MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un enfant de 12 ans est mort suite à une bagarre

300
Ce matin je me suis levée et j'ai vu sur internet qu'un enfant de 12 ans a été tué suite à une bagarre avec d'autres élèves .Celui cisouffrait d'une malformation  
cardiaque.Karl a été pris à partie par des camarades de 6e2. Il aurait ensuite chuté par terre et reçu des coups de pieds de la part d'un groupe d'adolescents. Je suis choquée et le je suis en pleur car c'est top triste dans quel monde on vit.Je crois que je ne supporte plus cette violence qui nous entoure et dans quel monde on vit. Je voulais vous faire part de mes émotions car là je n'en peux plus. :(
40 ans là 5969
oui j'ai vu ça hier aux infos...
c'est chocant mais ce n'est pas nouveau cette violence...
je me souviens quand j'étais au collège, des fois ça y allait carrément à coup de cutter dans la tête ou autre...
c'est juste que là il y a eu un décès alors les medias en parlent...
la violence des ados si elle ne fait pas de mort on n'en parle jamais et pourtant c'est la plus courrante...
38 ans Tours 2247
Je te comprend Amnesis, je flippe pour mes petits freres et soeurs en permanence. Toute cette violence me fait peur et je ne comprend pas comment on a pu en arrivant là.
46 ans Wizernes 2630
Et oui, on pense mettre nos enfants à l'ecole pour qu'ils s'epanouir, apprendre, devenir des personnes biens..Et finalement ..l'ecole devient un danger ma grande fille depuis le debut de l'année est la tete de turc de l'ecole, elle a 6 ans et au debut d'année ils lui ont fait passer une classe elle est donc au ce1 et se retrouve avec des grands en taille c'est vrai que ma fille et une vrai puce, petite et toute menue...nous avons dejà ete appelés par le prfesseur car au debut d'année elle avait etait mise a part par un groupe de garcon qui lui proposait de l'argent si elle baisait sa culotte...mon ptit ange de 6ans...j'en ai etais malade...maintenant elle se retrouve avec des surnom genre minicrotte, nain de jardin...et autre et là hier elle m'annonce qu'un gamin de ce2 l'embete toujours et hier il l'a poussée contre la barriere de l'ecole assez fort pour qu'une maman interpelle mon mari pour lui dire..pensant que son prof serait venu nous voir mais non...rien...je suis contente qu'il y ai les vacances, et j'esperes que ca ira mieux a la rentrée 2007...

EN tout ca je pense a ses parents, et aux parents de ceux qui ont fait cela...ca doit etre terrible.....
S
34 ans france 2687
Ca devient fou cette société, l'école devrait etre l'endroit pour étudier et ca devient méme dangereux :shock:

Déja à l'époque du collège j'avais parfois peur d'y aller, et récemment je suis tombé sur une ancienne prof, elle est heureuse que l'age de sa retraite arrive car elle en peut pu.
55 ans Ici et maintenant 561
Oui... Quand j'entends les récits de mes nièce et neveu quant à ce qu'ils ont pu subir à l'école... Ca fait vraiment peur... J'ai l'impression qu'en comparaison, nous étions des anges, moi et les gens de ma génération !!
53 ans Out of Africa... 4355
Machu Picchu a écrit:
Oui... Quand j'entends les récits de mes nièce et neveu quant à ce qu'ils ont pu subir à l'école... Ca fait vraiment peur... J'ai l'impression qu'en comparaison, nous étions des anges, moi et les gens de ma génération !!


Pas moi !! Ca se castagnait sans cesse dans les cours de récré et j'étais souvent de la partie... sans compter le sadisme de certains enseignants : je me suis prise des coups de règles en CE1 parce que je ne comprenais pas les exercices de maths !
Et ma mère m'a dit qu'à son époque c'était pareil. Elle s'est prise des coups, s'est vu mettre la tête dans une bassine d'eau, laves les dents à l'eau de javel...etc.

Mais il n'y avait pas les médias pour relater les faits.....

Alors non, je ne crois pas que ce soit un fléau de notre époque moderne. Et quelque part ça me rassure qu'aujourd'hui, enfin, on s'insurge contre cette violence quelle soit à l'école, dans la rue ou à la maison
T
33 ans wquelquepart et ailleurs 153
le proviseur du collège Albert camus avait demandé plusieurs fois un renforcement de ses effectifs afin de contrer la violence deja presente et d'aider les élèves, mais silence radio

Je suis en fac, et de toute ma scolarité, j'ai toujours remarqué une baisse des membres éducatifs. Je n'ai jamais été en ZEP, mais dans mon lycée, en quelques années, on est passé de 5 surveillants a seulement 2...

Sans compter la baisse des enseignants et le manque de moyens (toujours dans mon lycée, la photocopieuse non disponible pendant deux ans)

La violence a toujours des origines plus ou moins directs
_ le manque de moyens pour l'éducation, notamment en ZEP
_pourquoi ce sont les profs débutants qui enseignent en ZEP?
_ la violence gratuite à la télé, vu a travers les séries américaines par exemple
_ le développement de la "baffe gratuite" filmé avec les portable
_le rajeunissement des eleves faisant acte de violence
_souvent, les eleves violents ont eux memes des parents violents ou une situation familiale delicates (attention, pas toujours, les fils de bonne famille sont aussi sujet à la violence, ne serait-ce par le bizutage, tres présent dans les Grandes ecoles)

J'avoue, ce rajeunissement me fait peur. On a deja fait acte de violence des la maternelle. On sait que l'homme est à la base un animal, et donc que la violence est quelquepart inscrit dans les genes, mais sont refoulés. Pour argumenter, nos plus proches cousins, les chimpanzees, sont de grands bagarreurs. O serait donc naturellement porté à se battre.

Et le college est un lieu tres instable. Au college, je me suis fait respecté à partir du moment ou j'ai donné un oeil au beurre noir. et pourtant, je ne suis pas une violente. Le début de l'adolescence est marqué par une rebellion qui se manifeste souvent par la violence et la contestation de l'autorité.

Enfin, l'homme s'est toujours exprimé par la violence, mais la on aborde un sujet extrèmement vaste
53 ans Out of Africa... 4355
Tubby a écrit:

_souvent, les eleves violents ont eux memes des parents violents ou une situation familiale delicates (attention, pas toujours, les fils de bonne famille sont aussi sujet à la violence, ne serait-ce par le bizutage, tres présent dans les Grandes ecoles)


Tu as aussi la violence déguisée. Celle qui ne se voit pas à l'oeil nu et dont raffole certains pervers : ça peut être des humiliations constantes, des insultes déguisés quotidiennes, le mépris, l'indifférence... Toutes ces maltraitances font aussi des ravages sur un enfant...

Tu as aussi des parents qui reproduisent ce qu'ils ont connu - dans le plus pur des dénis - persuadés de le faire pour le "bien" de leurs enfants. Il n'y pas longtemps que l'on considère l'enfant comme un être humain à part entière : auparavant c'était un "objet" qu'on devait dresser pour obéir, point barre ! Tous les coups étaient permis. J'ai lu quelques ouvrages du siècle dernier et début du siècle + les livres d'Alice Miller et je t'assure que ça fait froid dans le dos !!!!!

Et encore aujourd'hui, j'entends des gens qui trouvent normal de gifler, ou donner une fessée à un enfant. Alors que si quelqu'un s'avisait de leur faire la même chose, ils iraient - indignés et humiliés - porter plainte : alors pourquoi le faire sur un enfant qui ne pourra pas se défendre ??????

Maintenant, je ne pense pas qu'on puisse faire porter la responsabilité de toutes les violences sur le seul dos des parents... mais en tant qu'adulte, en tant que mère, je trouve qu'il devient urgent de réagir, de réfléchir et de tout faire pour protéger nos enfants.
53 ans 14650
Câline a écrit:
Machu Picchu a écrit:
Oui... Quand j'entends les récits de mes nièce et neveu quant à ce qu'ils ont pu subir à l'école... Ca fait vraiment peur... J'ai l'impression qu'en comparaison, nous étions des anges, moi et les gens de ma génération !!


Pas moi !! Ca se castagnait sans cesse dans les cours de récré et j'étais souvent de la partie... sans compter le sadisme de certains enseignants : je me suis prise des coups de règles en CE1 parce que je ne comprenais pas les exercices de maths !
Et ma mère m'a dit qu'à son époque c'était pareil. Elle s'est prise des coups, s'est vu mettre la tête dans une bassine d'eau, laves les dents à l'eau de javel...etc.

Mais il n'y avait pas les médias pour relater les faits.....

Alors non, je ne crois pas que ce soit un fléau de notre époque moderne. Et quelque part ça me rassure qu'aujourd'hui, enfin, on s'insurge contre cette violence quelle soit à l'école, dans la rue ou à la maison


Je suis d'accord avec toi.

Je pu assister à des scenes horrible à l'ecole de la part des les enfants mais aussi de la part des certains profs sadique.

Nous avons eu le chatiment corporal à l'ecole aussi et les profs avait le pouvoir absolu dans leurs cours.

Personne ne disé rien car nous avons souvent peur de prendre une raclé derriere de la part des parents. Car pour les parents les punitions etait souvent merité.
55 ans Ici et maintenant 561
Câline a écrit:
Machu Picchu a écrit:
Oui... Quand j'entends les récits de mes nièce et neveu quant à ce qu'ils ont pu subir à l'école... Ca fait vraiment peur... J'ai l'impression qu'en comparaison, nous étions des anges, moi et les gens de ma génération !!


Pas moi !! Ca se castagnait sans cesse dans les cours de récré et j'étais souvent de la partie... sans compter le sadisme de certains enseignants : je me suis prise des coups de règles en CE1 parce que je ne comprenais pas les exercices de maths !
Et ma mère m'a dit qu'à son époque c'était pareil. Elle s'est prise des coups, s'est vu mettre la tête dans une bassine d'eau, laves les dents à l'eau de javel...etc.

Mais il n'y avait pas les médias pour relater les faits.....

Alors non, je ne crois pas que ce soit un fléau de notre époque moderne. Et quelque part ça me rassure qu'aujourd'hui, enfin, on s'insurge contre cette violence quelle soit à l'école, dans la rue ou à la maison


Ah bon ?? on battait des gens à mort dans ton école ?? Faut croire que j'ai eu une enfance privilégiée alors, parce que bien qu'on se "castagnait" de temps à autre nous aussi - hein, quand je parle d'anges, tout est relatif - je n'ai jamais entendu parler de cas extrêmes comme celui-là allant jusqu'à la mise à mort d'un élève par ses camarades d'école.
53 ans 14650
Faut savoir de quoi il est morte avant de dire ca Machu Picchu.

Si c'est le coup porté par un autre ou la tete frappant le sol ou un attaque cardiaque ou autre.

Attentons le resultat de l'autopsie avant de se prononcer. Car la c'est de la speculation de dire qu'il etait battu à mort.
55 ans Ici et maintenant 561
Pickles_Cat a écrit:
Faut savoir de quoi il est morte avant de dire ca Machu Picchu.

Si c'est le coup porté par un autre ou la tete frappant le sol ou un attaque cardiaque ou autre.

Attentons le resultat de l'autopsie avant de se prononcer. Car la c'est de la speculation de dire qu'il etait battu à mort.


:shock: :shock: :shock:

Euh... as-tu lu le premier post ???? il est question d'un gamin de 12 ans ayant déjà à la base une insuffisance cardiaque, et le fait qu'ils se soient mis à plusieurs à lui taper dessus n'a certainement pas arrangé les choses !!!

Ben moi, je vais pas attendre l'autopsie pour dire qu'il y a quand même eu la mort d'un gamin de 12 ans et que je ne pense pas qu'il le méritait. Tu vois, ayant une nièce et un neveu presque du même âge que lui, ça me touche, je ne peux pas m'empêcher de penser que ça pourrait leur arriver à eux aussi, personne n'est à l'abri de rien.

Machu Picchu, peut-être sous le coup d'une émotion, mais révoltée quand même !!!
53 ans 14650
Oui j'ai lu la premiere poste et je peux comprendre ce que tu veux dire.

Moi meme j'ai une niece qui à 10 ans.

De tout facon quelque soit l'age personne ne doit pas mourir comme ca nous sommes d'accord.

Je pense aussi qu'il y a des choses qui passe pas quand on ecrit plutot que de parler à vivre voix. Surtout pour moi et mes ecrits.

J'ai nullement l'intention de te blesser ou autre.

Ce qui etre arriver aurait pu arriver ailleurs que à l'ecole. La violence est partout dans notre societé et ca ce n'est pas malheureusement nouveau. :?
53 ans Out of Africa... 4355
Machu Picchu a écrit:


Ah bon ?? on battait des gens à mort dans ton école ?? Faut croire que j'ai eu une enfance privilégiée alors, parce que bien qu'on se "castagnait" de temps à autre nous aussi - hein, quand je parle d'anges, tout est relatif - je n'ai jamais entendu parler de cas extrêmes comme celui-là allant jusqu'à la mise à mort d'un élève par ses camarades d'école.


Qu'est-ce qui te gêne donc à ce point dans mes écrits ???? Je ne mettais pas en doute tes paroles, et je te crois quand tu dis que tu n'as pas connu cette violence et tu as de la chance, mais ce n'est pas du à "notre" génération je crois.

Pour moi, elle existait déjà !!!

Je me suis fait racketée à 7 ans, j'ai reçu des menaces de mort et j'étais vraiment morte de trouille ! Et je ne pouvais pas en parler chez moi, parce que j'avais encore plus peur de la réaction de ma mère !!! Pareil vis à vis des enseignants qui - pour la plupart - nous disaient de nous débrouiller tous seuls !!!!!
J'ai une copine qui a fini à l'hôpital (points de suture), on devait avoir 11 ans, suite à une bagarre à la sortie de l'école.
Ensuite, vers la fin des années 80, un magasin à "sauté" - apparemment avec une bombe "fait maison" (pour je ne sais quelle raison d'ailleurs !) là où je vivais un an auparavant (pfiou !)

J'ai un copain qui a failli se suicider il y a une quinzaine d'années suite à un bizutage particulièrement humilant et violent dans son école.

Ma mère s'en est pris plein la gueule par les gosses (et leurs parents)parce qu'elle était rousse et enfant "illégitime".

Si ce gamin n'avait pas eu de problème cardiaque, il ne serait probablement pas mort et nous n'en aurions pas entendu parler autant !

Alors, oui, je maintiens que la violence existe malheureusement depuis fort longtemps, trop longtemps d'ailleurs !!

Sauf qu'avant, peu de gens la dénoncait....c'était limite "normal" !!!
B I U


Discussions liées