MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

decedée à 20 ans apres pose anneau

P
52 ans var 106
bonjour, je souhaitais apporter un témoignage d'un fait qui s'est produit il y a 3 jours dans ma commune. Une jeune fille est décédée suite à la pose d'un anneau  
gastrique(opération après les fetes de noel).

Elle a enormément souffert et est retourné à l'hopital 7 jours après l'intervention car elle n'allait pas bien du tout. Elle y est restée 8 jours et a quitée ce monde peu de temps après (lundi).
Je ne peux vous donner plus de détails car l'instruction est en cours et je n'en ai pas le droit. Mais ce que je sais me fais froid dans le dos.
Le chirurgien qui l'a opérée est trés connue sur la région pour faire ce genre d'opération à la chaine. C'est sa seconde patiente qui décéde.

Mon post n'est pas dans le but de décourager celle et ceux qui veulent perdre du poids mais de faire prendre aussi conscience que c'est un acte dangeureux, comme toute intervention me direz-vous...
Mais cette jeune fille n 'aurait pas du etre opérée vu ses antécedents...

Je suis trés triste pour elle et sa famille, elle avait la vie devant elle.
2812
Une histoire très triste pour commencer l'année !

Tu écris que cette jeune fille n'aurait pas dû être au vu des ses antécédents, donc il y a des responsables. Il faut laisser l'instruction suivre son cours.
36 ans marseille 2582
brrrr ca fait froid dans le dos. Mais je me pose pleins de questions aussi
:arrow: la jeune fille n'a t'elle vu qu'un seul chirurgien?
:arrow: est elle allée voir celui ci parce que les autres refusaient de l'opérer?
:arrow: n'est elle pas restée en observation aprés son opération? tu dis qu'elle est allée à l'hosto 7 jours aprés son opération mais normalement elle aurait déja du y etre et pas en etre sortie! :shock: :shock: :shock:
P
52 ans var 106
Et oui elle n'a vu qu'un chirurgien car c'est lui qui avait opéré sa maman quelques années auparavant.
Quand à savoir pourquoi elle est ressorti en étant trés mal avec des radios et résultats sanguins trés alarmants , je ne sais pas il va falloir voir du côté de la responsabilité du médecin et de la clinique.
Quand elle est rentrée chez elle après sa seconde hospitalisation , elle est allée voir son médecin traitant qui a aussitot appelé le chir pour lui parler des radios et résultats sanguins trés mauvais...ce dernier a dit que tout allait rentrer dans l'ordre.
Comme quoi personne n'a vraiment fait ce qu'il fallait pour elle.
Les autres éléments que j'ai je ne peux les divulguer, mais j'espère vraiment que les responsables seront punis, ne serait ce qu'en la memoire de cette jeune fille.
36 ans marseille 2582
c'est vraiment dégueulasse, comment on peut laisser faire des choses pareilles!!! :shock:
67 ans Charente Maritime 3080
Il faut aussi laisser le temps à l'enquète de faire le point.

Tu dis que la personne n'aurait pas du être opérée, pourquoi :
- elle n'avait pas l'accord sécu ?
- son IMC etait inférieur à 40 en l'absence de comorbidité ou 35 autrement ?
- elle n'avait pas le suivi antérieur (étonnant à 20 ans, la sécu est pointilleuse pour les jeunes)

Tu parles par contre d'une opération jsute après les fêtes, c'est à dire avec un foie qui à toutes les chances d'être hypertrophié avec les chocolats avalé durant les fêtes. Très dur à 20 ans de se motiver pour le régime pré opératoir en pleine fête de Noël, et dans ce cas, le risque de lésion du foie est significatif.

Mais le risque principal est celui d'embollie pulmonaire, notamment si la personne a des problèmes de circulation ne fait pas suffisamment de movement de pieds et talon alitée et ne reprend pas la marche suffisamment vite. Tu parles de résultats mauvais à la sortie de l'hopital, les taux qui sont contrôlés après l'opération sont justement les taux qui amènent le risque d'embollie pulmonaire. Mais la solution est précisément de se bouger et de ne pas rester alité, quoiqu'il en coûte. En plus bien sur, des piqures et du port durant un mois de bas de contention lorsque les résultats sont mauvais.

Il y a ausi le risque de migration précoce de l'anneau, notamment lorsqu'on mange trop ou qu'on ne mache pas assez qui peut entrainer des complications redoutable mais qui est en général résolu par le retrait d'anneau.

Il faut vraiment savoir que la pose de l'anneau entraine une mortalité de 1 pour 2000 en périopératoire et autant l'année de la pose, sans faute du chirurgien. Cela n'exclue pas une faute possible du chirurgien. Mais l'embolie pulmonaire est un risque que l'on accepte par engaement signé en allant vers cette opération. Il ne faut jamais l'oublier.
67 ans Charente Maritime 3080
Les touches de ponctuation ont du connaître une panne passagère :shock:
maria123 a écrit:
Mais le risque principal est celui d'embollie pulmonaire, notamment si la personne :
- a des problèmes de circulation,
- ne fait pas suffisamment de movement de pieds et talons quand elle est alitée
- ne reprend pas la marche suffisamment vite..
merci maria pour tes explication stoujours précises
L
44 ans var 2
si en privé on pourais me dire le nom de ce fameux chirurgien ca serai bien car je dois me faire poser 1 anneau dans le var a toulon j aimerai etre sure que ca soit pas le meme merci
67 ans Charente Maritime 3080
Lys, quel que soit le chirurgien qui t'opère, tu prends le risque de mourir de cette opération. Il y a des millers d'anneaux posés tous les ans et autant de dizaines de patients qui en décèdent.

Je ne sais absolument pas quel est le chirurgien en question, mais fais ce calcul avec moi. Un chirurgien qui opère à la chaine, combien effectue-til d'opérations ? Pour 1 pose (moins d'une heure, 2 visites avant (1h), suivi de l'opération (1h), 4 visites la 1ère année, 2 visites la deuxième et 1 par an encore 6 ans (et encore, beaucoup ne se font pas suivre après leur amaigrissement), 12 fois 20 minites, soit 3h, donc 5 heures par patient.
10 patients par semaine (les chirurgiens travaillent souvent 10h et plus par jour), 40 semaines dans l'année (il faut congés et recyclages), 400 patients dans l'année et 4 000 en 10 ans d'exercices à minima (le temps de se faire son renom), s'il n'a que 2 décès à son actif, il en a 2 fois moins que la moyenne nationale.

Tout chirurgien qui effecdtue des opérations de chirurgie de l'obésité doit informer clairement ses patients de ce risque. Le patient doit signer un protocol qui souligne justement ce risque avant l'opération. Le chirurgien doit fournir à la sécutié sociale la preuve qu'il a l'accord éclairé du patient.

Avant de te poser la question de changer de chirurgien, tu dois te demander si tu as bien pris en compte le risque de cette opération, et surtout, si tu l'acceptes pour toi. Donc si tu as vraiment donné ton accord éclairé pour l'opération.

Tu peux aussi, s'il se trouve que le chirurgien qui doit t'opérer est effectivement celui qui a vu cette patiente décéder, lui demander les causes du décès de cette patiente et quelles précautions il prend pour que ce genre de décès ne se reproduisent pas. Et seulement ensuite, prendre ta décision.

Il ne faut pas aller vers une opération à tout prix, mais uniquement parce que cette opération présente un moindre risque, y compris de décès, que toute autre solution. Il ne s'agit pas d'une opération de chirurgie esthétique, mais seulement d'une aide pour perdre suffisamment de poids pour ensuite retrouver une santé meilleure. (en moyenne on perd la moitié de ses kilo en trop, c'est bien suffisant pour la santé). A toi de bien vérifier que c'est dans ce cadrer que tu vas vers cette opération.
42 ans ici et ailleurs 4571
ya entre 10 et 15 / 1000 "chances" de ratages pour les opérations... mon chrirurgien me l'a dit et repeté! on a eu aussi une jeune femme decedee à nancy l'an dernier...
L
44 ans var 2
je risque de mourir en faisant 1 gastroplastie ben oui merci je sais que pour n importe qu elle operation il y a 1 risque
67 ans Charente Maritime 3080
Il y a un risque pour n'importe quelle opération, il y a un risque encore plus grand chez un patient obèse.

Dans ce cas, pourquoi une telle crainte que le chirurgien en cause soit le tien alors qu'il est normal qu'un chirurgien ayant un grand nombre d'opérations à son actif ait aussi un nombre de décès en proportion ? Rien de concret ne permet d'étayer ici une quelconque erreur médicale dans le cas rapporté plus haut.
42 ans ici et ailleurs 4571
lys83 a écrit:
je risque de mourir en faisant 1 gastroplastie ben oui merci je sais que pour n importe qu elle operation il y a 1 risque


dis donc avant d'etre aussi agressive tu pourrais peut etre te présenter.....non? ;)
B I U


Discussions liées