MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Parcours by pass

Z
62 ans région parisienne 63
En septembre 2005, je me décide à consulter pour la énième fois un centre spécialisé de l'obésité.

En effet, depuis ma plus tendre enfance, je souffre d'obésité et je suis comme  
vous toutes une spécialiste du régime yoyo.

Mais là il faut faire quelque chose, je n'arrive plus à me mouvoir, ma vie sociale devient inexistante et j'ai plusieurs facteurs de co-morbidité associés à mon obésité.

Mais, un autre mais !, quoi faire ?

Je pense à un by pass, -je ne veux pas de l'anneau pour différentes raisons-, mais je le considère -et encore maintenant- comme une mutilation.

C'est donc avec tout cela en tête que je me présente à ma 1er consultation à l'hotel Dieu à Paris.

Déjà, surprise !, enfin on ne me culpabilise pas, on m'écoute, on me laisse parler et on me considère comme une personne à part entière.

Je lui parle tout de suite du by pass. Là, la réaction est immédiate : Mais vous croyez qu'un by pass se fait comme cela, il faut environ un an avant de subir cette intervention, car il y a pleins d'examens à faire et puis il faut tester votre motivation........... je suis ressortie de cette première consultation enchantée par l'accueil, mais beaucoup moins de ce que l'on m'avait dit. Je pensais "un an, mais ils sont fous, ils ne se rendent pas compte".

Donc, j'ai suivi la route imposée par l'hotel dieu. Visites mensuelles, hospitalisations, examens. Et au final, décision du staff qui dit oui ou qui dit non au regard de tous les examens pratiqués.

C'est cela qui en ce qui me concerne a été le plus dur à vivre. A ne pas savoir si malgré tous les examens pratiqués, quelle serait la réponse.

Enfin, la date est décidée, c'est le 8 novembre. Tout est préparé. Je suis prête.

Trois jours avant l'intervention, sonnerie de téléphone et le médecin qui me suit à l'hotel dieu est désolé, mais ils viennent de découvrir un problème mécical qui leur avait échappé jusqu'à présent. Si cela s'avère confirmer, l'opération n'en devient que plus dangereuse. Je suis effondrée. On refait des examens complémentaires. Je vais dans un autre hopital pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Finalement, on ne trouve rien.

Je ne suis plus aussi vaillante qu'au début de mon parcours, je ne lâche pas, mais j'en ai marre......... Toutes ces interrogations me troublent énormément. D'autant plus que maintenant la date est reportée au 30 janvier.

Entre le mois de novembre et le 30 janvier, j'ai réussi à mettre encore 20 kilos en plus dans ma banette, oui vous lisez bien 20 kilos, comment est-ce possible, je n'en sais rien. Toujours est-il qu'ils viennent s'ajouter à ceux que j'ai déjà et cela fait beaucoup.

Le 30 janvier arrive, je suis rentrée la veille.

L'opération a lieu, je suis en salle de réveil,, puis en réanimation. Je ne souffre pas, je dors beaucoup.

Puis le jeudi arrive, et c'est le TOGD, et là c'est l'horreur. Ils sont à six pour me faire basculer du brancard à l'appareil et je suis à poil, je n'arrive pas à me redresser, c'est l'horreur et là je réalise encore plus à quel point j'en suis arrivée.

On me retire les perfursions et le redon le vendredi et je peux enfin aller prendre ma douche.

Je rentre chez moi le lundi.

Je mange mixé, c'est un peu "dégueu", mais c'est dans le protocole.

J'ai très mal au ventre lorsque je bouge.

Je vois le chirurgien jeudi prochain.


C'est un nouveau chemin qui m'attend. L'expression "ce n'est que du bonheur" me sort par les yeux.

Perdre x kilos ne m'intéresse pas, il s'agit pour moi de mieux-être, de ne plus souffrir lorsque je monte un escalier, de pouvoir me baisser, de pouvoir reprendre mes activités de bénévolat et là j'espère que cette opération va me le permettre.

Pardon si j'ai été longue, mais j'avais besoin de l'écrire.



Si mon parcours peut en aider d'autres.............
46 ans Campagne Avesnoise 8546
Merci pour ton témoignage zouzoucat. :)

Ca fait plaisir de voir quelqu'un de lucide et objectif à propos de son opération. C'est tellement important de se rendre compte de la réalité des choses.

Je te souhaite une meilleure santé et le mieux-être que tu attends. ;)
56 ans TOURCOING 2143
merci de ton témoignage plein de réalisme sur le by-pass..
bon courage et mes souhaits de meilleure santé pour toi.
:lol:
bonne continuation
isa
D
45 ans sérent 11
Bonjour,
Je vien de passer les dernier examen fibro par le nez ,AFR,echo, electro,enfin voila je suis a 15 jours de mon bypass.
L anesthesiste ma dit qu il y en avait pour 4 h d operation et après en réa
j ai peur mais je suis motivé depuis mon 1 er RV en sept 06 j ai perdu 7 kilos je me prépare mentallement enfin bon courage a bientot
Z
62 ans région parisienne 63
Aujourd'hui j'étais à l'hotel dieu pour ma visite de contrôle 1 mois après by pass.

Tout se passe normalement en ce qui me concerne, diabète et hypertension en diminution. Résultats sanguins corrects.

Mes maux de ventre seraient dus au fait que le chirurgien a touché un nerf pendant l'intervention. Soit, donc c'est à voir pour la suite.

Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, je tiens à vous signaler le cas d'un monsieur que j'ai rencontré à l'hotel dieu et qui a été opéré il y a trois mois. Quatre jours après son by pass, péritonite, ensuite septicémie - 15 jours en réanimation - et deux mois d'hopital.

Alors, pour les personnes qui ont l'air de prendre cette opération à la légère, je pense qu'il est utile de lire ce qui peut se produire.

Une chose me gêne également, je pense que les personnes qui sont en souffrance après leur by pass n'osent pas parler, on lit beaucoup de réussites, mais il y a aussi des échecs et il serait bon que l'on en parle également.

Bonne soirée à vous.

zouzoucat.
39 ans BanLieuSarde 1213
zouzoucat a écrit:

Une chose me gêne également, je pense que les personnes qui sont en souffrance après leur by pass n'osent pas parler, on lit beaucoup de réussites, mais il y a aussi des échecs et il serait bon que l'on en parle également.


Je pense aussi qu'il y a beaucoup de réussite grace au by-pass.

Beaucoup d'entres nous n'ont jamais caché leurs problèmes face au by-pass, on a toutes parlé de nos désagréments aussi minimes soient ils.

Il faut arrêtez de croire que les by-passées veulent vous vendre du rêve !

Seulement oui, beaucoup d'entres nous le vivent tout simplement très bien..

Je répète, mes principaux pb post by-pass : peur de la mort durant 2semaines, points de côté les premiers mois, bulles le premier mois, environs 6 dumping en 1an et demi, je ne peux plus manger d'omelette et je n'arrive toujours pas à boire de l'eau plate sans y ajouter du sirop car çà me fait une douleur..

Ces pb sont minimes, et je ne suis pas la seule, on le partage, on le partage avec vous tous..
C
40 ans nice 2
bonsoir, je suis toute nouvelle et je voulais savoir combien de temps vous avez mis entre le premier rendez-vous avec le chirurgien et l'opération :?: ; je voulais également savoir si tout est pris en charge. merci pour vos réponses
Z
62 ans région parisienne 63
Entre mon premier rendez-vous avec la médecin/nutritionniste et mon opération, il s'est écoulé un an et quatre mois.

J'ai été suivie à l'Hôtel Dieu à Paris et leur protocole est d'un an minimum sauf cas particuliers.

Bon courage à toi.

zouzoucat.
B I U


Discussions liées