MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je ne suis pas celle qu'il a le plus aimé...

N
32 ans 172
Bonsoir,

Je suis mariée depuis 7 ans avec un homme qui est pour moi mon mari, mon amant, le père de mon enfant et mon meilleur ami.
Il connait tout de moi,  
je ne lui ai jamais rien caché de ma vie avant lui.

Voilà qu'aujourd'hui a éclaté entre nous une scène de ménage qui couvait depuis 2 jours, alors que ce genre d'évenement est rarissime chez nous.

En démêlant la pelote de la discorde, mon mari se met à me parler de sa vie sentimentale, et de ses blessures amoureuses dont j'ignorais tout.
Il me parle de la confiance absolue qu'il avait en moi (le sujet n'est pas l'adultère...)et que je l'ai trahi...et ajoute:" tu n'es pas la femme que j'ai le plus aimé, mais celle en qui j'avais le plus confiance".

Voilà, depuis cet instant, j'ai un poignard planté dans le coeur. Comme une midinette, je croyais que son amour pour moi, notre mariage, tout ce qu'on a construit ensemble en 7 ans avait balayé toutes les autres.

Je pleure comme une gamine, je n'arrive pas à faire le point objectivement.
Je me sens "réduite", pourtant je sais qu'il m'aime, mais étant un poil idéaliste, je vous laisse imaginer la claque....

Donc, je viens à vous, comment réagiriez-vous à ma place ?
Est-ce que je devrais me raisonner ? est-ce que c'est si grave de ne pas être "celle qu'il a le plus aimé" ?

Ce soir, il dort au salon, je ne peux me résoudre à dormir avec lui, et pour le coup de la confiance absolue, je me demande qui est le plus trahi des deux...
56 ans 91 25732
Tu sais, ce qu'on dit sur le coup de la colère, ou de la déception (voire des deux en même temps) il faut souvent le prendre au 15e degré... ;)

Quand on a envie de faire mal et qu'on connait bien la personne avec qui on se dispute, on sait très bien quoi dire pour faire le plus mal possible. Sur le moment, on pense vraiment à faire mal, mais on ne dit pas forcément la vérité...

Le mieux c'est d'attendre que l'orage passe et d'en reparler tranquillement.

Laisse le dormir tout seul si tu préfères (encore que ma mémé disait qu'il ne faut jamais laisser le soleil se coucher sur sa colère) et demain reparlez-en calmement.
48 ans 1512
je plussoie Patty !
J'imagine que ton mari ne t'a pas asséner cela froidement, mais plutôt sous le coup de l'émotion. Comme on dit "ses paroles ont dépassé ses pensés", non, tu ne crois pas ?
Et puis, on n'est pas avec une femme depuis 7 ans, on ne fait pas un enfant, simplement parce-qu'on a confiance. Il y a de l'amour, et même s'il en a aimé d'autres, c'est toi qu'il a choisie pour construire son bonheur.
Moi, je le laisserai se calmer sur son canapé (inconfortable ? ;) ), et j'essaierai d'en reparler demain.
Mais j'espère qu'il y aura une réconciliation dans la nuit, il va sans doute venir gratter à la porte de ta chambre ton bonhomme ;)
courage !
59 ans Québec, Canada 1664
Je suis du même avis que Patty et Belgazou ... ne te gruges pas trop ... je suis persuadé que demain il ne se rappelera même pas ce qu'il t'a dit tellement c'est gros et qu'il a dit ça sous le coup de la colère là.
N
32 ans 172
Non, malheureusement, ses mots ne sont pas sortis sous le coup de la colère, mais plutôt pendant qu'il essayait de m'expliquer pourquoi il avait été blessé. C'est très maladroit de sa part, et il s'en est rendu compte et bien sur, a voulut rattraper le coup.
mais mer..e ! ça fait mal...!

Pour la réconciliation nocturne, hum, hum...on verra ça dans quelques jous, parce que quand je suis blessée, ça ne va pas s'évaporer avec un calin.
52 ans 9077
Tout pareil que les autres....
Sous le coup de la colère on dit parfois des choses juste pour blesser l'autre alors que l'on ne les pense même pas.
Il te connait parfaitement bien puisque tu le dis toi même tu ne lui caches rien... il sais "piquer où ça fait mal" et là il a reussi son coup :?

Laisse passer l'orage... Essaie de dormir un peu et demain sera un autre jour ;)
N
32 ans 172
merci les filles...tu as raison bataille, je vais aller dormir un peu, demain il fera jour, je verrais peut-être ça d'un autre oeil.
Vos propos m'ont rassuré, même si on est jamais sur de rien, c'est ce dont j'avais besoin... ne pas monter sur mes grands chevaux, et attendre l'armistice....
33 ans A l'envers du Miroir 2133
J'ai un avis différent de celui des autres.
Pourquoi pas celle qu'il a le plus aimé ? Parce que je crois que le premier amour est toujours le plus fort, et qu'il laisse souvent un souvenir imperissable. C'est celui que l'on voit comme le plus grand, le plus complet, le plus total, à cause de la naïvetté et de la nouveauté de ces sentiments.
Personnellement, j'envisage de faire ma vie avec un homme que j'aime, mais qui n'est pas mon grand amour, ça ne veut pas dire pour autant que je ne l'aime pas profondement et sincérement. Simplement, il existe mille forme d'amour, et chaque hommes (ou femmes) qu'on a aimé l'a était différement. L'amour se decline de mille façon, et il n'en est pas moins complet à chaque fois, juste différent.
Il a était maladroit, ne sachant pas s'exprimer, ni trouver les mots, mais ça ne veut pas dire qu'il ne t'aime pas. Aprés tout c'est avec toi qu'il a choisit de faire sa vie, d'avoir des enfants, ce qui signifie que tu es la plus importante, qu'importe les sentiments qu'il a eut pour d'autres femmes dans le passé ? On ne peut pas effacer les anciens amours même si on aimerais bien parfois. Il a forcement un vecut, il a aimé ailleurs, comme toi. Et il a été franc au moins, même si ça n'est pas forcement agréable à entendre, préfèrerais tu qu'il nie avoir eut des sentiments pour quelqu'un avant toi ? Quelque part c'est encore une marque de confiance de te confier ça, en esperant que tu comprendras.

Laisse toi le temps de te calmer, de digerer tout ça, et rediscutez en ensemble, calmement, en relativisant. Tu es sa femme, la mère de ses enfants, alors qu'importe qu'il ai aimé autrefois ailleurs ? Tu savais bien qu'il n'était pas "vierge" en te rencontrant ..

Bon courage ^^
51 ans 5519
Et bien je ne dirais jamais un truc pareil à mon mari, et pourtant c'est vrai. Il n'est pas celui que j'ai le plus aimé, le plus adoré. C'est comme ça. La vie m'a séparée de mon seul et unique grand amour, c'est comme ça.
Et ??? Ca change pas grand chose au fait que j'aime mon mari, que je si bien avec lui, que nous avons 2 enfants ensemble, et que je me vois pas le quitter un jour, vivre sans lui. J'ai toujours peur qu'il lui arrive quelque chose, etc.

Donc oui, peut être que pour lui c'est pareil, je ne suis pas celle qu'il a le plus aimé. Mais nous allons fêter nos 10 ans ensemble, nos 7 ans de mariage, sans nuage, des tonnes des galères (mais pas de couple, de vie plutôt), des drames, etc, et notre amour est plus fort de tout ça. On a une confiance infaillible l'un envers l'autre, un soutien mutuel inconditionnel. Je rêve parfois de mon amour perdu, mais je ne suis pas sure que la vie à deux aurait été si ydillique que ce que je vis maintenant. Et donc aucun regret.

Voilà pour moi en fait, j'espère que ça a pu t'aider à relativiser...
A
36 ans Nice 21965
mon fiancé n'est pas non plus l'homme que j'ai le plus aimé car avec mon ex c'etait un amour passionné avec les bons et surtout les mauvais cotés

aujourd'hui, c'est un amour plus mature, adulte, reflechi, posé alors oui je l'aime moins mais c'est un meilleur amour et une enorme confiance l'un en l'autre que je n'avais pas avec mon ex et une complicité qui n'en est que meilleur

c'est avec lui que je vais finir ma vie, pas l'autre, l'autre je l'aimais à en devenir "folle" mais je pouvais pas c'etait trop fort meme, l'amour etait fort mais destructeur
109 ans 6176
Je vais rejoindre athanyaw & melimelo. je vis egalement une très belle histoire d'amour depuis bientot 7 ans avec un homme mais je dois bien avouer que ce n'est pas l'homme que j'ai le plus aimé. Je ne regrette pas ce choix car l'amour le plus fort que j'ai ressenti etait pour mon ex qui me détruisait a petit feu. Il n'en empeche pas moins que l'histoire que je vis aujourd'hui est bien plus belle que celle que j'ai vécu avec mon ex-mari.

A mon sens, une belle histoire d'amour ne se limite pas a des sentiments passionnés: c'est un mélange d'amour, de respect et de confiance mutuels et j'ose croire qu'on est encore plus chanceux quand on arrive a trouver,dans la vie, une personne avec qui ça peut se faire .
56 ans 91 25732
C'est bizarre, je n'arrive pas à vous rejoindre dans cette façon de voir les choses. :)

J'ai aimé plusieurs hommes, différemment d'accord. Mais je ne crois pas avoir aimé plus l'un d'entre eux. Quand tout allait bien avec eux, je les aimais et c'est tout. Quand je repense à "mes hommes", je n'arrive pas à dire lequel j'ai le plus aimé. La seule chose dont je suis sûre c'est que quand j'étais avec l'un deux, c'était lui que j'aimais le plus.

Je pense quand même que celui que j'ai aimé le plus c'est zom, puisque c'est avec lui que je me suis mariée. Mais si jamais on devait se séparer, et que je recommence une autre histoire, je pense que j'aimerais tout autant "l'autre"... Différemment sans doute, mais autant.

En fait je ne vois pas du tout la question en terme de plus ou moins. Pour moi ce sont des histoires différentes, avec un amour différent, mais tout aussi fort. Je n'arrive pas à faire de classement.

Je sais pas si je suis très claire là ! :lol:
A
37 ans France 2875
Je suis d'accord avec Patty.

Il est possible qu'un amalgame soit fait entre passion et amour...

Bien souvent on croit "aimer plus" alors qu'en fait on aime tout autant : il n'y a que la passion qui était (peut être) plus forte avec un autre, et que cette différence de passion qu'il peut y avoir selon les relations fait que l'on pense aimer davantage une personne par rapport à une autre dans une autre relation... alors que pourtant l'amour reste le même, ce sont les relations qui sont différentes.

je sais pas si ma phrase est super claire là :? :oops:
59 ans Vert St Denis 77 321
Il y a sans doute là des réponses qui seront diverses selon les vécus et la durée des expériences.... moi, j'ai une quinzaine d'année de plus que toi Nawak, et j'avoue que je ne vis pas mes amours de la même façon à chaque période importante de ma vie....

Je pense profondément qu'on aime pas plus, ni moins...on aime différemment à chaque fois... les objectifs, les enjeux, les envies, les moments sont à chaque fois autres....

Je suis d'accord avec la plupart d'entre vous.... sur l'essentiel,

Mais je dirai de faire attention à cette tendance à l'exclusivité que l'on développe souvent dans la vie de couple... on accepte mal que notre conjoint ait eu un passé et encore moins qu'il puisse avoir un avenir sans nous !

Alors, oui la colère fait dire des choses insensées... mais il faut quand même rester vigilant sur la possibilité que certaines "vérités" assénées n'aient pas un soupçon de réalité dans le coeur de l'autre...
c'est sans aucun doute un des challenges de la vie à deux : être attentif au ressenti de l'autre et entendre le ressenti exprimé par l'autre, que ce soit au moment de la colère ou non.

Quelle importance, au fond, que tu sois celle qu'il n'a pas le plus aimé ? à quoi peut-on raccrocher de telles déclarations : à l'intensité des rapports humains, sociaux, sexuels etc... ?
Chaque histoire est unique et c'est toi qu'il a choisie, car la passion n'apporte toujours la stabilité, la sérénité et ne remplit pas forcément l'objectif de fonder une famille : donc ton histoire avec lui est unique ! ne focalise pas sur des suppositions illusoires.... regardes ce que tu construit actuellement avec lui et soupèse ce que vous avez encore à construire et relativise !
N
32 ans 172
Me revoilà en fin de week-end.
J'ai enfin eu une explication, certes pas très claire au départ, mais qui a remis les choses à leurs places.
D'ailleurs, cela rejoint les explications de certaines d'entre vous.
Il a follement aimé une fille à 22 ans, qui l'a beaucoup fait souffrir.
Depuis cette fille, il s'est refusé à vouloir revivre la violence des sentiments qu'il avait éprouvé car cela avait été éprouvant durant la relation ( il parle même de l'impossibilté de controler ses sentiments et son comportement) et après la rupture, qui l'avait plongé dans la déprime et donné de sérieuses idées noires.
Voilà, depuis, et c'est le cas pour notre histoire, il a préféré gérer en douceur ses sentiments, s'impliquer progressivement dans notre relation, et j'avoue que de mon côté, c'est pareil.
Donc, je ne suis pas celle qu'il a aimé avec le plus de force, mais certainement celle qu'il aime le plus profondément, le plus sincèrement, et celle en qui il place toute sa confiance, ce qui n'a pas de prix à ses yeux...

Voilà, le coup de trafalgar est passé, je sais qu'il a un passé amoureux, ce n'était pas cela qui me blessait, simplement j'avais l'impression que de ne pas être celle qu'il a le plus aimé donnait moins d'importance à notre histoire, que je comptais moins que cette fille, que je n'occupais pas la première place dans son coeur, comme s'il avait un regret de cette relation, alors qu'il n'en est rien.

Comme vous le dites, et qu'il m'a dit à son tour, c'est avec moi qu'il fait sa vie....et nous nous sommes donc réconciliés et redits pleins de promesses d'amour....
B I U