MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai besoin d'aide

33 ans rouen 774
Hello!
Bon voila, je poste un message sur ce forum car je pense être plus ou moins au bon endroit... Je vais essayer d'être le plus agréable posssible à lire car  
j'aimerai assez trouver des réponses à mes questions, et si certains pouvaient m'éclairer, ça serait formidable...

Voila, je suis ronde depuis que je suis petite, c'est-à-dire depuis que je suis en mesure de me nourrir seule, ça remonte loin! lol

Bref, j'ai lu attentivement plusieurs posts qui parlent de l'hyperphagie, je traîne mon obésité depuis longtemps mais je ne sais plus quoi en penser, je ne reconnais pas en tant que boulimique et encore moins en tant qu'anorexique. Mais les descriptions que vous faite de l'hyperphagie m'interpelle...

Je ne sais pas si je peux me considérer comme telle, l'absorption de nourriture est, chez moi, inévitablement liée à mon état d'esprit, de toute manière que je sois mal ou pas je mange...

J'ai toujours été suivi par différents nutritionnistes... Les pauvres malgré beaucoup d'entrain ils n'ont jamais obtenu de moi les résultats espérés... :(

Mon papa entre temps est décédé, ça ne m'a pas aidé mais bon... C'est la vie comme dirait l'autre.

Depuis j'ai une endocrino depuis 3 ans que je vois une fois par mois. Elle est tres bien toujours positive pourtant elle pourrait déprimée avec moi car depuis un an environ je ne fais que grossir de environ 1kg par mois voire plus .
Je ne sais pas ce qui se passe dans ma tête, selon mon endocrino j'ai une addiction à la nourriture, donc je consulte une psy et on "s'amuse" à chercher ce qui ne va pas dans ma tête et ma vie en général...
En fait mes crises se manifestent par de grandes envies, en fait c'est en étant devant la bouffe que j'ai envie de dévorer... je dévore surtout des trucs sucrés (genre viennoiseries) et des gateaux patissiers...
Quand je vais dans un supermarché je peux pas résister il faut que j'en achète mon copain est là pour me le déconseiller, mais qu'il me le dise ça me fout super en colère!!! Il faut que je les achète ces trucs (tresses aux pépites de chocolat, beignets, les petits pains au lait fourrés a l'abricot toujours le plus gros et le plus possible dans la boite. Au boulanger, c'était les puddings je les achetais pas 3 et les dévorais l'aprem' sans compter le reste...) c'était au boulot que je faisais ça, tout les jours je faisais mes provisions de peur de manquer de vivres!!! Je me cachais de mes collègues pour qu'il ne me voit pas manger, j'arrivais a avoir honte d'aller chercher un chocolat chaud à la machine à café...

Je mange de manière assez compulsive, quand je fais mes réserves, je mange tout le soir avant d'aller me coucher, je peux pas résister, comme les soldes "tout doit disparaitre!"...
J'avoue je me dégoute moi même, parfois quand je vois toute cette graisse que j'ai acumulé pendant ce temps et dont je n'arrive pas à me débarrassé!!! :cry: Je lutte contre moi-même, j'ai honte pour mon copain de s'afficher avec moi, je trouve que j'abuse parfois de lui demander de m'embrasser en public... :oops: Je voudrais tellement maigrir, avoir un corps normal, plus avoir mal aux genoux, plus subir le regard des gens, les reproches de ma mère, plutôt provoquer le désir chez un mec plutôt que ses acides sarcasmes ( p****n! Michelin a laissé se barrer son bibendum!!! Ca fait mal ça!)!!!

POURQUOI je mange sans cesse, pourquoi il faut toujours que j'avale quelque chose??? pourrquoi je ne maigris pas? pourquoi ça s'enclenche pas la-haut???? Pourtant c'est pas compliqué de moins manger??? bah moi je peux pas... :oops:

Je voudrais bien mais je peux point.... comme dirait mon endocrino... lol

Maintenant j'ai repéré que quand j'avalais trop de nourritures comme des pâtisseries ou des viennoiseries, mon corps fait comme un blocus, quelques temps apres je suis prise de maux de ventre et de nausées affreuses toujours prête a vomir mais rien ne sort jamais et cela n'arrive QUE quand je me fais mes orgies... Même mon corps sature...

Je deviens un monstre et je n'arrive pas à réagir, je ne sais pas d'ou me viens et pourquoi elle me vient cette envie de dévorer qui me dévore moi-même...

J'ai les boules ce soir car j'ai été à mon endocrino aujourd'hui et la balance m'a annoncé un poids que je n'avais jamais atteind.

J'ai l'impression de me tuer a petit feu et de me regarder mourir sans rien faire... :cry:

Je sais pas si des personnes se reconnaitront dans mon témoignage mais si elles pouvaient me communiqué leur expérience, je leur serais reconnaissante, je me déverse sur ce forum car je n'ai jamais osé le dire à personne, j'ai trop honte et je ne me sens pas juger ici...

Je remercie ceux et celles qui ont eu la patience de me lire jusqu'au bout... :)
1311
Je ne saurais pas trop quoi te conseiller, a part de consulter peut être en analyse pour comprendre le fond du probleme.
Apparement tu es suivit par un endocrino.

Je pense que d'autres pourront peut etre mieux t'aider.

Pour moi ton soucis est aussi en partie un TCA, par les "crises " ou tu peux "engloutir" et sans sassiété. Va un peut de les forums faire un tour et aussi sur le site de GROS ( je crois que c'est ça).

Tu n'es pas un monstre!!! Il faut enlever des mots aussi dur de son vocabulaire.

Je t'envoie plein d'energie positive et de courrage et ne te laisses pas abattre ;)

Bisous
34 ans paris 3056
je me reconnait à mort dans ce que tu dis... tu peux me MP si tu as envie qu'on en parle
M
35 ans seine et marne 77 1
salut, moi c sonia, je me suis assez bien reconnue dans ton histoire.
J'aitoujours été boulote. a la naissance en revnche tite crevette dap mes parent. 1er bébé très désiré dans une famille portugaise (bouffe grasse : le gros est qq1 ki se porte bien) . J'ai tjr grandi dan ce slogan via ma gdmère maternelle.
et puis un jour mon médecin traitan ( a 8ans) m'a dit que la bouffe agissai sur moi kom une drogue. Ma mère fanatique de régimes m'a fait prendre du slim fast et puis le medecin m'a dnné un gel a avalé avan les repas pr me sentir rassasié avant de meme de manger.
après l'adolescence, les moquerie (regarde ce gros cul) alors q ct raisonnable meme si deja une culotte de cheval. on a déménagé et avc ma mère on a fait WW et g perdu 10 kg.
J'e pesai alor 60 pr 155cm environ et a 16ans.Pèride lycée, la décadence. Les hormones, les movais garcon, les secret de famille dévoilé (en l'occurence des aveux douloureux d'un père Dom Juan ) et pusi le premier amour 28ans marié un enfant. Je ne le savai pa.kan gsu g sombré dan une dépression, c kom si qq1 dotre avai pri le controle sur moi, g q tres peu de souvenir de cette anné (alcool, tabac, chit provoc...) .
Je ne me reconnaissai pa. +10kg!!
puis pr continuer dan les mésaventure, je tombe sur un mythoman!! ( décidement jles atire!) g donc 17ans et lui33!! ca dre tres peu de tpsjvien de loupé mon bac.
je rencontre un tatoueur peu de tps avn mes 18ans c la guerre avc mon père. Ctte histoire dure 2ans +20kg. mon père me traite de pute, lève la mains sur moi.je méclate o lit, on fai d foto cochonne, on fournique partou.ja me dévergonde. mais les movaiz langue en diz bocou tro, je part vivre a paris. la fac c pa ca, mon coupke séfondre je me sen seule. je fume de plus en plus. on se sépare trres mal.
je ne croi plus a lamour.
la haine menvahi contre une meuf (fille de la copine de mon oncle) ki a tou fai pr saopé notre séparationet notre réputation avc le tatoueur.
tou ca s'en ai tro. g du mal a géré.je vois un psy pdt 1an ki me fai tourné en bouriq.jeperd 10 kg.
je rencontre mon amoureu d'ojourd8. 23ans, étudiant. tou pr plaire. ca plus d'un an, on c nstallé. lavie est belle mais tou ce poid je n'arrive plus a m'en défaire. je pense avoir fai un trai sur l'histoire de mon père et mes ex. mais pas ce cett meuf ki m'envahi depuis plus de 10 ans!!
depuis q je suis avc david je perd et repren.mon activié sexuelle s'est effassé, je n'y arrive plus.
je n'ai jamai otan pesé q maintenant. je cherce a trouver une issu mai tro de stress, tro de pression. Jme pren surement tro la tete mai g svt d envi de violence et ca doi se retourné dan la bouffe!e c pa. on se pren svt a tete avc ca. mai g pa envi de le perfdre. et je ne veu lu souffrir car ce poid m'mpeche detre bien!
Voila pr la petite histoire, je suis persuadé q mon poid est le résultat d'un passé difficil pr une ado mais jarrive pa a revenir a ce poid!
B I U