MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quelqu'un est accro aux somnifères/hypnotiques ?

37 ans La Madeleine 4511
Ma psy m'en prescrit mais je n'arrive pas à me restreindre : quand il faut en prendre un j'en prends 5 par exemple... juste pour l'effet shooté lors de l'endormissement...
Je  
n'ose pas lui dire... le pire c'est que maintenant j'arrive à dormir sans somnifères.

JE suis une droguée !
937
Bree a écrit:
le pire c'est que maintenant j'arrive à dormir sans somnifères...!


tu voulais peut être dire que maintenant tu n'arrives plus à dormir sans somniféres?

ben le probléme c'est que tu es devenue dépendante du médoc!
et il faudrait que tu réduises, déjà c'est pas cool d'avoir augmenté la prise , je serais toi j'en parlerai avec le médecin en lui disant que tu aimerais arrêter mais que tu prends ...on va dire deux cachets au lieu d'un...je pense quil te dira de diminuer au fur et à mesure c'est comme ça que ma mére a fait.

essayes de diminuer d'1/4 de cachets toutes les 2 semaines, enfin c'est à toi de voir, mais je suis pas médecin, vaudrait mieux que tu lui en parle quand même!

c'est trés dangereux pour ta santé!
prends soin de toi, et bon courage.
37 ans La Madeleine 4511
20033 a écrit:
Bree a écrit:
le pire c'est que maintenant j'arrive à dormir sans somnifères...!


tu voulais peut être dire que maintenant tu n'arrives plus à dormir sans somniféres?

ben le probléme c'est que tu es devenue dépendante du médoc!
et il faudrait que tu réduises, déjà c'est pas cool d'avoir augmenté la prise , je serais toi j'en parlerai avec le médecin en lui disant que tu aimerais arrêter mais que tu prends ...on va dire deux cachets au lieu d'un...je pense quil te dira de diminuer au fur et à mesure c'est comme ça que ma mére a fait.

essayes de diminuer d'1/4 de cachets toutes les 2 semaines, enfin c'est à toi de voir, mais je suis pas médecin, vaudrait mieux que tu lui en parle quand même!

c'est trés dangereux pour ta santé!
prends soin de toi, et bon courage.


Si si maintenant j'arrive a dormir sans... mais je les prends quand même... comme une toxico....
34 ans 4879
mais comment peux tu savoir que tu arrive à dormir sans si tu dis que tu ne peux pas t'empécher d'en prendre? ? ? :D Bon dans tous les cas reparle en à ton médecin en ce qui concerne ta dépendance et un bon conseil va plutot voir un psychologue ou idéalement un psychanalise ils t'aideront à traiter le problème à la base au lieu de te gaver de médoc's sans chercher à résoudre quoi que ce soit! ! ! :evil:
Disoli c'était l'instant coup de gueule... :oops: Bonne chance!
37 ans La Madeleine 4511
iilune a écrit:
mais comment peux tu savoir que tu arrive à dormir sans si tu dis que tu ne peux pas t'empécher d'en prendre? ? ? :D Bon dans tous les cas reparle en à ton médecin en ce qui concerne ta dépendance et un bon conseil va plutot voir un psychologue ou idéalement un psychanalise ils t'aideront à traiter le problème à la base au lieu de te gaver de médoc's sans chercher à résoudre quoi que ce soit! ! ! :evil:
Disoli c'était l'instant coup de gueule... :oops: Bonne chance!

Quand j'en ai plus je dors très bien... tu sais ma psychiatre me donne le traitement pour le mois et en même pas une semaine il n'y en a plus. Je vois déjà une psychiatre + une psychologue car j'ai une maladie psy qui est le trouble bipolaire (maniaco-dépression). La dernière fois que j'ai vu la psychologue, on a retourné tellement de choses que j'ai fini en hôpital psy deux fois 15 jours (à peine je suis sortie, je suis rentrée chez moi 6h, j'y suis retournée).
Des fois j'ai envie de fumer un joint (en pleine journée) alors je me prends un somnifère et oup... dodo.
Pourtant je ne fume que la cigarette, j'ai du fumer rarement le joint. Mais j'ai l'impression que mon corps réclame des drogues. Quand c'est pas un joint, c'est un somnifère, quand c'est pas un somnifère c'est une clope, quand c'est pas une clope c'est de la bouffe. J'ai l'impression d'être dépendante de trop de choses en fait. Y'a un moment (un mois avant mon entrée en hopital psy) j'étais en période de manie et j'avais un tel besoin de dépenser que j'ai dépensé 1200 € pendant les soldes.
44 ans 785
En fait on dirait que c'est l'effet défonce que tu recherches...
Il faudrait peut être voir quel bénéfice te procure cette sensation, à quel moment tu en as envie tout ça.

Tu prends quoi comme traitement, des antidepresseurs, du lithium ou des neuroleptiques?

Peut être que ton traitement ne jugule pas assez les angoisses et qu'il faut voir ça avec le psychiatre.
37 ans La Madeleine 4511
Mephistofelesse a écrit:
En fait on dirait que c'est l'effet défonce que tu recherches...
Il faudrait peut être voir quel bénéfice te procure cette sensation, à quel moment tu en as envie tout ça.

Tu prends quoi comme traitement, des antidepresseurs, du lithium ou des neuroleptiques?

Peut être que ton traitement ne jugule pas assez les angoisses et qu'il faut voir ça avec le psychiatre.


C'est tout à fait ça, c'est l'effet défonce que je recherche.

Je prends du dépakote, du séropram et du lexomil. Comme hypnotique (truc pour dormir) c'est du noctran. En fait je suis devenue un peu accro aux somni et hypno car la première fois où j'ai pris du stilnox j'étais dans un état genre j'étais dans le ciel, cosmonaute et j'avais des sensations... une hallucination quoi. Maintenant dans chaque somnifère que je prend je recherche cet effet... et j'ai pas envie de devenir toxicomane ou de fumer des joints tout le temps.
44 ans au sud de paris 431
Bree a écrit:

C'est tout à fait ça, c'est l'effet défonce que je recherche.
...
la première fois où j'ai pris du stilnox j'étais dans un état genre j'étais dans le ciel, cosmonaute et j'avais des sensations... une hallucination quoi.

c'était peux étre tout simplement une manifestation de ton état maniaque, c'est fréquent ses sensations hallucinatoires, et tu as associé ça a de la défonce.
44 ans 785
well, ou alors que c'est ta manière à toi de conserver un reste d'état euphorique ou en tout cas plaisant sans l'accès maniaque.

En principe ton traitement agit à la fois sur les accès maniaques et sur le fond dépressif, plus sur les angoisses.

C'est donc autre chose, je me demande si la recherche de défonce n'est pas juste un signe qui te rappelle l'accès maniaque bloqué par le traitement.

En plus le but de l'accès maniaque c'est de se défendre de la depression, il n'existe que comme réaction à la dépression.

Donc si il y a un petit bout de déprime qui traine, on peut imaginer que tu tentes de t'en défendre par un processus qui pourrait s'apparenter à l'accès maniaque.

Bon sauf que quand même au niveau des sensations ça doit pas être pareil.
B I U