MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai l'impression que nous sommes devenus des amis

38 ans Montréal 752
Voilà.

Cela résume ma pensée du moment.

Je me confie à vous, car vous êtes généralement de bon conseil.

Je suis en relation depuis bientôt 3 ans. Nous nous entendons fort bien.  
Mais je sens que l'on devient de plus en plus des amis. Enfin, pour moi. J'ai beaucoup d'affection pour lui, j'aurais de la peine de le quitter, j'en conviens. Mais je me demande si ce que je ressens est suffisamment fort pour être de l'amour. Même la libido a foutu le camp, mais ça c'est depuis longtemps déjà.

J'en suis à me questionner sérieusement. Il est la personne la plus gentille que je connaisse, une bonne personne. Mais je sens que j'aspire à plus, quelque chose de plus fort, de plus passionné. Je sais que la passion dévore, mais le manque de celle-ci me dévore encore plus, me rend...apathique.

Avant de poser quelque geste que ce soit, je me questionne à savoir si c'est moi qui ne suit pas raisonnable, ou si, au contraire, je dois aller dans le sens que je sens le meilleur pour moi.

J'aimerais votre avis sur la question, Merci.
32 ans 1085
Je comprend que la situation t'attriste mais mieux vaut être honnête aec toi même. A te lire, on se rend bien compte que tu as déjà retourné la question ds tous les sens et que tu pressens bien la solution. L'affection que tu portes à cet homme te pousse à ne pas vouloir le blesser, mais dis toi bien que lui mentir sur tes sentiments peut être encore plus cruel à la longue.... Mieux vaut faire le point tout de suite, et prendre une décision. Et puis, un ami, ce n'est pas rien!!!!

biz
T
37 ans noisy le grand 1060
Faut savoir faire la différence aussi entre "c'est un ami" et "ya moins de passion".

Il peut y avoir des passages moins passionnés dans un couple,et ces moments peuvent aussi durer. Il y a des choses qui font beaucoup de mal, notamment, quand la routine s'est installée, qu'on se rend compte qu'on s'est un peu beaucoup (trop) focalisé sur l'être aimé et qu'on a délaissé ses ami(e)s. C'est un moment où on se dit qu'on n'a plus forcément besoin d'être aussi collé à l'autre, mais qu'on ne sait plus trop quoi faire sans. En plus, on ne fait plus forcément d'effort pour sortir pour épater l'autre, etc.

Je pense que beaucoup de couples passent par une phase de ce genre (pas forcément en même temps pour l'un et l'autre d'ailleurs). Si cette période dure trop longtemps c'est dangereux. Est-ce que l'habitude a fait de l'autre un ami?
Je pense qu'il faut se poser la question, mais aussi lui poser la question de comment il voit votre couple évoluer. Peut-etre ne se rend-il pas compte de ce que tu ressens, et il faut peut-être lui rappeler qu'il doit continuer de te séduire.

Selon ta conception de l'amitié, tu as des questions à te poser qui te permettront de savoir si c'est un ami ou si la passion s'est juste effacée.
Qu'est-ce qui est caractéristique d'un ami mais pas de ton amoureux (il doit bien y avoir une condition autre que l'attirance physique)?

Dans tous les cas, une discussion s'impose entre vous, car quelque chose ne va pas, puisque tu souffres de cette situation.
38 ans Montréal 752
Bonjour,

Tout d'abord, merci de vos réponses.

Après mûre réflexion au cours du week-end, et discussions avec ma mère et une très bonne amie, je crois avoir mis le doigt sur le fond du problème.

Taniouchka, tu me parles d'un passage à vide au niveau du couple. Je comprends ce dont tu me parles, mais je ne crois pas que ce soit exactement cela. Car pour y avoir un manque de passion, d'attirance, il faut d'abord qu'elle ait déjà été présente. Après beaucoup de discussions, de pleurs, d'interrogations, j'en suis venue à la conclusion que cette relation avait été en fait pour moi ma ''relation de transition'', une sorte de lien entre mon ancienne relation, terminée depuis plus de 6 ans, mais qui m'a pratiquement anéantie psychologiquement. J'imagine qu'inconsciemment, j'ai recherché par la suite quelqu'un de ''sûr'' au niveau sentimental, quelqu'un avec qui j'aurais le contrôle au niveau de mes émotions, sans que jamais ces dernières ne prennent le dessus.

Je vous dirais que d'écrire ici n'a fait qu'éclairer mon problème, mes doutes. Après mûre réflexion, je crois que ma décision (le quitter) est la bonne. D'ailleurs, si vous consultez mes anciens posts, vous verrez que d'autres ''problèmes'' s'ajoutaient à ce manque de passion (cf. la religion).

Enfin, merci de m'avoir lue, et j'espère prendre la bonne décision.
R
42 ans 1
Pauvre messieurs qui a été utilisé, transformé en transition et après jetté pour souffrir seul ..
43 ans derrière toi!! 3399
J'espère qu'il s'en est remis 12 ans après...
36 ans très au sud 7216
Ben non missColibri, il vient de revenir, masqué mais vengeur ^^
B I U