MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

quelques questions sur la gastroplastie

C
43 ans paris 19
Un prix à payer ok mais pas n'importe quel prix !

Même si je sais qu'il faut souffrir pour être belle, j'estime ne pas avoir à sacrifier ma joie de vivre  
et ma ma vie privée à cause de vomissements intempestifs !!!

Je poursuis donc mes rdv, m'interroge et m'informe avant de passer à l'acte définitif sachant qu'à la clinique le chir est prêt à me faire la gastropastie alors qu'à l'hôpital le chir est sceptique et m'a renvoyé vers le service de nutrition.

Il m'a, en l'occurence, parlé de thérapies comportementales mais je n'y crois pas trop; avez-vous des témoignages/infos à ce sujet ?

Merci d'avance pour vos réponses.

A+
T
65 ans hérault 1
:D
Il y a deux ans aprés bien des années de souffrances morales et physiques, j'ai subi une gastroplastie par by pass.
Je ne me souviens même plus des douleurs post opératoire et j'ai presque oublié mon image d'avant.....
Je revis!!!!!!!
Pas parce que je pèse 52 kg de moins, le poids n'était que le résultat du problème et le vrai problème c'était ...la bouffe....
Me lever le matin en ne pensant qu'au petit dej puis poursuivre la journée en alternant les grignotages et les remords....je n'en pouvais plus....
Je n'ai jamais souffert de boulimie, j'avais un petite faim permanente et insurmontable...Comme nous toutes, j'ai fait mille régimes et quelquefois les kg sont partis mais jamais la petite faim.
Nous ne sommes pas des faibles ni des goinfres ni des perdues qui se laissent aller...nous sommes malades de ce petit déclic dans le cerveau qui dit stop....et il nous faut de l'aide.
Depuis mon opération je mange de tout mais je sais m'arreter.
Je ne serai jamais un top modèle et tant mieux je veux juste être dans la moyenne et m'aimer un peu.
Voila BON COURAGE pour toutes celles qui attendent et n'hésitez pas à harceler votre médecin, le miracle existe.....
[color=violet][/color]
42 ans barcelona 5852
turquoise34 a écrit:
:D
Il y a deux ans aprés bien des années de souffrances morales et physiques, j'ai subi une gastroplastie par by pass.
Je ne me souviens même plus des douleurs post opératoire et j'ai presque oublié mon image d'avant.....
Je revis!!!!!!!
Pas parce que je pèse 52 kg de moins, le poids n'était que le résultat du problème et le vrai problème c'était ...la bouffe....
Me lever le matin en ne pensant qu'au petit dej puis poursuivre la journée en alternant les grignotages et les remords....je n'en pouvais plus....
Je n'ai jamais souffert de boulimie, j'avais un petite faim permanente et insurmontable...Comme nous toutes, j'ai fait mille régimes et quelquefois les kg sont partis mais jamais la petite faim.
Nous ne sommes pas des faibles ni des goinfres ni des perdues qui se laissent aller...nous sommes malades de ce petit déclic dans le cerveau qui dit stop....et il nous faut de l'aide.
Depuis mon opération je mange de tout mais je sais m'arreter.
Je ne serai jamais un top modèle et tant mieux je veux juste être dans la moyenne et m'aimer un peu.
Voila BON COURAGE pour toutes celles qui attendent et n'hésitez pas à harceler votre médecin, le miracle existe.....


Bonjour Turquoise,
ton expérience est concluante et c'est merveilleux.
De là à parler de miracle et inciter les femmes à harceler leur médecin, il y a un pas, ou plutôt un fossé en fait.
C'est le fossé des témoignages négatifs qu'on lit encore trop souvent à propos de gastroplastie.
Des témoignages de personnes qui se sont souvent dirigé vers la gastroplastie avec trop d'empressement, trop d'espoirs.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
crycry a écrit:
Un prix à payer ok mais pas n'importe quel prix !

Même si je sais qu'il faut souffrir pour être belle, j'estime ne pas avoir à sacrifier ma joie de vivre et ma ma vie privée à cause de vomissements intempestifs !!!

Je poursuis donc mes rdv, m'interroge et m'informe avant de passer à l'acte définitif sachant qu'à la clinique le chir est prêt à me faire la gastropastie alors qu'à l'hôpital le chir est sceptique et m'a renvoyé vers le service de nutrition.

Il m'a, en l'occurence, parlé de thérapies comportementales mais je n'y crois pas trop; avez-vous des témoignages/infos à ce sujet ?

Merci d'avance pour vos réponses.

A+


je veux pas te fairepeur mais je parlais avec un ami medecin des chirurgiens cette semaine
il me disait qu'en clinique privée le systeme les pousse a operer tant et plus
alors qu'a l'hopital les chirurgiens sont souvent plus circonspects
si ce chirurgien t'a parlé de therapie autre ecoute le parce que ça veut dire que dans ton cad il a un doute sur le fait qu'en ce moment la chirurgie soit la solution pour toi
B I U


Discussions liées