MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Peur d'aimer...

41 ans 04 5576
Bon Thetoad vous fait une chtite crise existentielle. Vous inquiétez pas, c’est pas grave, c’est juste que je ne sais plus trop où j’en suis et que peut être des  
avis éclairés sur la question m’aideront un peu.

Voilà voilà… Je sais pas trop comment commencer en fait. J’ai toujours été ronde (sauf pendant une période d’anorexie) mais je ne m’assume que depuis quelques mois, voire peut être un an. Je vois une psy qui, si elle est géniale, me bouscule un peu là parce qu’elle m’oblige à réfléchir à des trucs sur lesquels c’était bien plus confortable de faire l’autruche.

Et mon gros caillou du moment c’est celui là : je ne sais pas tomber amoureuse, j’en ai peur ou alors je me blinde, je n’en sais rien en fait.

J’ai eu des copains bien sur mais je n’ai cru tomber amoureuse que quatre fois. Je dis bien j’ai cru parce que le premier je suis sortie avec lui pendant deux ans, le second je l’ai aimé de loin pendant une autre année mais sans retour, le troisième j’ai juste couché avec lui après trois mois d’amour fou « internautique » avant qu’il ne me jette et le dernier il ne s’est jamais rien passé, que du flirt qu’il a initié d’ailleurs et sur lequel il a joué jusqu’à ce que je finisse par lui dire que j’étais amoureuse et qu’il me dise qu’il n’avait jamais rien fait pour cela (tiens, un mot doux en passant, spécial dédicace : « c*nn*rd »).

Cependant maintenant avec le recul je ne crois pas avoir été amoureuse d’eux. Peut être que je le nie aussi, allez savoir.

Bref mon problème du moment c’est que je me sens « anormale ». J’aimerai bien moi aussi trouver l’homme de ma vie, celui avec lequel je vivrai et j’élèverai des bibous, avec qui j’irai faire des ballades en forêt comme le font chloeecamille et Toshi et les deux petiotes. Mais je bloque. Si un mec s’intéresse à moi, je le jarte de façon super agressive ou je m’enfuis. Par contre je suis la Reine du fantasme amoureux, non non je ne parle pas de sexe mais bien d’amour. J’ai en permanence des coups de cœur, je ne sais pas vivre sans le « chéri du moment » c'est-à-dire un mec, n’importe lequel, qui répond aux critères « on se connaît depuis longtemps », « on s’apprécie mutuellement et on rie beaucoup ensemble», « il habite loin mais vient de façon régulière du côté de chez moi », « il n’y a aucune possibilité pour qu’on se mette ensemble un jour. Jamais, soit parce qu’il a déjà quelqu’un, soit parce que c’est quelqu’un avec qui je bosse, soit les deux ou une autre raison X, Y ou Z ».

Avec ce « Chéri du moment » j’imagine notre premier baiser, notre première nuit et toutes les autres, et tout un tas de scènes dignes des plus beaux films à l’eau de rose. Mais je ne tente rien. La preuve que ce n’est pas de l’amour c’est aussi que je dois m’ « auto-motiver » pour penser à lui, ce n’est pas instinctif. Il n’est pas ma première pensée du matin et n’est la dernière de la journée que si je le veux bien.

Pourtant quand je suis dans un de ces trucs là, je me trouve pitoyable. Typiquement, là, c’est un collègue qui ne travaille pas sur notre base mais dans le sud. On vient d’emménager dans de nouveaux bâtiments, il est passé tout à l’heure et est parti dans un autre coin du bâtiment et je guette son arrivée. Je suis trop trop pitoyable, c’est nul à voir je me frapperai !

Bref voilà, j’ai bien conscience de ne pas avoir poser de question à laquelle vous pourriez répondre mais je n’y vois pas clair moi-même et je ne sais pas ce que je veux. Je sais juste que ça me turlupine. Franchement je ](*,)
38 ans Rhône-Alpes 872
J'vais pas te dire que je comprends ta situation, parceque pour ma part je l'ai jamais vécu....

Mais je vais te dire un truc [-o< moi aussi je suis restée envieuse devant les photos de Cloecamille et sa tite familly...

Par contre comme je me suis même surprise moi même, je me suis auto-demandée pourquoi "????" ben vi moi aussi je suis méga heureuse !
--> parceque ça ressemble à un idéal ! moi aussi je l'ai mon idéal de vie... mais il serait encore plus idéal avec des bibous !

Et toi ça serait pas ton idéal ça ??? tu n'idéaliseras pas les choses... au point de rejetter quand ça n'est pas pareil que l'image dont tu t'es faites ? où quand d'entrée tu te dis que ça n'y ressembleras jamais ?

Tu sais l'amour ça se forge au file du temps...

Tu veux une confession intime :
Mon doudou quand on s'en rencontré je n'étais qu'avec lui parcequ'il :
1. avait son permis
2. m'enmmenais en boite
3. me fesais des bon câlins
---> perso faut dire que j'avais plutot une mentalité de c****asse (je l'avoue) et j'avoue aussi que j'avais l'intention de m'en débarrasser dès ces ressources épuisée (ouaiiiiiiiiisss je saisssss j'étais une fille pitoyable ! mais j'avais 15 ans !!!!!!!)
----> résultat ! maintenant je peux te dire que je donnerais ma vie pour lui et que je l'aime plus que tout au monde ! (mais ça je le pensais pas les 6 premier mois !)
47 ans Paris 426
J'ai l'impression que tu idéalises tellement l'amour que tu ne veux te décréter amoureuse (et peut-être aussi te permettre de te lancer dans une histoire) que lorsque tu penseras que, ça y est, tu as rencontré THE guy, l'ultime le seul l'unique, celui avec qui tu resteras toute ta vie.

Il y a des filles qui voient l'homme de leur vie partout, à chaque amourette. C'est une forme d'excès, et si excès il y a dans ce sens c'est logique que la contrepartie existe dans l'autre, soit là où tu en es là :o

Peut-être que tu as vraiment été amoureuse lors de ces 4 histoires. Etre amoureux ce n'est pas aimer à vie... J'ai tendance à penser qu'on ne peut pas savoir si c'est possible d'aimer quelqu'un à vie avant de mourir :? Parce que quant à ce que je vois autour de moi pour les couples qui tiennent, c'est plutôt une alternance de grand bonheur mais aussi de très sales moments.

De ma propre expérience, j'ai vécu 10 ans avec quelqu'un qui m'a fait 2 beaux enfants, c'était une belle histoire d'amour même si avec le recul j'en vois les gros défauts. Là je vis avec Zhom une autre magnifique histoire d'amour, je n'imagine pas vivre sans lui, mais je sais très bien que je ne peux pas savoir comment les choses vont évoluer, alors je les prends comme elles viennent 8)

Peut-être qu'il est plus réaliste de se dire qu'on a plusieurs hommes-de-sa-vie ? :P
41 ans 04 5576
aïe aë aïe je me schcarfouille la tête encore plus. Je vais tenter de répondre quand même :

Citation:
Mais je vais te dire un truc moi aussi je suis restée envieuse devant les photos de Cloecamille et sa tite familly...

Par contre comme je me suis même surprise moi même, je me suis auto-demandée pourquoi "????" ben vi moi aussi je suis méga heureuse !
--> parceque ça ressemble à un idéal ! moi aussi je l'ai mon idéal de vie... mais il serait encore plus idéal avec des bibous !

Et toi ça serait pas ton idéal ça ??? tu n'idéaliseras pas les choses... au point de rejetter quand ça n'est pas pareil que l'image dont tu t'es faites ? où quand d'entrée tu te dis que ça n'y ressembleras jamais ?


Ben je n'en sais rien en fait si c'est mon idéal ou pas. La vie n'est pas faite que de ballades en forêt. On fait quoi en hiver ? :lol: je plaisante mais en fait j'ai la gorge un peu serrée, je ne sais pas ce que je veux de ma vie. Et si je ne voulais rien ? Je veux dire rien d'autre que ce que j'ai maintenant, c'est à dire un boulot chiant mais super, un toît, et mon chat ? Comment on sait ce qui va nous rendre heureux si on y pas gouté déjà ? où est ce qu'on goûte ?

Citation:
Tu sais l'amour ça se forge au file du temps...

Tu veux une confession intime :
Mon doudou quand on s'en rencontré je n'étais qu'avec lui parcequ'il :
1. avait son permis
2. m'enmmenais en boite
3. me fesais des bon câlins
---> perso faut dire que j'avais plutot une mentalité de c****asse (je l'avoue) et j'avoue aussi que j'avais l'intention de m'en débarrasser dès ces ressources épuisée (ouaiiiiiiiiisss je saisssss j'étais une fille pitoyable ! mais j'avais 15 ans !!!!!!!)
----> résultat ! maintenant je peux te dire que je donnerais ma vie pour lui et que je l'aime plus que tout au monde ! (mais ça je le pensais pas les 6 premier mois !)


Tu veux dire que si, par exemple, je décidais de tomber amoureuse du "chéri du moment" et en admettant que ce soit réciproque, cela suffirait ?
40 ans 2506
Salut ! :D

Ahhh les crises existentielles.... :roll:

D'après ce que tu nous dis, tu as envie de construire quelque chose de sérieux, mais la question est : te sens tu capable d'aller jusqu'au bout de cette envie ? je m'explique : le fait que tu fantasmes beaucoup (que dis je ! en permanence lol), est une manière de penser à l'amour, de l'imaginer, mais tu ne le vis pas, et cela t'évite de te poser trop de questions...
Maintenant as tu suffisamment confiance en toi pour assumer une relation à long terme, de construire cet amour dont tu parles ? il n'y a que toi qui puisse répondre à cette question, parce que tu sais ce dont tu es capable ou pas :)

je connais ce genre de crise, on m'a souvent dit que je m'interdisais d'aimer parce que j'avais peur de ce qui pourrait se passer, peur de souffrir, peut être as tu les mêmes appréhensions...

Mais une chose dont je suis certaine, c'est qu'on ne contrôle pas ses sentiments, que tu es sûrement tombée amoureuse, mais que finalement, tu t'interdisais d'y penser, de te laisser aller...

Ou bien ce n'est pas le moment, tu sembles mettre de l'ordre dans ta vie, t'occuper (enfin) de toi, alors peut être qu'une fois que tu te sentiras mieux (ou encore mieux) dans ta vie, ce blocage s'envolera, et là, attention, miss Theotad va faire des ravages !!! :lol: ;)
38 ans Rhône-Alpes 872
Non je veux dire que l'amour viens tout seul... c'est pas nous qui choisisons réellement....

Les chose parfois se goupille d'elle même, comme un enchainement... qu'on ne décide pas spontanément de tomber amoureuse d'un tels à tel moment.... ;)

Certes les rencontres ce provoque... mais les sentiments eux pousse pousse... eux je sais pas si je suis clair :roll:

Moi je vois ça comme ça :

L'amour c'est comme une graine, à la rencontre on la tiens à la mains, au premier rendez-vous on creuse le trou dans la terre, au second on y enterre la graine.... mais là il se peux aussi que la graine ne prenne pas... ou alors elle peux germer.... mais si le gel ou les intempréris arrive, elle peux aussi crever.... mais par cotnre si elle continu à pousser, pousser, pousser.... un jour on feras une joli fleur... qui aussi devras bien être entretenu pour pas faner....

Voilaaaaaaaaa

Toi je pense que comme tu sais pas trop ce que tu veux... ben la graine qui est dans son pot et qui attends de germer... tu la mets carrrément au freezer histoire de replacer la possibilité qu'elle gèle d'elle même.... genre "Tant qu'à crever, qu'elle crève de suite !"

Enfin c'est ce que je vois....
38 ans Rhône-Alpes 872
Citation:
Tu veux dire que si, par exemple, je décidais de tomber amoureuse du "chéri du moment" et en admettant que ce soit réciproque, cela suffirait ?



Et bien oui (me suis mal exprimée dans mon post précédent ! je commence par "NON" mais c'était "oui" ;) )....

Et d'abord pour un début, pourquoi ça suffirait pas ??? pas besoins de passer de suite par la case mariage, grossesse, et famille nombreuse !

L'amour faut le laisser pousser !! ;) ;) ;)
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
etre amoureuse c'est aussi se decouvrir a l'autre
c'est aussi affronter la peur d'etre blessée, de se montrer vulnerable

ne pas s'engager c'est aussi cacher sa peur de souffrir

si tu t'assumes mieux physiquement depuis peu ça va peut etre changer aussi de ce coté aussi
41 ans Bas Rhin 2894
Coucou,
lorsque je lis ton histoire je me dis que j'aurais pu écrire EXACTEMENT la même l'année dernière à la même époque.
moi aussi j'ai toujours été ronde, j'ai eu quelques vagues petites histoires et je voulais absolument être amoureuse.
Et puis un jour ma meilleur amie m'a dit qu'avant tout il fallait s'aimer soit même (ce que j'ai apris à faire avec le temps) et que après tout, être célibataire n'était pas une maladie....
Du coup je me suis dit qu'effectivement j'aimais bien ma vie célibataire à faire la fête avec mes amis, mon boulot et tout le reste.
quelques temps après ma meilleure amie(toujours elle) me dit qu'un de ces patients (elle est kiné) est l'homme de ma vie!!!! Et moi je m'en moque parce qu'enfin je trouve que je suis bien seule.
Elle me bassine tellement avec ce mec que je finis par accepté de le rencontrer.
Et là ça à tout de suite collé intellectuellement: il était drôle, passionné et passionnant MAIS il était petit (1m71) pour moi (1m80)...
Mais je me suis m..de je m'en moque et ça fait bientôt 1 an qu'on est ensemble et que tout se passe bien (avec des hauts et des bas comme tout le monde).
Voilà si j'ai un conseil à te donner s'est de t'aimer toi avant tout et si tu en vois un qui te plait, fonce, dans mon cas c'est moi qui ais fais tout "le boulot" alors qu'avant je ne l'avais encore jamais fait.... Et ça à marché!!!
41 ans 2883
Pour moi, tomber amoureuse, ça a toujours commencé comme ça: le gars, je sors avec lui mais sans plus, en me disant que c'est toujours bon à prendre, que de toute façon, ça n'engage à rien et puis au bout de quelques semaines, je me rend compte que je commence à être amoureuse, et là, je nage en plein dedans, les petits oiseaux et tout ça.


Je n'ai eu que deux histoires d'amour réelle. Le reste, je n'étais pas réellement amoureuse d'aprés moi, c'était du désir, de l'attraction, de l'illusion, mais pas réellement de l'amour pour moi.

Apparemment, ma première vraie histoire d'amour, j'ai raté le coche: lui était fou amoureux de moi au début, moi pas, et quand j'ai été amoureuse, lui ne l'était plus. J'ai bien dégringolé, c'est clair.

Pour le second, ben là par contre, on est en phase, (ou alors il m'a toujours aimée), en tout cas, je suis sortie avec lui en me disant "aprés tout, la plupart des mecs pensent qu'à des plans culs, je vais me faire un plan cul avec celui-là pour voir, ce serait vraiment pas de bol de tomber sur un mec qui ne serait pas ravi que je ne veuille sortir avec lui que pour un soir".
Bon, ben justement, il se trouve que je suis tombée sur un mec qui voulait une relation longue, que je me suis laissée empaquetée la dedans, heureusement pour moi vu que je suis trés amoureuse du monsieur aujourd'hui :)
Je ne voulais pas rester avec lui, au bout de 15 jours, je lui avais dit directement que je pensais que ça allait pas marcher nous deux et qu'il valait mieux qu'on se sépare, mais comme je n'avais rien à perdre dans cette histoire et qu'il insistait tellement, je suis restée avec lui pour voir.

ça rejoint un peu ce que d'autres ont dit.
41 ans Bordeaux 311
1- Moi aussi j'ai eu ma période "Chéri du moment" :lol: et je crois pouvoir dire que toutes mes copines aussi....Les mecs pensent constamment au sexe, nous aussi en partie mais aussi à la romance, aux histoires....c'est humain!

2- Si tu étais déjà tombé amoureuse, tu le saurais! ;) Une histoire d'amour même courte ça ne s'oublit pas...on est dans un tel état, on est prêt à faire n'importe quoi, on pense à l'autre sans arrêt...non ça ne s'oublie pas.

3- Effectivement, le fait de t'accepter et de t'aimer est un facteur important et en plus ça te permettra aussi de profiter de ta vie de célibataire, pour le moment...

4- Tomber amoureuse ça dépend de plein de trucs et notamment de la période, peut être que tu es bien ainsi et que tu n'as pas encore rencontré la personne qui vaudrait le coup de sacrifier ta vie de célibataire, qui a aussi ses avantages

5- enfin pour rejoindre un témoignage précédent, c'est au moment où je commençais à m'accepter en tant que célibataire que j'ai rencontré mon amour et en 2 semaines j'étais tombé amoureuse!! ;)

Bonne chance!
56 ans douai 1905
je crois en effet que tu es trop exigeante ....de peur d'aimer quelqu'un donc tu tiens tes distances ou alors tu as un coup de coeur pour quelqu'un qui n'es pas libre.... moi aussi je suis passée par là, il y a trois ans....des hommes , j'en ai rencontré, mais aucun d'eux ne m'attiraient vraiment....trop jeune, trop petit, trop mince, trop bcbg ou alors pas assez grand, pas assez costaud, bref, j'avais toujours une excuse et en plus, c'est sur moi meme que je me lamentais!!! je voulais un grand, costaud, brun, yeux bleus et plus agé que moi et pour finir, il fallait que ce soit lui qui vienne vers moi et non l'inverse, bref, autant chercher une puce sur un saint bernard!!!! et puis, une fois, j'ai osé répondre à une annonce et malgré que cela faisait plusieurs mois qu'elle avait été mise, le hasard a voulu que l'annonceur soit toujours libre ....et mieux encore, il vivait sur lille, à peine à dix minutes de chez moi!!! je lui ai laissé un message avec mon tel, et il m'a recontacté une heure plus tard....comme je me préparais à sortir en boite comme tous les samedi et à m'ennuyer grave, il m'a demandé de l'appeller à mon retour, meme à cinq heures du mat.....ce que j'ai fait!!! nous nous sommes donnés rdv pour l'après midi meme, et quand je l'ai aperçu, je me suis dit mentalement,ce n'est pas l'homme de ta vie mais ça peut devenir un super copain....ben oui, si il était un peu costaud, il était de la meme taille que moi, blond aux yeux bleus, et trop cool pour moi!!! pourtant, nous ne nous sommes plus quittés, et il est très rapidemment devenu l'homme de ma vie!!!! deux ans de vie commune depuis le 9 octobre...elle est pas belle la vie?
arretes de te poser des questions, laisse toi aller, et c'est toujours quand on n'y crois plus et que l'on es plus que nature que les choses viennent!! bonne chance à toi et tu verras, ton prince charmant viendra!!!!
41 ans 04 5576
Salut les filles et merci pour vos réponses.

En fait je suis encore un peu plus paumée :? parce que :

Annel a écrit:
D'après ce que tu nous dis, tu as envie de construire quelque chose de sérieux


Ben en fait j'en suis même pas sure. Si ça trouve c'est juste parce que je me sens "anormale"

Annel a écrit:
mais la question est : te sens tu capable d'aller jusqu'au bout de cette envie ?


Arf je sais pas du tout. Je crois que non.... :?

Annel a écrit:
je connais ce genre de crise, on m'a souvent dit que je m'interdisais d'aimer parce que j'avais peur de ce qui pourrait se passer, peur de souffrir, peut être as tu les mêmes appréhensions...


Je pense que c'est plutôt cela. Admettons que je me mette avec ce mec, qu'on soit amoureux et tou et tout... et après, il se passe quoi ? et si on se rend compte qu'on est pas compatibles ?

[quote="Lollypops]Toi je pense que comme tu sais pas trop ce que tu veux... ben la graine qui est dans son pot et qui attends de germer... tu la mets carrrément au freezer histoire de replacer la possibilité qu'elle gèle d'elle même.... genre "Tant qu'à crever, qu'elle crève de suite !"

Vi c'est carrément vrai ça. Je suis pas sortie de l'auberge visiblement :evil:

Sgrand, Nathouille si je vous lis bien... j'en conclue qu'il faut attendre ?

Je sais plus du tout où j'en suis... et il m'aide pas le "chéri du moment" ! là je viens d'aller fumer une clope dehors et il m'a suivie, on est restés cinq dix minutes ensembles à discuter et rigoler. àa m'enerve je suis aussi pitoyable qu'une gamine de quatorze ans devant Patriiiiiiiiiick Bruel.
Pffffff !
T
40 ans noisy le grand 1060
Je suis persuadée que l'amour est une question de moment.
Parce que tu parles de "cheri du moment" mais y en a aussi qui sortent avec des mecs qui ne leur conviennent pas (ce dont elles s'apercoivent au bout de 2 semaines, 1 mois, 3 mois ou plus) avant de resortir avec le même type qui a juste changé de prénom et de visage (et avec qui ça marchera 2 semaines, 1 mois, ...)
Celles là bizarrement, finissent par tomber amoureuse d'un mec totalement à l'opposé de tous ceux qu'elles rencontraient.

Le chéri du moment, ça meuble l'imaginaire. L'homme qui convient pas, ça meuble le lit... Mais au final c'est la même chose. C'est une manière d'attendre d'être prête à aimer. Parce qu'aimer, c'est fatigant, c'est difficile! Faut accepter de se donner vraiment, et pas seulement la vitrine qu'on offre aux autres, c'est accepter de voir l'autre tel qu'il est vraiment, et pas tel qu'on aimerait qu'il soit.
Et puis le moment d'être amoureuse, c'est le moment aussi où on accepte que certains rêves ne resteront que des rêves (oui, ben déjà on épousera Gérard, qui est charmant, mais qui n'est pas prince, ni chanteur, ...). Souvent à ce moment, on a une idée du style de vie qu'on veut mener (pas forcément consciemment) et c'est dans le couple qu'on en prendra conscience.

Alors oui,y a plein de raisons pour ne pas être amoureuse! Parce que régler ses problèmes ça prend du temps et que c'est fatigant aussi. Peut-être qu'une fois que ton travail psy te prendra moins de temps et moins de ressources personnelles, tu te donneras l'opportunité de tomber amoureuse pour de bon. Parce qu'à ce moment, tu auras plus de clés en main sur ce que tu veux vraiment. C'est difficile de dire "je veux" quand on a du mal à cerner 'je'.

Je ne sais pas si j'ai été claire...
Enfin en tout cas, courage et ne culpabilise pas pour des chéris du moment, c'est pas interdit, au contraire même tant qu'ils ne font pas trop souffrir !
47 ans Paris 426
thetoad a écrit:

Je sais plus du tout où j'en suis... et il m'aide pas le "chéri du moment" ! là je viens d'aller fumer une clope dehors et il m'a suivie, on est restés cinq dix minutes ensembles à discuter et rigoler. àa m'enerve je suis aussi pitoyable qu'une gamine de quatorze ans devant Patriiiiiiiiiick Bruel.
Pffffff !


Tiens tiens moi c'est comme ça que ça a commencé avec mon Zhom :D Il me faisait littéralement baver physiquement, mais je me disais que je n'avais aucun élément pour arriver à savoir si oui ou non cette histoire avait une chance de durer. Alors on est sortis ensemble en se disant qu'on passerait juste de bons moments, et voilà, ce Zhom-là, je sais pas si j'ai des mots assez forts pour décrire combien je l'aime 8)

Ce que je veux dire Thetoad, c'est que tu ne peux pas préjuger d'une histoire avant de la vivre. Et puis si tu es bien aussi toute seule, eh bien c'est plutôt pas mal, ça veut dire que tu n'es pas si mal dans tes pompes, que tu as trouvé ton équilibre. Et crois-moi, c'est peut-être un grand facteur de réussite pour un couple, que les protagonistes ne tombent pas trop cmplètement dans la dépendance affective totale, qui conduit à étouffer le "moi" avec le "nous".
Quand tu rencontreras vraiment l'amour, ce sera peut-être pas fusionnel, mais pour avoir vécu une relation fusionnelle et en avior bavé, je peux te dire que ce genre de contexte ne fait pas de place au "oi et moi ensemble" et tend plutôt à ce que les 2 personnes s'efforcent de créer un "nous" plus artificiel qu'autre chose.

Ce n'est qu'en donnant leur chance aux zhoms que tu croises que tu te donnes une chance à toi de vivre ce grand amour 8)

Bizz
B I U


Discussions liées