MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

être patron la belle vie ????

C
51 ans epinal 36
et oui, aujourd'hui c'est moi qui suis lasse d'entendre cette phrase, voir pire. Ah tu es patron..tu as la belle vie ! J'en ai marre d'entendre partout et seulement le  
mal être des salariés. Oui, il existe vraiment, (j'ai été salarié pendant 20 ans) mais il y a aussi le mal être des patrons !!!! Et surtout arrêtons de mettre dans le même sac, les grandes multi nationales, et les PME, artisans et commerçants qui font vivre la France. Car oui, nous les petits chefs d'entreprises on souffrent. Encore hier, j'ai entendu à la télé, tous les entrepreneurs sont des capitalistes !!!. Aujourd'hui, je suis chef d'entreprise, et depuis 3 ans que j'ai commencé (suite d'ailleurs à un licenciement), j'ai pris d'énorme risque avec ma famille, j'ai tout sacrifié, j'ai mis tout mon argent dans mon projet, je travaille 7 jours sur 7 avec mon mari 15 heures par jour. Tous les jours, je me pose des questions sur comment améliorer mon entreprise pour la péréniser, et garder mes salariés. Mais tous les jours aussi, je fais des chèques à l'Etat... impots, taxes TVA, Urssaf, cotisations et j'en passe. Car maintenant que mon entreprise sort la tête de l'eau (je l'ai rachetée à la dérive, et j'ai réussi à la stabiliser et à l'améliorer en gardant mes 3 salariés), je suis taxée à mort par l'Etat .Et moi, ah oui j'ai la belle vie, depuis 3 ans je fais vivre ma famille avec 1500 euros(4 personnes), je roule avec 2 voitures de près de 15 ans. Je n'ai pas de mutuelle, car pour l'instant trop chère. Et je ne touche aucune aide. Oui j'espère que dans quelques années j'aurais les moyens d'avoir mieux. Et avec tous ces sacrifices, j'estime que je l'aurais bien mêrité. Mais en attendant, moi aussi je vis dans le mal être et l'incertitude, et cela tous les jours.
Désolé pour ce post un peu trop long, mais encore ce matin, une gentille petite phrase de ce genre ma mise en colère.
49 ans dans mes baskets 635
Je comprend tout à fait ce que tu dis puisque mon mari est à son compte et que je bosse avec lui ! ce qui est dur c'est de douter tout le temps : pas de boulot ? qu'allons nous devenir et comment allons nous payer les charges, trop de boulot ? on ne va pas pouvoir contenter tout le monde et perdre des clients définitivement ? alors on cavale partout, on fait des chèques qui nous arrachent les trippes à monsieur trésor public (croyez moi on préfèrerait largement les donner à nos salariés ces sommes !).

C'est sans compter les soucis de santé : une chute en moto avec des côtes cassées (en se rendant sur un chantier eu urgence) ouai mais il faut y aller quand même au boulot sinon personne ne le fait à sa place et le client à gueulé comme un âne car il n'était pas arrivé sur le chantier ! Il a eu la grippe, il a fallut y aller quand même et c'est moi qui jouait le chauffeur car il faisait des chutes de tensions et ne pouvait pas conduire, notre salarié ne peut pas se taper seul le chantier et encore moins le retourner chez lui car son salaire et les charges elles vont bien tomber à la fin du mois, les clients hurlent du moindre retard (et oui quand ils nous passent une commande, c'est toujours pour avant hier).

Moi aussi quand j'entend les autres nous dire "oh vous les patrons vous avez de la chance et vous profitez bien de nous hein !", ça me rend dingue! nous n'avons pas cinq semaines par an de congé, les jours fériés et les week-end sont un lointain souvenir. Le jour où l trésorerie sont au plus bas, c'est notre salaire qui n'est pas versé. Une fois rentrés à la maison, on pense au boulot et à l'avenir de la boite, on s'inquiète tout le temps. Quant au salaire, aujourd'hui nous vivons correctement (au bout de 11 ans...) mais nous ne sommes pas non plus "riches", beaucoup de cadres salariés de notre entourage se font notre salaire et souvent plus...

Ceux qui te tiennent des propos comme tu les décris sont des personnes qui n'ont aucune idée de la réalité, qui sont toutjours rapides dans leurs conclusion et généralisent avec des phrases toutes faites...

Bon courage pour votre boite et félicitations... ce n'est pas donné à tout le monde de donner du travail aux autres et de mener une entreprise :
=D>
38 ans 2362
je pense comme vous que c'est beaucoup de resposabilité que d'etre son propre patron..maintenant, les gens ne voient souvent que l'aspect positif des choses malheureusement
41 ans 2883
Je ne suis pas patron, mais dans une petite boite de 3 personnes ici en France.
En tout cas, je comprend tout à fait ce que vous voulez dire, et je vous souhaite bien du courage dans votre survie quotidienne.
37 ans La Madeleine 4511
Pour moi être patron c'est TOUT sauf la belle vie... y'a tellement de choses à gérer... les commandes, les taxes, les employés, la paye....
L
47 ans 133
Il faut vraiment être courageux pour devenir entrepreneur. Pour beaucoup de personnes au chômage, ce choix s'apparente à la seule alternative pour redevenir actif. Et là, c'est le parcours du combattant, surtout en france, où le poids de la paperasse est affligeant. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder sa fiche de paie et de voir le détail des montants retenus. Derrière ces lignes, c'est autant de démarches administratives à effectuer ... Après, il y a également les chiffres de l'insee qui parlent d'eux même. En 2006, près de 47.000 defaillances d'entreprises et le pire c'est de voir que 80% des entreprises nouvellement créées tombent en liquidation judiciaire dans les deux années suivant la création.
C
51 ans epinal 36
merci de vos petits messages , je me sent moins seule. C'était plutôt un petit coup de gueule, car on entend plein de choses en cette période pré electorale, et certaines nous font sourire et nous laisse plutôt dubitatif. Enfin , rassurez vous on garde tout de même le moral. C'est vrai que c'est un choix que l'on a fait en toute connaissance de cause, et nous savions bien avant de reprendre une entreprise que ce choix d'aventure était très difficile. Nous ne demandons pas la reconnaissance, mais c'est vrai que les jugements sont faciles à faire et les gens ne vois que ce qu'il veulent voir, et sont souvent jaloux bêtement. Comme je répond souvent à ces critiques : rien ne vous em^peche de faire pareil, de vous lever à 05 h 00 du mat, et travailler tous les jours (y compris week end et jours férié) pendant 12 h, de ne plus prendre de vacances...et là tout à coup plus personne ne veut prendre ma place.
Bon courage à vous aussi, les salariés et les patrons!!!
38 ans Nord-Est de la France 3285
Ben moi j'ai qu'une chose a vous dire, c'est bravo! Jamais je n'ai eu le courage de me lancer dans la creation d 'une entreprise meme si j'en meurs d'envie.Mon prtojet a ettouffé dans l'oeuf qd j'ai vue la paerasse qui 'm'attendait.
Et c'est tout a votre honneur d'employer des gens et qu'ils puissent vivre grace a vous et a leur travail chez vous.

Je suis aussi en ce moment les debats televisés de campagne, et je suis assez scandalisée qd a la facon de traiter les petites entreprises et qu'on ne fasse pas de distinguo entre multi nationale et petite pme..

Esperons que ca change... :)
E
59 ans landes 4
je me reconnais dans tout ce que tu explique, cela fait 9ans avec mon mari que l'on a autre entreprise , et c'est vrai qu'on a bouffé de la vache enragée, des qu'un peu d'argent rentre il y a les vautours (etat et tout son cortége qui nous suce jusqu'a l'os,) et il faut rendre tout ce que l'on a gratte, sinon on nous menace du pire!!! alors les 1eres années pas de vacances pour les enfants ni pour les parents qui triment plus de 15h voir 18 h par jour,alors le decouragement nous gagne, et en plus les gens nous voient comme si l'on etait des rentiers et souvent nos salaires sont bien moindre que les leurs, mais en Françe on cultive le theme du patron plein de fric et qui fout rien et qui s'enrichit, on a toujours le mauvais role mais je pense que certains s'ils etaient a notreplace baisseraient les bras,mais tu verras la roue tourne un jour tout ira mieux pour toi il faut croire en ce que tu fais, pour l'instant tu as l'immense chance de pouvoir decider toi meme de ce que tu vas faire chaque jour et ça c'est pas le cas de tout ce qui sont employés dans une entreprise et ça c'est une grande richesse d'etre acteur de son propre travail meme si la recompense est longue a venir, sache que malgrés tout ce qui pourra se passer pour ton entreprise tu auras eu une experience enrichissante sur le plan personnel et ta vision des choses sera différente.adisatz
52 ans 9077
Je connais aussi cette situation par le biais de mon mari.... moi j'ai gardé mon boulot "salarié" et on s'en félicite tous les jours :D

Quand une personne disait ce genre de commentaire à mon mari (cf : les patrons ont la belle vie etc...) il répondait du tac au tac : "ben si c'est si merveilleux que ça pourquoi tu te mets pas à ton compte toi aussi ????"

Bizarrement....ça rabat le caquet direct ;)
19
Bonjour,
Pour moi, être patron c'est avoir beaucoup de chance ! c'est une véritable liberté, j'ai fait le grand saut à 28 ans, ça été et c'est toujours très difficile, il faut plusieurs années pour stabiliser son entreprise et bien en vivre, d'ailleurs parfois on n'y arrive pas mais je pense que ça vaut vraiment le coup de se battre ! je se suis sûre que tenacité et sérieux paye un jour !
bon courage à toi

cheline
B I U


Discussions liées