MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Culpabilite, quand tu nous tiens.

42 ans Amsterdam 546
Bonjour...

La plupart d'entre vous connaissent mon histoire, alors je vais faire court.
Apres 2 ans avec un anneau qui m'a fait souffrir et prendre 30 kilos, il y a exactement 1  
mois aujourd'hui, j'ai fait enlever cet anneau de scrogneugneu de m****.

Malheureusement, (et je savais que ca arriverait, je le savais, mais bon..) j'encaisse maintenant le contre coup mais alors pleine puissance.

Pendant deux ans, j'ai grossi, j'ai atteint mon poids maxi: 117 kilos, ou je culmine toujours d'ailleurs; et j'avais une super EXCUSE: c'est pas moi, c'est a cause de l'anneau.

Dans un sens, c'etait vrai, cet anneau m'handicapait completement, et j'etais en douleur 24/7.

Ce que je suspectais finalement arriva.

Si c'est a cause de l'anneau que j'ai grossi, plus d'anneau= plus de kilos. THEORIQUEMENT.
(C'est un peu tordu comme raisonnement quand on sait pourquoi l'anneau est fait, mais bon, je suis un cas particulier)

Bref maintenant, l'anneau n'est plus la, mais les kilos y sont toujours.
Et JE ME CULPABILISE POUR TOUT.

Mais alors vraiment tout: " aaaahhh Celine, grosse vache, t'as mange des pates a la sauce tomate"
"Aaaaaahhhh Celine, estomac sans fond, t'avais besoin de reprendre des patates???"
En veux tu en voila....

Bref, pour etre claire, je regresse, je deviens folle, je perds les pedales, et je me prends la tete a mort parceque je veux faire du sport pour maigrir, en plus de manger plus ou moins equilibre.

Et je sais deja que je vais aller a la gym hyper motivee, souffrir parceque ce sera dur, et me sentir mal a cause des sportifs autour de moi, et que j'y reviendrais jamais.

HELP!!!!!
2309
Celine,

Après tout ce que tu as subi et par où tu es passée, tu n'a pas envisager de te faire suivre "psychologiquement" ? Je crois que tu aurais besoin de parler de tout cela à quelqu'un qui t'aiderait à prendre du recul. Ne sois pas trop dure avec toi même, tu as vécu des expériences difficile et tu n'es pas encore sortie d'affaire, mais tu peux y arriver.
Courage :)
53 ans contre le mur, face à mon écran 3178
Coucou Celine7777,
Déjà, si tu le veux bien, on va essayer de procéder dans le calme.
Ca ne sert à rien de paniquer et de te traiter d'incapable ou que sais-je encore.
La 1ère chose positive est que tu n'as plus cet objet dans le corps qui t'avait transformé en puits de souffrance.

Pour ce qui est de ton rapport à la nourriture, inutile de te culpabiliser et essaie si tu le peux (et nous serons derrière nos claviers pour t'aider de notre mieux) de prendre les choses une par une.
Est-ce que tu ressens le besoin de manger (copieusement ou non entre les repas) ? Et si oui, est-ce par ennui ? Peur ? Stress ?

D'autre part, tu dis que tu te ressers systématiquement (et ce, même quand tu n'as plus faim si j'ai bien compris).
Là encore, tu peux agir en douceur.
Essaie de cuisiner en moins grande quantité. Sans affamer la maison non plus hein ? Mais si tu as l'habitude de cuisiner pour 6 alors que vous n'êtes que 2........ hum tu sais ce qu'il te reste à faire.

Toujours au rayon culinaire, bon tu parles de pates, tu parles de pommes de terre. En soi quand ils sont associés à d'autres aliments, ce n'est pas ça qui te fera grossir.
Donc essaie de nous dire si tu ne manges que des pates, du riz et des pommes de terre......ou bien alors si tu varies un peu plus.

Ne triche pas Céline7777 quand je dis varie. Ce n'est pas faire comme je vois certaines à savoir : On achète des légumes et des fruits......... mais on ne les cuisine/mange pas et quand ils ont fini de pourrir dans le frigo, on les jette sans vergogne en se disant que ben décidément, ces trucs là ça se conserve quand même moins bien que les pates et le riz.

Dis-nous en donc un peu plus sur ton alimentation, et on essaiera de t'orienter de notre mieux.

Pour ce qui est de tes compulsions (si bien sûr tu en as).
Es-tu suivie actuellement par un psy? Car comme tu l'as très bien dit.....l'anneau n'est plus là pour te servir d'excuse, donc il va falloir que tu affrontes tes problèmes, toute seule, sans te réfugier derrière des prétextes bidons.
Toutefois, pour ne pas sombrer, là encore je te suggère de les affronter les uns après les autres.
Si tu as besoin de personnes extérieures pour y voir un peu plus clair, tu sais où nous trouver.

Enfin, dernier point et non des moindres. Tu parles de la reprise de la gym. Tu évoques aussi les termes d'hypermotivation (bouh le vilain mot).
Alors entendons-nous. A moins que tu n'aies décidé de te préparer pour les prochaines olympiades (qui je te le rappelle n'auront pas lieu avant 2008), hum je ne vois pas très bien ce que vient faire cette comparaison stupide avec les sportifs présents autour de toi. :roll:

Chacun avance à son rythme Celine7777. Tu viens de subir des épreuves douloureuses. Et ce n'est qu'il y a quelques semaines que l'on t'a retiré le truc qui te déchirait de l'intérieur.
Alors, donne-toi le temps de te reconstruire.
Sans aller directement dans une salle de gym, tu peux déja faire un peu de marche. Faire un peu de gym douce à la maison (oui je sais, c'est pas marrant toute seule, mais c'est pour te réhabituer tout doucement, et puis parfois, c'est bien aussi de faire des trucs en solo).
Aller à la piscine aussi (et ne me parle pas du regard des autres sur tes bourrelets...Si tu savais comment ils s'en foutent).

Donc je récapitule.
1°) Analyser ton alimentation et apporter les corrections nécessaires.
2°) Répertorier ce qui ne va pas dans ta vie actuelle (les kilos en trop ne sont pas un critère acceptable dans cette liste, donc n'essaie même pas). :twisted:
3°) Faire face aux problèmes et à l'ennui autrement qu'en jouant les aspirateurs alimentaires.
4°) Reprendre une activité physique en douceur et sans avoir la prétention d'être la plus forte du gymnase.
5°) Laisser le temps au temps. Et accepter que ton corps ne se reconstruira pas sans ton esprit. Et que tout cela ne pourra pas se faire du jour au lendemain
6° Cesser de culpabiliser.
7°) Ne pas hésiter à voir un psy.
8°) Ne pas hésiter à venir parler sur le site, comme tu le sais, il y aura toujours quelqu'un pour t'écouter
9°) Etre fière du chemin que tu as parcouru jusqu'ici car tu en as parcouru un sacré bout crois-moi.

A bientôt.
7404
Céline,

d'abord je suis super contente d'avoir de tes nouvelles même si je les espérais merilleures ;) comme souvent Dee a très bien résumé les choses mais moi qui suis passée par la période "avec" anneau puis "sans" j'aimerais porter à toi la réflexion suivante:

es-tu sûre, convaincue réellement, que ce que tu veux c'est te voir mince???je sais que ça paraît idiot mais moi il m'a fallu passer par mal de moments difficiles et bizarres pour me rendre compte qu'au fond de moi je ne me plais pas quand je suis mince (pourquoi je n'en sais rien mais c'est comme ça). Il m'a fallu des années pour me rendre compte que je faisais tout ça en étant persuadée de le faire pour moi alors que je le faisais pour d'autres. Quand enfin j'ai atteint mon but j'ai été horrifiée et me suis empifrée comme pas possible pour fuir cette image que je détestais.

Tout ça pour te dire qu'il faut aussi se poser des questions bizarres parfois...du genre...mettre la prise de poids sur le dos de quelqu'un d'autre n'est-ce pas plus simple que de s'accepter telle qu'on est et de le revendiquer? Si la raison, personnelle, à cette question est non je ne veux plus être comme ça alors en effet prends-toi en main, vraiment, et cherche les réponses aux autres questions aussi

je ne sais pas si ce que je dis est très clair mais c'est ce que je ressens et je suis là si tu veux en parler ;)
56 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Celine j'insiste sur le fait qu'il faut te detendre, tu viens de subir un operation lourde avec une periode tres difficile avant ou tu as beaucoup souffert

alors laisse toi le temps de retrouver un equilibre physique et psychologique

reprend soin de toi

aime toi

ne culpabilise pas

pour les aliments tu as eu un sejour je crois me souvenir ou tu avais appris a bien manger
reprend ces bases la a ton rythme

essai de faire du sport doucement ;)

mais je te dis laisse toi le temps de te reaimer

courage
42 ans Amsterdam 546
En fait vous avez toutes raison.
Je suis en train de peter les plombs.
Je ne veux pas devenir mince.
Je veux peser dans les 80 - 90 kilos, c'est parfait pour moi.
Je suis une ronde dans l'ame, et je le serais toujours.
(et puis si je maigrissais plus que ca, mon cheri ne m'aimerait plus! ;) )

Cependant, c'est vrai que 10 jours apres mon operation je partais en allemagne pour une formation pour mon nouveau job.
Et ca a ete tres tres dur et actif.

Et depuis 1 mois jour pour jour, je fais mais petites cicatrices...
(D'ailleurs j'en ai une qui cicatrise pas, et ca me tracasse)
Et puis, je sais pas ce qu'il m'arrive, mais je suis tout le temps fatiguee, je dors tres mal parceque j'ai tres tres mal au dos, et maintenant j'ai une infection urinaire, ET une infection au pied.

Je crois bien que mon corps me dit ASSEZ!!!!!

Et que je dois prendre soin de moi, mais je viens de commencer mon nouveau job, et je ne peux pas me permettre de prendre des vacances maintenant.

En plus j'ai le mal du pays a mort, (Ariege o mon pais!), et je ne reste en Hollande que pour mon cheri. (Et les bons salaires).
Je ne reve que d'une chose rentrer en France, mais je dois attendre 3 ans que mon cheri finisse ses etudes.

Alors entre tout, et mes 117 kilos, ben je me prends la tete, c'est normal.

Mais ce week-end, je vais mettre mon cheri de service pour un week-end EXTRA POUPOUNAGE.
Il va falloir qu'il me poupoune, ou c'est clair je fais mes valises, et je rentre.

vous savez, c'est toujours pareil, quand on a des soucis, on focalise sur le truc qui franchement en vaut pas la peine, et ben dans mon cas, c'est le poids!!!!!

Bon week-end, je vous parlerai plus longuement lundi!!!!

Celine
46 ans 785
ou la c'est beaucoup de contrariététés pour une seule personne tout ça!
Je crois que la priorité c'est de te reposer un peu, de prendre soin de toi, et éventuellement de consulter un toubib avant le craquage explosif genre vilaine déprime.
le poid est un truc fluctuant, et finalement pas primordial, en revanche, le fait de cumuler les infections et de plus dormir, c'est plus inquiétant.

Je sais que c'est un peu contestable ce que je vais dire, mais si déja tu peut te faire aider pour retrouver un sommeil réparateur, ca me semble être un bon début!
B I U