MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Histoires d'amour impossibles....

40 ans Montréal 752
Ou les Romeo et Juliette du XXIe siècle...

Ça vous est déjà arrivé? Une histoire si belle, un amour si intense, mais bon, rien à faire, ça ne pouvait pas fonctionner  
entre vous deux?

Je suis présentement dans cette situation, et bon, j'aimerais connaître vos histoires, savoir si certaines d'entre vous ont connu une fin heureuse...
43 ans chez nous 1844
Alors pour ma part je vis une histoire impossible du moins c'est ce que je pense. Je vais expliquer :

Il y a quelques années j'ai rencontré un mec il était mon chef et à se moment là franchement c'était un collègue uniquement.

Pour cause de rupture il est parti de la région et nos contacts étaient très rares vu que j'étais pas dispo.
Quelques temps après ma meilleure amie et son copain mutés au même endroit.
On a repris contact occasionnel lorsque je me suis retrouvée célibataire.
Ma meilleure amie a organisé quelques sorties a 4 avec l'espoir...

Je dois dire que c'est une personne que j'ai toujours apprécié et à cette époque je crois bien que d'une j'avais un début de sentiment pour lui de 2 trop timide et pas sur de moi pour faire le 1er pas.
Jusqu'au jour ou ma copine m'annonce qu'il n'est plus célibataire.
Là franchement décue mais bon :lol: :lol:
Tout aurai pu s'arrêter là jusqu'au jour ou le mr en question reprend contact avec moi en me faisant des avances, des compliments etc...
Ca fait maintenant plus d'un an et demi que ca dur le seul hic et pas le moindre c'est que mr a toujours la copine et vient un peu de prendre une maison avec elle. :evil: :evil:

Notre " relation" est des plus bizarres voirs tordue je ne veux absolument pas d'un plan cul avec lui et c'est pas faute de lui dire .
Je ne veux pas me mettre en tête que un jour peut être il aura pu de copine.
Bref pour moi cette " relation" qui n'en ai pas une au plan physique n'aboutira pas
58 ans Québec, Canada 1664
Bon alors j'en ai une Annélie.

Il y a 3 ans j'ai fais la connaissance de Thierry sur un forum de discussions.

Nous avions tous les deux une passion commune pour Mylène Farmer :oops:

Thierry est français et moi Québecoise.

Depuis quelques mois à peine j'avais une relation virtuelle avec un homme, Julien. Il venait d'avoir un grave accident de la route et était en convalescence à Paris.

Même si tout de suite j'ai constaté que Thierry et moi avions des atômes crochus j'étais en quelques sorte engagée ... sans l'être vraiment (je sais c'est compliqué rireeeeee).

Pendant 2 ans j'ai attendu le retour de Julien. Je continuais à entretenir une correspondance avec Thierry. Tous les deux connaissaient l'existence de l'autre bien sur.

Dans l'intervalle j'avais réalisé que Thierry représentait davantage mon idéal masculin, si j'ose dire, que Julien.

Dans un premier temps il avait une vision de la vie, de la vie de couple, des objectifs pareils aux miens.

Mais surtout il exprimait son affection ... il avait des attentions pour moi ... qui me faisait du bien à l'âme.

J'ai finalement rompu avec Julien ... enfin ... disons plutôt qu'il a disparu ... ce qui m'a empêché de rompre lors d'un face à face qui n'aura jamais lieu finalement.

Thierry savait depuis longtemps que j'étais attaché à lui et que j'éprouvais pour lui une immense tendresse puisque c'était aussi son cas.

Mais ... vu nos âges ... la distance entre nos 2 pays etc. ... nous avions convenus de rester de bons amis ... pour ne pas souffrir ... d'autant que j'avais déja vécu une relation à distance et que j'en avais beaucoup souffert.

Un jour de décembre ... je lui ai dis ... que le bonheur n'était pas pour moi ... que je devais renoncer à mon rêve d'enfance ... et accepter de rester solitaire le reste de ma vie ... j'étais ... je l'avoue ... désespérée ...triste et malade ... très malade ... j'ai failli mourir en janvier 06 ...

Est-ce cela qui a finalement eu raisons de ces peurs ... je ne sais pas ... mais il a décidé de venir me voir ... puis ... quelques semaines après être retourné chez lui en France ... il m'a écrit une longue lettre pour me demander en mariage ...

Et que nous nous marierons en avril 07.

Alora ... pour quelqu'un qui n'y croyait plus ... je suis plongée jusqu'au cou dans un bonheur gigantesque :lol:

Maintenant si notre gouvernement peut nous faciliter les choses se serait génial ... dur dur de vivre loin de son amour soupirrrrrrrr
41 ans 417
moi j'ai rencontré un gentil et charmant garçon et après quelques mois où on se voyait de temps en temps (militants dans même organisation), nous sommes sortis ensemble. il est juif, ça ne me pose pas de problème. mais à lui oui. au bout de 3 mois bof bof (genre je pouvais l'appler 15 fois sans qu'il me rappelle au bout de 3 jours), plus de nouvelles.
bon. en fait il avait une énorme pression de sa famille et de lui-même par son éducation car vu que le judaisme se transmet par la mère les enfants d'un juif et d'une goya sont goy. certains appellent les mariages mixtes "génocide à petit feu". donc ça lui posait plein de problèmes d'identité. et comme c'est un mec bien qui n'avait pas forcément réfléchi à tout ça en me sautant ( :D ) dessus il se mettait à culpabiliser en se disant qu'il allait me rendre malheureuse et tout. bref ça repart quand même. et ça je ne le savais pas à l'époque...
puis bon on se sent bien ensemble, on rigole bien tout ça. et puis il reperd pieds quelques mois après et se met à draguer des filles juives sur internet. je m'en aperçois, ça devient invivable. je n'arrête pas de faire des cauchemars où sa famille lui présente des filles juives bonnes à marier tout ça. puis un jour je fais une grosse crise, il devient aussi aggressif que moi etc et 3 jours avant nos 2 ans, on se sépare.
on essaie de vivre l'un sans l'autre, on réfléchit à tout ça. et puis je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête mais un jour il décide que tant pis, ses enfants ne seront pas juifs. et 7 mois après nous voilà repartis. en "nous" je sais pas parce que lui c'est plus le même, il est très attentionné, adorable etc. ça va faire 2 ans qu'on est de nouveau ensemble et c'est super... et du coup je pense que ça a libéré mon vieux rêve d'ado : me convertir au judaïsme...
on verra bien, mais du coup, quoiqu'il arrive, on sait pourquoi on est ensemble et que le reste est secondaire par rapport à ce qui nous unit...
c'est pas une histoire qui "finit" bien parce qu'elle n'est pas finie, mais c'est un bon début non ?

(un peu long, désolée...)
40 ans Montréal 752
Pour ma part, c'est une histoire vraiment impossible. Nous le savons tous les deux, mais ça nous fait trop mal d'arrêter tout ça maintenant.

Je l'ai rencontré en boîte de nuit. Donc attrait physique en tout premier lieu. Et quel attrait!

Mais au fil du temps, on se rend compte qu'on a rien en commun. RIEN. Pas la même religion, pas la même vision du couple, de l'avenir, de la femme (ahem...lui la veut soumise, moi juste d'entendre le mot, je deviens agressive), bref, rien qui colle.

Juste une extraordinaire entente, on rigole bien ensemble, dès qu'on se voit, faut qu'on se touche...une belle passion dévorante, mais rien d'autre pour la soutenir.

Alors je sais mon histoire impossible, je ne rêve pas d'un avenir ensemble, simplement, je profite du moment présent...
58 ans Québec, Canada 1664
Ouen j'en aurais long à dire sur les Maghrébins de Montréal mais je crois que je vais plutôt aller par là :arrow: plutôt que de risquer de me faire traiter de je ne sais quoi.

Mais je ne te dirai qu'une chose ... ils s'en foutent comme l'an 40 de ta religion, etc. quand c'est juste pour te baiser ... té cas ... mettons que grrrr :evil:
40 ans Montréal 752
ouais je sais de quoi tu parles :twisted:

C'est pour ça que dans le cas présent, je ne me tors pas trop les boyaux avec ça... :twisted: parce que de toute façon, de MON côté, ce n'est pas ce que je veux...

Cela dit, il y a certains maghrébins de Montréal qui sont ok. Mais ils sont rares. Rarissimes même! Voilà pourquoi j'ai décidé que le prochain sera québécois...j'ai trop vu d'histoires d'horreur, et c'est qu'ils sont patients, ils peuvent te faire la cour durant un mois juste pour te...enfin pour atteindre leur but. Tandis qu'avec nos bons vieux québécois, après 2-3 sorties, s'ils n'ont pas eu ce qu'ils voulaient (si c'est ce qu'ils veulent bien entendu), bah bonjour la visite, et on en entend plus parler!
31 ans 78 1411
J'en connais une, celle d'une amie. Elle 17 ans, lui 28 ans. Ils s'aiment mais sa mère deteste ce mec, elle est vraiment immonde avec lui et sa famille . Du coup ma copine le voit en cachette et personne ne sait dans la famille ....pas facile aparement comme situation ...Mais ils s'aiment.
57 ans Saint-Maur (94) 46
gourmandise a écrit:
J'en connais une, celle d'une amie. Elle 17 ans, lui 28 ans. Ils s'aiment mais sa mère deteste ce mec, elle est vraiment immonde avec lui et sa famille . Du coup ma copine le voit en cachette et personne ne sait dans la famille ....pas facile aparement comme situation ...Mais ils s'aiment.


C’est dégueulasse d’agir comme ça, de la part d’une mère. Comment peut-elle se comporter de la sorte ? A moins que le mec soit un bandit, un hors-la-loi, elle n’a pas le droit d’être odieuse comme ça. Ca me dépasse ce style d’attitude…Je ne comprends vraiment pas. Le souhait de toute mère est que ses enfants soient heureux. Quelques soient leurs conjoints, la religion qu’ils choisissent, qu’ils soient hétéros ou homos, handicapés ou des génies, les études qu’ils comptent faire…. Elle a de la chance que sa fille ait 17 ans mais si elle continue comme ça, tout ce qu'elle va gagner c'est que sa fille se tirera au plus vite.
M
25 ans Québec, Canada 6
C'est drôle je viens juste de faire un article là-dessus ! C'est pas grave !

Eh oui, j'ai eu plein d'histoires impossibles qui se sont toutes mal terminées... Des fois je me demande si je vais finir par me trouver un homme qui peut possiblement sortir avec moi ! :)

Un exemple : l'année dernière, j'aimais un gars nommé Patrick. Nous étions une quinzaine de personnes qui se tenaient ensemble, de 13 à 18 ans, au lycée. Lui, il avait environ seize ans, et moi, treize alors. Mais je l'aimais tellement ! Je n'arrêtais pas de le regarder, je m'inventais mille et une histoires sur notre future relation, je lui posais timidement des questions sur sa vie, si il avait une copine, son nom de famille, sa date de fête...Aussi, ses amis m'intimidaient beaucoup.

Bien-sûr, j'écrivais son nom dans mon agenda avec des coeurs, je l'écrivais sur tout les bouts de papier que je trouvais. Un jour, dans ma case, j'ai retrouvé un vieux papier qui affichait un groupe de musique. Rapidement, je m'en vais les voir et je brandis le papier en l'air en criant : "ACDC, qui le veut ?!». Arthur, l'ami de Patrick qui m'intimidait le plus, prend alors le papier. Jusque là, j'avais oublié que j'avais écrit : «I love Patrick» sur l'affiche.

Arthur le cria. Il vit la phrase et le cria dans toute l'école. J'étais rouge de honte. On avait dévoilé mon plus gros secret à vie ! Quant à Patrick, il s'était mis à faire une danse sans aucun rapport...

J'ai tellement eu mal...le matin, lorsque j'allais les rejoindre, Arthur s'écriait : "Patrick, voilà ta blonde!».

Bon, oui c'est con. Mais moi, ça m'a tellement fait mal !

C'était l'une de mes super histoires impossibles en amour !
34 ans Plus loin vers l'ouest 3057
j'en ai eu une aussi, j'avais 18 ans lui 28, un beau black tenebreux, on s'est rencontrés par le biais d'une copine (rencontre pas planifiée du tout :roll: :lol: ) bref on a vécu une histoire passionnée pendant un an cela dit avec pas mal de clash, on avait pas la même conception du couple, de la vie, de l'amour, etc etc...

Du coup notre couple n'a jamais été officialisé, il continuait à voir des nanas de temps en temps du coup je faisais pareille de mon coté bah oui on était pas vraiment un couple quoi, mais quand on était tout les deux c'était vraiment intense, de la passion pure et dure en faite!!!

Mais il ne voulait pas s'engager dans notre relation, pas tout de suite mais quelques années après, je ne voulais pas gacher ma vie finalement avec un gars qui ça se trouve ne se serait jamais calmé.

Y'a pas longtemps j'ai appris qu'il était en couple et qu'il vivait avec cette personne, je n'ai pas été jalouse bah non j'ai un homme que j'aime et qui m'aime au jour d'aujourd'hui, mais finalement ça ma conforté dans mon choix parce que je me suis dis que s'il avait pas été aussi vite avec moi et inversement c'est que nous étions pas fait l'un pour l'autre.

J'en garde un bon souvenir cela dit :oops:
44 ans 93 1174
Oui une histoire impossible ....
Ah un mec qui n'était qu'un plan cul au départ puis dont je suis tombée amoureuse mais je n'ai jamais osé lui dire de peur que pour lui ça ne soit pas le cas...
Et puis j'ai rencontré quelqu'un d'autre pour mettre fin à cette histoire impossible et lui quelques mois après me dit qu'entre nous c'était plus que du cul....

Voilà, c'est un regret.
37 ans 30
J'en ai vécu une aussi.
Je venais d'avoir 25 ans, des projets d'études, lui 36, à peine divorcé, 1 enfant, des parents collants. Ben malgré tous les efforts du monde pour rattraper ces différences (donc travail pour acheter une maison commune, repas de famille chiants à mourir tous les weekends, ménage/babysitting and co), ça a clashé au bout d'un an et demi...

Comme quoi, quand on fait une rencontre mais qu'on sait déjà qu'il n'y a rien pour marcher, vaut mieux pas insister :lol:
38 ans Montréal 1666
Ne généralisons pas!

Je suis sortie avec un adorable maghrébin à Montréal, et le pire connard que j'ai connu était français. Mon amoureux, parfait, est aussi français. Tant qu'aux québécois de souche, il y a de tout mais ce n'est pas necessairement mieux! (même que si je voulais généraliser, entre le player et le gars qui n'ose pas draguer, il n'y a plus grand chose en matière de québécois!)

Je te souhaite que ton prochain te complète, quelle que soit son origine! Je suis de celles qui croient que la diversité est une richesse...

Pour cette histoire, profite en bien en posant tes limites!

xx
M
29 ans PACA 39
Une histoire d'amour impossible.. Je risque peut être d'etre hors sujet^^

Avec le jeune homme en question on s'est rencontré à une soirée d'anniversaire d'une amie commune. Il y'a tout de suite eu une attirance terrible. Mais au bout de deux semaines, j'étais pas très bien dans ma tête, j'assumais pas ce qu'il pouvait me dire sur mon corps, j'acceptais pas tous ses compliments, j'arrivais vraiment pas à accepter qu'il me trouve belle (surtout que mr à toutes les minettes qu'il désire à ses pieds).. Je l'ai quitté sur un mensonge très moche (je savais que si je lui avouais que c'était pour mes complexes il ne voudrait pas me laisser.)
On a carrément coupé les ponts, et moi de mon coté j'avais développé des sentiments pour lui. Un jour je recois un message me disant qu'il part vivre à 600km de chez moi, que si je veux le voir une dernière fois c'est le moment. J'étais partante, et je lui ai posé un lapin au dernier moment.

Donc le Mr a donc déménagé, plus aucune nouvelle. 4 mois après, j'apprends par hasard qu'il est en vacances dans la région pour une semaine. Pour son dernier jour ici j'ai pris mon courage et je l'ai re-contacter pour lui demander qu'on se voit, et pour m'expliquer sur mon comportement. On s'est vu, on a beaucoup parler, et on est retomber dans les bras l'un de l'autre.. Mais c'était clair: juste passer un bon moment, le lendemain il repartait..


Ainsi il est rentré chez lui, et évidement on s'était rendu compte que lui et moi c'était une histoire gachée, que j'avais merdée et que on était pas allé au bout de notre relation.. Mais histoire impossible, 600km d'écart, on était pas destiné a se revoir..

Maintenant je commence mon hors sujet.. Un mois après son retour chez lui, je reçois un appel à 4h du matin, (je pensais qu'il rentrais de boite et qu'il était complètement saoul), et il m'annonce qu'il compte rentrer, que sa vie la bas ne lui plait pas.. Aujourd'hui ça fait 4 mois qu'il est revenu, et depuis ce jour nous sommes ensemble. Je me rend compte que j'ai énormément de chance qu'il soit revenu, j'ai failli passé à coté d'une très belle histoire..

Alors voila, désolée pour le hors sujet lol, parce que c'était une histoire impossible, mais ca s'est bien terminé.. (ou bien commencée ;) )
B I U


Discussions liées