement. Si tu n'y arrives pas à l'oral n'oublie pas que le résultat de ce passage est malheureusement bien aléatoire... une personne peut ne pas t'aimer, ne t'effondre pas, lors d'un autre oral ça peut être totalement différent.

Je ne sais pas si tu as eu la force de toute lire... peut-être que d'autres le feront par interêt pour ce métier en recherchant avec un mot clef, dans ce cas n'hésitez pas à me contacter, j'ai des tas de choses à raconter, venant de ma petite expérience qui sera affinée pour mes pemiers stages, et decelle que m'a doné une ancienne étudiante qui m'a expliqué son propre passage et grâce à laquelle j'ai pu montrer au jury que je savais dans quoi je m'engageait.

C'est un métier de passionés, il faut vraiment aimer les gens, sinon nerveusement ça risque d'être dur, alors que ça peut être des moments merveilleux humainement :D
37 ans Je suis là, sur le site vlr 154
Merci "MurielHB" , je me posais beaucoup de questions sur l'oral et l'écrit et tu y as répondu! :D

J'en suis d'autant plus contente car tu les a passé (oral et écrit), car je dois avouer que les conseils des bouquins ou magazine sur l'oral et l'écrit sont assez neutre.

Merci de ton témoignage, et surtout je n'hésiterai pas à te contacter pour des questions ou autres. ;)

Bises
33 ans Fécamp 1045
Oui, c'est vrai que pour ça les bouquins ne m'ont pas vraiment aidé, sans doute parce qu'ils sont fait par des personne faisant passer les tests et ayant sans doute oublié ce que c'est d'être de l'autre côté !

Voilà. Je suis heureuse si ça a pu t'aider.
MurielHB a écrit:


C'est un métier de passionés, il faut vraiment aimer les gens, sinon nerveusement ça risque d'être dur, alors que ça peut être des moments merveilleux humainement :D


:puppydogeyes: :puppydogeyes: :-k :-k aimer les gens pour leur faire des grosses piqûres qui font des gros bleus, leur raser leurs parties intimes :twisted: et enfoncer un doigt dans leur anus :twisted: :twisted: sadiques
:lol: Je plaisante , quoique............
40 ans 2506
Ganateme1er a écrit:
MurielHB a écrit:


C'est un métier de passionés, il faut vraiment aimer les gens, sinon nerveusement ça risque d'être dur, alors que ça peut être des moments merveilleux humainement :D


:puppydogeyes: :puppydogeyes: :-k :-k aimer les gens pour leur faire des grosses piqûres qui font des gros bleus, leur raser leurs parties intimes :twisted: et enfoncer un doigt dans leur anus :twisted: :twisted: sadiques
:lol: Je plaisante , quoique............


:lol: :lol: :lol: Mauvaise expérience Ganateme ???

Disons que la délicatesse n'est pas la qualité de tout le monde :roll: :arrow:
53 ans gard 384
Ganateme1er a écrit:
MurielHB a écrit:


C'est un métier de passionés, il faut vraiment aimer les gens, sinon nerveusement ça risque d'être dur, alors que ça peut être des moments merveilleux humainement :D


:puppydogeyes: :puppydogeyes: :-k :-k aimer les gens pour leur faire des grosses piqûres qui font des gros bleus, leur raser leurs parties intimes :twisted: et enfoncer un doigt dans leur anus :twisted: :twisted: sadiques
:lol: Je plaisante , quoique............




ganateme tu as du avoir une mauvaise expérience! :? :lol:
car il est très rare que les infirmières mettent des doigts dans cette partie intime! :lol: c'est un rôle médicalet non infirmier! :lol:
alors je pense que si ça t'est arrivé c'est peut-être un peu bizarre.... ;)

Ceci dit, les infirmières sont inconsciemment peut-être un peu sadiques?... :roll:

Mais étant infirmière depuis 18ans je peux dire que c'est un beau métier et j'en retire vraiment pleins de satisfactions, et même s'il y a beaucoup de moments difficiles...
56 ans 91 25732
Et le fécalome Missplouplou ? Dans ce cas c'est pas à nous d'aller à la pêche ? :lol: :lol: :lol: Et quand on fait les lavements, on ne glisse pas un peu de lubrifiant là où vous savez ? Ca a changé tout ça ? On le fait plus ?
53 ans gard 384
Patty a écrit:
Et le fécalome Missplouplou ? Dans ce cas c'est pas à nous d'aller à la pêche ? :lol: :lol: :lol: Et quand on fait les lavements, on ne glisse pas un peu de lubrifiant là où vous savez ? Ca a changé tout ça ? On le fait plus ?


Les fécalomes ne sont plus évacués par les infirmières maintenant! ce sont les internes qui s'y mettent! nouveau décret oblige!
Par contre les lavements sont toujours de notre ressort! :x :lol:
29 ans Nowhere 933
missplouplou a écrit:
Patty a écrit:
Et le fécalome Missplouplou ? Dans ce cas c'est pas à nous d'aller à la pêche ? :lol: :lol: :lol: Et quand on fait les lavements, on ne glisse pas un peu de lubrifiant là où vous savez ? Ca a changé tout ça ? On le fait plus ?


Les fécalomes ne sont plus évacués par les infirmières maintenant! ce sont les internes qui s'y mettent! nouveau décret oblige!
Par contre les lavements sont toujours de notre ressort! :x :lol:


et m***e moi qui voulait faire medecine, tu viens de tuer une vocation :arrow: :lol:
53 ans gard 384
désolée! :lol: :lol: :lol:
33 ans Fécamp 1045
Quoi ?! Sadique ?! MEA ?!?


zut on m'a repérée... :lol:
missplouplou a écrit:
Ganateme1er a écrit:
MurielHB a écrit:


C'est un métier de passionés, il faut vraiment aimer les gens, sinon nerveusement ça risque d'être dur, alors que ça peut être des moments merveilleux humainement :D


:puppydogeyes: :puppydogeyes: :-k :-k aimer les gens pour leur faire des grosses piqûres qui font des gros bleus, leur raser leurs parties intimes :twisted: et enfoncer un doigt dans leur anus :twisted: :twisted: sadiques
:lol: Je plaisante , quoique............




ganateme tu as du avoir une mauvaise expérience! :? :lol:
car il est très rare que les infirmières mettent des doigts dans cette partie intime! :lol: c'est un rôle médicalet non infirmier! :lol:
alors je pense que si ça t'est arrivé c'est peut-être un peu bizarre.... ;)

Ceci dit, les infirmières sont inconsciemment peut-être un peu sadiques?... :roll:

Mais étant infirmière depuis 18ans je peux dire que c'est un beau métier et j'en retire vraiment pleins de satisfactions, et même s'il y a beaucoup de moments difficiles...


En fait ce qui est un peu navrant pour l'expérience proctologique, c'est que les infirmières ou internes ou femmes medecins ne condescendent pas à informer leurs sujets d'explorations de la présence du point G masculin qui permettrait du même coup de vérifier l'état de santé de la prostate.
Avouez tout de même que si les infirmières proctologues avaient cette formation, un président de la République serait toujours vivant de nos jours :)
B I U