MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Rien à se dire

37 ans Entre ici et là bas 2237
Hello!

petit sondage...pour voir un peu comment sa se passe chez les autres...! ;)

vous arrive t-il (souvent) de rien avoir à dire à votre homme,
de parfois bricoler avec lui  
sans mots dire,...
sans être fachés ni rien, mais juste n'avoir rien à se dire...


:?: :?: :?: :?: :P :?: :?: :?: :?:
53 ans 14650
D'avoir rien à lui dire car on est bien ensemble et on n'a pas besoin de parler car on ne se sens pas genée de ne pas parler, c'est meme agréeable ?

ou

D'avoir rien à lui dire car on ne sait pas quoi dire et on ne va pas parler simplement pour remplir le vide ?
37 ans Entre ici et là bas 2237
les deux,
c'est surtout pour voir comment les unes et les autres réagissons face à ce silence, que je ne qualifie pas de pesant...

(je suis d'accord avec toi que c'est bien agréable de parfois ne rien se dire, d'être juste bien ensemble...)
1917
Moi j'aime le silence et contrairement à ce que je laisse parfois penser je n'ai parfois rien à dire si si j'vous jure :oops: Ne jurez pas Marie-Thérèse :lol: :mrgreen:

Un de mes frères ne supporte pas le silence ... qu'est ce que c'est fatigant de bricoler avec lui "hein Valé ? on fait ci ? et si je faisais comme ça ? ce serait pas mieux si ... ? hein Valé ? hein Valé ?" :twisted: "TA GUEULE MICK !! :twisted: " :lol:

Il s'est bien trouvé avec sa femme aussi bavarde que lui ... moi je ne pourrais pas être avec qqun d'aussi bavard, comme par hasard je suis toujours sortie avec des mecs plutôt silencieux, limite taciturne même ;)
V
47 ans 337
Nous avons des silences quand nous ne souhaitons pas parler...autrement, mon homme n'est pas très bavard (comme beaucoup, non ;) ) mais moi j'ai toujours quelque chose à dire...Je dois même parfois faire les questions-réponses :oops:
39 ans 3006
Ca arrive qu'on n'ait pas envie de parler, mais je me sens bien tranquillement comme ça aussi. Je suis en train de me triturer les neurones pour faire des mots croisés ou autres, lui à côté dans son bouquin, tranquilles dans le pieu, puis je lache mon ptit bouquin et je le zieute... histoire sans parole, mais histoire heureuse et tranquille. On n'est pas toujours obligés de jacter, non ?
L
39 ans 3913
Valou28 a écrit:
Nous avons des silences quand nous ne souhaitons pas parler...autrement, mon homme n'est pas très bavard (comme beaucoup, non ;) ) mais moi j'ai toujours quelque chose à dire...Je dois même parfois faire les questions-réponses :oops:


+1 mais ca me gène pas de ne aps pârler pendant un certains temps genre lui est dans la chambre sur la PS moi dans le salon en train de faire de la broderie ou du bricolage on va pas gueuler a travers l'appart et meme des fois on fait chacun notre truc dans la meme pièce, on a pas besoin de se parler ;)
41 ans 2883
Mon homme n'est parfois pas super bavard.
ça arrive souvent qu'on mange sans vraiment parler, etc. On passe parfois de longues heures en train ou voiture sans dire un mot l'un à coté de l'autre. ça n'est pas pesant comme situation.
Mais quand je m'y mets, je suis capable de parler pendant des heures en faisant plus ou moins les questions réponses, ponctués parfois de "t'en penses quoi?" ou "tu crois que je me trompe?" et de quelques phrases de réponse de zom.

De toute façon, on s'amuse à faire de la télépathie, lol. Suffit que je regarde son expression en réponse à ce que je dis, et c'est aussi parlant que de longs discours la plupart du temps. A force de faire un paquet de choses ensemble, on finit par avoir une assez juste idée de ce que l'autre peut penser de tel ou tel sujet ou situation...
37 ans Entre ici et là bas 2237
:) :)
c'est peut être sa qui caractérise que c'est bien "l'homme de notre vie": pouvoir rester des heures à cotés de lui, sans rien dire, sans être génée par le silence...

(parce que perso, si ce n'est pas lui, le silence avec quelqu'un d'autre me met toujours très mal à l'aise...)
51 ans 5519
Ben nous on parle bcp, et parfois on se dit quasi rien de la soirée. Ca dépend de notre humeur, de notre fatigue, du film à la télé :lol:
Non, sans rire, on communique bcp avec zom, mais moi, la grande bavarde, j'ai aussi besoin de calme pour me ressourcer. Ce ne sont pas des silences pesants de toutes façons, pas e gène, rien de tout ça, donc c'est cool.
37 ans Bruxelles 7458
pitchiou a écrit:
:) :)
c'est peut être sa qui caractérise que c'est bien "l'homme de notre vie": pouvoir rester des heures à cotés de lui, sans rien dire, sans être génée par le silence...

(parce que perso, si ce n'est pas lui, le silence avec quelqu'un d'autre me met toujours très mal à l'aise...)

Ca caractérise le niveau d'intimité en fait. ;)
Donc que ce soit le bon ou pas ne changera rien mais qu'une personne nous soit intime ou pas influera largement sur la manière de percevoir le silence. En résumé: plus on est intime, moins on a besoin de se parler; moins on est intime, plus on a besoin d'éviter les trous.
D'ailleurs ça fait partie des indices que nous utilisons tous inconsciemment pour définir une relation en regardant 2 êtres.
On a vu ça en psychologie sociale. :)
38 ans 3935
Oxymore a écrit:
pitchiou a écrit:
:) :)
c'est peut être sa qui caractérise que c'est bien "l'homme de notre vie": pouvoir rester des heures à cotés de lui, sans rien dire, sans être génée par le silence...

(parce que perso, si ce n'est pas lui, le silence avec quelqu'un d'autre me met toujours très mal à l'aise...)

Ca caractérise le niveau d'intimité en fait. ;)
Donc que ce soit le bon ou pas ne changera rien mais qu'une personne nous soit intime ou pas influera largement sur la manière de percevoir le silence. En résumé: plus on est intime, moins on a besoin de se parler; moins on est intime, plus on a besoin d'éviter les trous.
D'ailleurs ça fait partie des indices que nous utilisons tous inconsciemment pour définir une relation en regardant 2 êtres.
On a vu ça en psychologie sociale. :)


Ah je savais pas, merci pour l'info ;)
(d'ailleurs si tu as des liens sur le sujet, sur la psychologie sociale en générale, je suis preneuse ;) )
45 ans 17521
je crois que les seuls moments où on ne parle pas (surtout où JE ne parle pas :lol: ), c'est quand on est à l'ordi... et encore... je parle tout le temps, pratiquement, je suis une grande bavarde, lui pas du tout, donc il doit me subir en permanence... :oops: je reste des heures au telephone (au moins, ça lui fait des vacances, à lui...), etc... ben quoi, y a toujours des trucs à dire, nan ? :lol:

si on se parle pas, enfin plutôt si je ne parle pas, c'est qu'il y a de l'orage dans l'air... et ça ne dure pas trop, ça explose rapidement de mon côté... lui peut bouder pendant des heures, voire des jours, ce que je ne supporte absoluement pas...
37 ans Bruxelles 7458
Miss_Tofu a écrit:

Ah je savais pas, merci pour l'info ;)
(d'ailleurs si tu as des liens sur le sujet, sur la psychologie sociale en générale, je suis preneuse ;) )

Sur le net, rien mais... quand je pourrais ressortir mes cours des cartons (en plein déménagement), je regarderais ce que le prof nous a mis comme sources. ;)
50 ans Belgique 3287
Moi j'ai du mal avec ses silences sur le net... bon on vit à 350km l'un de l'autre et à travers l'écran j'peux pas voir s'il est triste ou fâché ou simplement oqp à autre chose... pourtant je le sais que c'est un taiseux mais il m'a avoué une fois que je ne vois pas le vrai lui parce qu'avec moi il arrive à parler (mon dieu mais les autres ont du rencontrer un moine mdrrrrrrr) quand nous sommes ensemble...
B I U


Discussions liées