MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'en peux plus de ces toc...

L
34 ans Bxl 194
voilà je l'ai dit dans un autre post je suis bourrée de toc... c'est horrible parce que je m'en rend compte, ça me bouffe mon temps, mes relations, ma vie,  
mon corps, mon esprit, ma famille, tout!

du matin jusqu'au soir, de rituel en rituel, de la chambre à coucher jusqu'à l'école c'est horrible... je tiens plus... je craque... je ne suis oit disant pas assez loin pour 'subir' une hospitalisation... ma famille fait tout pour men empecher mais dés qu'elle tourne le dos piouf! je recommence!

Pourquoi?? comment en suis-je arrivée là? à cause des autres? de moi?
tjs vouloir etre parfaite pourquoi? ne jamais jamais se reposer tjs etre occupée... je comprend pas, je sais meme plus quand ni comment ni pourquoi ces put**** de toc sont entrés dans ma vie...

je veux m'en sortir mais comment? besoin simplement d'en parler pcq autour de moi tout le monde s'en moque, on rigole bien de moi, c'est très drole de voir qqun se detruire, c'est tres drole d'avoir une folle dans la maison, c'est facile de ne pas la prendre au serieux, de faire comme si on se rendait pas compte de son mal être... mais moi je souffre et je n'ai personne qui me comprend vraiment... on me prend pour une folle, une maniaque, une obsédée de la propreté mais surtout pas pour une 'malade'...

au fil du temps j'ai de plus en plus de TOC ça me bouffe de plus en plus...

désolée de vous embeter avec ça mais ça me bouffe complétement, je me détruis sans le vouloir sans pouvoir me controler... :cry:

[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Rondeurs et image de s...des autres (J’assume-ou pas) ]
57 ans 43 659
je connais ça... t'inquiète tu n'es pas folle! la seule solution c'est de prendre un traitement : ça marche bien, va voir un médecin parle-lui en il te conseillera! ;) courage, on en voit le bout! ;) ;) ;)
34 ans 1085
Pas très sympa la réaction de ta famille...

Ce n'est pas à eux de juger de la gravité de ton cas mais bien à toi. Si tu estimes souffrir et te pourir la vie à cause de cette situation alors tu mérites tous les soins et les attentions qu'il faut.

Parles en à un médecin, ou psychiatre... Ne baisse pas les bras, ne laisse pas les autres te tourner en dérision. Ce n'est pas normal et tu as besoin de soutien.

Bonne chance!!!
40 ans 77 5703
love!

tu as 20 ans, tu es libre de te confier à un médecin ou mieux même, à un psy ou une infirmière du CMP (gratuit, anonyme ET compétent!si si) qui pourra éventuellement te guider vers des soins plus poussés... tout dépend du cas mais les médocs sont souvent abrutissants (démarrer ça à 20 ans, ça me fait penser à ces toubibs qui "soignent" des ados qui n'aiment pas faire leurs devoirs, au prozac :shock: ) et si c'est ton envirronement qui te les a provoqué faut peut être voir plutôt de ce côté nan...
si ta famille se "voile la face" vis à vis de ton problème, c'est peut être parce qu'elle est impuissante et préfère la facilité... et peut être même qu'elle refuse l'idée que tu t'éloigne d'elle...
quand j'ai voulu m'éloigner pour être entourrée différement afin de stopper ma boulimie et mes angoisses (qui provoquaient d ptits tocs) autour de moi tout le monde a eu peur que je les abandonne et que je ne sois pas assez forte...ou presque, j'ai de la chance d'avoir une Maman qui m'aime et qui a confiance en moi...
mais ça m'a libèrée
en tout cas, je te conseille de voir différentes personnes du corps médical et vu que tu as le net, fais une petite recherche sur les forums santé

courage

one love
55 ans Annecy 81
Courage, Ange !

Les tocs, je connais. J'en ai depuis toute jeune. Quand je vais moins bien, ils s'aggravent... C'est souvent un signe d'anxiété. Ca se calme quand je me sens mieux dans ma peau. Ca se calme mais ils ne disparaissent pas tous !
Pour te dire, on m'appelle Madame Monk.. va savoir pourquoi ! ;-)

Je pense que ton médecin de famille pourra t'orienter vers un psy qui lui-même, pourra t'aider. Souvent, un travail sur soi permet d'avancer, de comprendre, voire de trouver d'autres solutions à son problème.
Je te déconseillerai les médicaments dans un premier temps. Pas la peine de devenir accro si jeune ! Sans compter que, souvent quand on les arrête, ça redémarre de plus belle ! Dans un premier temps, ta parole d'un côté, l'écoute de l'autre pourront t'aider, j'en suis sûre...
Bises
S
34 ans france 2687
Parle en à un médecin, c'est la 1ere personne qui pourra t'aider.

Sinon quels genre de TOC as tu, si ce n'ai pas indiscret ?
2812
Bonjour Ange,

Je comprends ta souffrance et aussi la réaction de ton entourage pour qui les toc ne sont pas une maladie et qui pensent sans doute qu'avec un peu de volonté, ils vont disparaître.

Je te conseillerais de consulter un médecin, le mieux serait d'aller dans une consultation spécialisée. Il y en a peut-être une dans un hôpital près de chez toi.

Pour combattre les toc (ou du moins les atténuer), il y a deux sortes de thérapeutiques : les médicaments (notamment des antidépresseurs) et le suivi par un psychiatre (thérapie cognitive et comportementale).

Bon courage !
46 ans Paris 307
Merci d'avoir mis ce sujet, je n'osais pas en parler.

Moi mes toc ou plutôt mes tics ont commencé il y a 2-3 mois. Comme l'a dit Pouliche c'est quand on est angoissé que ça se multiplie.

Dans mon cas c'est une inspiration de choc, vous voyez comme si soudain je voyais quelque chose de choquant et que j'inspirais d'un coup en écarquillant les yeux. C'est incontrolable, ça arrive comme ça, d'un coup.

Tout à l'heure dans le métro, la fille assise à côté de moi sursautait aussi quand ça m'a pris et après elle a soufflé comme si je la gavais, quand je me suis levée pour descendre à ma station elle m'a regardée et fait un sourire géné, je pense qu'elle avait réfléchi entre temps et compris.

Au bureau, pour l'instant ça a été très discret, ça me prend juste 3 ou 4 fois dans la journée et je dis à ma collègue que je me suis faite peur toute seule ou alors je fais exprès que le mail que je viens de reçevoir m'inquiète énormément et qu'il faut que je m'en occupe. Si ça me prends dans le couloir, je dis que j'ai cru voir une souris mais que je me suis trompée.

Ca me fou la honte mais je n'ai pas envie d'en parler (au vrai gens que je cottoie), ça ne changerait rien à mon problème de toute façon, du moins je n'en parle qu'à mon psy qui ne semble pas inquiêt pour moi et au moins ça me rassure un peu.


Dédramatiser la situation c'est le meilleur des remèdes, voire y ajouter de l'humour c'est encore mieux.
L
34 ans Bxl 194
Mes Tocs sont assez nombreux ceux qui me bouffent le plus sont les suivants:
- me laver les cheveux 3-4 fois parfois plus par jour
- me laver les mains dés que g touché quelque chose susceptible d'avoir été en contact avec d'autres personnes (ça c'est vraiment horrible parfois je me lave les mains une demi heure non stop parce qu'à chaque fois que j'ai fin je touche le robinet ou l'essuie...)
- vérifier que mes portes, lumières, fenêtres sont fermées une bonne dizaine de fois avant de quitter le flat (parfois je fais demi tour pour revérifier)
- taper avec certaines choses sur qqch d'autre un certain nombre de fois avant de l'utiliser (genre taper la brosse à dent 15 - 20 fois sur l'évier)
- ne jamais jamais marché sur une 'ligne' (interstice entre les dalles) du trotoir
.........

mon quotidien en est bourré.. c la folie... g été chez le médecin il m'a dit on va voir ce qu'on peut faire... il m'a dit pas de médicament un suivi psy et si ça va pas mieu d'ici un mois ou deux on pensera à vous interner mademoiselle... :'(
F
28 ans 1
Bonjour,
Voilà je viens ici pour avoir des conseils :'(
J'ai 20 ans et j'ai des tocs depuis +- 9-10 ans.
Je suis vraiment malheureuse je n'en peux plus ...
Je ne peux plus passer à côté d'un truc (chaussures, porte, clés, volets, décoration, ...) sans devoir le toucher, le remettre, le ranger ... Je dois toucher chaque objet 6 fois ... Si la façon est ratée je dois tout recommencer :'(
çà à commencer par les portes puis j'ai eu un deuxième toc et puis maintenant je suis arrivée au point ou je touche à tout.
Quand je suis à l'extérieur je sais un peu me contrôler (mais par peur qu'on me voit).
J'étais indépendante pendant 2 ans (Toiletteuse) même dans mon métier je devais tout toucher alors je vous raconte pas la perte de temps.
à présent je ne travaille plus du à mes tocs mais j'ai peur de trouver un emploi, car j'ai peur que de nouveaux tocs s'installent ... Un patron n'acceptera pas çà.
Je vais chez une psychologue mais cela ne change rien ...
Elle m'a dit que çà pourrait prendre plusieurs années mais je n'ai plus le courage.
Elle m'a dit qu'il fallait déjà trouver le pourquoi je dois toucher 6 fois elle me dit que c'est un événement qui m'a bouleversé dans ma vie ...
Si vous avez tous conseils pour m'aider ?
Est-ce qu'on peut guérir ?
Je suis plus qu'a bout, je suis épuisée chaque jour, au point d'être malade pratiquement chaque semaine ...
Est-ce un mauvais sort sur moi ... ?
J'ai l'impression d'être seul au monde et que personne ne me comprend :cry:

Le soir avant de monter dormir je suis déjà fatiguée de savoir que j'ai encore un quart d'heure à faire mes tocs (dire au revoir à mes chiens, monter et toucher toutes les tentures, ranger mes pantoufles bien alignées, ... et j'en passe et tout çà en toucher chaque chose SIX FOIS). :'( :'( :'(
J'ai des tocs également sur la propreté, l'alignement des couverts, casseroles, assiettes ...
En bref c'est aussi l'enfer pour mon compagnon qui m'aide qui me supporte :'(
J'espère vraiment que vous pourriez m'aider en me donnant peut-être des conseils par exemple des exercices à faire pour oublier mes tocs ?
Ma psy me conseil de sortir de chez moi, me détendre mais le souci dans tout çà c'est que je n'ai aucune motivation, j'ai juste envie d'être chez moi :'(
Je n'ai que 20 ans et j'ai déjà ma vie boulversée alors j'ai atrocément peur de voir le reste de ma vie.


Merci d'avance :'( :'( :'(
B I U


Discussions liées