MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

zermati ... j'ai su, je ne sais plus ...

55 ans 5
bonjour à toutes, (et tous ?)

premier message mais pas mal de lecture, et déjà une demande d'aide !

il y a qques années, j'ai découvert zermati et cie, adopté et adoré  
ce qui m'a tout de suite semblé une évidence ...

me délectant à mon aise de mes kilos carapace, de mes kilos de vain remplissage, j'étais, après 5 ans de thérapie, en accord avec ce diamant en moi, et prête, forte et sereine, à ne plus jamais ...

mais qques années plus tard et une jolie crise de la quarantaine plus tard, je me retrouve à me remplir ... de quoi, je le sais, pourquoi, je le sais, mais là, je n'arrive même pas à m'accrocher à cette évidence de l'écoute et du respect de moi ...

mon diamant est toujours là, enfoui à nouveau, et ce message est mon premier pas, avec vous, pour le refaire briller de mille feux ...
T
56 ans paris 79
Bonjour, sorcieresucree
zermati and co, c'est une conquête permanente et que parfois, quand on traverse des périodes ou évènements difficiles, (quarantaine par ex, moi ça m'a plutôt dopé..pour l'instant ) alors nos vieux démons reviennnent (angoisses, émotions anciennes ..)
depuis quelques semaines je me sens un peu comme toi : je me remplis tout en sachant ce qui et pourquoi je mange
j'ai pas de réponse à te donner si ce n'est que j'essaie de ne pas me laisser trop envahir par mes pensées négatives et j'essaie de penser à moi et me faire du bien...

ton diamant est peut-être toujours enfoui, j'espère qu'il commence à briller non pas de mille feu mais un tout petit peu ..
tidji
67 ans Charente Maritime 3080
Tu as approfondi Zermati, mais là, tu n'arrives plus si je comprends bien à accepter tes problèmes et tu recommences à les noyer dans le frigo et autres placards de la cuisine.

Première cause possible, avec l'âge, le métabolisme change lentement
et se ralentit. Donc, il faut soit accepter de manger moins, soit accepter de voir quelques kilos s'installer (Idem si tu changes ton mode de vie et, par exemple, fais brusquement moins de sport que avant). Autrement dit, ton corps et ton esprit avaient acceptés un compromis nourriture/équilibre/poids et tu n'arrives pas à accepter que l'age ou/et ton niveau d'activité physique le remettent en cause. Quelque part, à cause de cela tu as tendance à rentrer en restriction alimentaire. Reprendre la base, le poids/la nouriture, avantages/inconvénients seraient peut être nécessaire pour aller vers un nouvel accord. L'après Noël peut aussi aggraver ces choses. Il est normal de prendre 2-3k vers Noël, et ces kilo ont, peut être, beaucoup plus de mal à repartir que les années précédentes.

Mais il est également possible aussi que tu n'ais en fait pas vraiment identifié la cause profonde de tes problèmes actuels. Je constate personellement que lorsque je rentre dans une période de crise, c'est souvent le cas. La encore, la solution, c'est recommencer l'introspection pouridentifier ce qui ne va pas. Ou simplement, tu n'arrives pas à trouver un compromis acceptable à tes problèmes. Là aussi, encore, bien peser le pour et le contre.
55 ans 5


merci à vous deux

le problème, c'est qu'il ne suffit pas de savoir pourquoi je me remplis pour tout d'un coup ne pus avoir envie de me remplir ...

je sais pourquoi, et je mange quand même ...

je suis incapable apparemment de garder la distance, chaque modification négative de la vie me donnant une raison supplémentaire pour me consoler en mangeant ...

je me remplis, et la nourriture est, et sera toujours un doudou ...

j'ai besoin de gravir la montagne, puis de la redescendre pour la regravir à nouveau ...

le chemin plat me semble inutile, peut-être, et pourtant c'est de loin le plus difficile !!!
67 ans Charente Maritime 3080
sorcieresucree a écrit:
je suis incapable apparemment de garder la distance, chaque modification négative de la vie me donnant une raison supplémentaire pour me consoler en mangeant !!!

Il ne s'agit pas de garder les distances, il s'agit de réagir et non de s'enfoncer. Nous subissons tous des mauvais coups tous les jours. Mais il n'y a pas que des mauvais coup, d'une part, et d'autre part, ma solution est de justement chercher une solution au modification négative.

Mais si tu subis passivement, alors c'est normal d'avoir du mal d'être netrainer dans la nourriture comme seule consolation envisageable.

tu as peut être aussi besoin de l'aide d'un psy pour t'aider à faire la part des choses. N'oublie pas que notre comportement, se régugier dans la nourriture en cas de problème, est un trouble du comportement alimentaire. Grignoter un peu, pour faire face au stress à un moment précis, OK. Mais une fois que la nourriture plaisir nous a apporteé sa consolation, alors, il faut profiter de ce mieux être, cette euphorie passagère pour chercher des solutions. Simple à dire, difficil à faire quand on s'enfonce. Et c'est là que l'aide d'un psy est précieuse.
55 ans 5
non, en fait, je ne voulais pas dire garder les distance, mais tenir la distance ...

je sais le faire sur du court terme, mais pas sur toute ma vie !

je vais devoir réapprendre à zermater pas après pas, jour après jour, ça me semblait si simple, ça me semble toujours être la seule solution, la seule évidence ...
B I U


Discussions liées