MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Infidélité d'un soir... Savoir ou ne pas savoir ?

L
71 ans 7508
J'ai répondu je ne sais car je préfèrerai ne pas le savoir sinon ça aurait une issue forcèment fatale et j'avoue que je n'aimerai pas voir tout cela détruit même  
pour une telle chose.

En même temps rien ne peut garantir que je ne vais pas le découvrir par moi même et je trouve que cela est encore pire d'apprendre une telle chose de cette façon.
40 ans Grenoble 162
ah non, non, non et non !
Je trouve ça très grave ... même si ce n'est qu'un soir, même qu'une heure ... Je me dis, si j'aime mon mec, je trouverais ça inconcevable qu'il fricotte ailleurs ! J'ai toujours estimé que dans une relation, le sexe tient une part importante alors si mon mec est insatisfait ou a simplement envie de coucher qqn d'autre ... c vraiment l'ensemble de la relation qui est à remettre en question !

Telle que je me connais, je pense que si infidélité il y avait, ses clics et ses clacs devant la porte d'entrée, il trouverait. ;-)
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
athanyaw a écrit:
moi j'ai dis que je voulais le savoir pour la bonne raison que l'infidelité est une raison de rupture

deja si il fait ca, je ne peux pas avoir confiance en lui alors s'il me le cache, c'est encore pire.

mon copain est au courant meme embrassé c'est tromper et cause de rupture

s'il veux me garder, il doit se tenir a carreau tout comme je me tiens a carreau pour lui, il n'y a jamais eu de tentation car on est heureux ensemble donc on ne ressent pas le besoin d'aller voire ailleurs

pour moi si on le fait c'est qu'on est pas heureux et si on est pas heureux, on ne reste pas



tout comme toi!mon homme sait aussi que la moindre incartade,ne serait-ce qu'un "smack" serait synonyme de rupture totale et définitive! :agrue: je suis peut être un peu trop dure là dessus mais c'est comme ça et il l'accepte (encore heureux!).
j'ai déjà été trompée une fois ben quand je l'ai su,le mec il a filé sans demandé son reste parce que j'étais prête à lui casser la gu*le! :snipersmile: bon,il aurait pu me faire très mal car c'était genre armoire à glace (1m85,100kg) :lol: et je ne veux plus jamais ressentir ce dégoût que ça m'a inspiré et cette violente colère qui montait en moi!

alors,pour répondre clairement à la question après ça,oui je veux savoir.car tromper c'est trahir la confiance de l'autre et je ne peux absolument pas vivre avec quelqu'un en qui je n'ai pas confiance,c'est malsain.je préfèrerait finir seule avec 50 chats qu'avec un gars qui me trompe!na! :nananr:
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
jennymimi a écrit:
athanyaw a écrit:
moi j'ai dis que je voulais le savoir pour la bonne raison que l'infidelité est une raison de rupture

deja si il fait ca, je ne peux pas avoir confiance en lui alors s'il me le cache, c'est encore pire.

mon copain est au courant meme embrassé c'est tromper et cause de rupture

s'il veux me garder, il doit se tenir a carreau tout comme je me tiens a carreau pour lui, il n'y a jamais eu de tentation car on est heureux ensemble donc on ne ressent pas le besoin d'aller voire ailleurs

pour moi si on le fait c'est qu'on est pas heureux et si on est pas heureux, on ne reste pas



tout comme toi!mon homme sait aussi que la moindre incartade,ne serait-ce qu'un "smack" serait synonyme de rupture totale et définitive! :agrue: je suis peut être un peu trop dure là dessus mais c'est comme ça et il l'accepte (encore heureux!).
j'ai déjà été trompée une fois ben quand je l'ai su,le mec il a filé sans demandé son reste parce que j'étais prête à lui casser la gu*le! :snipersmile: bon,il aurait pu me faire très mal car c'était genre armoire à glace (1m85,100kg) :lol: et je ne veux plus jamais ressentir ce dégoût que ça m'a inspiré et cette violente colère qui montait en moi!

alors,pour répondre clairement à la question après ça,oui je veux savoir.car tromper c'est trahir la confiance de l'autre et je ne peux absolument pas vivre avec quelqu'un en qui je n'ai pas confiance,c'est malsain.je préfèrerait finir seule avec 50 chats qu'avec un gars qui me trompe!na! :nananr:


au moins eux,les chats ils sont fidèles! :kiss:
108 ans 6176
Avez vous imaginé que ce puisse être vous qui commettiez ce faux pas
sur un coup de tete?une pulsion physique?(je ne parle ici pas d'une relation amoureuse avec des sentiments)
l'avoueriez vous? et si vous en trouvez le courage, n'aimeriez vous pas de l' indulgence de sa part ? après tout, ne nous a t-on pas appris ,enfant: "faute avouée, a moitié pardonné" ?
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
trisss a écrit:
Avez vous imaginé que ce puisse être vous qui commettiez ce faux pas
sur un coup de tete?une pulsion physique?(je ne parle ici pas d'une relation amoureuse avec des sentiments)
l'avoueriez vous? et si vous en trouvez le courage, n'aimeriez vous pas de l' indulgence de sa part ? après tout, ne nous a t-on pas appris ,enfant: "faute avouée, a moitié pardonné" ?


si c'est moi qui commet le faux pas,j'avouerais ma faute car je n'aime pas mentir et je ne pourrais pas porter le poids de ma culpabilité bien longtemps.et j'en assumerais les conséquences,à savoir la rupture définitive car mon chéri a exactement les mêmes principes que moi là dessus.c'est kif-kif pour chacun.voilà pour ta question! :D
L
71 ans 7508
jennymimi a écrit:
trisss a écrit:
Avez vous imaginé que ce puisse être vous qui commettiez ce faux pas
sur un coup de tete?une pulsion physique?(je ne parle ici pas d'une relation amoureuse avec des sentiments)
l'avoueriez vous? et si vous en trouvez le courage, n'aimeriez vous pas de l' indulgence de sa part ? après tout, ne nous a t-on pas appris ,enfant: "faute avouée, a moitié pardonné" ?


si c'est moi qui commet le faux pas,j'avouerais ma faute car je n'aime pas mentir et je ne pourrais pas porter le poids de ma culpabilité bien longtemps.et j'en assumerais les conséquences,à savoir la rupture définitive car mon chéri a exactement les mêmes principes que moi là dessus.c'est kif-kif pour chacun.voilà pour ta question! :D


Je ne pourrais pas vivre avec un truc pareil surla conscience et je pense que je n'attendrai pas à avoir de l'indulgence de sa part car un tel geste pour ma part ne se mérite pas pour ce genre de chose surtout quand on bati son couple en partie sur la confiance aussi.
45 ans 17521
oh la la... vous êtes dures, les filles... casser votre couple pour si peu... :shock: oui, pour moi, c'est "si peu"... une tromperie, c'est pas la fin du monde... surtout si l'autre se protège... c'est pour moi la seule condition pour ne pas en faire un drâme terrible... mais sinon, je ne me vois pas mettre un terme à une relation construite pour une petite infidélité d'un soir sans sentiments... c'est sur que ça ne fait jamais plaisir, mais bon... de là à tout casser :shock:
L
71 ans 7508
C'est ce que j'ai pensé aussi au fait d'être aussi dure et je me demande d'ailleurs si je serais aussi dure si à la base y'avait pas cette histoire de confiance surtout si ça à l'origine ça commence déjà avec mon père et qu'au cours de ma vie ça n'a pas eu tendance à être different.

Puis j'ai aussi pensé au fait que je n'ai pas encore franchi toutes les étapes de la maturité surtout dans mon couple malgré toutes les choses où je me suis vu déjà évolué je n'ai pas encore tout muri ded ce côté là. Qui sait d'ici quelques années j'aurai peut être un autre discours.

Pour l'instant cela me semble inconciable avec mes besoins.

De plus j'ai déjà pu constaté que mr Yubaba en était plus conscient de ce fait.

C'est très marrant parce que souvent pour plaisanter je lui dis que je le connais mieux qu'il se connait mais je pense qu'il peut me dire la même :D
40 ans Au pied de la Sainte Victoire (13) 693
Je me pose la question depuis l'ouverture du topic et je n'arrive définitivement pas à trouver une réponse autre que 'je ne sais pas'.

Pardonner ou ne pas pardonner une écartade?

Le savoir fait incontestablement bcp de mal et je me demande si la rancoeur ne prend pas le dessus.

Peut on s'empêcher de l'imaginer faire l'amour avec cette autre quand il est dans vos bras?
Peut on s'empêcher de se demander s'il n'a pas préféré ce moment intime que celui que vous partagez habituellement?
Peut on vraiment s'empêcher de ne pas chercher par la suite un geste, un mot, le moindre indice qui ferait qu'il se trahirait et qu'il continue à la voir?
Peut on vraiment s'empêcher que le doute s'insinue?
Peut on vraiment croire que ça ne puisse jamais se reproduire et vivre une histoire paisiblement sans que ça chamboule toute votre confiance?

L'apprendre par une autre personne serait encore plus terrible et donnerait encore plus de raisons aux questions précédentes.

Le mieux serait peut-être de ne jamais (mais jamais jamais) l'apprendre.
Encore que.... "je ne sais pas" !

Un vrai casse tête tout ça! lol
39 ans BanLieuSarde 1213
karen a écrit:
oh la la... vous êtes dures, les filles... casser votre couple pour si peu... :shock: oui, pour moi, c'est "si peu"... une tromperie, c'est pas la fin du monde... surtout si l'autre se protège... c'est pour moi la seule condition pour ne pas en faire un drâme terrible... mais sinon, je ne me vois pas mettre un terme à une relation construite pour une petite infidélité d'un soir sans sentiments... c'est sur que ça ne fait jamais plaisir, mais bon... de là à tout casser :shock:


Le pb étant peut on faire un faux pas vers quelqu'un que l'on aime pas ?
Une atyirance explique bien des choses non ?
Même pour un soir...
56 ans 91 25732
Ben oui on peut faire un faux pas...
Et souvent quand on fait ce faux pas, on a des raisons de le faire, mais ça ne veut pas dire que ça remet tout en cause.

Si la relation avec le zom est suffisamment forte, il est bien rare de la détruire uniquement pour ce motif. Si c'est pour des infidélités répétées, ou une histoire qui dure avec une autre, là c'est différent.

Pour tout le reste, oui il y a des très mauvais moments où la parano l'emporte. Et puis un jour on se rend compte qu'on a enfin remis les choses à leur vraie place et qu'on a donné de l'importance à quelque chose qui n'en avait pas tant que ça...
T
40 ans noisy le grand 1060
J'ai répondu autre.

A cela plusieurs raisons :
Tout d'abord, j'aimerais savoir, oui, mais j'aimerais savoir avant. Je voudrais que mon homme me fasse assez confiance pour venir me voir et me dire qu'une nana l'attire ce soir et qu'il sait qu'il va céder. Ca me ferait énormément souffrir (surtout de penser "en ce moment ils sont ensembles"), mais je pourrais juger de moi même avant ou apres de qui est la nenette et de si c'est vraiment un soir, une fois et que ça va pas recommencer.

Ensuite j'ai offert un joker à mon homme. Je suis sa première copine, on va se marier, donc il a accepté qu'il n'y aura a priori pas d'autre grand amour dans sa vie (bon, après la vie en décidera autrement, mais il pense que je suis la bonne). Je sais que si il avait été mon premier copain, j'aurais toujours douté, voulu savoir si c'était comme ça avec tous les hommes, et je comprendrais qu'il veuille tester ailleurs.

Enfin si moi je le tromperai, je ne le lui dirais pas, pour ne pas le faire souffrir. Même si c'est pour moi inconcevable de le tromper je pense que ma faute ne doit faire souffrir que moi.

Enfin il y a tromper, mais il y a aussi partager un moment à 3. Ca je ne le considère pas comme de la tromperie. Et puis il n'y a pas besoin de mettre l'autre au courant de toute façon. Même si ça reste pour l'instant de l'ordre du fantasme, ça met des limites très floues à l'infidélité chez moi. Si il me raconte tout, qu'il partage après coup une expérience, le vivrais-je vraiment comme une tromperie? Là je ne sais pas.[/list]
T
40 ans noisy le grand 1060
taniouchka a écrit:
J'ai répondu autre.

A cela plusieurs raisons :
Tout d'abord, j'aimerais savoir, oui, mais j'aimerais savoir avant. Je voudrais que mon homme me fasse assez confiance pour venir me voir et me dire qu'une nana l'attire ce soir et qu'il sait qu'il va céder. Ca me ferait énormément souffrir (surtout de penser "en ce moment ils sont ensembles"), mais je pourrais juger de moi même avant ou apres de qui est la nenette et de si c'est vraiment un soir, une fois et que ça va pas recommencer.

Ensuite j'ai offert un joker à mon homme. Je suis sa première copine, on va se marier, donc il a accepté qu'il n'y aura a priori pas d'autre grand amour dans sa vie (bon, après la vie en décidera autrement, mais il pense que je suis la bonne). Je sais que si il avait été mon premier copain, j'aurais toujours douté, voulu savoir si c'était comme ça avec tous les hommes, et je comprendrais qu'il veuille tester ailleurs.

Enfin si moi je le trompais, je ne le lui dirais pas, pour ne pas le faire souffrir. Même si c'est pour moi inconcevable de le tromper je pense que ma faute ne doit faire souffrir que moi.

Enfin il y a tromper, mais il y a aussi partager un moment à 3. Ca je ne le considère pas comme de la tromperie. Et puis il n'y a pas besoin de mettre l'autre au courant de toute façon. Même si ça reste pour l'instant de l'ordre du fantasme, ça met des limites très floues à l'infidélité chez moi. Si il me raconte tout, qu'il partage après coup une expérience, le vivrais-je vraiment comme une tromperie? Là je ne sais pas.


honte sur moi
40 ans Lyon 1372
Je veux le savoir et tout de suite c'est sûr, car c'est pour moi une cause de rupture. Je ne voudrais plus qu'il me touche s'il a touché quelqu'un d'autre pendant qu'il était avec moi. Rien que d'y penser ça me donne envie de pleurer et de vomir. C'est un manque de respect total, une trahison, la pire chose qu'on puisse me faire et un manque d'humanité. Si on n'est même pas capables de réfréner nos pulsions, où va-t-on? C'est qu'on est des animaux! Et je ne suis pas encore zoophile.
Pour moi c'est vraiment rédhibitoire et je veux le savoir.
B I U