MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

apres echec anneau voudrais faire une sleeve

67 ans Charente Maritime 3080
Proffites-en avant pour faire le point su ce qui t'as amené à l'échec au cours de tes différents régimes, tes attentes, tes difficultés.

Fais aussi le point sur ton comportement alimentaire.  
Le carnet alimentaire est une bonne aide, à la fois pour le nutri qui pourra te guider dans tes choix et pour le psy qui pouura comprendre en quoi ta manière de t'alimenter t'occasionne des problèmes. Voire, tout simplement pour toi :Citation:
Comment l'organisme co...decin nutritionniste, Paris).
A - Première période : 15 jours pour s’observer et commencer à comprendre
Voici les trois premières mesures à appliquer dans la première période :
Tenir un carnet alimentaire.
Manger plus lentement.
Manger sans rien faire d’autre.
Code:

_______________________________________________________________________________
|HEURE/LIEU/AVEC QUI  | QUOI ET COMBIEN    |  COMMENTAIRES                    |               
|                     |                    |- En faisant quoi ?               |
|                     |                    |- Faim et Satiété                 |
|                     |                    |- Envies de manger                |
|                     |                    |- Situations ou personnes qui vous|
|                     |                    |incitent à manger plus            |
|_____________________|____________________|__________________________________|
|                     |                    |                                  |
|                     |                    |                                  |
|                     |                    |                                  |
|                     |                    |                                  |
|                     |                    |                                  |
|_____________________|____________________|__________________________________|


Cette opération est suffisamment importante pour que
42 ans ici et ailleurs 4571
tu veux savoir ?? tiens:

http://www.chirurgie-d.../index.php?fiche=53&sommaire=2
http://www.chirurgie-d.../index.php?fiche=33&sommaire=2

dans le deuxième lien tu verras ce qu'ils te mettent sur les effets risques et consequences...

sans oublier que la sleeve est irreversible....
42 ans ici et ailleurs 4571
ha oui j'oubliais :
http://www.chirurgie-d...com/images/20041016114712.jpeg
V
54 ans nice 55
njoy a écrit:
je dois voir une psy avant de me faire opere toute facon

Oui mais c'est du pipi de chat tu rancontre une psy qui va estimer en discutant 1/2 heure avec ti si tu es suffisament equilibrée dans ta tête pour subir cette intervention et ça en te voyant une fois 1/2 c'est impossible à diagnostiquer. De plus je connais environ 130 personnes qui ont subit une chirurgie de l'obésité je n'en connais aucune qui a été "recalé" par une psy et la première qui aurait du l'être c'est moi car gt en thérapie et ma psy m'avait deconseillé voire interdit de le faire et moi je n'étais pas prête du tout mais alors pas du tout. Je l'ai faite après mais aurai-je eu autant de complications si j'avais été prête psychologiquement ? ........
67 ans Charente Maritime 3080
Des personnes recalées par le psy, j'en ai tout de même connues, même si mon chirurgien le premeir reconnait que lui perso préfèrerait qu'il y ait plus de recalé et détecte un certains nombre de personnes qui iront vers un échec alors que le psy donne son accord.
Est-ce du à ce que les psy ne cherhcent pas à détecter les tricheurs ? Perso, czer entretien m'a au contraire beaucoup apporté.

Mais ne pas être prèt à cette chirurgie psychologiquement parlant, c'est ne pas être prèt à accepter les restrictions alimentaires qu'elle va apporter, ne pas être prêt à supporter les complications qu'elle peut entrainer, ne pas être prêt à accepter les modifications d'images que cet amaigrissement va apporter, et ne pas être prêt à accepter un suivi après.

Ce n'est pas être prêt dans le sens où l'on sait ce qui va se passer normalement après l'opération. Ca, c'est le rôle du chirurgien.

Lorsque je lis ton parcours, je ne pense pas que psychologiquement tu n'étais pas prête à supporter cette opération. Même si je pense que tu as du regretter amèrement de l'avoir fait plus d'une fois.
42 ans ici et ailleurs 4571
veronice a écrit:
njoy a écrit:
je dois voir une psy avant de me faire opere toute facon

Oui mais c'est du pipi de chat tu rancontre une psy qui va estimer en discutant 1/2 heure avec ti si tu es suffisament equilibrée dans ta tête pour subir cette intervention et ça en te voyant une fois 1/2 c'est impossible à diagnostiquer. De plus je connais environ 130 personnes qui ont subit une chirurgie de l'obésité je n'en connais aucune qui a été "recalé" par une psy et la première qui aurait du l'être c'est moi car gt en thérapie et ma psy m'avait deconseillé voire interdit de le faire et moi je n'étais pas prête du tout mais alors pas du tout. Je l'ai faite après mais aurai-je eu autant de complications si j'avais été prête psychologiquement ? ........


je fais partie des gens recalés par le psy! j'ai vu un psychiatre pendant pres de 4 ans 1/2 jeune... et c'est une c?????sse qui etait encore plus grosse que moi qui a decidé aprés m'avoir vu 1/2 heure de juger que je n'etais pas apte! apres bien evidemment m'avoir fait poireauter en ayant 1h30 de retard! alors effectivement quand comme moi tu fais des demarches pendant plus d'un an pour une chirurgie gastrique, que la psychologue et pour, et que la psychiatre te dit non alors qu'elle a à peine pris le temps de savoir qui tu es et ce que tu as dans la tête??? non mais je fais pas partie de la profession einh, mais cette conne, pour moi c'est le meme genre qui m'a dit que si j'avais ete abusée sexuellement c'est parceque je l'avais chercher.... j'en avais et j'en ai encore gros sur la patate... je sais maintenant que physiquement je ne suis pas apte pour la chirurgie. mon estomac et mon oesophage sont dans un etat deplorables... mais en attendant l'entretien psy je le trouve VRAIMENT superficiel!
V
54 ans nice 55
EXACTEMENT ! SUPERFICIEL ! Tu es la première personne que je rencontre recalée et pourquoi ??? On peut se poser sincérement la question !!! De toutes les façons si elle a été capable de te dite qui si tu avais abusée sexuellement c'est que tu l'avais cherché c'est une folle comme malheureusement beaucoup de psy qui sont bien souvent des nevrosés plus fortment que nous encore et quand ils rencontrent une histoire qui ressemble un peu trop aleur vécu CA DEVIENT CARRMENT DU N'IMPORTE QUOI !!! Et honnetement je sais de quoi je parle je bosse au quotidien avec des psy comme collégues depuis 15 ans eh bien souvent on se rend compte qu'ils sont plus perturbés que nous educateurs !!la_succube a écrit:
veronice a écrit:
njoy a écrit:
je dois voir une psy avant de me faire opere toute facon

Oui mais c'est du pipi de chat tu rancontre une psy qui va estimer en discutant 1/2 heure avec ti si tu es suffisament equilibrée dans ta tête pour subir cette intervention et ça en te voyant une fois 1/2 c'est impossible à diagnostiquer. De plus je connais environ 130 personnes qui ont subit une chirurgie de l'obésité je n'en connais aucune qui a été "recalé" par une psy et la première qui aurait du l'être c'est moi car gt en thérapie et ma psy m'avait deconseillé voire interdit de le faire et moi je n'étais pas prête du tout mais alors pas du tout. Je l'ai faite après mais aurai-je eu autant de complications si j'avais été prête psychologiquement ? ........


je fais partie des gens recalés par le psy! j'ai vu un psychiatre pendant pres de 4 ans 1/2 jeune... et c'est une c?????sse qui etait encore plus grosse que moi qui a decidé aprés m'avoir vu 1/2 heure de juger que je n'etais pas apte! apres bien evidemment m'avoir fait poireauter en ayant 1h30 de retard! alors effectivement quand comme moi tu fais des demarches pendant plus d'un an pour une chirurgie gastrique, que la psychologue et pour, et que la psychiatre te dit non alors qu'elle a à peine pris le temps de savoir qui tu es et ce que tu as dans la tête??? non mais je fais pas partie de la profession einh, mais cette conne, pour moi c'est le meme genre qui m'a dit que si j'avais ete abusée sexuellement c'est parceque je l'avais chercher.... j'en avais et j'en ai encore gros sur la patate... je sais maintenant que physiquement je ne suis pas apte pour la chirurgie. mon estomac et mon oesophage sont dans un etat deplorables... mais en attendant l'entretien psy je le trouve VRAIMENT superficiel!
67 ans Charente Maritime 3080
Veronice, arrête de penser "si je n'avais pas eu cette opération".

Si ton chirurgien t'a conseille un bypass, c'est soit que yon IMC était très fort, soit que tu consommais beaucoup de sucreries. Les sucreries n'étant pas arrêtées par l'anneau, voire c'est la seule chose qui passe quand l'anneau est serré.

Soit tu manges des sucreries par compulsions et dans ce cas il faut soigner les compulsiuons de préférence avant la chirurgie, soit tu manges des sucreries par gout et une rééducation et thérapie sur ce point n'avaient pas amené une grande amélioration. Dans ce cadre et surtout si ta santé commençait à se dégrader, le dilemme était le suivant :

Te proposer comme Dame78, un anneau d'abord et ensuite un conversion en bypass plus grave qu'un bypass direct, ou te proposer un bypass direct. Ne pas considérer donc ton bypass comme une erreur de prescription. D'autant plus que la sleeve était tout au début dans ce cadre. Donc une sleeve plutôt qu'un anneau se proposait assez peu.

Mais surtout sans l'erreur de la radiologue, tu n'aurais probablement pas eu de complications gravissimes de ton bypass. Alors, ne t'accuses pas de ce qui n'est pas. Bien sûr après un accident (exemple un accident de la route) on pense touts qu'on aurait pu être ailleurs, qu'on avait mille choses à faire qu'on aurait du faire plutôt que d'être là. Mais l'accident est là, et à 5 seconde près, rien n'aurait eu lieu. Est-ce pour cela qu'on est responsable si un insconcient à grillé un stop et a emboutit notre voiture ? Ce qui n'empçeche pas que hurler sa peine et sa détresse est une profonde nécessité

A priori, cela va maintenant mieux et tu réapprends à manger normalement. Tu as enfin ce déclic que les bypassés ont normalement au bout de 6 mois à 2 ans. C'est vraiment un nouveau départ, dans des conditions qui sont certe différentes de ce que tu avais voulu. Mais tu as à nouveau, en grande partie, les rennes de ta vie et de ton poids. Alors je te souhaite que, avec l'aide de ton psy et de ton nutritionniste, tu arrives à mener ta barque.
67 ans Charente Maritime 3080
la_succube a écrit:
que la psychologue et pour, et que la psychiatre te dit non alors qu'elle a à peine pris le temps de savoir qui tu es et ce que tu as dans la tête??? non mais je fais pas partie de la profession einh, mais cette conne, pour moi c'est le meme genre qui m'a dit que si j'avais ete abusée sexuellement c'est parceque je l'avais chercher..
Pourquoi une psychologue et une psychiatre ? Un seul avis normalement est nécessaire et suffisant.
V
54 ans nice 55
Maria123 tu es une sage ! Bravo ! C'est qualité rare et ce groupe a de la chance de te compter parmi ces membres.
maria123 a écrit:
Veronice, arrête de penser "si je n'avais pas eu cette opération".

Si ton chirurgien t'a conseille un bypass, c'est soit que yon IMC était très fort, soit que tu consommais beaucoup de sucreries. Les sucreries n'étant pas arrêtées par l'anneau, voire c'est la seule chose qui passe quand l'anneau est serré.

Soit tu manges des sucreries par compulsions et dans ce cas il faut soigner les compulsiuons de préférence avant la chirurgie, soit tu manges des sucreries par gout et une rééducation et thérapie sur ce point n'avaient pas amené une grande amélioration. Dans ce cadre et surtout si ta santé commençait à se dégrader, le dilemme était le suivant :

Te proposer comme Dame78, un anneau d'abord et ensuite un conversion en bypass plus grave qu'un bypass direct, ou te proposer un bypass direct. Ne pas considérer donc ton bypass comme une erreur de prescription. D'autant plus que la sleeve était tout au début dans ce cadre. Donc une sleeve plutôt qu'un anneau se proposait assez peu.

Mais surtout sans l'erreur de la radiologue, tu n'aurais probablement pas eu de complications gravissimes de ton bypass. Alors, ne t'accuses pas de ce qui n'est pas. Bien sûr après un accident (exemple un accident de la route) on pense touts qu'on aurait pu être ailleurs, qu'on avait mille choses à faire qu'on aurait du faire plutôt que d'être là. Mais l'accident est là, et à 5 seconde près, rien n'aurait eu lieu. Est-ce pour cela qu'on est responsable si un insconcient à grillé un stop et a emboutit notre voiture ? Ce qui n'empçeche pas que hurler sa peine et sa détresse est une profonde nécessité

A priori, cela va maintenant mieux et tu réapprends à manger normalement. Tu as enfin ce déclic que les bypassés ont normalement au bout de 6 mois à 2 ans. C'est vraiment un nouveau départ, dans des conditions qui sont certe différentes de ce que tu avais voulu. Mais tu as à nouveau, en grande partie, les rennes de ta vie et de ton poids. Alors je te souhaite que, avec l'aide de ton psy et de ton nutritionniste, tu arrives à mener ta barque.
42 ans ici et ailleurs 4571
maria123 a écrit:
la_succube a écrit:
que la psychologue et pour, et que la psychiatre te dit non alors qu'elle a à peine pris le temps de savoir qui tu es et ce que tu as dans la tête??? non mais je fais pas partie de la profession einh, mais cette conne, pour moi c'est le meme genre qui m'a dit que si j'avais ete abusée sexuellement c'est parceque je l'avais chercher..
Pourquoi une psychologue et une psychiatre ? Un seul avis normalement est nécessaire et suffisant.


je t'avoue que je n'en sais rien... le psychiatre est toubib pas la psychologue d'apres ce que j'ai compris... pendant mes demarches, (une année quand meme) je rencontrai toujours la psychologue de l'hopital....
mais c'est l'avis du medecin qui compte le psychologue sert à rien en fait... tu vois regulierement une psy pis à la fin c'est une autre, psychiatre cette fois qui te diras non...
et oui j'ai ete recalée. à croire que tout ce que j'entreprends dans ma vie est voué à l'échec....
V
54 ans nice 55
Ou a t'ammener vers autre chose de plus positif pour toi une sorte de protection inconsciente en toi......
la_succube a écrit:
maria123 a écrit:
la_succube a écrit:
que la psychologue et pour, et que la psychiatre te dit non alors qu'elle a à peine pris le temps de savoir qui tu es et ce que tu as dans la tête??? non mais je fais pas partie de la profession einh, mais cette conne, pour moi c'est le meme genre qui m'a dit que si j'avais ete abusée sexuellement c'est parceque je l'avais chercher..
Pourquoi une psychologue et une psychiatre ? Un seul avis normalement est nécessaire et suffisant.


je t'avoue que je n'en sais rien... le psychiatre est toubib pas la psychologue d'apres ce que j'ai compris... pendant mes demarches, (une année quand meme) je rencontrai toujours la psychologue de l'hopital....
mais c'est l'avis du medecin qui compte le psychologue sert à rien en fait... tu vois regulierement une psy pis à la fin c'est une autre, psychiatre cette fois qui te diras non...
et oui j'ai ete recalée. à croire que tout ce que j'entreprends dans ma vie est voué à l'échec....
67 ans Charente Maritime 3080
la_succube a écrit:
Pourquoi une psychologue et une psychiatre ? Un seul avis normalement est nécessaire et suffisant.


je t'avoue que je n'en sais rien... le psychiatre est toubib pas la psychologue d'apres ce que j'ai compris... pendant mes demarches, (une année quand meme) je rencontrai toujours la psychologue de l'hopital....
mais c'est l'avis du medecin qui compte le psychologue sert à rien en fait... Non, ce qui compte, c'est l'avis d'une équipe médicale. Dans mon cas, je n'ai pas l'avis d'un nutritionniste mais d'une diététicienne. La différence est la même qu'entre psychologue et psychiatre.
Voici ce que dit la sécu :
Citation:
http://www.codage.ext....=%25&p_menu=FICHE&p_site=AMELI
un bilan préopératoire multidisciplinaire : médical (nutritionnel), chirurgical, anesthésique et psychologique ;

Il n'est donc pas précisé que chaque membre de l'équipe doit être médecin (quoique le chirurgien et l'anesthésiste ont intérêt à l'être, sinon je fuis ;) )
A noter que si l'anneau est moins cher, les recommandations a respecter sont moins détaillées : http://www.codage.ext....=%25&p_menu=FICHE&p_site=AMELI :?: Que faut-il en conclure :evil:
42 ans ici et ailleurs 4571
je n ai pas fait les demarches pour l anneau mais pour une autre technique... de toute facon je n ai plus envie de me faire charcuter.... en tout cas pas dans ces conditions!
V
54 ans nice 55
la_succube a écrit:
je n ai pas fait les demarches pour l anneau mais pour une autre technique... de toute facon je n ai plus envie de me faire charcuter.... en tout cas pas dans ces conditions!


Quelle autre technique si cela n'est pas indiscret ?
B I U