MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

peur bleu de l'accouchement ...

N
66 ans 1600
Bonjour, voilà j'ai posé la question sur un autre forum, mais j'avais envi de connaitre vos ressentis sur le sujet. Je suis très assidue sur VLR, je lis beaucoup, même  
si je poste très peu souvent (sauf dans la BAV) et peu être vous aller pouvoir m’aider sur un sujet qui me donne de belles peurs et appréhensions. Toutes mes excuses par avance si le sujet à déjà été abordé.

Voilà je me lance, on est en essaie bébé depuis seulement quelques jours, et depuis quelques années j’ai une peur bleu de l’accouchement, peu être aussi pour ça que j’ai attendu mes 30 ans pour y songer, malgré que zom y pense depuis presque 4 ans (à savoir il est plus âgé que moi, 7 ans de différence).
La grossesse m’angoisse pas plus que ça, sauf peu être la peur de mal gérer mon stress de l’accouchement, peur que ça soit « mauvais » pour le bébé et pour moi, ni après de m’occuper de bébé, mais le jour J, je vois ça comme sûrement un moment magique, mais l’idée d’avoir mal m’angoisse au plus haut point. Peu être parce que je ne sais pas ce que c’est de souffrir, mais rien qu’à l’idée de soins dentaires ça m’effraie de souffrir, voyez ce que ça peut donner pour l’accouchement !

Alors ma question est ou plutôt mes questions sont : y avez-vous beaucoup pensé avant la conception, est-ce cela à retardé pour vous la décision de faire un enfant, comment avez-vous gérer votre éventuelle peur pendant la grossesse, et finalement agréablement surprise le jour J ou des craintes vraiment fondées ? J’attends le plus de sincérité sur le sujet, le but n’est pas d’enjoliver la réalité, j’ai besoin de savoir vraiment, afin de m’y préparer, et aussi de me rassurer ! Merci d’avance :lol:
41 ans là 5969
ben pour moi l'accouchement c'est dans 29 jours :lol:
et j'y pense, bien sur, mais pas plus que ça...
je n'y pas vraiment pensé avant non plus...
ce qui me fait peur? au sujet de l'accouchement?
ben j'ai peur que la péri soit trop forte et que jhe ne sente rien de rien...
j'ai peur que ça se passe mal et que je me retrouve en césarienne, j'ai peur de ne pas participer à mon accouchement...
c'est tout.
enfin ce qui me fait le plus peur, c'est de ne pas savoir reconnaitre les contractions et de ne pas aller à la mater au bon moment...
sinon j'ai pas peur d'avoir mal (moi non plus je n'aime pas songer au dentiste, hier je me suis mis une écharde sous l'ongle, j'en ai chialé :? ) je suis une vraie douillette, une chochotte, mais j'ai pas peur de la douleur de l'accouchement, il existe la péridurale, et même sans péri je pense que t'as beau souffrir le martyre, une fois ton bébé dans les bras, tu fais abstraction
et puis je pense aussi qu'au moment de pousser, tu veux tellement qu'il sorte que la douleur c'est secondaire...

voilà mon avis (mais c'est vrai que je n'y suis pas encore passée)
et puis comme dit namour "t'as pas à avoir peur, je serai tout le temps avec toi :kiss: "
48 ans pépettesland 1803
Franchement?

Je m'attendais à bien pire.
Je suis une habituée des cystites et j'ai déjà eu des rages de dents carabinées et ben, honnêtement l'accouchement c'est nettement mois douloureux à côté - et pourtant pour le deuxième j'ai fait sans la péridurale(à ma demande, c'est pas des sauvages ;) ).

Pourquoi cette sensation?

Ben parce que déjà la douleur est intermittente et non constante comme dans le cas des cystites par exemple et surtout parce qu'elle est extrèmement limitée dans le temps pour moi.

Ensuite parce que psychologiquement on le vit pas de la même manière.
En effet, lors de la préparation à l'accouchement (que je conseille vivement car on a moins peur qd on sait déjà en gros à quoi s'attendre) la sage femme nous avait dit de ne pas chercher à lutter contre la douleur en se raidissant mais au contraire de l'accepter et de visualiser la progression du bébé dans le bassin à chaque contractions.
L'air de rien ça m'a drôlement bien aider à gérer cette histoire ;) .

Enfin, honnêtement, pour le premier, avec la péri j'ai quasi rien senti, au point que j'ai été déçue et que du coup j'ai rien voulu pour le deuxième, histoire de voir comment ça se passait "en vrai" et j'ai trouvé que c'était franchement très gérable.

Je referai la même chose pour le troisième sauf contre-indication médicales bien sûr.

Je précise que c'est pas un témoignage pour te rassurer mais vraiment ce que j'ai vécu, moi, perso, sachant que pour chaque femme c'est différent, de même que pour chaque accouchement, donc aucune garantie n'est possible en matière de maternité, juste que c'est ce que j'ai ressenti.
48 ans 1512
Bonjour,

je n'avais pas peur de l'accouchement avant la conception, mais l'angoissse est venue pendant la grossesse, petit à petit. J'en venais presque à souhaiter une césarienne ! être endormie, que l'on sorte mon bébé, me réveiller une fois bien recousue ! :shock: :crazyeyes:
Alors, j'ai fait un peu de sophrologie avec la sage-femme qui faisait la préparation, et j'ai bien suivi toutes les séances de préparation, ce qui m'a quand même rassurée.
Le jour J, j'étais entre euphorie et peur de la douleur, quand les contractions ont commencé à me faire réellement souffrir...en fait, j'avais peur d'avoir encore plus mal, et que ça dure très longtemps. Mais, heureusement, la péridurale a été posée sans soucis (ça aussi, ça me faisait peur !), et là, c'est génial ! Juste après l'expulsion, alors que j'avais mon bébé sur moi, j'ai pensé :" je veux revivre ça une fois au moins dans ma vie" :bbg:
Pour mon bébé n° 2, je suis allée accoucher dans la joie et l'impatience, véridique !, toute peur avait disparu....il me tardait juste de connaître enfin ma petite puce. et l'accouchement s'est déroulé à merveille. :bbg:
Alors tu vois, même si j'étais une grande trouillarde, je n'ai pas été "traumatisée", loin de là même !
Allez, plein d'ondes positives à toi pour fabriquer un joli bébé
bises :kiss:
47 ans 76 10598
Honnêtement, je n'y avais jamais pensé jusqu'au jour J. Pourquoi? Pour moi, il y avait la péridurale pour m'empêcher d'avoir mal donc je n'avais pas de raison d'avoir peur.

Pour chloée, la péridurale a magnifiquement marché et tout s'est passé comme sur un nuage. Le travail fût très long car déclenché mais je n'ai pas eu mal du tout. Au moment J, 3 petites poussées et zhou, chloée était là. :D Bon, par contre, une fois l'anesthésie estompée, l'episio et mes hémoirroides se sont rappelées à moi et là, ouille, ouille, ouille. :?

Pour charlotte, je m'attendais à vivre la même chose. Mais la péridurale a moins bien fonctionné et j'ai eu mal. Je ressentais les contractions dans le bas du dos et comme là aussi, ce fut long, j'avoue, j'en ai pleuré. Non pas parce que la douleur était ingérable mais parce que je ne savais pas pour combien de temps j'en avais encore à avoir mal. C'est pas facile à expliquer.
Quand à la délivrance, absolument aucune douleur et pourtant, charlotte n'était pas une crevette ( 4kg390).

A mon avis, comme le dit finette, on gère mieux la douleur car on sait qu'elle n'est pas constante, qu'elle va partir. Ca va paraitre bête mais peu de temps après mon second accouchement, je me suis coincée et cassé un doigt dans une portière : et bien, comme j'ai dit à mon doudou, l'accouchement, à coté, c'est du pipi de chat! ;)

C'est normal je pense d'avoir peur de l'inconnu mais tu verras, comme nous toutes, tu géreras. On peut toutes t'apporter notre témoignage mais il n'y a pas deux accouchements identiques. Mais on y arrive. :D
N
66 ans 1600
Merci pour vos réponses, oui je sais bien qu'on y arrive, je ne serais pas la première ni la dernière ... :?
Mais je me connais, je suis une stressée de la vie, je panique d'un rien, oui c'est la plus belle chose que la vie puisse apporter, mais je prie pour que la péridurale fonctionne :P
Mais à cause de toutes ses peurs je ne sais pas si je souhaiterais un 2 ème enfant (au grand désarrois de mon homme).
Je me sens bien capable de « regretter » une fois enceinte, car après c’est trop tard, qd il est là faut le faire sortir, je vais peu être en choquée certaines en disant ça mais mon esprit me torture parfois d’idées complètement saugrenues.
Bref on va déjà essayer d’en faire un et après on verra !
Si vous avez d’autres témoignage je suis preneuse, merci d’avance.
46 ans Belgique - Ardennes 197
Bonjour,

tout d'abord, je précise que je suis du style à m'évanouir juste quand le dentiste sort son miroir (véridique :shock: ) donc, on peut dire que je suis une trouillarde qui a une peur bleue de la douleur... :shocked!:

Pour ma première grossesse, j'ai "évité" d'y penser, puis j'ai posé la question à maman... ça fait si mal que ça? A l'époque, elle avait répondu "c'est sûr que tu sens que tu vis, mais quand on te le met dans les bras, tu oublies tout"...

Dire si ça m'a rassurée... et ben si! Dans mon cas, ça s'est passé comme ça. L'accouchement a fini en césarienne mais a été long, j'aurais du demander grâce, mais j'étais si exitée et impatiente à l'idée de voir enfin mon petit bout que ça ne comptais pas et que je ne me souviens pas de la douleur.

Au point que j'ai aujourd'hui trois enfants et que mes accouchement sont des souvenirs merveilleux, même si mon mari se moque parfois gentiment de moi en me rappelant que je n'étais pas à la fête!

Puis avec la péridurale, ça aide (tellement trouillarde, SuperVanoo, que l'anesthésiste a failli pas me la faire tellement je paniquais à l'idée de la piqure...)

En résumé, quand le moment arrive, tu as autre chose en tête que la douleur, crois-moi, après 9 mois, tu as hâte de le voir et le reste ne compte plus.
N
66 ans 1600
SuperVanoo a écrit:
Bonjour,

tout d'abord, je précise que je suis du style à m'évanouir juste quand le dentiste sort son miroir (véridique :shock: ) donc, on peut dire que je suis une trouillarde qui a une peur bleue de la douleur... :shocked!:

Pour ma première grossesse, j'ai "évité" d'y penser, puis j'ai posé la question à maman... ça fait si mal que ça? A l'époque, elle avait répondu "c'est sûr que tu sens que tu vis, mais quand on te le met dans les bras, tu oublies tout"...

Dire si ça m'a rassurée... et ben si! Dans mon cas, ça s'est passé comme ça. L'accouchement a fini en césarienne mais a été long, j'aurais du demander grâce, mais j'étais si exitée et impatiente à l'idée de voir enfin mon petit bout que ça ne comptais pas et que je ne me souviens pas de la douleur.

Au point que j'ai aujourd'hui trois enfants et que mes accouchement sont des souvenirs merveilleux, même si mon mari se moque parfois gentiment de moi en me rappelant que je n'étais pas à la fête!

Puis avec la péridurale, ça aide (tellement trouillarde, SuperVanoo, que l'anesthésiste a failli pas me la faire tellement je paniquais à l'idée de la piqure...)

En résumé, quand le moment arrive, tu as autre chose en tête que la douleur, crois-moi, après 9 mois, tu as hâte de le voir et le reste ne compte plus.


Merci pour ton témoignage, ça me réconforte vraiment.

Je pense en vous lisant que j'ai encore une vision "égoïste", même si mon compagnon fait partie de ma vie et pour rien au monde je ne voudrais qu'il s'en aille, mais je pense qu'en étant enceinte on voit la vie différemment on ne pense plus à soit mais à son ou ses bébés, peu être encore une histoire d’hormones, non ?
48 ans 1512
moi aussi je pensais pour bébé 1 : "ohlala ! maintenant qu'il est dans mon ventre, il va bien falloir qu'il sorte ! mais qu'est-ce-qui m'a pris de vouloir un enfant ?!" ;)
je crois que c'est légitime d'avoir peur, tu n'es pas la seule ! Peut-être que ton chéri aussi aura peur le jour de la naissance, il faudra que tu le rassures ;)
Mais très franchement, faire naître mes filles, cela a été la plus belle, la plus forte expérience de toute ma vie !
39 ans Sud Ouest 3873
Ben c'est assez drôle...
A la base je suis très douillette mais je sais me gérer.
Justement avant ma grossesse j'avais super peur de l'accouchement, des douleurs, et tout... Comme toi sauf que ça m'a pas dissuadée de faire un bébé, ni même retardée :lol:.
Et puis pdt ma 1e grossesse (que j'ignorais, bref) je me suis pas mal documentée sur l'accouchement pour voir à quoi m'attendre.
J'ai téléchargé des vidéos d'accouchements, matés des tas de photos très crues : épisio en direct, naissance, placenta tout chaud juste sorti et tout. J'ai fait une boulimie d'images et d'infos.
Et puis après j'ai fait une fausse couche. J'ai bien douillé mais ça a été assez rapide (1-2h environ).
Et puis je suis retombée enceinte... Et je n'ai plus peur du tout :shock:.
Si, si, c'est vrai.
C'est peut-être un mécanisme de défense parce que ça me pend au nez mais je flippe plus du tout du tout.
Déjà je sais exactement ce qui m'attend (en gros) et je sais ce que je veux ou pas.
Et puis bon, pour avoir expérimenté les contractions, finalement, c'est dur mais on survit.
Après ça dépend des femmes et des accouchements mais bon...

Tu sais, je pense que quand tu es enceinte, ça te paraît tellement naturel et tu as tellement envie de voir ton bibou que bon, tu relativises à fond :D.
L
45 ans marseille 3
Bonjour,
je suis une maman qu'une adorable petite fille de 2 ans.
Pour mon accouchement, j'avais un peur bleu, et le jour J j'avais tellement envie de prendre mon bebe dans les bras que j'ai tout donné !
Résultat malgrès que je fasse parti de la cat poids très lourd, j'ai mis 1h30 !
Et oui, c'est très rapide pour un 1er bébé.
alors courage les filles.

:bbg:
B I U


Discussions liées