MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Impact des actualités sur votre moral

46 ans Rouen 3807
Il est de nos jours difficile de ne pas être au courant de l'actualité (quoique sur une île déserte... :lol: ), en particulier grâce à la télé, la radio, les  
journaux, Internet ou encore le bouche à oreille.
Or ces nouvelles sont parfois tristes, parfois gaies ou tout du moins appel à réagir. Alors êtes-vous du genre à partir au quart de tour (tristesse, gaité, rage...)? au contraire, pour vous, ces infos ne vous font ni chaud ni froid? ou bien votre réaction dépend du sujet?
48 ans Nice 591
J'ai très longtemps été coupé du monde pour x raisons. Pas de télé, n'écoutant pas la radio, ne lisant pas de journal.
Après m'etre radicalement transformé en ours préhistorique, je me suis rendu compte que le monde bougé et la société avec.
Depuis quelques mois je m'informe des nouvelles du monde via des journaux sur le net.
Enfin entre 40% de magouille en tout genre, 40% de guerre/confflit/testosterone et 20% de starmania acteurs/sportifs/milliadaires je me dis ne pas avoir raté grand chose. Mais bon, pour descendre de mon arbre je fais l'effort de me tenir au courant.

Pour ce qui est du moral, ben j'ai d'autre préoccupations, cela commence par ma petite personne et les gens que j'aime/apprecie. Enfin dire que je suis insensible à notre déchéance serai mentir. Je tente de faire un tri quand même.
3712
Depuis que je suis maman, dès que j'entend un drame lié aux enfants ça me sappe le moral.
Pdt les conflits entre israël et le Liban, chaque jours ils décomptaient les morts ça me touchait beaucoup lorsqu'il s'agissait d'enfants.
Un fois j'ai même pleuré en voyant une page de couv de l'huma sur le net...

Bref, en géneral ça dépend surtout du sujet. Soi ça me laisse indiférente, soi ça m'émeut.
33 ans là bas, au loin 1705
quand j'étais enfant, après ma première baignade en mer, une expérience très traumatisante (on m'a forcé à rentrer dans l'eau, mon père m'a jeté dans les vagues plusieurs fois alors que je criais que je en voulais pas y aller :lol: c'est peut être pour ça que j'ai autant peur de la mer) enfin bref, après cette expérience traumatisante, je faisais des cauchemards dans lesquels je voyais une énorme vague qui m'entrainait avec elle. ça s'est calmé après. mais avec le tsunami, mes cauchemars reviennent :? ça m'a tellement touché cette histoire, j'ai l'impression de l'avoir vécu. y a deux jours je refais le même cauchemard: je vois très distinctement cette trèèès grosse vague, les gens qui hurlent et s'enfuies; quand la vague s'abat sur la ville, on se heurtes à tout, je vois des trucs horribles quoi :shock:

et je sens que ça ne va pas s'arrêter de ci tôt cette histoire.
44 ans 17521
plutôt ni chaud ni froid... j'ai déja assez à faire à m'occuper de ce qui m'entoure sans encore pleurer sur la misère du monde à 2000 km de chez moi... je ne pense pas être égoïste, je pense être pragmatique... quand je ne peux rien changer moi-même à une situation, je ne vais pas me rendre malade pour rien... par contre, si je peux faire quelque chose, et que je ne le fais pas, par flemme, ou par manque de moyens, ou autre chose, là oui, ça me rend malade, mais parce que je suis en colère après moi de n'avoir rien fait.

bref, je m'engage, ou je zappe.
B I U


Discussions liées