MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

cigarette et kilos

O
59 ans 4229
ola oui, ce sont des choses que je creuse depuis 14 ans justement quand je me suis faite aider pour l'hyperphagie :D

et je n'ai jamais cessé au fond  
de travailler là dessus!! l'évolution est très très lente chez moi, ce qui peut me paraitre désespérant parfois, mais bon je me sens déjà mieux que quand j'étais ado!!

je n'ai absolument pas confiance en moi,mais pas du tout, j'ai toujours l'impression que je vais rater, pas y arriver, que je vais être nulle. avec une timidité maladive. ce qui fait que tout est source d'angoisse pour moi, mais tout.

conduire m'angoisse terriblement, aller au boulot (et si je me trompe, si je n'y arrive, si je ne suis pas à la hauteur..), j'étais tellement timide que je n'arrivais rien à faire ni à dire (même si j'avais très mal quelque part, je ne disais rien par exemple), du coup aussi du mal à me faire des amis...

y'a des petites choses qui s'améliorent, par exemple sur la timidité, j'ai des supers amis, une famille qui me soutient aussi. c'est pas au top encore, mais c'est mieux

mais rien à faire, j'angoisse pour tout, tout le temps. et vu que j'habite seule dans une ville ou j'ai pas du tout de famille, l'angoisse prend encore plus d'ampleur..

en fait, la vie me parait plus être un combat de chaque instant qu'un long fleuve tranquille.
et même si je suis très soutenue par ma famille et mes amis, bah dans le quotidien, faut que j'assume tout toute seule, et que je sache tout faire toute seule, ce qui n'est pas évident pour une angoissée comme moi ;)

je suis d'une nature un peu pessimiste, mais je vais bien, j'aime la solitude, j'ai un super "entourage" (ils habitent loin de chez moi, mais sont présents autrement)

et du coup, ce sont ces angoisses que je n'arrive pas à gérer et qui sont tout au long de la journée. et que je calme avec clopes ou bouffe

je ne sais pas comment vous faites pour arrêter de fumer sans substitut, je suis admirative :D

quant à la RA bien sûr je connais. j'ai lu pour la 1ère fois un bouquin d'apfeldorfer en 2003. j'adore l'approche

mais je sais aussi que je fonctionne à l'impulsivité. si y'avait des aliments à grignoter, je les mangerai sans même réfléchir tu vois. et ça devient obsessionnel si je sais qu'il y en a dans le placard. c'est comme le paquet de clopes chez toi, tu fumes de plus en plus sans réfléchir parce qu'il y en a tout le temps à dispo.

je ne me sens pas du tout frustrée de ne rien avoir à grignoter chez moi. si j'ai faim, je peux me faire des crêpes sucrées, je peux me faire des tartines de pain... mais pas m'avaler le paquet de biscuits sur le canap en 10 secondes. et quand je pense à ces fameux biscuits, je me dis j'en ai pas, mais au fond j'en a pas envie non plus!! (parce que franchement, même le gout, je suis pas forcément fan, c'est surtout un moyen de me "remplir")

et comme je te disais, aucun aliment banni ni interdit, mais à l'extérieur, ce qui fait qu'en plus ça devient des aliments festifs que je savoure, contrairement aux moments ou je me remplis ou je ne savoure pas du tout

je fais du sport, un peu, ça me défoule et me permet de sortir un peu ce stress et cette colère que je peux accumuler, ça m'aide à canaliser mon énergie. mais ce n'est pas suffisant...

bref, je me connais, je sais intellectualiser mes ressentis, mais pas capable de les gérer pour autant :D

encore une réponse bien longue, désolée!!
35 ans région parisienne 491
Coucou les filles,

Moi et mon mari on a décider d’arrêté de fumer question finance.
Décision prise hier , On fini nos paquets et stop plus le choix car coûte trop cher et nous met trop dans le rouge en fin de mois!
Lui gère bien le truc , mais moi trop peur de prendre des kilos. Je ne sais pas trop comment gère l’arrêt. Déjà sur pour le moment pas de café. Passer plus de temps à la salle de sport! J'ai déjà essayer d’arrête mais un échec .
Avez vous changer vos habitudes de vies? " réveil, repas, loisir".
Demain grand jour 1er journée sans cigarettes .
39 ans On my black cloud in a white heaven 7469
C'est marrant Organic, enfin marrant est peut-être pas le bon terme :lol: mais j'ai l'impression de pas mal me reconnaître dans tout ce que tu dis.
J'étais phobique sociale étant ado. J'en garde une grande solitude également mais aussi de la mélancolie, du pessimisme et de l'angoisse bien sûr et un verrouillage complet de l'amour.
Comme toi, j'arrive à intellectualiser tout mon mal être mais je suis infoutue d'en trouver le remède.

Alors la cigarette a peut-être été pour nous une balise sur laquelle se raccrocher un temps et il nous faut sans doute du temps pour trouver un autre repère et un autre moyen, le temps de s'occuper de notre sac de noeud personnel ? :lol:


Chouquettee, comme le disait Organic, quand on arrête pour raison financière, c'est plus dur car les motivations sont pas les mêmes que quelqu'un qui en a marre de la clope à cause de ses effets sur la santé (même si nous aussi on en est conscients).
As-tu identifié pourquoi ton premier arrêt a été un échec ? Tu es du genre à compenser la clope par la nourriture ? Car si cela n'est pas le cas, il n'y a pas de raison que tu prennes du poids.

De mon côté, je n'ai pas changé mes habitudes. Et je suis fière de tenir depuis aujourd'hui un mois sans en acheter. Et si j'en fume quelques unes des copains en soirée, je ne me culpabilise pas. Parce que c'est comme avec la nourriture, si je m'interdis un truc, dès que j'en aurais sous la main, ce sera l'orgie.


Courage les filles, on va y arriver, on va tout de même pas être esclaves de la cigarette si ?!! :mrgreen:
O
59 ans 4229
_Stefania_ a écrit:
C'est marrant Organic, enfin marrant est peut-être pas le bon terme :lol: mais j'ai l'impression de pas mal me reconnaître dans tout ce que tu dis.
J'étais phobique sociale étant ado. J'en garde une grande solitude également mais aussi de la mélancolie, du pessimisme et de l'angoisse bien sûr et un verrouillage complet de l'amour.
Comme toi, j'arrive à intellectualiser tout mon mal être mais je suis infoutue d'en trouver le remède.



ah oui, incroyable comme je me reconnais aussi dans ta phrase, c'est exactement comme ça que je me vois aussi à l'heure actuelle!!

félicitations en tout cas =D> un mois c'est génial!!! et c'est certainement le plus dur à tenir, le tout début!!

j’espère qu'on arrivera l'une et l'autre à se détacher de la clope d'une part et de démêler notre sac de nœuds (comme tu dis si bien :lol: ) d'autre part ;)

bon courage à toi, et donne des nouvelles et astuces si tu en trouves ;)

:kiss:
35 ans région parisienne 491
J'ai lu 2.3 astuces mais je sais pas si elles sont valable!
- le dire au plus de monde possible car ta fiertè fera que tu vas tenir pour pas de devalorisè.
- ne plus consommè au debut les aliments qui te font fumè ( cafè clope)
- en sortant de table plutot que t'allumè une cigarette faire sa vaisselle dans la foulè
- au reveille bain de bouche pour bonne haleine.
Ah essayè !!!
Les fois ou j'ai essayè , j'ai pas compenser avec la nourriture mais j'etait tres nerveuse invivable.
Ils disent aussi une date defini et se dire c'est cette date pas une autre pour se preparer.
Bravo à vous de tenir.
O
59 ans 4229
chouquettee a écrit:
J'ai lu 2.3 astuces mais je sais pas si elles sont valable!
- le dire au plus de monde possible car ta fiertè fera que tu vas tenir pour pas de devalorisè.
- ne plus consommè au debut les aliments qui te font fumè ( cafè clope)
- en sortant de table plutot que t'allumè une cigarette faire sa vaisselle dans la foulè
- au reveille bain de bouche pour bonne haleine.
Ah essayè !!!
Les fois ou j'ai essayè , j'ai pas compenser avec la nourriture mais j'etait tres nerveuse invivable.
Ils disent aussi une date defini et se dire c'est cette date pas une autre pour se preparer.
Bravo à vous de tenir.


marrant, je fais plus ou moins tout ça :D

mais franchement, sans patch et comprimés, je ne tiendrai pas!! j'imagine comme ça doit être difficile à gérer au niveau humeur!!

et le fait d'être suivie par une tabacologue, ça m'aide vachement aussi ;)
39 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Je sais pas si c'est parce que cela ne faisait que 5 ans que je fumais mais j'ai jamais ressenti cette dépendance physique à la clope.
J'avais déjà tenté des arrêts plus ou moins longs et jamais de sautes d'humeurs dont vous parlez. C'est réellement une dépendance psychologique, mais physique, non, aucune. Heureusement remarque !!!

Chouquettee, as-tu essayé la cigarette électronique ?
35 ans région parisienne 491
J'ai essayé une fois , une amie en avais acheté une et c'était vraiment pas top à mon gout!
39 ans On my black cloud in a white heaven 7469
C'était peut-être l'arôme qu'elle avait mis qui te convenait pas ?
R
38 ans 835
Pour l'histoire de la clope et le poids....

Je suis tombée enceinte très rapidement après les essais bébés, en quelques jours. A l'époque je fumais un peu plus d'un paquet par jour, j'avais aucune intention d'arrêter (sauf enceinte, mais je ne m'attendais pas à une heureuse nouvelle aussi rapidement). Je faisais encore parfois quelques régimes à l'époque, et je me fesais toujours vomir, rarement, mais un peu quand même.

Enceinte, j'ai du :
- arrêter les régimes complétement
-arrêter de me faire vomir complétement (mais j'ai eu de sacrées nausées)
- arrêter la clope.

Arreter la clope a pris un peu de temps, mais j'y suis arrivée et c'est un succès. Je ne compte jamais refumer, je n'en ai aucune envie ni intention. Je ne me suis pas fait vomir depuis 1an et demi une seule fois. Je n'ai pas fait de régimes non plus. Résultat? J'ai pris seulement un bonus de 5 kilos au total durant la grossesse, et je suis exactement au poids d'avant grossesse. Donc je n'ai absolument pas grossi, bien que j'ai cumulé 4 choses supposées faire grossir (grossesse-arrêt régime-arrêt vomissement-arrêt clope). Donc j'en sais rien, je défie toutes les statistiques.

J'ai entendu à la radio que 25% des personnes qui arrêtaient de fumer ne grossissaient pas. Je dois être dans les bons stats
N
52 ans 22
Nathouille a écrit:
Pour ma part, j'ai arrété de fumer il y a 3 ans: j'ai arrété de fumer en plein déménagement, alors que je venais de quitter mon job pour changer de ville (donc chomage et recherche d'emploi).
J'ai arrété sans patchs, sans rien, aucune aide, sans grossir, et sans assassiner personne non plus.
Et j'ai pas pris de poids à cause de l'arret de la clope. (6 mois aprés, j'avais même perdu 4 kilos environ...)

Par contre, pour m'arreter, j'ai du arreter le café temporairement (maudite clope d'aprés repas avec café), j'ai du arreter momentanement les sorties dans les bars/boites, et je me suis mise à faire des petits plats cuisinés (pour profiter de mon odorat retrouvé).
J'ai arrété progressivement de fumer, en me fixant petit à petit des règles que j'essayais de tenir: pas dans la voiture, pas dans l'appart mais sur la terasse ou dehors seulement, pas avant 8h du mat (parce que je petit dejeunais pas, je fumais direct une clope), pas au boulot, pas devant les collègues, et à essayer de tenir entre chaque clope pour les espacer. Par contre, ça m'arrivait en soirées d'en taxer à certaines personnes: je leur filais 1 euro par clope à chaque fois, et je m'interdisais d'acheter un nouveau paquet de clope (qu'il aurait été tentant de finir...)
Et j'ai beaucoup passé mon temps à marcher et à me balader.

Quand on y pense, j'ai arrété d'aller dans les bars boites en arretant de fumer: c'est pas plus mal: peut être que ces 300 calories, c'était les verres d'alcool et les cocktails que je buvais justement dans ces coins là en temps normal...

bravo ! belle reussite ! moi j'arrete demain ou mercredi suivant la fin de mon paquet... j'espere tenir... (je fume en moyenne 10 cig/jour)
S
50 ans suisse 993
Tiens ce post me fait penser que cet automne cela fait 14 ans que je ne fume plus. J'avais noté la date au départ je le fêtais et j'ai oublié au fil des ans.

Jamais regretté, jamais eu envie de refumer.
48 ans Sur un gros arbre perché 7658
Il y a tellement de choses qui peuvent nous tomber sur le coin de la figure sans qu'on ne le demande...

Le plus amusant, c'est le déni lors des enterrements de fumeur...

"Oh le pauvre..."

Oh le pauvre crétin plutôt.
B I U